Service public | | 06/08
Réagir Par

Chevilly-Larue victime d’une cyber-attaque

Chevilly-Larue victime d’une cyber-attaque © Darwin Laganzon

Victime d’une cyber-attaque fin juillet, la mairie de Chevilly-Larue a coupé tous ses services informatiques et de téléphonie fixe par sécurité. En attendant leur remise en service, des mails et un téléphone temporaire ont été créés.

Une enquête est en cours, menée par la police judiciaire spécialisée. “Grâce au travail mené conjointement par les services de la Police judiciaire spécialisée, l’ANSSI, Orange Cyber Défense et la direction informatique de la commune, le périmètre de l’attaque et son ampleur sont désormais connus. Il est, par contre, à ce stade, impossible de savoir si des données sensibles ont été exploitées par le groupe de hackers qui a revendiqué l’attaque”, indique la ville dans un communiqué.

Après avoir coupé tous les accès par sécurité, la ville a établi un plan de remise en fonctionnement des services municipaux. “D’ores et déjà, les services de l’Etat ont autorisé la restauration et la sécurisation des données. Dès le 10 août, la téléphonie fixe sera remise en service à l’hôtel de ville, permettant aux usagers de contacter les services municipaux qui y sont présents aux numéros habituels. La téléphonie fixe des autres sites sera remise en service progressivement par la suite”, poursuit la ville.

D’ici là, les services municipaux sont joignables par téléphone via le numéro unique mis en place le 28 juillet : 06 18 08 13 74. Certains services sont également joignables par mail grâce à des adresses temporaires disponibles sur le site de la commune.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags , Informatique, police judiciaire,
Cet article est publié dans
Aucun commentaire

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Ajouter une photo
    Ajouter une photo

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *