Dernières actualités sur «Famille» dans le Val-de-Marne

Société | Ile-de-France | 04/03
Grand Paris: l’immense lassitude des citoyens face aux confinements Grand Paris: l’immense lassitude des citoyens face aux confinements © Chloé Bergeret

Grand Paris: l’immense lassitude des citoyens face aux confinements

De Paris à Ivry-sur-Seine en passant par Pantin ou Clichy, les dizaines d’habitants rencontrés par 94 Citoyens ce début de semaine se sont montrés massivement hostiles à un reconfinement le week-end, à quelques exceptions près. Si beaucoup se résignent bon gré mal gré aux restrictions sanitaires, certains ont commencé à braver les interdits. Témoignages.

Initiative | Nanterre | 29/10/2020
Vive les Groues: une parenthèse verte à deux pas de La Défense Vive les Groues: une parenthèse verte à deux pas de La Défense © Lina Tran

Vive les Groues: une parenthèse verte à deux pas de La Défense

Pépinière, barbecue en libre-service, potager et bain à la russe à la demande, Vive Les Groues est un cocon végétal et collaboratif au milieu de la zone industrielle de Nanterre. Un lieu qui dénote à quelques pas des tours de Nanterre – La Défense, dans ce quartier en plein réaménagement avec l’arrivée prochaine des stations…

Société | Val-de-Marne | 24/06/2020
“Colos apprenantes” en Val-de-Marne : objectif 5000 jeunes “Colos apprenantes” en Val-de-Marne : objectif 5000 jeunes © Viktoriya Malova

“Colos apprenantes” en Val-de-Marne : objectif 5000 jeunes

Les “colos apprenantes” constituent l’axe phare du plan Quartiers d’été de l’Etat pour occuper les jeunes des quartiers populaires pendant les vacances. Malgré la terminologie choisie, leur objet n’est pas de faire sortir cartable et cahiers de vacances aux mômes mais d’abord de quitter leur quartier. Mode d’emploi pour les familles, les associations, les villes…

Solidarité | Vincennes | 14/05/2020
A Vincennes aussi, des bons alimentaires pour les familles les plus modestes A Vincennes aussi, des bons alimentaires pour les familles les plus modestes © Pixabay

A Vincennes aussi, des bons alimentaires pour les familles les plus modestes

Dans beaucoup de communes, les enfants de familles modestes inscrits à la cantine bénéficient de tarifs très bas, en fonction de leur quotient familial. Pour ces foyers, le confinement a signifié l’arrêt de ces repas à parfois moins d’1 euro. Plusieurs villes ainsi que le département ont décidé de pallier cette absence de cantine par…

A lire aussi