Dernières actualités sur «Biométrie piscine» dans le Val-de-Marne

Derniers articles :

Société | Val de Marne | 12/09/2011

Biométrie sans autorisation : Vert Marine met en cause son fournisseur

Suite à l’instauration d’un système de biométrie à la piscine de Nogent sur Marne (Val de Marne) sans l’autorisation obligatoire de la CNIL (voir l’enquête publiée à ce sujet) qui avait conduit le maire a demander la suspension de ce dispositif, la société Vert Marine, qui gère le centre nautique municipal, a stoppé ce type…

Société | Nogent-Sur-Marne | 01/09/2011

Piscine de Nogent: le maire demande la suspension de la biométrie

Pas de biométrie à la piscine sans autorisation légale, le maire de Nogent  sur Marne (Val de Marne), Jacques JP Martin, vient de mettre les points sur le i auprès de Vert Marine, l’entreprise qui gère la piscine municipale.

Société | Val de Marne | 01/09/2011

Piscine de Nogent: le maire demande la suspension de la biométrie

Pas de biométrie à la piscine sans autorisation légale, le maire de Nogent  sur Marne (Val de Marne), Jacques JP Martin, vient de mettre les points sur le i auprès de Vert Marine, l’entreprise qui gère la piscine municipale.

Société | Val de Marne | 30/08/2011

Biométrie à la piscine de Nogent : pas d’autorisation légale

Depuis quelques temps, la piscine municipale de Nogent (Val de Marne) expérimente un système de gestion des accès utilisant la biométrie (voir précédent billet). Les abonnés adultes sont ainsi identifiés via un appareil qui reconnaît leur main droite. Petit hic, ce dispositif biométrique a été installé sans l’autorisation préalable obligatoire de la CNIL. Explications.

Société | Val de Marne | 18/08/2011

Jeux de main biométriques à la piscine de Nogent !

Posez votre main droite et tapez votre code, tel est désormais le cérémonial initiatique pour accéder à la piscine de Nogent sur Marne. Afin de stopper les resquilleurs qui rentrent dans l’établissement avec des cartes enfants au lieu de cartes adultes – ou des cartes Nogentais alors qu’ils ne le sont pas, le gestionnaire du centre…

A lire aussi