Entreprises

Entreprises | Choisy-le-Roi | 29/05
Renault Choisy-le-Roi va fermer pour sauver Flins Renault Choisy-le-Roi va fermer pour sauver Flins

Renault Choisy-le-Roi va fermer pour sauver Flins

Rentable mais petit, le site Renault de Choisy-le-roi fera bien partie des trois usines du constructeur automobile qui fermeront dans le cadre du plan de 2 milliards d’euros d’économie, avec celles de Caudan en Bretagne et de Dieppe en Normandie.

Entreprises | Choisy-le-Roi | 26/05
« L’usine Renault de Choisy-le-Roi est archi rentable! » « L’usine Renault de Choisy-le-Roi est archi rentable! » © Twitter J-F Mbaye

« L’usine Renault de Choisy-le-Roi est archi rentable! »

Sur la sellette, selon les indiscrétions du Canard enchaîné de la semaine dernière, l’usine Renault de Choisy-le-Roi ne fait pas partie des gros sites du constructeur automobile. Elle n’emploie « que » 263 salariés, 400 personnes en comptant les intérimaires et prestataires. L’établissement est en revanche très productif, remettant chaque année dans le circuit 40 000 boites…

Coronavirus | Vitry-sur-Seine | 14/05
A Vitry-sur-Seine, l’entreprise de BTP Cimalto se prépare à rebondir A Vitry-sur-Seine, l’entreprise de BTP Cimalto se prépare à rebondir © FB

A Vitry-sur-Seine, l’entreprise de BTP Cimalto se prépare à rebondir

Un an après une fusion-absorption de ses deux prestataires historiques de gros œuvre ayant fait bondir l’effectif d’une dizaine à une quarantaine de collaborateurs, la spécialiste des travaux d’étanchéité Cimalto tablait sur un chiffre d’affaires de 9 millions d’euros en 2020. De objectifs foudroyés par le confinement préventif à l’épidémie de coronavirus. L’entreprise, basée depuis…

Coronavirus | Val de Marne | 11/05
Réouverture des magasins de vêtements en Val-de-Marne: casse-tête sanitaire et sprint avant les soldes Réouverture des magasins de vêtements en Val-de-Marne: casse-tête sanitaire et sprint avant les soldes © Pixabay

Réouverture des magasins de vêtements en Val-de-Marne: casse-tête sanitaire et sprint avant les soldes

Eviter les contaminations en cabine d’essayage, c’est le principal casse-tête des magasins de prêt-à-porter à l’heure du déconfinement, en plus des précautions qui s’appliquent à tous les magasins. Qu’à cela ne tienne, chacun s’adapte, car l’urgence est de sauver la collection printemps-été alors que les soldes estivales se rapprochent dangereusement.

Coronavirus | Val de Marne | 11/05
Distribution de masques aux PME et commerces à la CCI du Val-de-Marne Distribution de masques aux PME et commerces à la CCI du Val-de-Marne © Feelart

Distribution de masques aux PME et commerces à la CCI du Val-de-Marne

Alors que les masques destinés aux entreprises vendus via la plate-forme de La Poste n’ont pas encore été livrés, le site de vente en ligne n’étant opérationnel que depuis une semaine, une distribution de masques à destination des PME et commerces qui reprennent ce lundi est organisée depuis quelques jours sous l’égide du Conseil régional…

Coronavirus | Périgny-sur-Yerres | 05/05
Visières de protection made in Périgny : quand un partenariat local protège la santé et les emplois Visières de protection made in Périgny : quand un partenariat local protège la santé et les emplois

Visières de protection made in Périgny : quand un partenariat local protège la santé et les emplois

L’industrie de plasturgie Microplast-Ecom, le spécialiste du rangement Multiroir et la jardinerie Périgny Garden. Il y a encore peu, les dirigeants de ces trois entreprises situées à l’entrée de Périgny-sur-Yerres se croisaient poliment. La crise du coronavirus les a rapprochés autour d’un produit commun, les visières de protection, un dispositif qui vient en complément des…

Coronavirus | France | 19/04
Muguet et confinement: la sénatrice Catherine Procaccia pose la question de l’ouverture des fleuristes Muguet et confinement: la sénatrice Catherine Procaccia pose la question de l’ouverture des fleuristes

Muguet et confinement: la sénatrice Catherine Procaccia pose la question de l’ouverture des fleuristes

Alors que les fleuristes évaluent leurs pertes à plus de 40 millions d’euros en raison du confinement préventif à l’épidémie de coronavirus Covid 19, la sénatrice du Val-de-Marne, Catherine Procaccia (LR), a questionné le Premier ministre sur une ouverture exceptionnelle des fleuristes le 1er mai, avant la date officielle de début de déconfinement.

A lire aussi