Comparatateur des programmes des élections municipales à Fontenay-sous-Bois

Les résultats des municipales à Fontenay-sous-Bois : Cliquer ici

Sélectionner deux candidats aux municipales 2020 à Fontenay-sous-Bois pour comparer leurs programmes :

Jean-Philippe Gautrais

Écologie (transition écologique, vélo, animaux...)

Espaces verts

  • Créer une Maison de l’écologie, un lieu co-animé par le service public, les associations et les habitants : informer, former, partager, faire, étudier.
  • Accompagner et favoriser les projets de développement des jardins partagés : mise à disposition d’espaces publics avec réalisation d’études de sol, installation de points d’arrosage et apport de terre et de broyat…
  • Créer de nouveaux espaces verts publics, dont le parc des Franciscains.
  • Poursuivre le développement de la coulée verte traversant la ville pour lutter contre le dérèglement climatique et les ilots de chaleur urbain, pour une commune plus respirable, qui favorise la biodiversité.
  • Développer la végétalisation des places, des murs et des toits des bâtiments publics, en commençant par le parvis de l’école Jules-Ferry.
  • Aménager les parcs et jardins pour la phyto-restauration de l’eau
  • Réaliser des infrastructures de collecte des eaux pluviales

Energie

  • Développer la Régie du chauffage urbain et mener des études pour accroître les énergies renouvelables (géothermie, biomasse…).
  • Renforcer l’accompagnement des copropriétés dans leur démarche de rénovation thermique.
  • 100 % d’énergie propre dans les bâtiments publics et plan de rénovation thermique des bâtiments publics et les équipements sportifs. Installation de capteurs solaires
  • Appliquer la loi qui interdit aux commerces de rester allumés une heure après la fermeture.

Gestion des déchets

  • Mettre en place un programme local de prévention des déchets dans une logique de « zéro déchets inutiles » afin de limiter le recours à l’incinération ou l’enfouissement et de diminuer les coûts de gestion : développer le
    compostage individuel et collectif ainsi que les lombricomposteurs, utiliser systématiquement des matériaux de construction biosourcés et réutilisables…
  • Développer les actions de sensibilisation sur la propreté : concours inter-quartiers, actions citoyennes, tri sélectif…
  • Lutter contre les dépôts sauvages et les incivilités : mieux faire connaître et développer la brigade verte, développer l’intervention de la police municipale, développer le rappel à la loi (comme alternative à la verbalisation), revoir la localisation et le nombre de corbeilles de rue, agir pour que l’établissement public territorial développe le ramassage des encombrants sur rendez-vous

Agriculture

  • Développer une ville comestible avec des plantes et des arbres fruitiers en libre accès
  • Créer une ferme urbaine biologique
  • Doubler le nombre de pistes cyclables et mieux les sécuriser, créer 1000 stationnements vélos supplémentaires
  • Créer une Maison de l’écologie, un lieu co-animé par le service public, les associations et les habitants
  • Créer un espace vert de 4000 m² et un équipement public de proximité aux Alouettes
  • Développer une ville comestible avec des plantes et des arbres fruitiers en libre accès.
  • Créer une ferme urbaine biologique pour l’éducation aux gestes indispensables à la transition alimentaire et énergétique et aider à renouer le lien entre les habitants et leur alimentation.
  • Élaborer un plan « Manger mieux » (projet alimentaire de territoire) : plus sain, plus accessible, plus proche.
  • Favoriser l’implantation de vente de fruits et légumes en circuit court dans tous les quartiers.

Mobilités

  • Favoriser le partage de l’espace public et renforcer la place des piétons : développer la piétonnisation de certaines rues, notamment devant les écoles, multiplier les zones de rencontre (vitesse limitée à 20 km/h), élargir les trottoirs trop étroits
  • Favoriser les déplacements à vélo : doubler le nombre de pistes cyclables et mieux les sécuriser, créer 1 000 stationnements vélos supplémentaires.
  • Renforcer l’offre de transports publics de proximité : négocier de nouvelles lignes de bus (Alouettes et Plateau) et des horaires réguliers
  • Soutenir activement les projets de la ligne 15 Est et du prolongement de la ligne 1 et du T1 et lutter pour obtenir le réaménagement du pôle gare Val-de-Fontenay.
  • Maintenir la gratuité du stationnement, étendre la zone bleue, obtenir la baisse du prix des places de parking auprès des bailleurs et la possibilité d’utiliser les parkings des surfaces commerciales la nuit.

Urbanisme

  • Préserver les espaces verts et la zone pavillonnaire : maintenir et renforcer la règle relative aux espaces de pleine terre, sanctuariser les espaces comme les Vergers de l’ilot et les espaces verts du Grand Ensemble.
  • Créer un espace vert de 4 000 m² et un équipement public de proximité aux Alouettes.
  • Créer des comités de suivi citoyen des grands projets d’aménagement (Alouettes, La Redoute…).
  • Renforcer la charte des promoteurs pour éviter la prolifération de projets privés non maitrisés et améliorer la qualité architecturale et environnementale des constructions (au-delà de la contrainte légale).
  • Créer une véritable halle couverte et fermée du marché Moreau-David, engager le réaménagement de la place pour mieux partager l’espace et obtenir la rénovation de la gare.
  • Achever les opérations de rénovation urbaine des Larris et de la Redoute.
  • Projets en cours : centre municipal de santé, équipement sportif polyvalent (gymnase + terrain d’extérieur), nouveau groupe scolaire, nouveau théâtre

Logements

  • Permettre l’accès à la propriété en développant le dispositif de bail réel solidaire (séparation du coût du terrain et du bâti).
  • Faciliter les échanges de logements entre locataires du parc social avec baisse du loyer en cas d’emménagement dans un logement plus petit.
  • Tendre vers 40 % de logements sociaux dans les opérations à partir de 20 logements (au lieu de 30 actuellement).
  • Mettre en place un observatoire des loyers et expérimenter l’encadrement des loyers dans le parc privé.
  • Accompagner la rénovation de la résidence de la Redoute.
  • Agir pour la suppression du supplément de loyer (SLS) sur toute la ville afin de favoriser la mixité sociale.

