Immobilier | Ile-de-France | 07/09
Réagir Par

Ile-de-France : les prix de l’immobilier continuent de baisser

Ile-de-France : les prix de l’immobilier continuent de baisser

Conséquence de la hausse des taux d’intérêt et des difficultés à emprunter, le nombre de transactions immobilières fléchit, ainsi que les prix qui avaient longtemps flambé. Les chiffres en Ile-de-France.

Les derniers chiffres de l’indice Notaires Insee, publiés ce jeudi 7 septembre, confirment la tendance désormais bien ancrée depuis le début de l’année 2023. Exit l’augmentation continue des prix. Si les prix de l’immobilier continuent de progresser légèrement en région, la décrue se poursuit en Ile-de-France, surtout dans l’agglomération parisienne.

Concernant les logements anciens, les prix franciliens baissent ainsi pour le troisième trimestre consécutif : ‑2,0 % au deuxième trimestre 2023 après ‑1,3 % et ‑0,2 % aux trimestres précédents, chiffre l’indice Notaires Insee.

Même le prix des pavillons baisse

Dans le détail, les prix reculent de 2,2 % pour les appartements et de 1,7 % pour les maisons. La baisse est plus forte et a commencé plus tôt à Paris : -2,4% au 2ᵉ trimestre après des -1,3% et -0,5% aux trimestres précédents. Et plus modérée en grande couronne : -1,7% après -0,4% et +0,2%. En petite couronne, la baisse est de 2,1% au 2ᵉ trimestre après des -1,6% et -0,3%.

La baisse est plus ténue concernant les maisons, un peu plus rares avec -1,8% en petite couronne et -1,6% en grande couronne au 2ᵉ trimestre. Mais ce repli pour les maisons est inédit.

Sur une période d’un an, les prix des logements anciens en Île-de-France diminuent de 3,1 %, dont ‑3,7 % pour les appartements et ‑1,9 % pour les maisons, avec toujours une différence entre Paris et grande couronne. Concernant les appartements, la baisse sur un an est ainsi de 4,4% à Paris et 3,8% en petite couronne contre 1,7% en grande couronne.

Sur cinq ans, la courbe reste très positive

Sur une période plus longue, de cinq ans, la variation du prix au m2 reste néanmoins largement positive. Concernant le prix au m2 (ancien et neuf confondu), il était ainsi en baisse de 2,7% sur un an, en mai 2023, mais en progression de 13,4% sur cinq ans, et même de 18% en Val-de-Marne et de 20% en Seine-Saint-Denis. Paris reste au-dessus des 10 000 € le m2 en moyenne (10 170 €) frisant même avec les 14 000 € dans le 6ᵉ arrdt, contre 6 460 € dans les Hauts-de-Seine, 5 120 € en Val-de-Marne et 3 990 € en Seine-Saint-Denis. Des moyennes qui recouvrent de fortes disparités, liées à la proximité ou non de Paris et aux villes plus ou moins cossues.

Voir le détail de l’indice Notaires – Insee

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags Logements
Cet article est publié dans
Aucun commentaire

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Ajouter une photo
    Ajouter une photo

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *