Publicité
Publicité : Fête des solidarités

Dernières actualités sur «Violences faîtes aux femmes» dans le Val-de-Marne

Derniers articles :

Sécurité | Val de Marne | 29/06/2018
Police et services sociaux unis contre les violences faites aux femmes Police et services sociaux unis contre les violences faites aux femmes © Fb

Police et services sociaux unis contre les violences faites aux femmes

Chaque année en France, près de 223 000 femmes sont victimes de violences conjugales mais seulement 14% décident de porter plainte. Pour inciter ces femmes à recourir davantage à la justice, les pouvoirs publics du Val-de-Marne viennent de signer un protocole qui systématise les relations entre les commissariats et les services sociaux du département.

Société | Val de Marne | 24/11/2016
La lutte contre les violences faîtes aux femmes à l’épreuve du terrain La lutte contre les violences faîtes aux femmes à l’épreuve du terrain

La lutte contre les violences faîtes aux femmes à l’épreuve du terrain

Ouverture de nouvelles places d’urgences, guide pour lutter contre le cyber-sexisme, formation des travailleurs sociaux , nouveaux outils juridiques, le préfet du Val-de-Marne, Thierry Leleu, présentait hier le nouveau plan d’action interministériel de lutte contre les violences faîtes aux femmes à l’occasion de la Commission départementale d’action contre ces violences, qui réunit les acteurs de terrain. L’occasion de confronter…

Société | Arcueil | 13/04/2016
Les Djiboutiennes violées ont stoppé leur grève de la faim Les Djiboutiennes violées ont stoppé leur grève de la faim

Les Djiboutiennes violées ont stoppé leur grève de la faim

Le 25 mars dernier, dix Djiboutiennes, réfugiées en France et en Belgique, avaient entamé une grève de la faim depuis le local du comité des femmes solidaires d’Arcueil, pour dénoncer les viols de guerre commis depuis 1993 par des soldats de l’armée régulière sur des femmes Afar.

Société | Arcueil | 30/03/2016
Dix Djiboutiennes en grève de la faim pour dénoncer les viols dans leur pays Dix Djiboutiennes en grève de la faim pour dénoncer les viols dans leur pays

Dix Djiboutiennes en grève de la faim pour dénoncer les viols dans leur pays

Elles refusent les viols, souvent collectifs,  perpétrés par les soldats de leur pays depuis 1993. Elles voudraient que leurs plaintes aboutissent et que la France soutienne leur cause. Dix Djiboutiennes sont en grève de la faim depuis vendredi 25 mars à Arcueil, dans les locaux du Comité local des femmes solidaires, à quelques jours des élections qui verront se représenter le président…

A lire aussi