Dernières actualités sur «romain rolland» dans le Val-de-Marne

Education | Ivry-sur-Seine | 26/10
Ivry-sur-Seine: les lycéens sans affectation vont se défendre au tribunal Ivry-sur-Seine: les lycéens sans affectation vont se défendre au tribunal

Ivry-sur-Seine: les lycéens sans affectation vont se défendre au tribunal

Début d’année calamiteux pour une trentaine d’élèves du lycée Romain Romain d’Ivry-sur-Seine. Faute de places suffisante dans leur filière STMG (Sciences et Technologies du Management et de la Gestion), ils ont du prendre leur mal en patience et accepter des affectations loin de chez eux. Une poignée est encore sans solution. Une audience a lieu…

Mouvement social | Val-de-Marne | 04/11/2020
Grève des profs en Val-de-Marne: vers des passages en demi-groupe Grève des profs en Val-de-Marne: vers des passages en demi-groupe

Grève des profs en Val-de-Marne: vers des passages en demi-groupe

Alors que les professeurs d’une vingtaine de collèges et lycées du Val-de-Marne sont en grève ou droit de retrait depuis ce lundi pour contester les modalités d’application du protocole sanitaire, des délégués syndicaux annoncent avoir obtenu le passage en demi-groupe dans plusieurs lycées.

Justice | Créteil | 25/11/2019
TGI de Créteil: procès du tag anti-Macron et visite présidentielle TGI de Créteil: procès du tag anti-Macron et visite présidentielle © Fb

TGI de Créteil: procès du tag anti-Macron et visite présidentielle

La dixième chambre du tribunal correctionnel de Créteil avait convoqué ce lundi après-midi un ancien élève du lycée Romain Rolland d’Ivry-sur-Seine suspecté d’avoir inscrit un tag «Macron démission» pendant la mobilisation étudiante de l’automne 2018. Le procès a été reporté au 13 février.

Education | Val-de-Marne | 08/07/2019
Bac en Val-de-Marne : incidents de jury et fuites de sujets Bac en Val-de-Marne : incidents de jury et fuites de sujets © Mobilisation contre les épreuves du bac en juin 2019

Bac en Val-de-Marne : incidents de jury et fuites de sujets

Le collectif Bloquons Blanquer, qui regroupe des enseignants qui ont protesté contre les réformes de l’Education nationale en organisant notamment des grèves de surveillance du bac et des rétentions de notes, a recensé quelques 300 incidents de jury en France dont 70 dans l’Académie de Créteil et une vingtaine en Val-de-Marne.

Education | Val-de-Marne | 10/12/2018
Le point sur le mouvement lycéen en Val-de-Marne Le point sur le mouvement lycéen en Val-de-Marne

Le point sur le mouvement lycéen en Val-de-Marne

(Dernière minute, à 10h50 : incidents signalés à Créteil, devant Saint-Exupéry, et à Maisons-Alfort, devant Paul-Bert et Delacroix) Les blocus lycéens devaient se poursuivre dans de nombreux établissements du Val-de-Marne ce lundi tandis que l’organisation lycéenne UNL appelle à un mardi noir demain. Samedi, presque tous les lycées du département sont resté fermés après les…

Société | Ivry-sur-Seine | 06/12/2018
Indignation générale après la garde à vue des lycéens d’Ivry-sur-Seine Indignation générale après la garde à vue des lycéens d’Ivry-sur-Seine

Indignation générale après la garde à vue des lycéens d’Ivry-sur-Seine

Six élèves de première placés en garde à vue dans deux commissariats pendant 36 heures pour avoir tagué “Macron démission” sur le tableau d’informations administratives du lycée Romain Rolland d’Ivry-sur-Seine dans la nuit de lundi à mardi, la mesure a suscité une forte indignation, considérée comme totalement disproportionnée par les élus, professeurs, élèves et nombre…

Consommation | Val-de-Marne | 29/08/2018
Cantine : cinq lycées passent au bio dans le Val-de-Marne Cantine : cinq lycées passent au bio dans le Val-de-Marne © Roman-Sigaev-Fo

Cantine : cinq lycées passent au bio dans le Val-de-Marne

100% d’approvisionnement en circuit court et 50% de produits bio dans les cantines des lycées d’ici à 2024, tel est l’objectif affiché par la région Ile-de-France. Une centaine de lycées doivent expérimenter le bio dès cette rentrée, contre 83 l’an dernier,  dont cinq dans le Val-de-Marne, moyennant un investissement de 1,5 millions d’euros.

A lire aussi