Décès | | 15/05
Réagir Par

Disparition de Jean Valenet, ancien maire de Gagny, très engagé pour le sport

Disparition de Jean Valenet, ancien maire de Gagny, très engagé pour le sport

Figure politique de Gagny, Jean Valenet s’est distingué pour son engagement sportif jusqu’à devenir directeur du Parc des Princes (1978-1992). Il est décédé dans la nuit du vendredi 10 au samedi 11 mai, à l’âge de 86 ans. 

Jean Valenet laisse un héritage marquant dans l’histoire récente de Gagny. La ville, de quelque 40 000 habitants aujourd’hui, a connu avec lui des heures de gloire avec son équipe de handball.

Handball

Fondée en 1948 sous l’impulsion de son père, Raymond Valenet, la section handball de l’Union sportive municipale (USM) Gagny perce sur la scène nationale sous sa présidence (1968-1983). L’équipe ravit cinq titres de champion de France (1981, 1982, 1985 à 1987). Elle remporte la coupe de France en 1985. Plusieurs joueurs de l’USM Gagny pourvoient l’équipe nationale de handball. Comme le souligne l’hommage qui lui est rendu en 2020, lorsqu’il est décoré de la médaille d’or de la jeunesse, des sports et de l’engagement associatif, il fait aussi émerger le premier joueur français à jouer dans un club à l’étranger (à Barcelone), Eric Cailleaux. Ce parcours ne tient pas au hasard, lui-même ayant été international junior de handball. Apothéose de cette carrière dans le sport, il occupe le fauteuil de directeur du Parc des Princes de 1978 à 1992.

Sport et politique de père en fils

Fait chevalier de l’ordre du mérite après la guerre d’Algérie, Jean suit les pas de son père, maire de Gagny entre 1959 et 1977 (UDR puis RPR). Sport et politique sont une histoire de famille chez les Valenet. Après le mandat de Claude Favretto (PCF), il reprend la ville à la gauche en 1983. Il sera réélu sous la bannière RPR jusqu’en 1995. Il perd alors face à Michel Teulet, son ancien adjoint aux finances. Jean Valenet se représentera en 2001 contre lui, sans étiquette, mais sans succès. Il a aussi été élu conseiller régional, de 1986 à 1998. En tant que maire de Gagny, il marque son mandat notamment par la création de l’Arena Léon-Yves Bohain, revendiquée par la ville de Gagny comme “la plus grande salle de l’Est Parisien” pour accueillir des manifestations culturelles et sportives, ainsi que du Club Raymond Valenet. Il soutient aussi l’organisation du premier marathon international de la francophonie, créée par Léon-Yves Bohain, fondateur de l’Association sportive culturelle francophone de Gagny, qui se tient trois années de suite (1988, 1989 et 1990) et rassemble les athlètes de 18 pays francophones.

Le maire (LR) Rolin Cranoly a annoncé qu’un hommage républicain lui sera rendu ce vendredi 17 mai, à 14h, à l’Hôtel de Ville.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags , Jean Valenet, Michel Teulet, , Seine-Saint-Denis
Aucun commentaire

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Ajouter une photo
    Ajouter une photo

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous chargez l'article suivant