Dernières actualités sur «Violence» dans le Val-de-Marne

Derniers articles :

Meurtre | Villejuif | 03/01
Attaque mortelle au couteau  à Villejuif: le parquet anti-terroriste saisi Attaque mortelle au couteau  à Villejuif: le parquet anti-terroriste saisi

Attaque mortelle au couteau à Villejuif: le parquet anti-terroriste saisi

[Mis à jour le 5 janvier] Une attaque au couteau a fait un mort et deux blessés graves au parc départemental des Hautes Bruyères de Villejuif ce vendredi 3 janvier en début d’après-midi. Âgé de 22 ans, l’agresseur, abattu par la police, était suivi pour des problèmes psychiatriques. Le Parquet national antiterroriste (Pnat) s’est saisi…

Police | Grand Paris | 19/12/2019
Police du Grand Paris: la Cour des comptes objective le malaise et propose des remèdes de cheval Police du Grand Paris: la Cour des comptes objective le malaise et propose des remèdes de cheval

Police du Grand Paris: la Cour des comptes objective le malaise et propose des remèdes de cheval

Dans un rapport de 200 pages publié ce lundi 16 décembre, la Chambre régionale de la Cour des comptes (CRC) a passé au crible l’organisation de la police de l’agglomération parisienne qui couvre Paris, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne, et préconise quelques changements drastiques, pour certains explosifs.

Reportage | Champigny-sur-Marne | 14/11/2019
Lycée Langevin Wallon à Champigny-sur-Marne: pourquoi le droit de retrait est reconduit Lycée Langevin Wallon à Champigny-sur-Marne: pourquoi le droit de retrait est reconduit

Lycée Langevin Wallon à Champigny-sur-Marne: pourquoi le droit de retrait est reconduit

Toujours en attente de propositions pour reprendre les cours sereinement après qu’une professeure ait été aspergée de gaz lacrymo vendredi dernier, les professeurs du lycée Langevin Wallon de Champigny-sur-Marne ont reconduit leur droit de retrait ce jeudi 14 novembre. Sur place, ils témoignent à la fois de leur enthousiasme à emmener les élèves au bac…

Justice | Arcueil | 04/07/2019
Violence à l’Ehpad d’Arcueil : la peine de l’aide-soignant réduite en appel Violence à l’Ehpad d’Arcueil : la peine de l’aide-soignant réduite en appel

Violence à l’Ehpad d’Arcueil : la peine de l’aide-soignant réduite en appel

Trois mois seulement après un première condamnation par le tribunal correctionnel de Créteil, l’aide-soignant qui avait violemment frappé une résidente de la Maison du Grand Cèdre, un Ehpad d’Arcueil, était jugé ce jeudi par la cour d’appel de Paris. Il a écopé d’une peine de cinq ans de prison dont deux avec sursis.

A lire aussi