Dernières actualités sur «Manifestation» dans le Val-de-Marne

Derniers articles :

Justice | Créteil | 03/07
Arrestation de Taha Bouhafs à Chronopost Alfortville : l’IGPN désavoue le policier Arrestation de Taha Bouhafs à Chronopost Alfortville : l’IGPN désavoue le policier © Fb

Arrestation de Taha Bouhafs à Chronopost Alfortville : l’IGPN désavoue le policier

Interpellé sur le piquet de grève pour les travailleurs sans-papier du dépôt Chronopost d’Alfortville, le 19 juin 2019, le journaliste Taha Bouhafs fait l’objet d’une plainte d’un policier pour outrage et rébellion. L’audience a une nouvelle fois été renvoyée ce vendredi mais l’IGPN (inspection générale de la police nationale) a d’ores et déjà prévenu les…

Manifestation | Alfortville | 03/07
Manifestation pour les sans-papiers à Alfortville Manifestation pour les sans-papiers à Alfortville

Manifestation pour les sans-papiers à Alfortville

L’intersyndicale Sud, Solidaires, Comité de travailleurs sans papiers de Vitry, appelle à manifester ce 3 juillet à 15 heures au départ de l’agence Chronopost d’Alfortville, malgré l’interdiction de la préfecture.

Education | Val-de-Marne | 03/07
Rentrée scolaire: les points de tension en Val-de-Marne Rentrée scolaire: les points de tension en Val-de-Marne

Rentrée scolaire: les points de tension en Val-de-Marne

C’est ce vendredi 3 juillet que se tenait le comité technique de finalisation de la carte scolaire entre la direction académique et les représentants du personnel. Ce mercredi, parents et enseignants ont manifesté contre les fermetures de classe. Hier, la nouvelle directrice académique, Anne-Marie Bazzo, a défendu la nouvelle carte lors d’un point presse. A…

Reportage | Paris | 17/06
Manifestation des soignants à Paris: « Nous sommes redevenus des invisibles » Manifestation des soignants à Paris: « Nous sommes redevenus des invisibles »

Manifestation des soignants à Paris: « Nous sommes redevenus des invisibles »

« Si une deuxième vague arrive, ce ne sera pas le même bilan : les moyens manquent toujours, et les équipes sont crevées », prévient Priscilla, 23 ans, aide-soignante. Ce mardi après-midi, elle faisait partie des milliers de personnes (18 000 selon la police, 30 000 selon les syndicats) à manifester près du ministère de la Santé, avenue…

A lire aussi