Dernières actualités sur «avocat» dans le Val-de-Marne

Justice | Val-de-Marne | 05/09
Descente à l’improviste des avocats du Val-de-Marne dans les commissariats de police Descente à l’improviste des avocats du Val-de-Marne dans les commissariats de police

Descente à l’improviste des avocats du Val-de-Marne dans les commissariats de police

Depuis janvier 2022, les avocats peuvent visiter les lieux de privation de liberté à l’instar des parlementaires. Dans le Val-de-Marne, le barreau a saisi la balle au bond sous l’égide du bâtonnier Edouard Billaux. Vendredi, plusieurs visites se sont déroulées à l’impromptu dans les commissariats de Créteil, Choisy-le-Roi, Vitry-sur-Seine et Villeneuve-Saint-Georges.

Hommage | Sevran | 04/04
Aulnay-Sevran: une marche blanche en mémoire de Jean-Paul Aulnay-Sevran: une marche blanche en mémoire de Jean-Paul © DR

Aulnay-Sevran: une marche blanche en mémoire de Jean-Paul

Plusieurs centaines de personnes ont participé samedi 2 avril à une marche blanche entre Aulnay-sous-Bois et Sevran (Seine-Saint-Denis) en mémoire de Jean-Paul, un père de famille guyanais de 33 ans, tué il y a une semaine d’un tir de police lors d’un contrôle routier.

Reportage | Bobigny | 17/02
Bobigny: les “sans-papiers” ont donné de la voix contre l’impossible prise de RDV en préfecture Bobigny: les “sans-papiers” ont donné de la voix contre l’impossible prise de RDV en préfecture © Charles Henry

Bobigny: les “sans-papiers” ont donné de la voix contre l’impossible prise de RDV en préfecture

A l’appel du collectif du Livre noir, plus d’une centaine de manifestants dont une grande partie de travailleurs en situation irrégulière se sont réunis ce mercredi 16 février devant la préfecture de Bobigny pour dénoncer les conditions d’obtention d’un rendez-vous, devenues quasi impossibles depuis qu’il est obligatoire de passer par Internet. 104 référés “mesures utiles”…

Faits divers | Le Blanc-Mesnil | 01/12/2021
Blanc-Mesnil: l’entraîneur de judo Alain Schmitt relaxé de faits de violences conjugales Blanc-Mesnil: l’entraîneur de judo Alain Schmitt relaxé de faits de violences conjugales

Blanc-Mesnil: l’entraîneur de judo Alain Schmitt relaxé de faits de violences conjugales

Le tribunal correctionnel de Bobigny a relaxé mardi 30 novembre l’entraîneur et ex-membre de l’équipe de France de judo Alain Schmitt de faits de violences conjugales sur la championne olympique Margaux Pinot, après une audience ayant opposé des versions contradictoires. Celui-ci avait été arrêté dans la nuit du 27 au 28 novembre au Blanc-Mesnil.

Justice | Alfortville | 11/03/2021
Manif Alfortville: 700 euros requis contre le journaliste Taha Bouhafs Manif Alfortville: 700 euros requis contre le journaliste Taha Bouhafs © GD

Manif Alfortville: 700 euros requis contre le journaliste Taha Bouhafs

C’est ce mercredi 10 mars que se tenait le procès de Taha Bouhafs, journaliste, auditionné pour faits d’outrage et de rébellion sur ”personne dépositaire de l’autorité publique lors de la couverture d’une manif de travailleurs sans papiers à Alfortville. Lui-même accuse lea police de violences lors de son interpellation.

Entreprises | Val-de-Marne | 19/01/2021
Vos annonces légales en Val-de-Marne Vos annonces légales en Val-de-Marne

Vos annonces légales en Val-de-Marne

94 Citoyens est habilité à publier vos annonces légales (création de société, vie des sociétés, changement de nom, enquête publique…) dans les départements du Val-de-Marne, de Seine-Saint-Denis, des Hauts-de-Seine et de Paris.

Justice | Créteil | 09/01/2021
Créteil, le procès du journaliste Taha Bouhafs renvoyé en mars Créteil, le procès du journaliste Taha Bouhafs renvoyé en mars

Créteil, le procès du journaliste Taha Bouhafs renvoyé en mars

Ce vendredi, se tenait au tribunal de Créteil, le procès du journaliste militant Taha Bouhafs, accusé d'”outrage” et de “rébellion” lors d’une interpellation en marge d’une manifestation pour la régularisation de travailleurs sans papiers à Alfortville en juin 2019.

Justice | Puteaux | 09/01/2021
A 98 ans, enfin jugé pour l’affaire de corruption de la chaufferie de La Défense A 98 ans, enfin jugé pour l’affaire de corruption de la chaufferie de La Défense © Nicolas Debray

A 98 ans, enfin jugé pour l’affaire de corruption de la chaufferie de La Défense

Le temps de la justice est parfois long. En témoigne le sinueux parcours de l’affaire de corruption de la chaufferie de La Défense, audiencé ce lundi au Tribunal correctionnel de Nanterre. Après 20 ans de procédure, l’un des principaux protagonistes, Charles Ceccaldi-Raynaud, maire de Puteaux durant 34 ans, est mort. Quant aux autres prévenus, ils…

A lire aussi