Sécurité

  • Renforcer les effectifs de la police municipale pour développer ses interventions de proximité.
  • Soutenir la création d’une équipe de médiateurs, en lien avec les bailleurs sociaux
  • Sécuriser la sortie des parcs et écoles : piétonnisation, aménagement de voirie pour réduire la vitesse…
  • Repérer les lieux mal éclairés dans la ville et les traiter dans le cadre du plan d’éclairage public.
  • Lutter contre les incivilités en développant les radars mobiles et la vidéo-verbalisation.

Social

  • Conserver une politique tarifaire accessible à tous et mener un débat sur l’extension de la gratuité des services publics.
  • Conserver une fiscalité locale maitrisée, en deçà des moyennes départementales.
  • Agrandir le centre social des Larris (InterG’)
  • Organiser des Assises du service public : associer élu·e·s, agents et habitant·e·s
  • Défendre la commune comme élément de proximité. Développer des permanences d’accès aux droits et d’accompagnement dans les démarches dans les équipements de proximité (centre social, Espace citoyen…).
  • Organiser, chaque année, une « Nuit de la solidarité », pour identifier les personnes vivant à la rue, recenser leurs besoins et les orienter vers les dispositifs existants.
  • Accompagner l’implantation d’un centre d’hébergement d’urgence.
  • Mettre en place le dispositif de « coffre-fort numérique » qui facilite l’accès aux droits des personnes en situation de grande précarité (permet le stockage des documents importants).
  • Rendre plus transparents les critères d’attribution des places en crèche et des logements sociaux.
  • Lancer un appel à projets annuel du fonds de dotation « Fontenay solidaire » pour soutenir les projets à vocation sociale.
  • Renforcer l’accompagnement et l’offre de logements pour les femmes victimes de violences.
  • Créer un observatoire des discriminations et organiser une semaine de lutte contre le racisme et les discriminations.
  • Accompagner les initiatives citoyennes solidaires pour l’accueil des personnes migrantes (mise en réseau, appui logistique…).
  • Adhérer à l’Association nationale des villes et territoires accueillants et à Maires pour la paix.
  • Pérenniser le centre d’accueil des réfugiés avec le Département et l’État dans les locaux de l’ancienne gendarmerie.
  • Mettre en oeuvre une démarche de budget sensible au genre afin d’évaluer l’impact de nos politiques publiques en matière d’égalité femmes – hommes.
  • Renforcer les actions de coopération décentralisée (Afrique, Amérique latine…).
  • Construire un nouveau centre municipal de santé pour améliorer et développer l’offre de soins.
  • Proposer des visites de médecins à domicile notamment pour faciliter l’accès aux soins des personnes âgées dépendantes.
  • Aider à l’installation de médecins pour lutter contre la désertification médicale
  • Créer une mutuelle santé communale afin de permettre une meilleure couverture complémentaire.
  • Surveiller l’installation des antennes de téléphonie mobile. Privilégier la fibre optique. Appliquer la loi qui interdit aux commerces de rester allumés une heure après fermeture. Aménager les parcs et jardins pour la phytorestauration de l’eau.
  • Sortir complètement de l’usage des produits chimiques toxiques, perturbateurs endocriniens… dans tous les équipements municipaux et de la vaisselle plastique dans la restauration collective.

Handicap

  • Étendre le dispositif «Pass +» aux personnes porteuses de handicap pour favoriser l’accès aux loisirs
  • Réserver des créneaux à la pratique handisport dans les équipements sportifs et aider les clubs à investir dans le matériel
  • Faciliter la circulation des personnes à mobilité réduite sur les trottoirs et accélérer la mise aux normes d’accessibilité des équipements publics
  • Poursuivre les actions de sensibilisation au handicap à l’école
  • Créer une aire de jeux inclusive permettant aux enfants valides et aux enfants porteurs de handicap de jouer ensemble

Démocratie locale (participation des citoyens, démarches administratives

  • Renouveler les modes de participation citoyenne à la vie municipale : conseils municipaux citoyens, référendum d’initiative citoyenne, urbanisme participatif, agoras dans l’espace public, organisation de rencontres dans des tiers-lieux et à des horaires adaptés pour faciliter la participation.
  • Améliorer l’accès à l’information pour toutes et tous et le fonctionnement du portail citoyen pour mieux répondre aux demandes des habitants.
  • Expérimenter et évaluer les usages, grâce à des aménagements temporaires, avant de décider et pérenniser des projets (par exemple avant de piétonniser une rue).
  • Créer une plateforme numérique pour développer les consultations citoyennes (avis sur un projet, dénomination d’une rue…).
  • Refondre les conseils de quartier pour les dynamiser et leur donner de nouvelles responsabilités démocratiques : budget participatif, tirage au sort, outil de suivi des décisions prises…
  • Créer des commissions municipales thématiques ouvertes aux habitant·e·s.
  • Intégrer les habitant·e·s et usagers aux réflexions sur les projets d’équipement (médiathèque, centre municipal de santé).

Finances locales

  • Mener un débat sur l’extension de la gratuité des services publics
  • Conserver une fiscalité locale maîtrisée, en deçà des moyennes départementales
  • Maintenir la gratuité du stationnement, étendre la zone bleue, obtenir la baisse du prix des places de parking auprès des bailleurs et la possibilité d’utiliser les parkings des surfaces commerciales la nuit

Seniors

  • Elaborer un plan « bien vieillir », associant tous les acteurs locaux (publics, privés, associatifs, citoyens), pour lutter contre l’isolement des ainé·e·s.
  • Soutenir le développement d’habitat alternatif pour personnes âgées et favoriser les projets d’habitat intergénérationnel qui impliquent les jeunes et les ainé·e·s et où chacun·e garde son indépendance.

