Politique | Joinville-le-Pont |
Réagir Par

PV, vélo électrique, attaque en justice au Conseil municipal de Joinville-le-Pont

Télécharger dans votre calendrier
  • PV, vélo électrique, attaque en justice au Conseil municipal de Joinville-le-Pont
  • Mardi 15 décembre 20 heures
  • Joinville-le-Pont, France
    Joinville-le-Pont
  • Gratuit 0 EUR
PV, vélo électrique, attaque en justice au Conseil municipal de Joinville-le-Pont © Cataliseur 30

Paiement des PV, prime à l'achat d'un vélo électrique, protection fonctionnelle... Le prochain Conseil municipal de Joinville-le-Pont se tient ce mardi 15 décembre à 20 heures en mairie, avec un ordre du jour chargé. A noter, pour la première fois, la présentation de deux délibérations par un groupe d'opposition, celui de Tony Renucci (Jaji).

Parmi la quarantaine de points à l’ordre du jour : l’augmentation du budget alloué aux primes à l’achat d’un vélo électrique (25 % du prix d’achat TTC dans la limite de 300 € TTC par vélo) qui passe de 20 000 à 50 000 euros, les dates d’ouverture des commerces le dimanche en 2021, un rapport sur la dotation de solidarité urbaine, l’allongement du délai de paiement des forfaits post-stationnement qui passe de 24 heures à 4 jours, la suppression de frais de représentation du maire compte-tenu des circonstances sanitaires

Demande d’une protection fonctionnelle pour attaquer un élu d’opposition en justice suite à ses propos sur les réseaux sociaux

Au programme encore : la protection fonctionnelle du maire (prise en charge de frais de justice) qui a attaqué le conseiller d’opposition Tony Renucci suite à un commentaire sur Facebook et une story sur Instagram datés de novembre, à propos de l’installation d’un distributeur de masques en extérieur par un restaurant du centre-ville, Le Cheval blanc. Le conseiller avait réagi à un post du groupe Vivre Joinville le Pont se félicitant de la publicité faite à cette initiative par la ville. L’élu dénonçait une communication hypocrite de la part de la commune, rappelant que la police municipale avait dans un premier temps été envoyée pour signifier au restaurant qu’il n’avait pas demandé l’autorisation d’occuper l’espace public. L’élu ajoutait “Visiblement, la concurrence que ça instaurait avec les masques vendus par une pharmacie en particulier ne plaisait pas à tout le monde (pour rappel, on a un maire pharmacien)”. Des propos considérés par le maire comme dénués de fondement et portant atteinte à son honneur et sa fonction.

A noter également deux délibérations portées par le groupe de Tony Renucci (Jaji), l’une proposant la création d’une commission municipale pour élaborer un plan d’urbanisme intercommunal au niveau du territoire Paris Est Marne et Bois, l’autre une opération chèques coup de pouce pour relancer le commerce communal.

A écouter en direct sur la page Facebook de la ville

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si vous êtes abonné cliquez ici pour vous connecter.

En vous abonnant, ou en faisant un don, même modeste et ponctuel, vous contribuez à notre développement et à notre indépendance..

Aucun commentaire pour PV, vélo électrique, attaque en justice au Conseil municipal de Joinville-le-Pont

    Seuls les abonnés peuvent commenter cet article.

    A lire aussi