Dernières actualités sur «Pierre Bell-Lloch» dans le Val-de-Marne

Politique locale | Vitry-sur-Seine | 01/04
PCF: Pierre Bell-Lloch a purgé sa peine pour la prise de Vitry-sur-Seine PCF: Pierre Bell-Lloch a purgé sa peine pour la prise de Vitry-sur-Seine

PCF: Pierre Bell-Lloch a purgé sa peine pour la prise de Vitry-sur-Seine

Depuis lundi, Pierre Bell-Lloch peut à nouveau siéger au sein du conseil national du parti communiste français, a rappelé l’élu ce mercredi, en conférence de presse. Il avait été suspendu du PCF pour 6 mois fin septembre, après s’être fait élire maire de Vitry-sur-Seine lors du conseil d’installation, à la place de sa tête liste,…

Politique | Vitry-sur-Seine | 01/04
Vitry-sur-Seine : le maire durcit le ton sur l’aménagement des Ardoines Vitry-sur-Seine : le maire durcit le ton sur l’aménagement des Ardoines © Linkcity

Vitry-sur-Seine : le maire durcit le ton sur l’aménagement des Ardoines

“La clé est sur la pelleteuse”, a expliqué ce jeudi en conférence de presse Pierre Bell-Lloch (PCF), à propos de l’opération d’intérêt national des Ardoines. Une façon pour le maire de Vitry-sur-Seine de dire aux services de l’État que ce chantier aujourd’hui à l’arrêt peut reprendre, à condition que les financements suivent.

Politique | Val-de-Marne | 30/03
Départementales Val-de-Marne: accord à gauche de plus en plus compromis Départementales Val-de-Marne: accord à gauche de plus en plus compromis © CD

Article réservé aux abonnés Départementales Val-de-Marne: accord à gauche de plus en plus compromis

En Val-de-Marne, le dernier appel à l’union de la gauche émis par le PCF, assorti de propositions d’alliances dans un certain nombre de cantons, a été diversement apprécié par les partenaires potentiels. A quelques jours des lancements de campagne officiels, sous réserve de confirmation que les élections se tiendront bien en juin, il semble désormais…

Politique | Val-de-Marne | 28/03
Départementales en Val-de-Marne: les communistes détaillent leurs propositions d’alliance à gauche Départementales en Val-de-Marne: les communistes détaillent leurs propositions d’alliance à gauche

Départementales en Val-de-Marne: les communistes détaillent leurs propositions d’alliance à gauche

Alors que les alliances s’esquissent difficilement à gauche, pour faire place aux partis qui ont pris du poids électoral ces dernières années, le PCF du Val-de-Marne publie un communiqué rappelant la base programmatique de la majorité sortante et détaillant les cantons ouverts aux partenaires de gauche. En parallèle, 4 maires communistes ou apparentés appellent au…

Logements | Val-de-Marne | 06/03
OPH Val-de-Marne: Carine Delahaie reconduite à la tête du nouvel Opaly OPH Val-de-Marne: Carine Delahaie reconduite à la tête du nouvel Opaly © Opaly

OPH Val-de-Marne: Carine Delahaie reconduite à la tête du nouvel Opaly

Intercommunal dès 1949, date de sa création par les villes d’Arcueil et Gentilly, l’office public d’habitat Opaly est en pleine transformation de périmètre. Depuis janvier, l’OPH accueille également les villes de Cachan et du Kremlin-Bicêtre, et en janvier 2022, il perdra Le Kremlin mais récupérera Vitry-sur-Seine et Villejuif.

Politique | Vitry-sur-Seine | 31/01
Vitry-sur-Seine veut son centre de vaccination Vitry-sur-Seine veut son centre de vaccination

Vitry-sur-Seine veut son centre de vaccination

Alors que le Val-de-Marne compte 13 centres de vaccination de centre-ville contre la Covid-19 pour les personnes de plus de 75 ans, Vitry-sur-Seine, plus grosse ville du département, veut aussi son centre et les élus organisaient ce vendredi une opération blouses blanches pour marquer le coup, arborant symboliquement leur écharpe tricolore au-dessus des tenues de…

Service public | Ile-de-France | 16/12/2020
Sedif’xit de l’eau potable en Ile-de-France: vers un no deal? Sedif’xit de l’eau potable en Ile-de-France: vers un no deal? © Birgl

Sedif’xit de l’eau potable en Ile-de-France: vers un no deal?

Après avoir demandé un délai au Sedif (le syndicat des eaux d’Ile-de-france) pour confirmer ou non leur départ du syndicat, et faute d’avoir obtenu une réponse positive, les neuf communes du territoire Grand Orly Seine Bièvre et le territoire Est Ensemble, favorables à une régie publique de l’eau, ont décidé de forcer le destin.

A lire aussi