Education - Jeunesse - Petite enfance

  • Créer au minimum 100 nouvelles places en crèche collective.
  • Soutenir la création d’une maison des assistantes maternelles.
  • Rénover, sécuriser et développer les aires de jeux pour enfants.
  • Développer les interventions artistiques et culturelles dans les centres de loisirs.
  • Poursuivre le développement des classes de découverte, des colonies de vacances et des mini-séjours.
  • Construire un nouveau groupe scolaire, écologiquement exemplaire, pour soulager les groupes scolaires Pasteur et Jules-Ferry.
  • Poursuivre les investissements dans nos écoles : isolation thermique et phonique, sécurisation, aménagements des abords, végétalisation des cours…
  • Soutenir la création d’une section sport études au collège Jean-Macé.
  • Maintenir le dispositif « Coup de pouce » pour les élèves en difficulté.
  • Créer une classe à horaires aménagés Arts plastiques, en complément des classes Théâtre et Musique.
  • Obtenir le label « 100 % EAC » (éducation artistique et culturelle) pour valoriser et conforter les interventions culturelles financées par la Ville à l’école.
  • Accompagner les jeunes dans leurs démarches d’accès à l’emploi : forum des jobs étudiants, parrainage pour la recherche de stages, conventions avec les entreprises de la ville, accompagnement des projets entrepreneuriat…
  • Développer le dispositif de colocation solidaire à destination des jeunes étudiants ou actifs.
  • Créer une structure jeunesse dans le quartier Jean-Zay.

Restauration collective (cantines, repas à domicile)

  • Passer de 60 % à 100 % bio, diversifier les protéines proposées, augmenter le recours aux circuits courts dans la restauration collective, tout cela sans augmentation des tarifs
  • Supprimer la vaisselle plastique dans la restauration collective
  • Lutter contre le gaspillage alimentaire en impliquant les enfants : création d’une cuisine pédagogique à la cuisine centrale, groupe de réflexion avec les enfants sur les menus, visites scolaires chez les fournisseurs…

Développement économique

  • Créer une boutique éphémère, en partenariat avec la Chambre des métiers et de l’artisanat, permettant de mettre en valeur les artisans de la ville
  • Élaborer une charte des artisans commerçants pour faire connaitre les commerces locaux.
  • Mettre en place des permanences emploi dans les quartiers
  • Créer ou participer à la création d’une foncière de locaux commerciaux afin de maîtriser l’implantation des commerces et des activités artisanales dans les périmètres choisis.
  • Redynamiser le marché de Verdun en lien avec le projet de requalification de la Redoute.
  • Créer une fondation locale financée par les entreprises de Fontenay pour soutenir les projets locaux de créations d’entreprises et de formation de jeunes.
  • Devenir un pôle de développement de l’Économie sociale et solidaire : renforcer l’aide aux initiatives d’ESS et tout projet visant à créer de l’emploi local et l’aide aux activités d’utilité écologique et sociale.
  • Soutenir la création d’une ressourcerie solidaire et toutes les initiatives associatives de réemploi.
  • Proposer la candidature de la ville au dispositif « Territoire zéro chômeurs de longue durée ».
  • Mettre en place des permanences emploi dans les quartiers.

Loisirs Culture

  • Créer une classe à horaires aménagés Arts plastiques, en complément des classes Théâtre et Musique
  • Obtenir le label « 100 % EAC » (éducation artistique et culturelle) pour valoriser les interventions culturelles financées par la Ville à l’école
  • Créer une deuxième salle de cinéma municipale
  • Reconstruire la médiathèque et élargir les horaires d’ouverture
  • Renforcer l’offre en équipements de proximité et favoriser la création de tierslieux en menant une réflexion partagée sur l’usage des locaux disponibles.
  • Généraliser les fêtes de quartier et accompagner la mise en place d’animation interquartiers
  • Installer La Forge (tiers-lieu et Fab Lab public) dans des nouveaux locaux pour assurer sa pérennité et son développement.
  • Maintenir l’opération « Fontenay sous soleil » en diversifiant les activités proposées
  • Mettre en place une plateforme de mutualisation de moyens associatifs (formation des dirigeants, locaux en tierslieux, secrétariat, recherche de financements, commission municipale, intégration dans les conseils de quartier, communication…).
  • Construire le théâtre et moderniser la salle Jacques-Brel et renforcer sa vocation polyvalente.
  • Créer des évènements « scène ouverte » ou « programmation ouverte » dans les équipements culturels.
  • Assurer la pérennité de la Fonderie, lieu de création.
  • Étudier l’implantation d’une antenne du Conservatoire dans un autre quartier.
  • Poursuivre et élargir l’Université populaire pour développer le lien social, l’échange intergénérationnel et le partage des savoirs
  • Créer un espace de vie en soirée avec bar et scène ouverte, confié la gestion à une association

Sport

  • Construire un nouvel équipement sportif polyvalent (gymnase + terrain d’extérieur).
  • Développer les aires de sport en plein air (street work out) dans les quartiers et dans les parcs.
  • Mettre en place des animations « Sport dans les parcs » et développer le dispositif « Sport sur ordonnance ».
  • Mener un projet « Génération 2024 » en développant la pratique du sport scolaire (proposition de nouvelles disciplines) et en partenariat avec les clubs sportifs

Chantal Cazals

Écologie (transition écologique, vélo, animaux...)

  • Créer dans l’écoparc des Carrières une maison de l’environnement, au service du public, pour accueillir, conseiller, informer, former, trouver des solutions avec des experts
  • Intégrer la maison de l’environnement dans un service municipal dédié à l’environnement également en charge de la rénovation des bâtiments municipaux, de la relation avec les entreprises et des institutions
  • Créer un observatoire citoyen, chargé de contrôler et mesurer les actions menées
  • Créer un conseil de l’écologie, réunissant les élus, les citoyens, les entreprises et les agents municipaux
  • Former et sensibiliser le personnel municipal sur les problématiques environnementales
  • Rejoindre la Zone de Faible Emission de polluants.
  • Limiter la bétonisation  par une limitation de l’artificialisation des sols
  • Avoir un vrai contrôle de la pollution des sols, en commençant par en assurer la cartographie pour permettre le développement de potagers en toute sécurité
  • Limiter la vitesse à 30Km/h en particulier sur Joffre et Verdun, remettre à plat le plan de circulation, mettre en place une circulation douce au niveau des écoles
  • Faciliter le stationnement résidentiel
  • Développer un réseau opérationnel de bornes de recharge pour véhicules électriques
  • Privilégier les circuits courts et l’économie circulaire pour les achats municipaux et mettre en place au niveau de la municipalité une vraie politique d’achats durables et responsables sur l’énergie, les fournitures, le matériel
  • Créer à Fontenay une Ressourcerie en lien avec les associations et la déchetterie
  • Favoriser les liens de proximité en créant des activités accessibles à tous : Réparer, recycler objets, vêtements inutilisés et leur donner une seconde vie, créer du lien social mettant en relation les savoirs faire locaux et les besoins des fontenaysiens (aide informatique, bricolage…)
  • Sensibiliser à l’éco-citoyenneté dans les écoles en animant des projets autour de la réduction de la production de déchets et de la surconsommation, éducation à l’éco-responsabilité
  • Encourager les achats groupés entre voisins avec des points relais accessibles dans chaque quartier
  • Privilégier les maraichers de la région sur les marchés
  • Aider à l’installation de nouvelles AMAP (Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne) afin de favoriser les circuits courts (producteur-consommateur)
  • Aider à la création de nouveaux jardins partagés
  • Encourager les commerçants locaux à limiter les emballages
  • Mettre en place un « cadastre solaire » : identifier les zones où l’énergie solaire peut être développée
  • Mettre en place un plan de récupération des eaux pluviale

