En images | | 14/03
Réagir Par

Valenton : l’artiste JR affiche de nouveaux yeux à l’usine du Siaap

Valenton : l’artiste JR affiche de nouveaux yeux à l’usine du Siaap © Siaap

Les yeux sont de retour ! Depuis début mars, deux nouvelles bâches photographiques de l’artiste JR décorent deux bassins de l’usine Seine Valenton du Siaap.

Ils avaient disparu du jour au lendemain fin novembre 2021 laissant un grand vide pour les voyageurs empruntant le TGV pour Lyon ou Marseille, ou les usagers de la N406. Depuis plus de dix ans, les abords de l’usine Seine Valenton du Siaap (service public de l’assainissement francilien) étaient égayés par la présence d’une paire d’yeux monumentale, photographiée par l’artiste JR installés sur deux bassins de traitement d’eaux usagées.

“Cet automne, une tempête a endommagé l’une des deux bâches en la déchirant. Nous avons pris la décision de déposer l’œuvre et avons pris contact avec les équipes de JR pour leur demander ce qu’ils souhaitaient faire. Reproduire à l’identique ou proposer quelque chose de nouveau. JR est resté très attaché à cette fresque. En dix ans, il a pris une autre dimension, nombre de ses réalisations sont éphémères mais celle-ci est fixe et Il nous a donc fournie une nouvelle paire d’yeux”, explique Louis-Philippe Fernandez, directeur adjoint opérations du Siaap.

Il a fallu environ une semaine pour fabriquer les nouvelles bâches et quatre jours, la dernière semaine de février pour les installer. La silhouette du photographe que l’on devinait à peine dans le reflet de la première paire, qui fixait l’objectif, est beaucoup plus nette avec ces nouveaux yeux qui détournent le regard. Les équipes de l’artiste doivent se rendre sur le site cette semaine pour mettre en image cette nouvelle fresque street-art. Le Siaap, qui avait déjà réalisé une vidéo en timelapse pour l’installation des bâches en 2010 a réitéré l’expérience.

Vidéo en timelapse proposée par le Siaap

Les deux bassins d’environ 15 mètres de hauteur sur lesquels ces bâches sont installées sont des digesteurs. L’usine Seine Valenton dispose d’autres ouvrages de ce type sur ce site mais ils sont enterrés. Les boues sont stockées dans des cuves et leur fermentation permet de produire du biogaz qui est utilisé dans les réseaux du syndicat. Cette œuvre a été acquise par le Siaap dans le cadre du “1% artistique”, une procédure spécifique imposant aux maîtres d’ouvrages publics de consacrer 1% du budget de leurs travaux à des commandes auprès d’artistes.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags Assainissement de l'eau, culture, SIAAP, street-art, usine,
Aucun commentaire pour Valenton : l’artiste JR affiche de nouveaux yeux à l’usine du Siaap
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    A lire aussi