Dernières actualités sur «Est Parisien 2» dans le Val-de-Marne

Faits divers | Val-de-Marne | 05/05/2020
Des câbles d’Orange sectionnés : au moins 105 000 victimes en Val-de-Marne et à Paris Des câbles d’Orange sectionnés : au moins 105 000 victimes en Val-de-Marne et à Paris

Des câbles d’Orange sectionnés : au moins 105 000 victimes en Val-de-Marne et à Paris

Plusieurs dizaines de milliers de foyers et d’entreprises situées principalement en Val-de-Marne et sur une partie de Paris sont victimes depuis mardi matin d’une coupure de réseau internet. L’opérateur Orange a subi plusieurs actes de vandalisme sur les communes d’Ivry-sur-Seine et de Vitry-sur-Seine. Des dizaines de câbles auraient été sectionnées à la disqueuse.

Emploi | Ile-de-France | 27/04/2020
Ile-de-France: le vrai chômage bondit en mars Ile-de-France: le vrai chômage bondit en mars

Ile-de-France: le vrai chômage bondit en mars

Le coup d’arrêt de pans entiers de l’économie le 18 mars, même s’il a été amorti par des mesures de chômage technique (dit chômage partiel), a malgré tout fait repartir à la hausse le “vrai” chômage, celui qui passe par la case Pôle Emploi.

Chiffres | Val-de-Marne | 12/01/2020
Population 2020 en Val-de-Marne: 54 224 habitants de plus en 6 ans Population 2020 en Val-de-Marne: 54 224 habitants de plus en 6 ans

Population 2020 en Val-de-Marne: 54 224 habitants de plus en 6 ans

En l’espace de six ans, le Val-de-Marne a gagné pus de 50 000 habitants supplémentaires, l’équivalent d’une ville de bonne taille. Un quart de cette progression a été portée par deux villes: Vitry-sur-Seine et Limeil-Brévannes. Détail des populations en vigueur au 1er janvier 2019 (population légale 2017) en Val-de-Marne par ville.

Police | Grand Paris | 19/12/2019
Police du Grand Paris: la Cour des comptes objective le malaise et propose des remèdes de cheval Police du Grand Paris: la Cour des comptes objective le malaise et propose des remèdes de cheval

Police du Grand Paris: la Cour des comptes objective le malaise et propose des remèdes de cheval

Dans un rapport de 200 pages publié ce lundi 16 décembre, la Chambre régionale de la Cour des comptes (CRC) a passé au crible l’organisation de la police de l’agglomération parisienne qui couvre Paris, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne, et préconise quelques changements drastiques, pour certains explosifs.

Initiative | Créteil | 27/11/2019
Omran, premier vainqueur du concours d’éloquence de l’IAE Gustave Eiffel à Créteil Omran, premier vainqueur du concours d’éloquence de l’IAE Gustave Eiffel à Créteil

Omran, premier vainqueur du concours d’éloquence de l’IAE Gustave Eiffel à Créteil

“La banlieue influence Paris, Paris influence le monde” C’est avec cette punch line adaptée de paroles de Grand Paris* du rappeur Medine qu’Omran, vainqueur du premier concours d’éloquence de l’Institut d’administration des entreprises (IAE) Gustave Eiffel, a conclu son argument de deux minutes pour défendre la capitale contre la province.

Santé | Val-de-Marne | 16/04/2019
Val-de-Marne: la lutte contre les déserts médicaux commence dès la fac Val-de-Marne: la lutte contre les déserts médicaux commence dès la fac

Val-de-Marne: la lutte contre les déserts médicaux commence dès la fac

Si le numerus clausus drastique figure parmi les raisons de la désertification médicale, d’autres facteurs renforcent la tendance. Ainsi, alors que 75% des jeunes étudiants en médecine envisagent de s’installer en libéral, seulement 12% ouvrent leur cabinet. Dans le Sud-Est parisien, les médecins ont décidé d’attaquer le problème à la racine en jouant collectif avec…

Consommation | Val-de-Marne | 29/08/2018
Cantine : cinq lycées passent au bio dans le Val-de-Marne Cantine : cinq lycées passent au bio dans le Val-de-Marne © Roman-Sigaev-Fo

Cantine : cinq lycées passent au bio dans le Val-de-Marne

100% d’approvisionnement en circuit court et 50% de produits bio dans les cantines des lycées d’ici à 2024, tel est l’objectif affiché par la région Ile-de-France. Une centaine de lycées doivent expérimenter le bio dès cette rentrée, contre 83 l’an dernier,  dont cinq dans le Val-de-Marne, moyennant un investissement de 1,5 millions d’euros.

A lire aussi