Urbanisme

  • Développer de façon harmonieuse les services publics de la ville en anticipant l’augmentation de la population (crèches, écoles, équipements sportifs et culturels, transports, professionnels de santé, sécurité) au fur et à mesure de la construction des logements.
  • Rénover les gares de Fontenay-Sous-Bois et  Val-de-Fontenay et leurs voies d’accès par des programmes d’urbanisme ambitieux
  • Reprendre avec la population les projets de quartier Redoute, Larris, Parapluies, Alouettes avec programmation d’investissement et calendrier lisible
  • Revoir le projet d’aménagement de Péripole, pour en faire un écoquartier qui soit un lieu de vie et pas uniquement un espace d’immeubles de bureaux
  • Donner plus de pouvoir aux agents municipaux pour faire respecter des règlementations d’urbanisme
  • Soutenir la modernisation du centre commercial
  • Construire une école pour accueillir les enfants des Parapluies, de Danton et des Rigollots
  • S’appuyer sur les associations pour favoriser les parcours d’intégration pour une mixité réussie

Logements

  • Garantir l’équité et la transparence dans l’accès au logement social en rendant public les critères d’attribution
  • Développer le parcours résidentiel, créer une vraie bourse d’échanges pour le logement social
  • En s’appuyant sur les compétences de la maison de l’environnement, mettre en place des programmes d’aide à la rénovation
  • Inciter les bailleurs à lancer des plans d’accession à la propriété et d’achats de logements sociaux dans les zones où il n’y a que du locatif

Sécurité

  • Renforcer les effectifs et les moyens de la police municipale en recrutant 5 policiers

Social

  • Faire du CCAS un guichet unique
  • Développer le pass-solidaire en l’étendant aux droits aux vacances pour les familles, notamment monoparentales, les personnes âgées isolées
  • Lutter contre les freins à l’emploi, à la formation qui entravent les demandeurs d’emploi et les précaires grâce à des aides financières ciblées : aide à la garde d’enfants, à la mobilité, au logement (caution, premiers loyers…)
  • Faire du centre social des LARRIS en lien avec la CAF, un véritable centre de formation et de rencontres (apprentissage du français, écrivain public, consultation d’assistantes sociales pour une meilleure connaissance des aides, la tenue de budget, maitrise énergétique …)
  • Créer une halte-garderie ouverte 24/24
  • Apporter des aides pour le départ en vacances, à l’accès aux loisirs, au soutien scolaire
  • Aider les associations sportives et culturelles à mettre en place des garderies ou des activités enfants pour que les parents puissent faire des activités
  • Utiliser certains bâtiments publics pour créer des lieux de convivialité et d’entraide, notamment en utilisant les écoles
  • Créer une fondation de territoire (mécénat d’entreprise et dons des particuliers) pour aider les fontenaysiens les plus en difficultés à entreprendre un projet de réussite grâce à une aide pour les études, le logement, la mobilité, l’entreprenariat
  • Atténuer les effets de seuil qui disqualifient trop souvent les classes moyennes dans les aides municipales
  • Monter une plateforme de microcrédit avec l’ADIE avec abondement de la mairie pour développer des projets d’entreprenariat social
  • Faire de l’épicerie sociale un véritable lieu d’insertion en capacité d’accompagner la personne dans la construction de son projet personnel
  • faire des entreprises de la ville des acteurs de l’insertion des jeunes les plus en difficultés et notamment les décrocheurs, les précaires grâce à un partenariat avec les entreprises de la ville (stages, emploi, alternance), un accompagnement en lien avec l’ensemble des acteurs : Région, Education nationale, mission locales, associations, sur les questions financières et juridiques : emploi, formation, création d’entreprises, orientation, coaching…
  • Créer un Pass’Réussite, une aide financière pour permettre à chacun d’accéder au soutien scolaire
  • Aider financièrement les élèves accédant au supérieur, en fonction de leurs revenus

Handicap

Démocratie locale (participation des citoyens, démarches administratives

  • Remettre les conseils de quartier au centre de la vie démocratique
  • Mettre en place le référendum local, mieux communiquer sur les consultations publiques et relancer les commissions
  • Créer une charte des élus de l’opposition
  • Créer un conseil des seniors et des conseils municipaux des enfants et des jeunes

Finances locales

  • Rendre public le plan d’investissement
  • Mettre en place un budget participatif de quartier : chaque conseil de quartier aura chaque année une dotation financière inscrite dans le budget global de la ville, l’affectation de ces crédits sera décidée par les citoyens habitant le quartier dans le cadre du conseil
  • Créer une fondation de territoire (mécénat d’entreprise et dons des particuliers) pour aider les fontenaysiens les plus en difficultés à entreprendre un projet de réussite grâce à une aide pour les études, le logement, la mobilité, l’entreprenariat…
  • Mettre en place une fiscalité avantageuse pour le développement du commerce de proximité

