Emploi | | 24/01
Réagir Par

Aulnay-sous-Bois : le ministre peine à vanter les métiers de l’industrie auprès des jeunes

Aulnay-sous-Bois : le ministre peine à vanter les métiers de l’industrie auprès des jeunes © CH

Après avoir visité les locaux de l’entreprise Guerbet ce lundi, le ministre de l’industrie, Roland Lescure, a défendu les opportunités d’emplois dans les filières industrielles à la mission locale d’Aulnay-sous-Bois. Une opération séduction difficile face à des jeunes que l’usine ne fait pas rêver.

On a aujourd’hui plus de 50 000 emplois qui sont ouverts dans l’industrie et on a des dizaines de milliers de jeunes dans les quartiers qui cherchent des jobs.” Partant de ce constat, Roland Lescure, ministre délégué à l’industrie, a rencontré des Aulnaysiens en contrat engagement jeune (CEJ). Le dispositif, en vigueur depuis mars 2022, vise à accompagner pendant 6 à 12 mois des jeunes âgés de 16 à 25 ans ne faisant pas d’études et considérés comme “éloignés de l’emploi”.

Insuffisamment de jeunes des quartiers défavorisés sont conscients que pas très loin de chez eux il y a une usine qui pourrait les recruter et, inversement, il est important que les entreprises industrielles réalisent qu’il y a un réservoir de main d’œuvre très dynamique pas très loin de leur site de production“, pointe le ministre à l’issue d’une visite des locaux du groupe Guerbet, une entreprise spécialisée dans la fabrication de produits de contraste pour l’imagerie médicale (rayons X et IRM).

C’est difficile de se projeter

Mais sur la vingtaine de jeunes réunis, un seul veut suivre une formation le destinant à un métier dans l’industrie. Avec le centre de formation du réseau Simplon implanté dans la mission locale, ce sont plutôt les métiers du numérique qui ont la cote. Saïf, 19 ans, suit par exemple la cette formation. “Je suis un passionné de la tech et je suis actuellement en alternance chez Carrefour Digital à Massy où je voudrais être embauché.

Rien ne le prédestinait à cette évolution. Ces formations sont ouvertes à tout le monde et son exemple montre bien qu’il y a des emplois à la clé“, souligne à ses côtés, Sofiane Rouass, chef de projet de Simplon à Aulnay-sous-Bois. “Les taux de sortie en emploi sont de 78% ici“, précise-t-il. Un autre jeune vient quant à lui de décrocher un CDI chez Cap Gemini à Issy-lès-Moulineaux.

Beaucoup, comme Sarah, 18 ans, ou Garret, 26 ans, hésitent encore sur la voie à suivre : sport, droit, métiers du soins… “C’est difficile de se projeter, surtout quand on a lâché les études. Par contre, c’est vrai que travailler à l’usine, ce n’est pas mon objectif“, confie l’un d’entre eux.

Effectivement, les jeunes vont vous dire que l’industrie ça pollue, c’est pénible et ça paye pas. Donc notre travail, c’est de montrer que maintenant l’industrie ça dépollue, c’est moins pénible et ça paye. Et ça passe par la réforme des lycées professionnels et par une meilleure connaissance de ce que sont réellement les métiers de l’industrie“, défend Roland Lescure, qui prend en exemple le cas de Guerbet.

Situé à quinze minutes à pied de la mission locale, le site Aulnay-sous-Bois héberge les activités de recherche et développement, et l’unité de mise en solution des produits de contraste où 1 million de litres ont été conditionnés en 2022. Le groupe, qui emploie 410 salariés, dont 300 dans la production, est implanté dans la commune depuis 1968 et cherche à recruter.

Ce fleuron de l’imagerie médicale a été choisi lundi pour annoncer le lancement d’un appel à projets de 90 millions d’euros spécifique à ce secteur d’activité dans le cadre du plan de France 2030 lancé en 2021 par Emmanuel Macron “pour rattraper le retard industriel français.”

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Aulnay-sous-Bois : le ministre peine à vanter les métiers de l’industrie auprès des jeunes

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Ajouter une photo
Ajouter une photo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.