Emploi

Politique locale | Grand Paris | 31/05/2017
800 postes à pourvoir chez les pompiers de Paris © BSPP

800 postes à pourvoir chez les pompiers de Paris

«A toi de prouver le contraire» Tel est le slogan de la nouvelle campagne de recrutement de la Brigade des sapeurs pompiers de Paris (BSPP), invitant la jeunesse à montrer qu’elle sait se dépasser, défier les limites, jouer en équipe, être brave, 

Entreprises | Thiais | 05/05/2017
Chez Mim à Thiais, la Scop est morte, vive la Scop

Chez Mim à Thiais, la Scop est morte, vive la Scop

Les 800 salariés en CDI qui restaient chez Mim attendent désormais leur lettre de licenciement quelques jours après la mise en liquidation judiciaire de l’enseigne de mode pas chère dont le siège était basé à Thiais. Equivalent à deux Whirlpool et demi, le coût social est particulièrement élevé en Val-de-Marne avec les employés du siège…

Chiffres | Val de Marne | 27/04/2017
106 190 chômeurs en Val-de-Marne fin mars 2017

106 190 chômeurs en Val-de-Marne fin mars 2017

Ironie du sort, c’est ce jeudi 26 avril 2017, date de la décision de liquidation judiciaire définitive de l’entreprise Mim, basée à Thiais, qu’ont été publiés les chiffres du chômage pour le mois de mars. Des chiffres qui repartent à la hausse avec 106 190 chômeurs tenus de trouver un emploi, contre 105 820 un…

Entreprises | Thiais | 19/04/2017
Scop ou liquidation? Le dur dilemme des MIM débattu au Tribunal de Commerce © Fb

Scop ou liquidation? Le dur dilemme des MIM débattu au Tribunal de Commerce

Cinq mois après le placement de la société MIM en redressement judiciaire, une cinquantaine de salariés de l’enseigne textile  avaient fait le déplacement ce mardi, au tribunal de commerce de Bobigny, où les nouvelles propositions de reprise étaient examinées. Le jugement définitif sera rendu ce mercredi à 14 heures.

Emploi | Thiais | 07/04/2017
Les derniers espoirs pour sauver plus d’emplois chez Mim © Google StreetView

Les derniers espoirs pour sauver plus d’emplois chez Mim

Alors que le Tribunal de commerce de Bobigny a proposé l’offre de reprise partielle de la chaîne de prêt-à-porter féminin à petits prix Mim, basée à Thiais, par deux autres groupes de distribution, plutôt que celle d’un fonds d’investissement familial qui proposait une reprise complète, les élus en appellent à la ministre du Travail pour sauver…

Emploi | Thiais | 30/03/2017
Fin de partie pour Mim à Thiais : 200 salariés menacés en Val-de-Marne

Fin de partie pour Mim à Thiais : 200 salariés menacés en Val-de-Marne

C’est le premier dossier d’une grande entreprise val-de-marnaise transféré au Tribunal de commerce de Bobigny depuis l’instauration des tribunaux spécialisés. Ce mardi 28 mars, le sort de la chaîne de prêt-à-porter féminin Mim, basée à Thiais, a été scellé.

Initiative | Chennevières-sur-Marne | 28/03/2017
Du Val-de-Loire au Val-de-Marne : les petits légumes bio qui donnent du boulot

Du Val-de-Loire au Val-de-Marne : les petits légumes bio qui donnent du boulot

C’est du Val-de-Loire qu’est partie l’initiative en 2000.  40 producteurs de fruits et légumes biologiques de la région Centre s’associent alors au sein d’une association commune, Val Bio, pour proposer des paniers à vendre directement aux consommateurs, de la région centre mais aussi en Ile-de-France.

Manifestation | Rungis | 28/03/2017
Travailleurs sans papiers et syndicats maintiennent la pression au MIN de Rungis

Travailleurs sans papiers et syndicats maintiennent la pression au MIN de Rungis

Tenant nuit et jour le piquet de grève dans le grand hall de la Semmaris, gestionnaire du Marché d’intérêt national de Rungis depuis jeudi 16 mars, sans papiers et syndicalistes poursuivent leur mobilisation en vue d’obtenir la régularisation de 120 travailleurs sans papiers essentiellement intérimaires dans des entreprises du MIN.

Emploi | Choisy-le-Roi | 22/02/2017
Renault Choisy-le-Roi recrute 26 salariés en CDI

Renault Choisy-le-Roi recrute 26 salariés en CDI

L’usine Renault de Choisy-le-Roi, qui rénove et reconditionne chaque année des dizaines de milliers d’organes mécaniques pour proposer aux clients le remplacement de leurs pièces défectueuses en échange standard à des prix 30% à 50% moins cher, vient d’annoncer en comité d’établissement le recrutement de 26 personnes en CDI en 2017.

A lire aussi