Seniors

  • Créer un conseil des seniors
  • Développer les compétences des travailleurs sociaux de la mairie sur les possibilités de services offerts par la loi
  • Renforcer le partenariat avec l’Espace Autonomie en charge des personnes âgées du département du Val de Marne pour mener des actions conjointes pour repérer les personnes en difficultés et mettre des solutions en place
  • Rompre l’isolement des aidants en créant un café des aidants et en mettant en place une plateforme d’échange de service en lien avec des associations
  • Location de voitures par des seniors qui utilisent peu leur véhicule de façon occasionnelle
  • Eco-voiturage entre seniors
  • Location de pièces inutilisées à des étudiants ou des jeunes travailleurs
  • Expérimenter des appartements collectifs pour personnes âgées

Education - Jeunesse - Petite enfance

  • Renforcer les liens entre les différents acteurs : en complément du conseil d’école, animé par le directeur d’école sur les thèmes liés à l’enseignement et à la pédagogie, créer un conseil du péri-scolaire qui réunit trimestriellement les parents d’élèves, les animateurs, les directeurs d’école, les associations, les employés municipaux, les élus…
  • Construire un projet avec des actions d’éducation autour de la santé, de l’alimentation et de la lutte contre le gaspillage
  • Créer des liens entre enseignants et agents territoriaux sur certains projets comme le tri des déchets (qui sont aujourd’hui la prérogative exclusive du service de restauration scolaire) et apporter le soutien de la mairie sur les projets d’école liés à ces sujets
  • Construire une école pour accueillir les enfants des Parapluies et des Rigollots
  • Aménager des locaux adaptés pour le péri-scolaire dans chaque quartier
  • Assurer la formation des animateurs en lien avec le projet municipal en la confiant à un organisme de formation spécialisé
  • Monter des partenariats avec les entreprises : apprentissage, stages, parrainage…
  • Mettre en réseau les acteurs pour faciliter l’orientation
  • Mettre en place des parrainages éducatifs et d’orientation, faire intervenir des professionnels, femmes et hommes dont le parcours peut servir de modèle et inspirer les collégiens et les lycéens, aider à désacraliser les études supérieures, en particulier scientifiques
  • Resserrer les liens entre la municipalité et la mission locale et créer un espace associatif de rencontre pour les jeunes (type carré Vincennes)
  • créer un Pass’Réussite, une aide financière pour permettre à chacun d’accéder au soutien scolaire : Financer l’aide aux devoirs pour tous ceux qui en ont besoin et tout au long du parcours scolaires, du primaire au supérieur et organiser de vraies études surveillées
  • Favoriser le travail en binôme ou en groupe en aménageant des espaces dédiés à la médiathèque et en augmentant ses horaires d’ouverture
  • Aider au traitement des difficultés scolaires : décloisonner, monter des partenariats avec des assos spécialisées

 

Restauration collective (cantines, repas à domicile)

Développement économique

  • Créer une Maison de l’emploi, de l’entreprise et de la formation
  • Avoir un maire adjoint spécifiquement en charge du développement économique et des entreprises
  • Mettre en place des espaces de co-working dans les différents quartiers de la ville

  •  Créer une pépinère d’entreprises spécialisées dans l’urbanisme adapté aux personnes âgées et aux personnes handicapées

Loisirs Culture

  • Repenser le projet du théâtre avec les Fontenaysiens
  • Créer un espace des cultures de rue : Street-Dance, musiques urbaines, arts graphiques autour de la salle Jacques Brel
  •  Dans le cadre du réaménagement de Péripole Val de Fontenay, encourager l’installation d’un cinéma multiplex, qui viendra compléter l’offre municipale du Kosmos.

Sport

  • Moderniser et mettre aux normes tous les équipements sportifs de la ville par un véritable plan d’investissement et de rénovation des gymnases, vestiaires, terrains de tennis, foot, athlétisme.
  • Travailler en concertation avec les associations sportives locales sur les besoins locaux et les projets d’aménagements (rencontre trimestrielle).
  • Construire au moins un gymnase supplémentaire pour permettre aux clubs sportifs de fonctionner correctement.
  • Profiter des aides de la Région Ile-de-France pour rénover les terrains synthétiques de foot et de rugby et les rendre écologiques et neutres d’un point de vue sanitaire
  • Créer un « pass sportif  solidaire » permettant aux fontenaysiens et fontenaysiennes (sous condition de ressources) de s’inscrire dans plusieurs activités sportives
  • Aider les associations sportives et culturelles à mettre en place des garderies ou des activités enfants pour que les parents isolés puissent pratiquer des activités
  • Promouvoir le handisport en collaboration avec la MDPH et les clubs sportifs de la ville

  • Encourager le sport à l’école dans le cadre de rencontres entre établissements scolaires (rencontre athlétiques des Jeux de Val-de-Marne à redévelopper, rencontres sportives tennis de table, volley-ball, basket, football ainsi que tournois de scrabble, d’échecs)
  • Développer les partenariats entre les associations sportives et le périscolaire les mercredi (élargir l’offre du CIS existant), en semaine entre 16h30 et 18h30 afin de proposer aux enfants des activités sportives.
  • Favoriser l’apprentissage du vélo pour les petits et les grands en créant des « classes vélo »

Anne Saintier

Écologie (transition écologique, vélo, animaux...)

Urbanisme

Logements

Sécurité

Social

Les problèmes essentiels des travailleurs sont l’emploi, les bas niveaux des salaires et des pensions, les conditions de travail. Ils ne peuvent pas être résolus par la municipalité mais par l’organisation des travailleurs conscients de leurs intérêts.

Nos candidats affirment que personne ne refera le monde à l’échelle municipale. Ils ne font pas de démagogie ni de promesse mensongère. En effet, rien ne viendra d’en haut pour les travailleurs, pour les exploités, pour les plus pauvres. Nos candidats appellent les travailleurs à ne pas se résigner ni à l’exploitation, ni au capitalisme.

Ils affirment la nécessité pour le monde ouvrier de se battre contre la classe capitaliste pour en finir un jour avec sa domination qui mène toute la société à la catastrophe.

Handicap

Démocratie locale (participation des citoyens, démarches administratives

Finances locales

Seniors

Education - Jeunesse - Petite enfance

Restauration collective (cantines, repas à domicile)

Développement économique

Loisirs Culture

Sport

Gildas Lecoq

Écologie (transition écologique, vélo, animaux...)

