Publicité
Publicité : Welcome94 - l'énergie d'entreprendre
Contenu participatif | Arcueil |
Par

L’Oeil vers… la Colombie à l’espace Jean Vilar d’Arcueil

Télécharger dans votre calendrier
  • L’Oeil vers… la Colombie à l’espace Jean Vilar d’Arcueil
  • du 24 novembre au 7 décembre
  • Espace municipal Jean Vilar, Rue Paul Signac, Arcueil, France
    Arcueil
  • Gratuit 0 EUR
L’Oeil vers… la Colombie à l’espace Jean Vilar d’Arcueil

L'espace municipal Jean Vilar accueille pendant deux semaines les 40èmes Journées Cinématographiques du Val-de-Marne et projette dans ce cadre, cinq films colombiens et de nombreux courts métrages.

40èmes JOURNÉES CINÉMATOGRAPHIQUES DU VAL-DE-DE MARNE
Contre le racisme, pour l’amitié entre les peuples

L’espace municipal Jean Vilar accueille pendant deux semaines les 40èmes Journées Cinématographiques du Val-de-Marne et projette dans ce cadre, cinq films colombiens et de nombreux courts métrages.

Retrouvez toute la programmation, les horaires, les synopsis et les infos pratiques sur le site des journées cinématographiques.

Los Hongos, d’Oscar Ruiz Navia
Avec Jovan Alexis Marquinez, Calvin Buenaventura, Gustavo Ruiz Montoya
Drame, Colombie, Argentine, France, Allemagne, 2014, 1h43, à partir de 14 ans, VOSTF
Dans la journée, Ras est ouvrier dans le bâtiment. Tous les soirs après le travail, il tague des graffitis sur les murs du quartier dans l’est de Cali (Colombie). Ras n’a pas dormi depuis longtemps et commence à rêvasser en plein jour. Quand il vole plusieurs pots de peinture pour finir une immense fresque murale, il est renvoyé. Sans le sou, il arpente la ville à la recherche de Calvin, son ami graffeur qui fait des études d’art et veille avec amour sur sa grand-mère.

Mer 24 : 16h10
Ven 26 : 14h
Dim 28 : 18h30

Niña errante, de Rubén Mendoza
Avec Sofia Paz Jara
Drame, Colombie, France, 2018, 1h22, VOSTF
Quatre filles pleurent un homme qu’elles ne connaissaient pas vraiment : leur père vagabond, aussi fascinant qu’il était infidèle. La seule à pouvoir partager des souvenirs, c’est la pré-adolescente Angela, qu’il a élevée après la mort de sa mère en couche. Malgré sa réticence initiale, elle se retrouve bientôt dans une voiture avec ses demi-sœurs pour aller chez une tante ou autre, qui vit “au milieu de nulle part”. Pendant le trajet, elles se racontent des regrets et des amours passés et se plaignent et expriment des jalousies mesquines, tandis que l’intimité entre elles croît.

Jeu 25 : 16h20
Sam 27 : 14h30
Mar 30 : 18h30

Gente de bien, de Franco Lolli
Avec Brayan Santamaria, Carlos Fernando Perez, Alejandra Borrero
Drame, Colombie, 2013, 1h27, à partir de 9 ans, VOSTF – Nomination à la Semaine Internationale de la Critique, Cannes 2014
Eric, 10 ans, se retrouve à vivre du jour au lendemain avec Gabriel, son père qu’il connaît à peine. Voyant que l’homme a du mal à construire une relation avec son fils et à subvenir à leurs besoins, Maria Isabel, la femme pour laquelle Gabriel travaille comme menuisier, décide de prendre l’enfant sous son aile.

Mer 1 : 16h15
Mar 7 : 18h30

Jericó, le vol infini des jours, de Catalina Mesa
Documentaire, Colombie, France, 2016, 1h17, VOSTF
À Jericó, village de la région d’Antioquia en Colombie, des femmes d’âges et de conditions sociales différentes évoquent les joies et les peines de leur existence. Leurs histoires se dévoilent l’une après l’autre, ainsi que leur espace intérieur, leur humour et leur sagesse. Chila, Luz, Fabiola, Elvira… tour à tour frondeuses, nostalgiques, pudiques et impudiques. Un feu d’artifices de paroles, de musique et d’humanité.

Jeu 2 : 20h30
Sam 4 : 14h

L’oubli que nous serons, de Fernando Trueba
Avec Javier Cámara, Nicolas Reyes, Juan Pablo Urrego
Drame historique, Colombie, 2020, 2h16, à partir de 14 ans, VOSTF – Sélection officielle au festival de Cannes 2020
Colombie, années 1980. Le docteur Hector Abad Gomez lutte pour sortir les habitants de Medellin de la misère. Malgré les menaces qui pèsent sur lui, il refuse d’être réduit au silence. Le destin de ce médecin engagé et père de famille dévoué se dessine à travers le regard doux et admiratif de son fils.
Adapté de faits réels, L’oubli que nous serons est à la fois le portrait d’un homme exceptionnel, une chronique familiale et l’histoire d’un pays souvent marqué par la violence.

Dim 5 : 18h

Carte blanche à l’association “Le Chien qui aboie”
Une programmation de 4 courts métrages :

Heliconia, de Paula Rodriguez – Fiction, 2020, VOSTF
Pacifico oscuro, de Camila Beltran – Fiction, 2020, VOSTF
Jiibie, de Laura Huertas Millán – Fiction, 2019, VOSTF
Camino en el ventio, de Sergio Sanchez – Documentaire, 2019, VOSTF

Dim 5 : 15h

Tarifs : Plein 5.2 € – Réduit 4.75 € – Moins de 15 ans 3.65 €

Informations et réservations au 01 41 24 25 55 et à jeanvilar-accueil@mairie-arcueil.fr

Espace municipal Jean Vilar – 1 rue Paul Signac, 94110 Arcueil RER B station Arcueil-Cachan

Pass sanitaire obligatoire

L’organisateur est : Espace Municipal Jean Vilar et L’Oeil vers

Plus d’informations sur cet événement

Ceci est un contenu participatif proposé par nos lecteurs et publié sous la seule responsabilité du contributeur.
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si vous êtes abonné cliquez ici pour vous connecter.

En vous abonnant, ou en faisant un don, même modeste et ponctuel, vous contribuez à notre développement et à notre indépendance..

A lire aussi