Contenu participatif | Nogent-Sur-Marne | 19/10
Réagir Par

Les Carnets du Sous-Sol en avant-première à Nogent-sur-Marne

Télécharger dans votre calendrier
  • Les Carnets du Sous-Sol en avant-première à Nogent-sur-Marne
  • Vendredi 8 Novembre 2019 à 20h30 et Samedi 9 Novembre 2019 à 20h30
  • 36 Boulevard Gallieni, Nogent-sur-Marne, France
    Nogent-Sur-Marne
  • Gratuit 0 EUR
Les Carnets du Sous-Sol en avant-première à Nogent-sur-Marne © Piai Fotolia
Publicité

Le Pocket Théâtre vous invite à assister à l'avant première de la pièce mise en scène et interprétée par Christophe Laparra : Les Carnets du Sous-Sol, tirée du roman du même nom de Dostoïevski.

Les Carnets du sous-sol est un roman en deux parties de Dostoïevski qui, sous la forme d’un journal intime, nous fait entendre le récit d’un homme de quarante ans, vivant à Saint-Petersbourg, malade du foie depuis une vingtaine d’années, ancien fonctionnaire retraité vivant d’un petit héritage après avoir démissionné, et qui s’est réfugié dans son sous-sol pour y rendre compte de sa conscience aiguë du monde et des hommes.

L’œuvre livre une vision profondément pessimiste de la condition humaine, en donnant à entendre un être désespéré, vaincu par sa lucidité et sa conscience du mal.

Monologue tous public à partir de 15 ans
durée : 1h20

ENTRÉE LIBRE GRATUITE (Réservation conseillée)
01 48 77 85 24
pocket.theatre94@gmail.com

Vendredi 8 Novembre 2019 à 20h30
Samedi 9 Novembre 2019 à 20h30

L’organisateur est : Pocket Théâtre

Plus d’informations sur cet événement

Ceci est un contenu participatif proposé par nos lecteurs et publié sous la seule responsabilité du contributeur.
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

En vous abonnant, ou en faisant un don, même modeste et ponctuel, vous contribuez à notre développement et à notre indépendance..

A lire aussi