Publicité
Publicité : Les Trophées du Territoire CCI 94

Mouvements sociaux

Education | Val-de-Marne | 13/09/2017
Blocus et visite du député à l’école Anatole France de Vitry Blocus et visite du député à l’école Anatole France de Vitry

Blocus et visite du député à l’école Anatole France de Vitry

Alors que les parents d’élèves occupent l’école Anatole France à Vitry-sur-Seine depuis le début de la semaine, afin d’exiger une ouverture de classe pour alléger notamment les classes de CP actuellement à 29 élèves, ils ont prévu un blocage total de l’école ce mercredi. Ce même jour, le député de la circonscription, Luc Carvounas (PS), 

Mouvement social | Villejuif | 08/09/2017
Bourse du travail de Villejuif : l’opposition saisit le préfet Bourse du travail de Villejuif : l’opposition saisit le préfet © Fb

Bourse du travail de Villejuif : l’opposition saisit le préfet

Alors qu’une manifestation et occupation de la mairie se sont tenues le vendredi 1er septembre pour protester contre la fermeture de la Bourse du travail de Villejuif, et qu’un nouveau rassemblement est prévu ce samedi 9 septembre, 21 élus d’opposition de la ville ont saisi le préfet

Education | Arcueil | 27/06/2017
Occupation de jour et de nuit dans les écoles d’Arcueil Occupation de jour et de nuit dans les écoles d’Arcueil

Occupation de jour et de nuit dans les écoles d’Arcueil

Déterminés à obtenir plus d’Atsem à la maternelle Pauline Kergomard et des effectifs allégés avec une 12e classe à l’élémentaire Jean Macé, les parents d’élèves d’Arcueil occupent désormais jour et nuit l’école Jean Macé depuis ce lundi, 

Justice | Créteil | 27/06/2017
Surchargés, les juges d’instruction de Créteil menacent de libérer des détenus provisoires Surchargés, les juges d’instruction de Créteil menacent de libérer des détenus provisoires

Surchargés, les juges d’instruction de Créteil menacent de libérer des détenus provisoires

Les juges d’instruction de Créteil tirent la sonnette d’alarme. Dans un communiqué commun publié par les deux syndicats des magistrats du tribunal de grande instance de Créteil, les juges se disent K-O après des mois de travail à des cadences infernales, y compris les soirs et les weekends, pour mener des procédures d’enquêtes judiciaires qui s’accumulent.

A lire aussi