Contenu participatif | Le Plessis-Trévise | 14/01
Réagir Par

Lucienne et les garçons en concert au Plessis-Trévise

Télécharger dans votre calendrier
  • Lucienne et les garçons en concert au Plessis-Trévise
  • 20h30 / 23h
  • 72 Avenue Ardouin, Le Plessis-Trévise, France
    Le Plessis-Trévise
  • Gratuit 0 EUR
Lucienne et les garçons en concert au Plessis-Trévise © Glazok
Publicité

Toujours amoureux de la chanson leste, cocasse et tendre de l’entre-deux guerre (avec quelques incartades vers les années 40 et 50), le trio redonne vie à ce répertoire qui recèle tant de trésors méconnus, sans oublier quelques perles indémodables. Lucienne et Gaston (Lara Neumann et Flannan Obé) comédiens-chanteurs et même, danseurs, accompagnés de Victor (Emmanuel Touchard), leur facétieux pianiste-chanteur, prêtent leur belle complicité, leur gouaille et leur énergie communicative à ces chansons jadis créées par Mistinguett, Maurice Chevalier, Joséphine Baker, Trenet (entre autres !) pour nous les faire entendre comme s’ils venaient de les inventer !

Lucienne et les garçons en concert au Plessis-Trévise le vendredi 17 janvier à l’espace Paul Valéry de 20h30 à 22h00
Plein tarif : 20 euros
Abonné : 15 euros
– de 15 ans : 10 euros

Renseignements et réservations à l’accueil de l’Espace Paul-Valéry, au 01.45.94.38.92 ou en ligne :
http://www.3emeacte.com/leplessistrevise/Seances.aspx…

L’organisateur est : L’ARAP en partenariat avec les municipalite du Oless-s-trbie L’ARAP et la Municipalité du Plessis

Plus d’informations sur cet événement

Ceci est un contenu participatif proposé par nos lecteurs et publié sous la seule responsabilité du contributeur.
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

En vous abonnant, ou en faisant un don, même modeste et ponctuel, vous contribuez à notre développement et à notre indépendance..

A lire aussi