  • Création d’une « ferme pédagogique » dans le parc des Epivans
  • Organiser l’adoption d’un animal de la ferme pédagogique à chacune des classes élémentaires
  • Un service municipal de vétérinaires conseils pourra répondre aux questions des propriétaires d’animaux de compagnie
  • Installer de datacenters (centres de stockage des données numériques) dans les sous-sols des futures constructions afin de récupérer la chaleur générée et ainsi réduire les factures de chauffage
  • Rédiger avec les services municipaux une Charte 21 définissant les actions éco-responsables
    à mettre en œuvre : convertir le parc automobile municipal au 100 % électrique, plan de surveillance de la qualité de l’air, suppression des perturbateurs endocriniens…
  • Développer des achats groupés de biens de consommation durables ou d’énergie verte…
  • Créer une « bourse d’échanges et de partage » d’outils et de matériels divers
  • Créer un numéro d’appel gratuit et une application numérique « Fontenay propreté » pour
    renforcer le dispositif d’intervention et signaler les tags, les dépôts sauvages ou l’état de saleté d’un quartier
  • Accompagner la création d’un réseau de recycleries et d’ateliers de réparation participatifs
    dans la ville
  • Lutter contre les déjections canines en fournissant quotidiennement les distributeurs de sacs de ramassage et en créant des espaces « canisettes »
  • Installer en partenariat avec les bailleurs sociaux des « Automates de tri » afin d’améliorer la collecte sélective. L’installation de ces automates permettra à chacun de créditer sur une carte chaque emballage recyclable rapporté et de bénéficier d’une réduction des charges locatives ou d’être crédité sur le Pass Solidaire
  • Mise en œuvre d’un « plan propreté » : renforcer les équipes de nettoyage, doter les agents communaux de nouveaux vêtements de travail plus adaptés, mécaniser les outils de nettoyage, augmenter les corbeilles de rues et installer des corbeilles « compactantes », initier des opérations « Coup de balai propreté » hebdomadaires…
  • Préservation des espaces naturels existants, création de nouvelles places de quartier arborées, de nouveaux jardins partagés et la réintroduction de plantations dans l’ensemble des rues réhabilitées (arbres, murs végétalisés…)
  • Augmenter l’enveloppe de subventions destinée à soutenir l’achat de vélos-électriques neuf
  • Développer les parkings à vélo, renforcer la matérialisation des cheminements cyclables et systématiser les « sas » à vélos sur l’ensemble des carrefours

Urbanisme

  • Installer des toilettes publiques à proximité des parcs et jardins publics
  • Engager une révision des règles de constructions (PLU) afin de freiner la verticalisation et la sur-densification
  • Création du mur anti-bruit avenue des Charmes et solliciterons les financements nécessaires auprès des partenaires institutionnels
  • Mise en place dans les bâtiments municipaux d’un plan d’isolation avec des nouveaux revêtements, des panneaux solaires ou photovoltaïques ou des toitures végétalisées
  • Développer des « fontaines publiques » à partir des sources naturelles qui coulent sous la ville.
  • Réaménager et valoriser les entrées de la ville
  • Rénover les rues, élargir les trottoirs, et améliorer l’éclairage public (LEDs)
  • Rénover les gares RER, à Val-de-Fontenay : travaux de sécurisation et d’agrandissement, rénovation de la gare RER de Moreau-David
  • Repenser complètement le circuit de la navette : acquisition d’un véhicule moins polluant (électrique), circuit desservant l’ensemble des quartiers
  • Maintien de la gratuité du stationnement en surface
  • Création de nouveaux parkings souterrains
  • Réserver aux piétons certaines rues le week-end

Logements

  • Permettre aux locataires qui vivent dans leur logement social depuis de nombreuses années (ayant amorti le coût de construction) de pouvoir l’acquérir
  • Développer l’usage du Bail Réel Solidaire (BRS) qui permet la dissociation entre le foncier et le bâti
  • Maintenir le taux de 33 % de logements sociaux
  • Créer un « fonds de compensation solidaire » permettant aux locataires âgés qui le souhaitent de trouver un logement moins grand sans augmentation de loyer
  • La ville participera au financement du déménagement des personnes de plus de 65 ans
  • Création d’une offre de logements réservés aux jeunes travailleurs, étudiants et à nos aînés
  • Développer l’habitat intergénérationnel
  • Remettre en location les 1 000 logements vacants existant dans notre ville en actionnant un dispositif exceptionnel d’aides techniques et financières pour lutter contre l’habitat dégradé, « Opérations programmées d’amélioration de l’habitat »
  • Développer la construction de maisons individuelles (sociales et privées) dans les zones à forte densité
  • Pour les étudiants et les jeunes de moins de 30 ans la ville cautionne leur location en échange d’heures de bénévolat

Sécurité

  • Lutter contre l’affichage sauvage en retirant systématiquement les affiches illégales et en
    refacturant aux afficheurs concernés le coût de la prestation d’enlèvement
  • Créer un observatoire de l’intranquillité, des incivilités et de la délinquance
  • Installer des caméras de vidéoprotection aux carrefours accidentogènes de la ville
  • Installer des radars automatiques dans les rues de circulations dangereuses
  • Renforcer les effectifs et les missions de la police municipale
  • Créer un service public local de l’aide aux victimes de violences volontaires
  • Nommer des « Médiateurs de soirées » en partenariat avec les bailleurs sociaux afin
    d’améliorer la tranquillité résidentielle et apaiser les conflits de voisinage
  • Nommer un coordonnateur « Tranquillité, Sécurité et Prévention » appuyé par une équipe de référents dans chacune des directions municipales

