Dernières actualités sur «Polémique» dans le Val-de-Marne

Société | Arcueil | 19/04
Après l’incendie à Arcueil: sinistrés en colère et polémique politique Après l’incendie à Arcueil: sinistrés en colère et polémique politique

Après l’incendie à Arcueil: sinistrés en colère et polémique politique

Un incendie a dévasté les deux derniers étages d’une résidence du quartier des Irlandais à Arcueil, le 4 avril. Hébergées lors des premiers jours dans des hôtels, plusieurs familles ont ou retourner chez elles mais elles estiment que les conditions ne sont pas réunies et ont créé un collectif. La mairie et le bailleur réagissent…

Urbanisme | Châtenay-Malabry | 23/02
Butte rouge à Chatenay-Malabry: l’avis favorable de l’enquête publique ne met pas fin à la polémique Butte rouge à Chatenay-Malabry: l’avis favorable de l’enquête publique ne met pas fin à la polémique

Butte rouge à Chatenay-Malabry: l’avis favorable de l’enquête publique ne met pas fin à la polémique

Le plan de réhabilitation de la cité-jardin de la Butte Rouge, en banlieue sud-ouest de Paris, n’en finit pas d’enflammer les esprits: le projet vient de franchir une nouvelle étape avec l’avis favorable du commissaire enquêteur mais des associations du patrimoine redoutent la “destruction programmée” du site ouvrier emblématique.

Environnement | Boissy-Saint-Léger | 18/02
Boissy-Saint-Léger : polémique autour du jardin partagé de la Haie-Griselle Boissy-Saint-Léger : polémique autour du jardin partagé de la Haie-Griselle © Les jardins de Boissy-Saint-Léger

Boissy-Saint-Léger : polémique autour du jardin partagé de la Haie-Griselle

Dans quelques semaines, l’association gestionnaire du jardin partagé de la Haie-Griselle, à Boissy-Saint-Léger sera persona non grata. Un an après avoir renouvelé sa convention de partenariat, la mairie a décidé de la résilier en décembre dernier pour des manquements à ses obligations. Opposants et responsables associatifs dénoncent un règlement de compte politique.

Santé | Nogent-Sur-Marne | 21/01
Plus de 10 000 vaccinés contre la Covid-19 en Val-de-Marne Plus de 10 000 vaccinés contre la Covid-19 en Val-de-Marne

Plus de 10 000 vaccinés contre la Covid-19 en Val-de-Marne

119 695 personnes ont été vaccinées contre la Covid-19 en Ile-de-France à date du 20 janvier, dont plus de 10 000 en Val-de-Marne. Dans les centres pris d’assaut, les médecins s’organisent pour prioriser les patients les plus fragiles tandis que du côté politique, des élus, voire leurs administrés, continuent de réclamer des centres supplémentaires et…

Justice | Paris | 04/01
Squat du Petit Cambodge à Paris: la justice ordonne l’expulsion Squat du Petit Cambodge à Paris: la justice ordonne l’expulsion

Squat du Petit Cambodge à Paris: la justice ordonne l’expulsion

(Mise à jour le 8 janvier : la justice a ordonné l’expulsion) C’est ce lundi que la justice doit décider ou non de l’expulsion des squatteurs d’une annexe du Petit Cambodge, un restaurant du Xème arrondissement frappé par les attentats de 2015. Dans ce local dans lequel le restaurant prévoit l’ouverture d’un nouvel établissement, le…

Urbanisme | Villeneuve-le-Roi | 18/12/2020
La justice annule le PLU de Villeneuve-le-Roi La justice annule le PLU de Villeneuve-le-Roi

La justice annule le PLU de Villeneuve-le-Roi

Le Tribunal administratif de Melun a annulé ce 15 décembre le PLU (Plan local d’urbanisme) de Villeneuve-Le-Roi suite à deux requêtes déposées l’une par un collectif d’entreprises dont la société Paprec, l’autre par des citoyens dont l’ancien conseiller municipal PCF Joël Josso. Le PLU avait été approuvé en Conseil de territoire du Grand Orly Seine…

Santé | Garches | 17/12/2020
L’AP-HP démet le professeur Christian Perronne suite à ses propos sur le Covid-19 L’AP-HP démet le professeur Christian Perronne suite à ses propos sur le Covid-19

L’AP-HP démet le professeur Christian Perronne suite à ses propos sur le Covid-19

L’AP-HP (Assistance publique des hôpitaux de Paris) a annoncé jeudi avoir mis fin aux fonctions de chef de service de l’infectiologue Christian Perronne, pour avoir notamment affirmé que les malades du Covid représentaient une aubaine financière pour les médecins, “des propos considérés comme indignes de la fonction qu’il exerce”.

A lire aussi