Publicité
Publicité : Ordival 94
| Grand Paris | 02/11/2016
Réagir Par

Festival Kalypso : 6 semaines de hip-hop en Ile-de-France

Télécharger dans votre calendrier
  • Festival Kalypso : 6 semaines de hip-hop en Ile-de-France
  • Du 5 novembre au 18 décembre
  • CCN de Créteil et du Val-de-Marne / Cie Käfig, Créteil, France
    Grand Paris
  • Payant EUR
Festival Kalypso : 6 semaines de hip-hop en Ile-de-France © Arton
Publicité

Lancé il y a trois ans par  Mourad Merzouki, directeur du centre chorégraphique national de Créteil,  le festival de hip-hop Kalypso a trouvé sa place et s'exprime cette année dans 14 lieux d'Ile-de-France, donnant à voir 30 compagnies, du 5 novembre au 18 décembre.

Cette 4ème édition de Kalypso s’inscrit dans la dynamique des 20 ans de la compagnie Käfig et s’annonce particulièrement festive. Pendant presque 2 mois, 30 compagnies se succéderont sur les scènes de 14 lieux franciliens.

Ca commence à Créteil ce samedi 5 novembre à 19 heures, au studio du CCN, avec le cirque Mandingue,  troupe de cirque originaire de Conakry (Guinée) composée d’une dizaine d’artistes à la fois acrobates et danseurs, qui dévoilera un extrait de son spectacle. Mourad Merzouki et sa compagnie Käfig, qui fête cette année ses 20 ans, enchaînera avec Correria Agwa, mêlant hip-hop, capoeira, samba, musique électronique et bossa nova avec de jeunes danseurs brésiliens. Suivront une trentaine de spectacles durant 6 semaines, dans toute la région. La compagnie Chute libre s’attaquera au Sacre du printemps version urbaine,  Antoinette Gomis rendra hommage à Nina Simone, Linda Hayford  explorera la métamorphose physique provoquées par les émotions animales,  Ousmane Sy encore, explorera les multiples influences et énergies des danses de club…

Télécharger le programme complet

Réserver en ligne

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

En vous abonnant, ou en faisant un don, même modeste et ponctuel, vous contribuez à notre développement et à notre indépendance..

A lire aussi