Social

  • Étendre le quotient familial à toutes les prestations municipales
  • Création d’un « Accueil unique » permettant à chacun de bénéficier d’un accompagnement personnalisé
  • Augmenter le nombre de médiateurs sociaux dans tous les quartiers et notamment le soir
    et le week-end.
  • Ouvrir la formation des travailleurs sociaux municipaux, aux éducateurs et bénévoles des associations qui le souhaitent
  • Organiser un « Comité consultatif de la Solidarité active » qui regroupera autour des élus,
    les services municipaux, les bailleurs sociaux et les associations locales œuvrant dans ce secteur pour faciliter la détection des personnes en difficulté et agir en réseau avec plus d’efficacité
  • Augmenter le montant du Pass solidaire de 90 euros pour le porter à 200 euros (au lieu de 110 euros actuellement). Un supplément de 20 euros sera attribué à partir du deuxième enfant scolarisé même hors de Fontenay de la maternelle à l’université
  • Proposer aux habitants une mutuelle communale qui permettra sans condition
    de profession, d’âge ou de ressources de bénéficier d’une complémentaire santé à un tarif avantageux
  • Pérenniser l’offre médicale du Centre municipal de santé en réunissant les deux antennes
    existantes
  • Avoir une Maison de santé et de soins infirmiers regroupant des professionnels de santé libéraux, complémentaire du Centre municipal de Santé
  • Créer un « Pôle accueil des aidants et accompagnants » afin d’offrir aux parents ou
    enfants accompagnants
  • Proposer un service de prévention et de dépistage des troubles de la mémoire accessible
    gratuitement pour les plus de 60 ans
  • Avoir une Maison sport-santé pour lutter contre la sédentarité et la prévention des maladies
    chroniques associées
  • Développer un plan de formation et d’accompagnement à l’attention des agents municipaux et des bénévoles des associations sur la prévention, la détection et le traitement des discriminations
  • Doubler le nombre de logements relais (2 actuellement) réservés aux femmes victimes de
    violences et mutualiser ces logements, au sein d’un réseau de villes appartenant au Territoire, afin de garantir à ces femmes une mise en sécurité temporaire et un éloignement
  • Organiser un accompagnement et un suivi des personnes mises sous tutelle en liaison avec les aidants et accompagnants
  • Créer une « Fabrique d’initiatives associatives locales »
  • Mettre en place un service de baby-sitting à la Maison du citoyen pour faciliter la pratique d’une activité ou la présence à une réunion de travail

Handicap

  • Accélérer la mise en œuvre de « l’Agenda d’accessibilité programmée »
  • Réactualiser et étendre la Charte Handicap en y intégrant les nouveautés numériques et digitales
  • Réduction des potelets, abaissement et élargissement des trottoirs, la sonorisation de
    tous les feux tricolores, l’installation de bandes podotactiles, le renforcement de l’éclairage
  • Pour les véhicules, mettre aux normes les places GIC-GIG
  • Former les agents municipaux volontaires en charge de l’accueil à la langue des signes et à la réception des publics empêchés (handicaps mentaux et psychiques)
  • Proposer gratuitement ces formations aux acteurs de la vie associative et économique
  • Développer un service de transport dédié pour faciliter l’accès des personnes en situation de handicap ou à mobilité réduite aux différentes manifestations organisées par la ville
  • Créer un « Comité consultatif du handicap » pour mutualiser les expériences et éclairer les décisions de la Commission d’accessibilité

Démocratie locale (participation des citoyens, démarches administratives

  • Transformer le magazine municipal en mensuel d’informations locales
  • Etendre le paiement numérique en ligne à l’ensemble des services municipaux
  • Développer l’information « push » (sms, alertes, notifications…) sur inscriptions gratuites
  • Créer une application pour Smartphone regroupant podcast audio et vidéo destinés à promouvoir les activités et les événements associatifs de la ville
  • Repenser les conseils de quartiers, qui seront animés et préparés avec « des professionnels de la démocratie participative » (?), en les dotant d’un budget participatif d’investissement
  • Mise en place de zones de ProjetUrbain Partenarial (PUP), en remplacement de la taxe d’aménagement dans certains quartiers où sont prévues de nouvelles constructions. Les choix de ces crédits d’investissement seront décidés au sein des conseils de quartiers par les citoyens
  • Désigner deux adjoints et des élus référents par quartier qui tiendront des permanences de quartier régulièrement
  • Mettre en place chaque année une rencontre publique de quartier avec le Maire autour de thématiques spécifiques
  • Organiser régulièrement des référendums locaux numériques permettant de recueillir l’avis des habitants en amont d’une décision
  • Créer trois conseils municipaux des enfants, des jeunes et des seniors
  • Organiser chaque année une Semaine intergénérationnelle
  • Intégrer les nouveaux habitants à travers un week-end annuel d’accueil et de rencontres.
  • Mettre en ligne un maximum de données en open data
  • Nommer un médiateur municipal chargé de régler les problématiques avec les administrations locales

Finances locales

  • Organiser un audit complet des finances locales
  • Optimiser les financements de projets de la ville en mobilisant à chaque fois les subventions du Territoire, de la Métropole ou de la Région

Seniors

  • Étendre l’attribution du « coffret festif de fin d’année » à tous les retraités de
    plus de 60 ans, sans condition de ressources
  • Favoriser la mise en place d’une plateforme simplifiée de services ouverte à tous et de la télé-assistance qui permet d’obtenir rapidement de l’aide en cas de malaise ou de chute
  • Expérimentation des solutions gratuites de transport accompagné
  • Favoriser les relations intergénérationnelles en ouvrant le samedi midi les clubs restaurants Gaston-Charle et Ambroise-Croizat aux habitants de toutes générations
  • Nous initierons l’organisation de colocations étudiants/seniors
  • Créer une bourse au bénévolat afin de permettre aux jeunes retraités de donner du temps aux associations locales
  • Lutter contre la fracture numérique en proposant aux séniors l’accès à un ordinateur et un accompagnement personnalisé
  • Accorder une « allocation de solidarité » de 600 € par an aux personnes âgées ayant un revenu inférieur au seuil de pauvreté et augmenter la participation financière versée par la ville à travers le « Pass + retraités » en le fixant à 200 € pour une personne seule (aux revenus inférieurs à 1 000 €) et 250 € pour un couple (aux revenus inférieurs à 2 000 €)

