Dernières actualités sur «Alliances» dans le Val-de-Marne

Derniers articles :

Politique locale | Cachan | 13/10/2016
Législatives à Cachan : déchirement de J-Y Le Bouillonnec et hypothèse Emmanuelle Cosse Législatives à Cachan : déchirement de J-Y Le Bouillonnec et hypothèse Emmanuelle Cosse © wcc olaff marie-lan nguyen

Législatives à Cachan : déchirement de J-Y Le Bouillonnec et hypothèse Emmanuelle Cosse

La loi contre le cumul des mandats, Jean-Yves Le Bouillonnec, 66 ans, maire PS de Cachan depuis 1998 et député de la 11 e circonscription depuis 2002, l’a votée avec enthousiasme. Il en est fier et convaincu, il faut renouveler la classe politique. Et pourtant, au pied du mur, il l’avoue, c’est un déchirement.

Politique locale | Val de Marne | 05/07/2016
L’UDI Val-de-Marne en ordre de bataille pour les législatives et la sénatoriale 2017 L’UDI Val-de-Marne en ordre de bataille pour les législatives et la sénatoriale 2017

L’UDI Val-de-Marne en ordre de bataille pour les législatives et la sénatoriale 2017

L’UDI n’investira officiellement ses candidats aux législatives 2017 que d’ici la mi-juillet puis la mi-septembre, tandis que les négociations d’alliance avec le Modem et Les Républicains devraient aboutir après les primaires LR, mais dans le Val-de-Marne, la stratégie et les ambitions de l’UDI s’affichent déjà clairement.

Politique locale | Val de Marne | 04/02/2015
Le PS Val de Marne part en campagne aux départementales Le PS Val de Marne part en campagne aux départementales

Le PS Val de Marne part en campagne aux départementales

C’est une équipe renouvelée pour moitié et assez jeune, avec plusieurs militants de moins de 20 ans, qui défendra les couleurs du PS en Val de Marne aux élections départementales des 22 et 29 mars 2015. La fédération départementale lançait sa campagne avec ses candidats ce mardi 4 février.

Élections | Val de Marne | 20/01/2015
La droite s’unit pour conquérir le Val de Marne La droite s’unit pour conquérir le Val de Marne

La droite s’unit pour conquérir le Val de Marne

Alors que la droite est donnée favorite en Seine-et-Marne et en Essonne aux élections départementales de mars 2015, le Val-de-Marne est sur la tangente avec une dizaine de cantons assurés de part et d’autre et cinq où le score sera sans doute très serré comme il l’a été aux municipales.

A lire aussi