Dernières actualités sur «Précarité» dans le Val-de-Marne

Reportage | Paris | 11/12/2020
Paris: près de 7 tonnes d’objets collectés chaque jour chez Emmaüs Défi Paris: près de 7 tonnes d’objets collectés chaque jour chez Emmaüs Défi © Lina Tran

Paris: près de 7 tonnes d’objets collectés chaque jour chez Emmaüs Défi

Jouets, livres ou objets de décoration… Sur 1200 m2de surface de vente, la boutique d’Emmaüs Défi de la rue Riquet (Paris 19ème) propose de tout. En coulisse, 150 salariés en parcours d’insertion, majoritairement issus de la rue, s’activent pour trier, nettoyer et remettre en circuit ces futurs cadeaux de Noël avant les ouvertures des mercredi…

Manifestation | Montreuil | 09/12/2020
Montreuil: manif contre le kafkaïen service en ligne préfectoral pour étrangers Montreuil: manif contre le kafkaïen service en ligne préfectoral pour étrangers

Montreuil: manif contre le kafkaïen service en ligne préfectoral pour étrangers

“Depuis trois mois, j’essaie de me connecter plusieurs fois par jour au site de la préfecture pour avoir un RDV.” Le constat de Karamoko, élève de bac professionnel scolarisé en France depuis 4 ans, illustre l’extrême difficulté des résidents étrangers à obtenir un rendez-vous en préfecture pour mener à bien la régularisation ou la reconduction…

Société | Fresnes | 30/11/2020
Fresnes: l’hôpital pénitentiaire à l’heure du coronavirus Fresnes: l’hôpital pénitentiaire à l’heure du coronavirus

Fresnes: l’hôpital pénitentiaire à l’heure du coronavirus

Une chambre et un patient assoupi. Un décor d’hôpital banal, si ce n’étaient les barreaux aux fenêtres et la lourde porte blindée scellée d’une double serrure. Unique en France, l’hôpital pénitentiaire de Fresnes (Val-de-Marne) est devenu le premier centre de traitement des détenus malades du coronavirus.

Solidarité | Val-de-Marne | 11/06/2020
Crise Covid en Val-de-Marne: les épiceries solidaires au secours des plus précaires Crise Covid en Val-de-Marne: les épiceries solidaires au secours des plus précaires © Limeil-Brévannes

Crise Covid en Val-de-Marne: les épiceries solidaires au secours des plus précaires

“Combien êtes-vous dans votre foyer ? 6 personnes? Ok, alors cela fait 5,50 euros de budget. On commence ?” annonce Saïda, bénévole au Co-pain, une épicerie solidaire d’Alfortville avant d’inviter Dana à la suivre dans les rayons. Avec 245 euros de budget par mois, cette dernière doit compter au centime près pour faire vivre son couple et…

Politique | Val-de-Marne | 19/05/2020
Val-de-Marne: les parlementaires de gauche réclament un fonds d’urgence pour les départements Val-de-Marne: les parlementaires de gauche réclament un fonds d’urgence pour les départements

Article réservé aux abonnés Val-de-Marne: les parlementaires de gauche réclament un fonds d’urgence pour les départements

Cinq parlementaires de gauche du Val-de-Marne, les sénatrices et sénateur Laurence Cohen (PCF), Sophie Taillé-Polian (Génération.S), Pascal Savoldelli (PCF) et députés Luc Carvounas (PS) et Mathilde Panot (LFI) viennent d’écrire à Edouard Philippe pour l’alerter sur la fragilisation financière des Conseils départementaux dans le contexte de la crise du coronavirus, détaillant la situation du Val-de-Marne.

A lire aussi