Dernières actualités sur «Esther Benbassa» dans le Val-de-Marne

Derniers articles :

Politique locale | Val-de-Marne | 06/09/2018
Comment les sénateurs du Val-de-Marne ont utilisé leur dernière réserve parlementaire Comment les sénateurs du Val-de-Marne ont utilisé leur dernière réserve parlementaire © bilderstoeckchen

Comment les sénateurs du Val-de-Marne ont utilisé leur dernière réserve parlementaire

La suppression de la réserve parlementaire aux sénateurs et aux députés a été  votée à l’été 2017 (et n’a donc pas concerné les parlementaires élus en 2017), ce que regrette le sénateur UDI Laurent Lafon qui le fait savoir dans un communiqué. Concernant les sénateurs, les chiffres relatifs à l’utilisation de la réserve 2017 ont…

Politique locale | Val-de-Marne | 27/06/2017
Sénatoriale en Val-de-Marne : candidats pressentis et complications Sénatoriale en Val-de-Marne : candidats pressentis et complications

Sénatoriale en Val-de-Marne : candidats pressentis et complications

Dernier épisode du tunnel électoral de l’année 2017, l’élection sénatoriale renouvellera la moitié de la chambre haute du parlement (la chambre basse est l’Assemblée nationale) le dimanche 24 septembre. Dans le Val-de-Marne, ce-sont les 6 sénateurs qui remettront leur siège en jeu.

Politique locale | Val-de-Marne | 07/02/2017
Légiférer sur les collaborateurs parlementaires : ce qu’en pensent nos députés et sénateurs Légiférer sur les collaborateurs parlementaires : ce qu’en pensent nos députés et sénateurs

Légiférer sur les collaborateurs parlementaires : ce qu’en pensent nos députés et sénateurs

Faut-il interdire purement et simplement le recours à un collaborateur de sa famille lorsque l’on est parlementaire? Plusieurs députés ou sénateurs du Val-de-Marne y sont prêts, d’autres souhaitent élargir le débat, d’autres encore considèrent le problème mal posé. Si l’idée chemine un jour dans les hémicycles, le débat sera nourri.

Politique | Val-de-Marne | 20/10/2016
Primaire: l’élimination de Cécile Duflot interroge les écologistes Primaire: l’élimination de Cécile Duflot interroge les écologistes © Bruno Levy

Primaire: l’élimination de Cécile Duflot interroge les écologistes

C’est un peu un coup de tonnerre pour les écologistes, et aussi un avertissement pour l’autre primaire de gauche… Au terme du premier tour de la primaire EELV, Cécile Duflot, que certains voyaient l’emporter dès le premier tour, s’est vue éliminer au profit de deux candidats d’abord connus pour leur militantisme dans  la société civile.

Politique locale | Val-de-Marne | 26/09/2016
Primaires écologistes: dix élus du Val-de-Marne lancent un appel à soutenir Cécile Duflot Primaires écologistes: dix élus du Val-de-Marne lancent un appel à soutenir Cécile Duflot © Bruno Levy

Primaires écologistes: dix élus du Val-de-Marne lancent un appel à soutenir Cécile Duflot

Alors que les primaires écologistes doivent départager quatre candidats courant octobre, dix personnalités élues du Val-de-Marne, dont la sénatrice Esther Benbassa, le maire d’Arcueil Daniel Breuiller, et  co-secrétaire départemental du mouvement, Mehdy Belabbas, lancent ce jour un appel à soutenir l’ancienne ministre du Logement Cécile Duflot, qui est aussi la locale de l’étape, ancienne maire-adjointe de Villeneuve-Saint-Georges.

Politique | Val-de-Marne | 24/06/2016
Brexit : réactions et analyses des élus du Val-de-Marne Brexit : réactions et analyses des élus du Val-de-Marne

Brexit : réactions et analyses des élus du Val-de-Marne

Out! Ce jeudi 23 juin, les Britanniques ont choisi à 51,9% de quitter l’Union européenne. Un choix historique. Au-delà de la dégringolade de la livre et de l’Euro, réactions et analyses dans le Val-de-Marne, où l’on espère que ce vote constituera un électrochoc pour reprendre la construction de l’Europe, mieux. 

Politique | Val-de-Marne | 11/01/2016
Déchéance de la nationalité : positions des 17 parlementaires du Val-de-Marne Déchéance de la nationalité : positions des 17 parlementaires du Val-de-Marne

Déchéance de la nationalité : positions des 17 parlementaires du Val-de-Marne

Quand il s’agit de toucher à la constitution, nos parlementaires ne sont pas des godillots. En témoigne leur réaction sur le projet de déchéance de la nationalité pour les bi-nationaux ayant commis un « crime constituant une atteinte grave à la vie de la Nation« . Qu’ils soient pour ou contre, chacun a ses motivations propres et tous ne…

A lire aussi