Société

Faits divers | Vitry-sur-Seine | 17/11/2020
Coups de poing au visage lors d’une interpellation à Vitry-sur-Seine Coups de poing au visage lors d’une interpellation à Vitry-sur-Seine

Coups de poing au visage lors d’une interpellation à Vitry-sur-Seine

Samedi dernier, un homme suspecté dans une affaire de véhicule avec de fausses immatriculations a été appréhendé par la brigade anti-criminalité à Vitry-sur-Seine, dans le quartier Balzac. L’intervention musclée a été filmée par un riverain et partagée sur les réseaux sociaux, provoquant émotion et colère.

Reportage | Saint-Denis | 17/11/2020
Dernière veillée avant l’évacuation du campement de Saint-Denis Dernière veillée avant l’évacuation du campement de Saint-Denis © Raphaël Bernard

Dernière veillée avant l’évacuation du campement de Saint-Denis

Environ 3000 personnes ont été évacuées du campement de l’Ecluse, à Saint-Denis, ce mardi 17 novembre tôt dans la matinée, selon les chiffres de la préfecture. La veille au soir, sur place, les migrants installés depuis l’été, dans cette parcelle coincée entre l’autoroute l’A1 et le canal, étaient partagés entre espoir d’être relogé au chaud…

Solidarité | Bonneuil-sur-Marne | 17/11/2020
Hébergement d’urgence: le centre Emmaüs de Bonneuil-sur-Marne pérennisé Hébergement d’urgence: le centre Emmaüs de Bonneuil-sur-Marne pérennisé © Pablo Girard

Hébergement d’urgence: le centre Emmaüs de Bonneuil-sur-Marne pérennisé

Travaux d’aménagement, passage de 100 à 173 places d’hébergement, projets d’insertion sur la durée, tel est l’horizon du centre Emmaüs solidarité du port de Bonneuil-sur-Marne. Sa convention tripartite avec Haropa-Ports de Paris (propriétaire du bâtiment) et la préfecture du Val-de-Marne a été renouvelée pour quatre ans ce lundi, en présence de la ministre du Logement…

Faits divers | Joinville-le-Pont | 14/11/2020
La grosse soirée privée  dégénère à Joinville-le-Pont La grosse soirée privée  dégénère à Joinville-le-Pont © SGP

La grosse soirée privée dégénère à Joinville-le-Pont

Dans ce spacieux pavillon avec piscine de Joinville-le-Pont, non loin de la Marne, les soirées privées n’ont pas été ralenties par le confinement. Mais cette nuit de vendredi à samedi, l’ambiance a dégénéré plus de coutume et la police a été appelée pour tapage nocturne, découvrant sur place entre 300 à 400 personnes, selon les…

A lire aussi