Logements

A la barre | Saint-Denis | 07/06
Saint-Denis : procès tendu après trois ans dans un logement insalubre Saint-Denis : procès tendu après trois ans dans un logement insalubre

Saint-Denis : procès tendu après trois ans dans un logement insalubre

Traces noires d’humidité, murs qui s’écaillent… voilà trois ans que la famille Messaoudi-Ayari habite dans un appartement insalubre avec ses trois enfants. Après avoir enfin obtenu un arrêté préfectoral d’insalubrité, les locataires ont plaidé leur cause face au propriétaire au tribunal d’instance de Saint-Denis, accompagnés par l’association La Révolution Est En Marche d’Hadama Traoré, figure…

Urbanisme | Bagnolet | 30/04
Permis de louer pour éviter l’habitat insalubre en Seine-Saint-Denis: une convention à Bagnolet Permis de louer pour éviter l’habitat insalubre en Seine-Saint-Denis: une convention à Bagnolet © CH

Permis de louer pour éviter l’habitat insalubre en Seine-Saint-Denis: une convention à Bagnolet

Pour mieux faire appliquer le permis de louer, un dispositif visant à lutter contre l’habitat insalubre, l’intercommunalité Est-Ensemble, la ville de Bagnolet et la caisse d’allocations familiales (Caf) de Seine-Saint-Denis ont signé mercredi 20 avril une convention tripartite. Ce partenariat devrait être étendu aux huit autres villes d’Est-Ensemble d’ici la fin de l’année.

Logements | Le Perreux-sur-Marne | 07/03
Le Perreux-sur-Marne: colère contre les expropriations d’urgence du Grand Paris Express Le Perreux-sur-Marne: colère contre les expropriations d’urgence du Grand Paris Express

Le Perreux-sur-Marne: colère contre les expropriations d’urgence du Grand Paris Express

A la lisère entre le Perreux-sur-Marne et Nogent-sur-Marne, le passage de la ligne E du RER sera complété par celui de la ligne 15 Est du métro périphérique Grand Paris Express à l’horizon 2030. De quoi valoriser fortement le quartier. En attendant, l’heure est à la délicate opération d’expropriation des pavillons situés à proximité. Une…

Sécurité | Aubervilliers | 27/02
Aubervilliers: salariés, direction et locataires de l’OPH unis face aux violences Aubervilliers: salariés, direction et locataires de l’OPH unis face aux violences © Charles Henry

Aubervilliers: salariés, direction et locataires de l’OPH unis face aux violences

Depuis le 20 janvier, les menaces sont allées crescendo contre la direction et les salariés de l’office public d’habitat (OPH) d’Aubervilliers. Pour y répondre, la direction a mis en place un système de sécurité renforcé détaillé jeudi 24 février à l’occasion d’une journée blanche demandée par les salariés, les locataires et la direction.

A lire aussi