Dernières actualités sur «Violences policières» dans le Val-de-Marne

Justice | Seine-Saint-Denis | 04/04
Mort de Jean-Paul à Sevran: le parquet met en examen le policier Mort de Jean-Paul à Sevran: le parquet met en examen le policier © Charles Henry

Mort de Jean-Paul à Sevran: le parquet met en examen le policier

Après cinq nuits d’échauffourées, le procureur de Bobigny, Éric Mathais a appelé vendredi 1er avril au calme. Après l’ouverture d’une instruction, il a mis en examen le policier qui a tiré mortellement sur Jean-Paul, 33 ans, le 26 mars, lequel était au volant d’une camionnette appartenant à un prestataire avec qui il était en conflit.…

Faits divers | Stains | 21/02
Deux ans ferme pour l’automobiliste blessé par balles par des policiers à Stains Deux ans ferme pour l’automobiliste blessé par balles par des policiers à Stains

Deux ans ferme pour l’automobiliste blessé par balles par des policiers à Stains

L’automobiliste qui avait été grièvement blessé par balle par deux policiers de la brigade anti-criminalité (BAC) de Stains (Seine-Saint-Denis), en août, a été condamné vendredi à deux ans de prison ferme par le tribunal de Bobigny pour “refus d’obtempérer” et “violence avec arme”, en l’occurrence sa voiture.

Faits divers | Stains | 17/08/2021
Garde à vue levée pour les  policiers après les blessures par balles de deux personnes contrôlées à Stains Garde à vue levée pour les  policiers après les blessures par balles de deux personnes contrôlées à Stains © Neydt

Garde à vue levée pour les policiers après les blessures par balles de deux personnes contrôlées à Stains

(Mise à jour le 18 août : la garde à vue a été levée) Deux policiers ont été placés en garde à vue puis relâchés pour “tentative d’homicide volontaire” après avoir grièvement blessé par balles deux personnes qui refusaient de se faire contrôler à bord d’un véhicule dans la nuit de dimanche à lundi à…

Justice | Alfortville | 11/03/2021
Manif Alfortville: 700 euros requis contre le journaliste Taha Bouhafs Manif Alfortville: 700 euros requis contre le journaliste Taha Bouhafs © GD

Manif Alfortville: 700 euros requis contre le journaliste Taha Bouhafs

C’est ce mercredi 10 mars que se tenait le procès de Taha Bouhafs, journaliste, auditionné pour faits d’outrage et de rébellion sur ”personne dépositaire de l’autorité publique lors de la couverture d’une manif de travailleurs sans papiers à Alfortville. Lui-même accuse lea police de violences lors de son interpellation.

Société | Joinville-le-Pont | 20/02/2021
Interpellation avec lacrymo: un invité de la soirée clandestine de Joinville perd son œil Interpellation avec lacrymo: un invité de la soirée clandestine de Joinville perd son œil

Interpellation avec lacrymo: un invité de la soirée clandestine de Joinville perd son œil

Ce vendredi 13 novembre, la soirée clandestine organisée dans un pavillon de Joinville-le-Pont avait fait le buzz. Mohamed, 20 ans, s’en souviendra longtemps. Il y a perdu son œil définitivement. Appelée pour tapage nocturne, la police était intervenue en recourant à des grenades lacrymogènes pour expulser les convives et mettre fin à une rixe. C’est…

A lire aussi