Contenu participatif | Saint-Mandé | 18/05
Réagir Par

Cin-débat autour de Amor du Saint-mandéen Raphaël Rebibo

Télécharger dans votre calendrier
  • Cin-débat autour de Amor du Saint-mandéen Raphaël Rebibo
  • redi 22 mai à 19h30
  • 10 Place Charles Digeon, Saint-Mandé, France
    Saint-Mandé
  • Gratuit 0 EUR
Cin-débat autour de Amor du Saint-mandéen Raphaël Rebibo © MAGORA PRODUCTION
Publicité

Cette projection est l'occasion de célébrer L’amitié entre Saint-Mandé et Akko marquera les huit ans du jumelage entre les deux Villes. A cette occasion, la ville de Saint-mandé est heureuse de vous convier à une grande soirée placée sous le signe d’Israël et d’Akko le jeudi 23 mai à 18h30, à l’Hôtel de Ville de Saint-Mandé.

Le film a été sélectionné dans plus de 15 festivals américains Canadiens Il a obtenu le 2ème prix du Public au FCI Ciné Croisette Cannes 2017. Raphaël Rebibo est un réalisateur, scénariste et producteur . Il a réalisé et produit plusieurs films en Suisse et en Israël, dont «l’Arrestation», Prix Golden Dove Award au Festival des Amériques USA 1977.

Synopsis du film
Après avoir erré en Europe, Daniel revient chez lui, un petit village perdu quelque part en Israël, où habite Lila, la femme de sa vie. Personne ne sait pourquoi il est revenu et combien de temps il va rester.
Le film explore les profondeurs de ce que l’amour exige parfois de nous et comment les souvenirs fragiles et éphémères, sont parfois tout ce que nous avons.

L’organisateur est : La ville de Saint-Mandé

Plus d’informations sur cet événement

Ceci est un contenu participatif proposé par nos lecteurs et publié sous la seule responsabilité du contributeur.
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

En vous abonnant, ou en faisant un don, même modeste et ponctuel, vous contribuez à notre développement et à notre indépendance..

A lire aussi