Politique | | 25/01
Réagir Par

Un amendement contre la prison de Noiseau en débat au conseil régional d’Ile-de-France

Un amendement contre la prison de Noiseau en débat au conseil régional d’Ile-de-France

(Dernière minute : l’amendement a été rejeté) Alors que la Commission permanente du Conseil régional d’Ile-de-France se tient ce mercredi 25 janvier, la présidente du groupe communiste, Céline Malaisé, a déposé un amendement pour rappeler l’incompatibilité du schéma directeur régional avec le projet de prison à Noiseau.

60 dossiers sont à l’ordre du jour de la Commission permanente du Conseil régional d’Ile-de-France ce mercredi, dont le premier rapport 2023 des politiques régionales biodiversité – plan vert – îlots de fraicheur, présenté par le vice-président Yann Wehrling. C’est sur cette délibération que le groupe Gauche communiste écologiste et citoyenne a déposé l’amendement suivant :

“Un article additionnel est ajouté, rédigé comme suit :
Le Conseil régional s’oppose au projet de prison sur les terres agricoles situées à Noiseau.
Le Conseil régional prend acte de l’incompatibilité de l’actuel Schéma Directeur de la Région Ile-de-France avec une telle implantation.”

Pour motiver cet amendement, le groupe note, capture d’écran à l’appui, que “le site envisagé, d’au moins 15 hectares, se situe intégralement sur des terres agricoles.” Le groupe rappelle aussi que “le site est incompatible avec l’actuel Schéma Directeur de la Région Ile-de-France. Enfin, l’impact sur la faune, la flore et les zones humides reste inconnu à ce jour et nécessite, selon le dossier, des études complémentaires.”

Le groupe prévoit de verser l’amendement et le résultat du vote au dossier de concertation publique en cours.

Amendement rejeté

Dernière minute (article mis à jour à 10h30) : la commission permanente a rejeté l’amendement. “Le conseil régional ne s’oppose pas à la création de prisons”, a indiqué Yann Wehrling, rappelant qu’il s’agit d’une compétence exclusive de l’Etat. Le vice-président a ensuite expliqué que, dans le cadre de la préparation du prochain schéma directeur (le Sdrif-e), la région tiendrait compte des positions des élus et des citoyens de Noiseau. Dans le détail, les groupes de gauche ont voté pour, les groupes de droite et le Rassemblement national ont voté contre, la Majorité présidentielle s’est abstenue.

Jeudi dernier, une réunion publique sur le projet, organisée dans le cadre de la concertation en cours jusqu’au 17 février, a attiré 600 personnes vent debout contre le projet.

Lire :

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
7 commentaires pour Un amendement contre la prison de Noiseau en débat au conseil régional d’Ile-de-France

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Ajouter une photo
Ajouter une photo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.