Finances locales | Val-de-Marne | 19/01
Réagir Par

La Métropole du Grand Paris distribue 20 millions d’euros au Val-de-Marne

La Métropole du Grand Paris distribue 20 millions d’euros au Val-de-Marne © MGP

Intercommunalité regroupant Paris et la petite couronne, en charge de la vision stratégique de l’agglomération, la Métropole du Grand Paris (MGP) vient d’allouer une enveloppe de 20 millions d’euros sur trois ans au conseil départemental du Val-de-Marne, pour contribuer à ses investissements. Dix projets urbains sont concernés. Détails.

Afin de ne pas distribuer les subventions sans vision d’ensemble, la Métropole du Grand Paris a commencé à mettre en place des “conventions cadre de partenariat stratégique” avec les départements pour lister les projets auxquels la structure intercommunale participe. Une convention a ainsi été adoptée pour la Seine-Saint-Denis en octobre 2022 et une seconde pour le Val-de-Marne en décembre. Cette dernière a été signée officiellement par les présidents des deux entités, Patrick Ollier pour la MGP et Olivier Capitanio pour le département, ce lundi 17 janvier.

Concrètement, 19,27 millions d’euros alloués au Val-de-Marne sur 3 ans, concernent 10 projets d’investissement.

La plus grosse somme, 6 millions €, concerne le projet de voie en site propre Altival entre Noisy-le-Grand et le pôle de Sucy-Bonneuil en passant par Bry-Villiers-Champigny.

Le financement du bassin de rétention du Moulin Berny bouclé

En seconde position, une subvention de 4,5 millions d’euros va venir abonder le projet de bassin de rétention du Moulin Berny à Fresnes. Les riverains de la vallée de la Bièvre et du ru de Rungis subissent, en effet, régulièrement des inondations en raison d’un réseau d’évacuation d’eaux pluviales sous-dimensionné. Le Siaap (syndicat interdépartemental pour l’assainissement de la région parisienne) et le département du Val-de-Marne ont donc lancé une étude qui proposait, dès 2007, la construction d’un bassin de rétention dans le parc de Moulin de Berny. Faute de trouver suffisamment de partenaires financiers, le projet ne s’est jamais concrétisé. Une évaluation a démarré cet automne pour actualiser le coût de l’opération et préparer le lancement des études de pré-projet. Le prix de l’opération de construction de ce bassin d’une capacité de 20 000 M3 est estimé aujourd’hui à 32 millions d’euros. Le Siaap, maître d’ouvrage, est prêt à verser 15 millions d’euros, l’agence de l’eau Seine-Normandie 5,5 millions d’euros, le département du Val-de-Marne, 4,5 millions d’euros et la ville de Fresnes, l’équivalent de 3 millions d’euros. La subvention de la MGP permet donc de compléter le financement. “Ce n’était pas évident au départ parce que la métropole nous expliquait qu’il y avait un obstacle juridique à contribuer au titre de sa compétence Gemapi (prévention des inondations). Je voulais absolument que ce dossier figure dans cette convention de soutien financier. La MGP a finalement trouvé le moyen de nous accorder une somme au titre d’une autre ligne de crédit“, explique Olivier Capitanio.

Le détail des 10 projets

Les 5 derniers projets sont liés à la création de nouvelles pistes cyclables pour un total de subvention métropolitaine de 4,77 M€.

  1. Projet de bassin de rétention du Moulin de Berny à Fresnes dont le maitre d’ouvrage est le Syndicat Interdépartemental pour l’Assainissement de l’Agglomération Parisienne (SIAAP). La participation de la Métropole sera de 4,5 M€,
  2. Projet Altival pour lequel la participation de la Métropole sera de 6 M€,
  3. Pôle Grand Paris Express Chevilly-Larue – Marché international (ex. MIN Porte de Thiais), pour lequel la participation métropolitaine sera de 1,5 M€,
  4. Plan « 50 000 arbres », que la Métropole soutiendra à hauteur de 2 M€,
  5. Projet du parc des Lilas, où la Métropole accompagnera le projet à hauteur de 500 000 € pour la phase expérimentale sur le volet études.
  6. Des études pour le réaménagement de la RD161 à Arcueil et Villejuif (500 000 €),
  7. Une opération sur la RD120 à Vincennes et Saint-Mandé (1,125 M€),
  8. Une opération pour une promenade en bordure de la RD215 à Maisons-Alfort et Créteil (1,4 M€),
  9. Une opération sur la RD245 entre la gare RER E de Nogent-Le Perreux et la RD120 à Nogent (745 000 €),
  10. Une opération sur la RD 7 Sud à Chevilly-Larue, Thiais et Rungis (1M€).
Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour La Métropole du Grand Paris distribue 20 millions d’euros au Val-de-Marne

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Ajouter une photo
Ajouter une photo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.