Contenu participatif | Le Kremlin-Bicêtre |
Par

N’essuie jamais de larmes sans gants: le Collectif 18.3 au Kremlin-Bicêtre

Télécharger dans votre calendrier
  • N’essuie jamais de larmes sans gants: le Collectif 18.3 au Kremlin-Bicêtre
  • Samedi 27 novembre à 20h00
  • 2 Place Victor Hugo, Le Kremlin-Bicêtre, France
    Le Kremlin-Bicêtre
  • Gratuit 0 EUR
N’essuie jamais de larmes sans gants: le Collectif 18.3 au Kremlin-Bicêtre © Raynaud de Lage

Prêt à prendre une claque phénoménale ? En proposant l’adaptation d’un des plus grands romans jamais écrits en Suède ; le collectif 18.3 nous plonge au cœur d’un scandale sanitaire et social, qui ravive la mémoire du passé, sur fond de conte musicale poétique et déchaîné !

Fraîchement débarqué à Stockholm, Rasmus vit une passion amoureuse fulgurante avec Benjamin. Autour d’eux gravitent une bande d’amis qui, tous rejetés par les leurs, se sont reconstitués en communauté homosexuelle. Nous sommes à l’aube des années 80, une époque où commence à gronder la rumeur d’un virus honteux appelé le « cancer gay ».

Entre flash-back, humour et révoltes, ce spectacle choral met en lumière une pléiade d’hommes stigmatisés, qui se soutiennent, s’aiment et affrontent ensemble le regard cruel de la société. Embrassant l’Histoire et le politique, ce chef d’œuvre fait entendre un extraordinaire témoignage de vie, une lutte pour la tolérance ; contre l’oubli.

L’organisateur est : Espace Culturel André Malraux

Plus d’informations sur cet événement

Ceci est un contenu participatif proposé par nos lecteurs et publié sous la seule responsabilité du contributeur.
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si vous êtes abonné cliquez ici pour vous connecter.

En vous abonnant, ou en faisant un don, même modeste et ponctuel, vous contribuez à notre développement et à notre indépendance..

A lire aussi