Élections | Seine-Saint-Denis | 04/07
Réagir Par

Législatives 2024 : candidats de second tour et enjeux par circonscription en Seine-Saint-Denis

Législatives 2024 : candidats de second tour et enjeux par circonscription en Seine-Saint-Denis

Après la réélection de six députés sortants du Nouveau Front populaire (NFP) dès le premier tour, seuls les électeurs de six circonscriptions de Seine-Saint-Denis sont appelés aux urnes ce dimanche 7 juillet. Il n’y aura finalement pas de triangulaire dans le département, Raquel Garrido ayant décidé de se désister. Dans trois circonscriptions, des candidats RN ont réussi à se qualifier pour le second tour.

Après la vague Nupes qui avait emporté les douze circonscriptions de Seine-Saint-Denis en juin 2022, quel sera le paysage politique du département au soir du 7 juillet ? La moitié du chemin a été fait pour la gauche avec six des 12 députés sortants réélus dès le 1er tour, souvent avec des scores sans appel, comme celui de Stéphane Peu (71,80% des suffrages exprimés) et celui de Bastien Lachaud (71,68%). Nadège Abomangoli a, quant elle, confirmé le basculement à gauche de la 10ème circonscription (Aulnay-sous-Bois, Bondy Sud-Est, Les Pavillons-sous-Bois) avec 52,60%, loin devant l’ancien député sortant LR (2017-2022) Alain Ramadier.

Lire : Analyses et résultats du 1er tour des élections législatives 2024 en Seine-Saint-Denis
Et, pour rappel, la liste des 99 candidats de premier tour

Rivalité fratricide à Montreuil-Bagnolet (7e circo)

Reste donc les six autres circonscriptions. Dans trois d’entre elles, les duels résultent tout d’abord des divisions de la gauche. À commencer par celles où des cadres historiques de La France insoumise n’ont pas été investis. C’est le cas d’Alexis Corbière, député sortant de la 7ème circonscription (Bagnolet, Montreuil) qui avait pourtant été élu dès le 1er tour en juin 2022 avec plus de 62% des voix. Dès le 14 juin, il avait dénoncé “une purge“, au profit de Sabrina Ali-Benali, médecin urgentiste. Avec 40,19% des suffrages, Alexis Corbière l’a devancée dimanche d’un peu plus de 2 000 voix. À noter, toutefois, que le candidat dissident de LFI est arrivé en deuxième position au 1er tour à Bagnolet, ville où il est domicilié, avec 36,25% des voix, derrière Sabrina Ali-Benali (39,47%). Mardi, en conférence de presse, il a confirmé le maintien de sa candidature contre sa rivale Insoumise l’appelant à se désister. “Je ne comprends pas pour quelle raison [elle se maintient] quand il y a une telle menace que Bardella devienne premier ministre, qu’il y a tant de circonscriptions où des amis du Front populaire sont en difficultés, qu’il faudrait envoyer des militants, qu’il faudrait consacrer des moyens financiers, pourquoi le duel fratricide continue ?” a-t-il encore questionné, hier, sur le réseau social X.

Lire : Législatives 2024 en Seine-Saint-Denis : les dissidences se multiplient à gauche

Face à Face NFP-UDI à Bobigny- Le Bourget – Drancy (5e circo)

Lors de cette même conférence de presse, Raquel Garrido qui avait, elle aussi été écartée des investitures de LFI, a, en revanche, annoncé son désistement, mettant ainsi un terme à la seule triangulaire possible en Seine-Saint-Denis. Son maintien s’avérait, de fait, plus difficile à assumer, la députée sortante de la 5ème circonscription (Bobigny, Le Bourget, Drancy) étant arrivée en 3ème position avec 23,65% derrière le candidat du NFP, Aly Diouara (33,11%). Le président de la Seine-Saint-Denis au cœur, qui milite pour porter la voix des quartiers populaires, avait réuni 58,12% des voix lors des élections européennes à La Courneuve lors des élections européennes du 9 juin. Il se retrouve donc face à Aude Lagarde, la maire (UDI) de Drancy qui a obtenu 24,56% des suffrages au 1er tour. “Rassemblés pour battre l’extrême gauche de Mélenchon” affiche-t-elle désormais sur ses tracts après avoir mené campagne sur le thème “Ni extrême gauche ni extrême droite“.

Lire : Législatives 2024 en Seine-Saint-Denis : Raquel Garrido jette l’éponge et solde ses comptes

Duel PCF-LFI à La Courneuve, Dugny, Stains, Le Blanc-Mesnil (4e circo)

La gauche est aussi divisée dans la 4ème circonscription (Le Blanc-Mesnil, La Courneuve, Dugny, Stains). La députée sortante (PCF) Soumya Bourouaha a recueilli le 30 juin 44,52% des voix. Mais, elle n’aura pas le loisir de bénéficier, comme en juin 2022, du désistement de son adversaire de gauche. À l’époque, le maire (ex-PCF) de Stains, Azzédine Taïbi, avait fini par jeter l’éponge.

