Dernières actualités sur «Chômage» dans le Val-de-Marne

Emploi | Val-de-Marne | 30/01/2018
2740 chômeurs de plus en Val-de-Marne en 2017 2740 chômeurs de plus en Val-de-Marne en 2017

2740 chômeurs de plus en Val-de-Marne en 2017

108 760 Val-de-Marnais étaient inscrits au chômage, et tenus de rechercher un emploi, fin décembre 2017, contre 106 020 fin décembre 2016, soit 2 740 personnes supplémentaires et une croissance de 2,6% sur une année. Une grande partie de cette hausse s’explique par le jeu inversé des vases communicants entre catégories. 

Initiative | Champigny-sur-Marne | 04/12/2017
Le chef Thierry Marx lance Cuisine mode d’emploi (s) à Champigny-sur-Marne Le chef Thierry Marx lance Cuisine mode d’emploi (s) à Champigny-sur-Marne

Le chef Thierry Marx lance Cuisine mode d’emploi (s) à Champigny-sur-Marne

C’est particulièrement ému que le chef multi-étoilé Thierry Marx, spécialiste de la cuisine moléculaire, a donné ce vendredi soir le coup d’envoi du projet Cuisines mode d’emploi (s) dans l’ancienne cantine du collège Lucie Aubrac (déménagé depuis face à la cité du Plant), à quelques mètres de la cité des Boullereaux où il a vécu…

Chiffres | Val-de-Marne | 27/04/2017
106 190 chômeurs en Val-de-Marne fin mars 2017 106 190 chômeurs en Val-de-Marne fin mars 2017

106 190 chômeurs en Val-de-Marne fin mars 2017

Ironie du sort, c’est ce jeudi 26 avril 2017, date de la décision de liquidation judiciaire définitive de l’entreprise Mim, basée à Thiais, qu’ont été publiés les chiffres du chômage pour le mois de mars. Des chiffres qui repartent à la hausse avec 106 190 chômeurs tenus de trouver un emploi, contre 105 820 un…

Entreprises | Thiais | 26/04/2017
Liquidation judiciaire pour MIM : les derniers espoirs de Scop s’effondrent Liquidation judiciaire pour MIM : les derniers espoirs de Scop s’effondrent

Liquidation judiciaire pour MIM : les derniers espoirs de Scop s’effondrent

Ce mardi 25 avril, les représentants Seci-Unsa, Cfdt et Fo de l’entreprise de mode pas chère MIM de Thiais, en sursis de liquidation judiciaire, ainsi que l’avocate du CE avaient été reçus à l’Élysée afin de présenter leur projet de Scop, et obtenu le soutien de la présidence de la République.

A lire aussi