Contenu participatif | Le Kremlin-Bicêtre | 02/12/2018
Réagir Par

Les Règles du Jeu: théâtre au Kremlin-Bicêtre

Télécharger dans votre calendrier
  • Les Règles du Jeu: théâtre au Kremlin-Bicêtre
  • Samedi 06 avril à 16h
  • Espace Culturel André Malraux, Le Kremlin-Bicêtre, France
    Le Kremlin-Bicêtre
  • Gratuit 0 EUR
Les Règles du Jeu: théâtre au Kremlin-Bicêtre © Simon Gosselin
Publicité

C’est au coeur de la plus vieille ville des Pays-des- Guerres que commence l’histoire, au lendemain de la dernière des dernières guerres. Deux enfants se retrouvent chaque jour au milieu des champs de ruines. Leurs rêves façonnent un nouveau monde. Ils sont les acteurs d’un jeu de construction magique, univers de tous les possibles.

La vieille ville n’est plus qu’un champ de ruines. Pourtant, chaque jour, deux enfants se retrouvent pour jouer. Au milieu des décombres, Nama et Oldo rêvent d’un autre monde. Grâce à leur imagination vive et fertile, ils façonnent un univers à leur image en y projetant leur optimisme comme leur peur. Le temps du jeu, tout devient possible. Les débris de leur repère se métamorphosent en château, les petits prennent la place des adultes et la guerre n’est plus qu’un mauvais souvenir. Mais rapidement il est temps de rentrer, le rêve cède place à une réalité souvent difficile à accepter. Du moins jusqu’à demain, à l’heure de leur prochain rendez-vous…

Les Règles du jeu est une réflexion philosophique sur la force et le pouvoir du rêve dans une société en crise. Yann Verburgh et Lorraine de Sagazan rappellent aux jeunes d’aujourd’hui qu’ils peuvent être les acteurs de leur propre révolution rien que par la puissance de leur imaginaire.

L’organisateur est : ECAM – Théâtre du Kremlin-Bicêtre

Plus d’informations sur cet événement

Ceci est un contenu participatif proposé par nos lecteurs et publié sous la seule responsabilité du contributeur.
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

En vous abonnant, ou en faisant un don, même modeste et ponctuel, vous contribuez à notre développement et à notre indépendance..

A lire aussi