Contenu participatif | Le Kremlin-Bicêtre | 02/12/2018
Réagir Par

Ce que j’appelle oubli avec Podalydès au Kremlin-Bicêtre

Télécharger dans votre calendrier
  • Ce que j’appelle oubli avec Podalydès au Kremlin-Bicêtre
  • Vendredi 10 mai à 20h30
  • Espace Culturel André Malraux, Le Kremlin-Bicêtre, France
    Le Kremlin-Bicêtre
  • Gratuit 0 EUR
Publicité

Le comédien Denis Podalydès donne voix au récit de Laurent Mauvignier. Seul au plateau, par un jeu dense et puissant, dans un corps à corps total avec la langue, il irradie le texte de sa sensibilité pour en restituer la violence.

Dans un supermarché, un homme vole une canette de bière, ou plutôt la boit sur place. Quatre vigiles surviennent, le saisissent, le conduisent dans la réserve, le passent à tabac. Le fait divers ne fit l’objet que de quelques lignes dans les journaux en 2009. Quelques lignes pour raconter le destin tragique d’un homme qui mourra sous la violence des coups qui lui seront portés. Cette histoire a inspiré à Laurent Mauvignier un texte sobre et saisissant, une lettre fictive adressée au frère de la victime, qui renvoie le lecteur à tout ce qui ronge notre société, la haine, l’indifférence, l’intolérance, l’égoïsme, l’injustice, la précarité.

Le comédien Denis Podalydès a choisi de donner voix au récit. Seul au plateau, par un jeu dense et puissant, dans un corps à corps total avec la langue, il irradie le texte de sa sensibilité pour en restituer la violence. Le spectateur est comme happé par la tension dramatique qui naît de son interprétation, et en ressort bouleversé et admiratif.

L’organisateur est : ECAM – Théâtre du Kremlin-Bicêtre

Plus d’informations sur cet événement

Ceci est un contenu participatif proposé par nos lecteurs et publié sous la seule responsabilité du contributeur.
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

En vous abonnant, ou en faisant un don, même modeste et ponctuel, vous contribuez à notre développement et à notre indépendance..

A lire aussi