Lire : Législatives 2022 en Seine-Saint-Denis: les dissidents s’effacent face la Nupes, claquement de portes au PCF

Dans cette circonscription ancrée dans le giron communiste, LFI a investi un candidat dissident, Mohamed Awad. L’ancien candidat aux élections européennes sur la liste LFI, qui a obtenu 23,90% des suffrages au premier tour, a fait planer le suspens avant d’annoncer son maintien au 2d tour. “La faute au PCF qui a fait le choix de la division et qui n’a pas respecté l’accord du Nouveau Front populaire en soutenant des candidatures face à nos candidats les Insoumis, Aly Diouara et Sabrina Ali Benali“, explique-t-il sur Facebook. Raquel Garrido s’est, en effet, présentée à ces législatives anticipées avec, comme suppléant, Abdel Sadi, le maire (PCF) de Bobigny. “Deuxièmement, les résultats de la droite et de l’extrême droite au 1er tour, ne leur permettent pas de se maintenir au 2d tour, et je m’en réjouis. J’estime donc que les électeurs ont le droit de choisir par qui ils souhaitent être représentés (…) La réalité, c’est que ma candidature, elle vient bousculer les petits notables locaux en place depuis 40 ans et qui ne veulent pas que les habitants des quartiers populaires prennent leur juste place dans les décisions qui les concernent”, poursuit Mohamed Awad. Un point de vue que partage d’ailleurs Hamza Rabehi, le candidat Renaissance battu de cette circonscription qui, avant le scrutin, confiait voir dans ces candidatures citoyennes (…) le seul point positif de cette séquence politique“. Celui-ci a d’ailleurs appelé à voter pour Mohamed Awad et sa suppléante Laetitia Rigaudière “qui représentent les nouveaux visages des quartiers populaires“.

Lire : Législatives en Seine-Saint-Denis : la majorité présidentielle ne mise plus trop sur Renaissance

Le RN qualifié au 2d tour dans 3 circonscriptions

Dans trois circonscriptions, les députés sortants investis par le NFP sont opposés à des candidats du RN. Dans la 3ème circonscription (Gournay-sur-Marne, Neuilly-Plaisance, Neuilly-sur-Marne, Noisy-le-Grand), Thomas Portes a ainsi obtenu 41,68% des suffrages face à Denis Cretin-Gelly (21,27%). Même scénario dans la 8ème circonscription (Gagny, Rosny-sous-Bois, Villemomble), où Fatiha Keloua Hachi (49,30%) affronte Sébastien Jolivet (23,86%) et où l’ancien député Renaissance (2017-2022), Patrice Anato n’a pas donné de consigne de vote. Idem encore dans la 12ème circonscription (Clichy, Coubron, Livry-Gargan, Montfermeil, Le Raincy, Vaujours) où Jérôme Legavre (45,11%) fait face à Jean-François Périer (26,04%).

Lire : À Gagny, des électeurs déboussolés par les élections législatives anticipées

Il s’agit d’une percée inédite pour le parti d’extrême droite dans ce département. “On sent bien qu’il y a une réelle dynamique depuis les élections européennes. En 2022, un deuxième tour était illusoire, inenvisageable“, analysait d’ailleurs à la veille du 1er tour, Sébastien Jolivet, contacté par 93Citoyens. De fait, le délégué départemental du RN en Seine-Saint-Denis, était arrivé seulement en 4ème position lors du 1er tour des élections législatives de juin 2022, avec 13,76% des suffrages au premier tour, derrière la candidate PS de la Nupes Fatiha Keloua Hachi (35,31%), Sylvie Charrière (21,71%) qui était alors la députée sortante (Ensemble) et le candidat LR Geoffrey Carvalhinho (13,90%). Deux ans après, lors des élections européennes, le RN est arrivé en tête dans deux des trois villes qui composent la 8ème circonscription avec 24,72% des voix à Gagny et 22,40% à Villemomble. Il est en revanche arrivé loin derrière LFI (27,45%) à Rosny-sous-Bois, avec 20,46% des voix. Dans la 12ème circonscription, le RN est aussi sorti en première position à Vaujours (32,61%), au Raincy (21,30%) et à Coubron (35,66%). Idem à Gournay-sur-Marne (26,39%) et à Neuilly-Plaisance (21,32%) dans la 3ème circonscription.

Les candidats au 2ème tour des élections législatives

Voir l’arrêté préfectoral

3ème circonscription (#circo9303) : Gournay-sur-Marne, Neuilly-Plaisance, Neuilly-sur-Marne, Noisy-le-Grand

CandidatsRemplaçantsNuances
Thomas PORTES (Député sortant)Aziza NOUIOUALa France insoumise – Nouveau Front Populaire
Denis CRETIN-GIELLYAlain BRYRassemblement national

4ème circonscription (#circo9304) : Le Blanc-Mesnil, La Courneuve, Dugny, Stains

CandidatsRemplaçantsNuances
Soumya BOUROUAHA
(Députée sortante)
Marie-George BUFFETParti communiste français – Nouveau Front Populaire
Mohamed AWADLaetitia RIGAUDIERELa France insoumise

5ème circonscription (#circo9305) :  Bobigny, Le Bourget, Drancy

CandidatsRemplaçantsNuances
Aly DIOUARAHouria GUENDOUZILa Seine-Saint-Denis au cœur – Nouveau Front Populaire
Aude LAGARDEKarim MIMOUNIUnion des démocrates et indépendants

7ème circonscription (#circo9307) : Bagnolet, Montreuil

CandidatsRemplaçantsNuances
Alexis CORBIERE
(Député sortant)
Haby KALa France Insoumise (Dissident)
Sabrina ALI-BENALILise POITRINEAULa France insoumise – Nouveau Front Populaire

8ème circonscription (#circo9308) : Gagny, Rosny-sous-Bois, Villemomble

CandidatsRemplaçantsNuances
Fatiha KELOUA HACHI
(Députée sortante)
Magalie THIBAULTParti socialiste – Nouveau Front populaire
Sébastien JOLIVETSandrine COTTEREAURassemblement national

12ème circonscription (#circo9312) :  Clichy, Coubron, Livry-Gargan, Montfermeil, Le Raincy, Vaujours

CandidatsRemplaçantsNuances
Jérôme LEGAVRE
(Député sortant)
Nezha BARHANDIParti ouvrier indépendant – Nouveau Front populaire
Jean-François PERIEREnzo MARANORassemblement national
Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Ajouter une photo
    Ajouter une photo

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous chargez l'article suivant