Faits divers | | 27/01
Réagir Par

Trois étudiants de l’Upec braqués pour leur téléphone: les agresseurs géolocalisés grâce aux airpods

Trois étudiants de l’Upec braqués pour leur téléphone: les agresseurs géolocalisés grâce aux airpods © Neydt

Trois étudiants de l’Université Paris-Est Créteil (Upec) se sont faits racketter leur téléphone et écouteurs avec violence ce mercredi, sous la menace d’un revolver. Quelques instants plus tard, un équipage de police a retrouvé la trace des suspects à Champigny-sur-Marne grâce à la géolocalisation des écouteurs volés.

Séquestrés dans des toilettes de l’Université Paris-Est Créteil (Upec), trois étudiants ont été violentés par trois hommes. Sous la menace d’une arme de poing, ils ont été contraints de remettre leurs smartphones ainsi que leurs écouteurs sans fil.

Alertée, la police a communiqué le signalement des voleurs par radio et s’est aidée de la géolocalisation des airpods pour retrouver leur trace. “En quelques minutes, nous avons pu géolocaliser l’un des airpods d’une victime dans une rue du centre-ville de Champigny-sur-Marne où se trouvait alors une patrouille. Arrivés à la hauteur des suspects, les collègues sont descendus de la voiture, et les ont plaqués contre un mur pour les menotter”, explique une source policière.

Une interpellation violente

Un des voleurs présumés a tenté de prendre la fuite en courant avant d’être rattrapé. Un autre, qui essayait à son tour de se débattre, a, selon la police, porté plusieurs coups à des agents tentant de le maîtriser. En mouvement, une arme à feu, deux téléphones et des écouteurs sont tombés de sa sacoche. “Après vérification, il s’agissait bien des objets volés aux étudiants de l’Upec. Le troisième membre du groupe a également tenté de s’enfuir alors qu’il était menotté, il a enfoncé ses doigts dans les yeux d’un des policiers“, ajoute la source policière.

Les trois hommes ont été interpellés et la police indique avoir eu cinq blessés dans ses rangs: trois avec des plaies superficielles et deux avec des hématomes et des maux de dos.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags , , , , , , Vol
Aucun commentaire pour Trois étudiants de l’Upec braqués pour leur téléphone: les agresseurs géolocalisés grâce aux airpods
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    A lire aussi