Dernières actualités sur «Grand Paris Express» dans le Val-de-Marne

Derniers articles :

Transports | Villiers-sur-Marne | 23/09
La signature du permis de la gare SNCF de Bry-Villiers-Champigny devrait booster les projets alentours La signature du permis de la gare SNCF de Bry-Villiers-Champigny devrait booster les projets alentours © Fb

La signature du permis de la gare SNCF de Bry-Villiers-Champigny devrait booster les projets alentours

En signant ce mercredi le permis de construire de la gare SNCF de Bry-Villiers-Champigny, Jacques-Alain Bénisti, maire de Villiers-sur-Marne et Laurent Jeanne, maire de Champigny-sur-Marne, ont voulu donner un caractère irrévocable à l’interconnexion de la future ligne 15 Sud du Grand Paris Express et celle du RER E au profit des nouveaux quartiers alentour comme…

Environnement | Villejuif | 07/09
Décharge industrielle sauvage : Villejuif en appelle à Darmanin Décharge industrielle sauvage : Villejuif en appelle à Darmanin

Décharge industrielle sauvage : Villejuif en appelle à Darmanin

A Villejuif, la décharge industrielle sauvage qui s’est organisée à la Redoute des Hautes Bruyères commence à prendre de la hauteur. S’élevant juste à côté du parc et du futur quartier de la gare du Grand Paris Express, cette montagne commence à sérieusement agacer riverains et élus.

Transports | Grand Paris | 07/07
Le métro Grand Paris Express retardé suite au coronavirus Le métro Grand Paris Express retardé suite au coronavirus © Kengo Kuma

Le métro Grand Paris Express retardé suite au coronavirus

La Société du Grand Paris (SGP), maître d’ouvrage du métro Grand Paris Express, annonce 3 à 8 mois de retard prévisionnel sur les lignes déjà en travaux, suite à la pandémie de coronavirus Covid-19, et confirme qu’il sera impossible de livrer une partie des lignes 16 et 17 avant les Jeux Olympiques de 2024.

Grand Paris Express | Villejuif | 18/06
Parti d’Arcueil-Cachan, le tunnelier Amandine atteint l’Institut Gustave Roussy Parti d’Arcueil-Cachan, le tunnelier Amandine atteint l’Institut Gustave Roussy © Société du Grand Paris

Parti d’Arcueil-Cachan, le tunnelier Amandine atteint l’Institut Gustave Roussy

Symbole de la reprise des chantiers du Grand Paris Express post-confinement, le tunnelier Amandine a percé jeudi matin la paroi de la future gare de la ligne 15 sud, Villejuif-Institut Gustave Roussy. Cet automne, la roue de coupe devrait atteindre sa destination finale, à Villejuif-Louis Aragon après un périple total de 3,4 kilomètres.

Transports | Ile-de-France | 16/06
Ile-de-France: la Cour des comptes passe au tamis l’organisation des transports en commun Ile-de-France: la Cour des comptes passe au tamis l’organisation des transports en commun

Ile-de-France: la Cour des comptes passe au tamis l’organisation des transports en commun

1500 lignes de bus, 14 lignes de métros, 9 lignes de tramways, 13 lignes de trains et RER… les transports en commun d’Ile-de-France constituent une composante stratégique dans l’évolution urbaine de la région et sa capacité à opérer une transition écologique. Leur organisation, pilotée par Ile-de-France Mobilités (IDFM), vient d’être auditée par la Chambre régionale…

Société | Val-de-Marne | 23/04
Assistance aux bidonvilles roms confinés en Val-de-Marne: maraudes, actions en justice et polémiques Assistance aux bidonvilles roms confinés en Val-de-Marne: maraudes, actions en justice et polémiques

Assistance aux bidonvilles roms confinés en Val-de-Marne: maraudes, actions en justice et polémiques

Depuis le début du confinement, les procédures d’expulsion des campements de fortune ont été ajournées et leurs habitants invités à rester sur place. Dans le Val-de-Marne, des maraudes alimentaires ont été mises en place dans 18 sites et une maraude sanitaire se prépare. Pour le collectif Romeurope 94, les conditions élémentaires d’hygiène ne sont toutefois…

Entreprendre | Val-de-Marne | 02/04
Comment les entreprises du Val-de-Marne encaissent la crise du coronavirus Comment les entreprises du Val-de-Marne encaissent la crise du coronavirus

Comment les entreprises du Val-de-Marne encaissent la crise du coronavirus

« Le samedi matin, j’étais au MIN de Rungis. Le soir j’ai appris que je devais fermer boutique », témoigne Arnaud Beuzit, fleuriste à Saint-Maur-des-Fossés. Dans le Val-de-Marne comme ailleurs, beaucoup d’entreprises se sont retrouvées brutalement à l’arrêt suite aux mesures de confinement préventives à l’épidémie de coronavirus Covid 19, d’autres sont restées en partie sur le…

A lire aussi