Transports | Ile-de-France | 07/06
Réagir Par

Ile-de-France : détail des grosses perturbations à prévoir dans les transports en commun cet été

Ile-de-France : détail des grosses perturbations à prévoir dans les transports en commun cet été © Mykola Kokaryev

À un an des Jeux Olympiques de Paris 2024, l’Ile-de-France met le paquet sur les travaux dans les transports en commun cet été 2023. 5 lignes de RER, 7 lignes de train, 9 lignes de métro et 4 lignes de tramway seront particulièrement touchées. Détails.

La ligne B du RER sera la plus affectée, avec notamment une interruption sur l’axe nord du 12 au 14 août, entre Paris-Nord et Mitry-Claye, ce qui coupera l’accès à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle.
Le lundi 14 août notamment, malgré la mise en place de “nombreux bus de remplacement”, Jean-François Perrin, directeur de production de Transilien SNCF Voyageurs, préconise aux passagers de “reporter leurs voyages ou bien de privilégier le télétravail”, car le “niveau de substitution sera insuffisant par rapport au volume de voyageurs”.

Sur l’axe sud, différents tronçons du RER B seront fermés à des dates variables, avec en particulier une coupure de Fontaine-Michalon à Massy-Palaiseau du 14 au 21 juillet et du 5 au 20 août, pour le remplacement de deux ponts. La ligne du RER A sera, elle, fermée du 5 au 20 août entre Cergy-Le Haut et Conflans-Fin d’Oise ainsi que du 9 au 18 août entre Nation et Val-de-Fontenay et Nation et Fontenay-sous-Bois. Côté RER C, la ligne sera notamment fermée du 15 juillet au 26 août entre Pont de Rungis et Massy-Palaiseau.

Les travaux d’été toucheront aussi les RER D et E, ainsi que les trains de banlieue H, K, J, L, N et P. Des services de bus de substitution pourront être mis en place.

Dans le métro, les chantiers toucheront à différents degrés les lignes 4, 5, 6, 7, 12, 13 et 14. En particulier, la ligne 7 sera entièrement fermée du 13 au 18 juillet entre La Courneuve et Gare de l’Est.

Les lignes de tramway seront également concernées par les travaux avec des fermetures de stations prévues sur le T1, le T2, le T3a et le T3b.

“L’année prochaine pour les JO, il n’y aura pas de travaux en juillet et en août. Cet été et en 2025, les travaux seront donc un peu plus denses que les autres années”, a justifié Grégoire de Lasteyrie, vice-président d’Ile-de-France Mobilités, l’autorité régionale des transports en Ile-de-France.

Quelque 4,6 milliards d’euros sont investis pour ces chantiers de grande ampleur, dont 2,2 milliards alloués à la RATP et 2,4 milliards au réseau SNCF francilien.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Un commentaire

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Ajouter une photo
Ajouter une photo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *