Dernières actualités sur «Réfugiés» dans le Val-de-Marne

Derniers articles :

Réfugiés | Val de Marne | 18/09/2016
Evacuation de 2083 migrants à Paris: 231 personnes accueillies en Val-de-Marne Evacuation de 2083 migrants à Paris: 231 personnes accueillies en Val-de-Marne

Evacuation de 2083 migrants à Paris: 231 personnes accueillies en Val-de-Marne

2083 personnes, essentiellement originaires du Soudan, d’Erythrée et d’Afghanistan, qui s’étaient installées près du quai de Jemmapes, au niveau de la station Stalingrad à Paris, ont été évacuées ce vendredi 16 septembre en début de matinée, emmenées en car dans une soixantaine de centres d’accueil improvisés. En Val-de-Marne, 231 personnes ont été accueillies à Cachan, Ivry-sur-Seine, Fontenay-sous-Bois, Thiais…

Réfugiés | Cachan | 15/09/2016
Le gymnase de l’ENS Cachan va accueillir 100 réfugiés Le gymnase de l’ENS Cachan va accueillir 100 réfugiés

Le gymnase de l’ENS Cachan va accueillir 100 réfugiés

Le gymnase Jesse Owens du site de l’ENS Cachan va être réquisitionné par l’Etat pour accueillir une centaine de réfugiés actuellement installés à Paris dans des campements de fortune, en attente de relogement.

Culture | Arcueil | 21/01/2016
A Arcueil, l’Anis-Gras plonge dans le destin des réfugiés A Arcueil, l’Anis-Gras plonge dans le destin des réfugiés

A Arcueil, l’Anis-Gras plonge dans le destin des réfugiés

Expos, théâtre, projections hors-les-murs, rencontres avec les associations et débats… dans le cadre de son cycle L’art, l’autre, l’hospitalité,  l’espace culturel de l’Anis Gras d’Arcueil, s’intéresse à la question des réfugiés et de leur accueil. L’après-midi Nous autres, le samedi 30 janvier, sera l’un des temps forts du cycle, qui commence ce 21 janvier jusqu’au 11 février.

Réfugiés | Chevilly-Larue | 19/01/2016
Chevilly-Larue plaide pour un accueil partagé des migrants Chevilly-Larue plaide pour un accueil partagé des migrants

Chevilly-Larue plaide pour un accueil partagé des migrants

Déjà ville d’accueil de quelques 70 réfugiés dans son ancienne gendarmerie, Chevilly-Larue s’inquiète d’un projet de reconversion d’un ancien foyer pour accueillir jusqu’à 200 migrants, et réclame un partage de l’accueil avec les autres villes. Explications des élus et de la préfecture.

Société | Vincennes | 11/11/2015
La jungle de Calais se vide, le CRA de Vincennes se remplit La jungle de Calais se vide, le CRA de Vincennes se remplit

La jungle de Calais se vide, le CRA de Vincennes se remplit

En pleine crise de l’accueil des migrants en Europe, le Centre de rétention administrative (CRA) de Vincennes, où sont maintenus les étrangers sans papiers arrêtés en attente d’une décision ou non d’expulsion du pays,  a vu arriver ces dernières semaines de nombreuses personnes arrêtées dans la jungle de Calais. Une situation dénoncée par l’Assfam et la sénatrice…

A lire aussi