Dernières actualités sur «Eric Dupond-Moretti» dans le Val-de-Marne

Manifestation | Noiseau | 29/05
L’union -presque- sacrée des élus du Val-de-Marne contre une prison à Noiseau L’union -presque- sacrée des élus du Val-de-Marne contre une prison à Noiseau © Amandine Vallée Limeil

L’union -presque- sacrée des élus du Val-de-Marne contre une prison à Noiseau

Alors que la bataille entre la gauche et la droite fait rage dans le Val-de-Marne à un mois des élections départementales et régionales, les élus et parlementaires locaux ont remisé leurs tracts et sorti les écharpes tricolores pour marcher ensemble contre le projet de maison d’arrêt de 800 places à Noiseau. Seule la majorité présidentielle…

Manifestation | Paris | 03/05
Des militants CGT attaqués en marge de la manif du 1er mai à Paris Des militants CGT attaqués en marge de la manif du 1er mai à Paris © Twitter B Amar

Des militants CGT attaqués en marge de la manif du 1er mai à Paris

A l’arrivée de la manifestation parisienne place de la Nation vers 18H00, des militants CGT, notamment de la CGT Val-de-Marne, ont été victimes d’une “extrême violence” commise par “un important groupe d’individus dont certains se revendiquant gilets jaunes”, selon le syndicat. Une cinquantaine de personnes ont été mises en garde à vue.

Justice | Noiseau | 02/04
Nouvelle prison de 700 places à nouveau confirmée à Noiseau Nouvelle prison de 700 places à nouveau confirmée à Noiseau

Nouvelle prison de 700 places à nouveau confirmée à Noiseau

C’est lors d’un entretien avec le garde des Sceaux, Eric Dupond-Moretti, ce mercredi 31 mars, que le maire de Noiseau, Yvan Femel (LR) s’est vu informer que la prison de 700 places était toujours bien prévue dans la ville. Les études préliminaires doivent démarrer prochainement pour une ouverture en 2027.

Justice | Arcueil | 12/12/2020
Arcueil, les éducateurs de la PJJ au coeur de la justice des mineurs Arcueil, les éducateurs de la PJJ au coeur de la justice des mineurs

Arcueil, les éducateurs de la PJJ au coeur de la justice des mineurs

“Il m’a bien dit hier qu’il viendrait…” Les yeux rivés sur son téléphone portable, l’éducatrice Marie-Colombe Hansen s’inquiète. Ce jour-là, elle a rendez-vous avec un jeune délinquant dont elle suit le fragile parcours de réinsertion pour le compte de la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ).

A lire aussi