Dernières actualités sur «Ecole Léonard de Vinci» dans le Val-de-Marne

Société | Nogent-Sur-Marne | 24/05/2012

Pique-nique géant au port

Un pique-nique en chansons sur la pelouse du port de plaisance, voilà ce que propose l’association Culture Guinguette en partenariat avec l’école primaire Léonard de Vinci dimanche 3 juin. 

Société | Nogent-Sur-Marne | 22/03/2011

Esquisse de solution pour faire de la place au lycée-collège Branly

La menace de ne plus pouvoir accueillir tous les élèves qui dépendent actuellement du collège Branly de Nogent sur Marne, faute de place, a suscité l’inquiétude des familles depuis plusieurs semaines (voir billet). Pour rappel en effet, deux écoles élémentaires de Nogent sont liées au secteur  Branly (Val de Beauté et Léonard de Vinci)

Société | Nogent-Sur-Marne | 27/01/2011

Des collégiens de Nogent sur Marne pourraient être affectés au Perreux

Très prisé par les familles, le collège Edouard Branly de Nogent sur Marne est l’objet d’un grand nombre de demandes de dérogations. Conséquence : des effectifs de plus en plus élevés et une capacité d’accueil qui atteint ses limites. Le collège Antoine Watteau est également bien rempli. Côté Perreux sur Marne, le collège Pierre Brossolette

Société | Nogent-Sur-Marne | 01/12/2010

Occupation de classe à l’école Léonard de Vinci

L’arrivée en remplacement de remplaçants de professeurs des écoles stagiaires (PES) dans les écoles suscite ces derniers jours de nombreuses réactions côté parents comme enseignants. Ces personnels qui ne bénéficient plus de la formation en alternance à l’IUFM (Institut universitaire de formation des maîtres) et pas encore de

Politique locale | Nogent-Sur-Marne | 23/06/2009
Un cas de méningite à l’école Léonard de Vinci Un cas de méningite à l’école Léonard de Vinci

Un cas de méningite à l’école Léonard de Vinci

Le maire a indiqué hier soir, lors du conseil municipal, qu’un cas de méningite avait été signalé à l’école Léonard de Vinci de Nogent Sur Marne. Il a précisé que les proches de l’élève concerné avaient été momentanément déscolarisés.

A lire aussi