Education - Jeunesse - Petite enfance

  • Augmenter le nombre de places dans les structures collectives existantes en réhabilitant certaines crèches, notamment la crèche des Grands chemins et en créant une 2e halte-garderie
  • Créer une commission d’attribution publique transparente pour les places en crèche
  • Instaurer des places d’accueil d’urgence en crèches pour les familles monoparentales
  • Créer des vacations de psychologues pour les familles et le personnel de ces structures
  • Instaurer un conseil de parents au sein des crèches municipales
  • Adapter les horaires d’ouverture et de fermeture des crèches aux contraintes professionnelles des familles avec l’expérimentation d’une crèche de nuit pour les familles monoparentales travaillant en soirée ou de nuit
  • Créer une « Maison des Familles » ouverte aux parents et aux assistantes maternelles avec des salles d’activités, des espaces conviviaux et ludiques aménagés
  • Mutualiser les besoins pour réduire les coûts avec une passerelle entre toutes les structures et personnes dédiées à la petite-enfance afin de mettre en place des achats groupés de matériels
  • Maintenir la distribution gratuite des fournitures scolaires en privilégiant du matériel éco-responsable et fabriqué en France
  • Équiper toutes les écoles avec du matériel numérique adapté aux usages éducatifs
  • Maintenir les gardiens dans l’ensemble des établissements scolaires
  • Étendre les « clubs coup de pouce » Clé et Clem aux classes de CP et CE1
  • Développer les classes à horaires aménagés (musique, théâtre) et initier de nouveaux thèmes
  • Organiser chaque année des Assises de l’enfance
  • Étendre les activités de Fontenay-sous-Soleil jusqu’à la fin du mois d’août
  • Rénover et mettre aux normes toutes les aires de jeux et créer un city-stade dans le quartier ouest
  • Prévoir la construction d’un nouveau groupe scolaire (maternelle et élémentaire) destiné aux enfants vivant à l’ouest de la ville
  • Ouvrir un guichet d’entrée unique dédié à l’emploi en créant des synergies entre la Mission locale pour l’emploi des Jeunes, la Maison de l’emploi, de la Formation et de l’accompagnement, le Pôle emploi, Point information Jeunesse et la délégation interservices dédiée à la jeunesse
  • Créer une délégation interservices dédiée à la jeunesse qui interviendra dans l’ensemble des politiques publiques
  • Viser l’obtention du label Relais Programme Européen jeunesse (PEJ) et Information Jeunesse (IJ)
  • Créer une nouvelle antenne du SMJ dans le quartier Village-Bois-Clos d’Orléans et à Jean-Zay
  • Mise en place d’un programme d’égalité des chances : tutorat dès le collège par des élèves de grandes écoles
  • Organiser une semaine de l’Orientation
  • Etendre la bourse aux projets des jeunes à la création d’entreprise ou de micro-entreprise mais aussi au financement de stage ou de période de formation à l’étranger pour la validation d’un diplôme
  • Créer des soirées « École des parents », sessions de dialogues et d’échanges avec des professionnels et les familles sur divers thèmes
  • Accompagner et aider les jeunes à obtenir des « sésames » citoyens garants en proposant à chaque jeune de 16 ans à 25 ans de pouvoir passer son Bafa et son brevet de secourisme gratuitement et en soutenant financièrement ces mêmes jeunes à l’obtention du permis de conduire, en contrepartie, les candidats s’engageront bénévolement dans une activité  citoyenne ou associative

Restauration collective (cantines, repas à domicile)

  • Mise en place d’un nouveau marché à Val de Fontenay
  • Développer un marché 100 % bio ou circuit court
  • Augmenter la part du bio dans les repas scolaires et en systématisant l’utilisation de produits de saison issus de circuits courts
  • Lutter contre le gaspillage alimentaire par l’installation de « tables de tri » dans les restaurants scolaires de Fontenay

Développement économique

  • Renforcer le dialogue avec les commerçants et les entreprises locales en encourageant la création d’une association de commerçants et la création d’un club d’entrepreneurs permettant à la ville d’avoir des interlocuteurs identifiés
  • Développer les espaces de coworking afin de mettre à disposition des locaux aux auto-entrepreneurs
  • Créer une « Maison de l’emploi, de la formation et de l’accompagnement » au sein d’une pépinière d’entreprise, pour aider prioritairement : les jeunes de plus de 25 ans, décrocheurs scolaires, sociaux, judiciaires ou économiques, les familles monoparentales et les seniors. Proposition de masterclasses, un bureau des stages et des contrats de professionnalisation pour les collégiens, lycéens et étudiants

Loisirs Culture

  • Elargir le projet de futur théâtre à la danse
  • Repenser la future médiathèque : ajourner sa construction afin de la relocaliser dans un site accessible à tous. et y intégrer « la Forge », Fablab
    municipal
  • Décentraliser deux antennes de la médiathèque dans les quartiers Ouest et Est
  • Créer une « Maison des cultures urbaines » qui proposera des ateliers et enseignements de street art, rap, hip-hop, stand-up, vidéo, gaming, streetwear, studios d’enregistrements et de répétitions
  • Réaménager la Halle Roublot afin de permettre à « Musique au Comptoir » et « Le Pilier des anges » (Centre national de la Marionnette) de conserver leur labélisation
  • Création d’événements éphémères ou récurrents (expositions en plein air, festivals…)
  • Créer un Festival annuel des ensembles de musique et de danse locaux
  • Organiser des projections de cinéma en plein air
  • Instaurer des rencontres autour de lectures publiques dans les parcs et jardins de Fontenay pendant l’été
  • Transférer l’Office du Tourisme dans un lieu plus visible et accessible
  • Proposer des promenades thématiques mensuelles commentées (architectures, environnement, street art, …)
  • Organiser tout au long de l’année des expositions photographiques en plein air
  • Remettre en place le défilé de fanfares et de chars fleuris à l’occasion des fêtes de la Madelon
  • Initier de nouveaux jumelages vers des villes anglophones ou hispanophones
  • Nommer un élu chargé des relations européennes
  • Créer un bureau du cinéma facilitant l’accueil de tournages dans la ville pour renforcer son attractivité

Sport

  • Organiser au début du mandat les « Etats généraux du sport à Fontenay » afin de définir une nouvelle politique sportive
  • Créer un « comité consultatif des sports », ouvert à toutes les associations sportives, qui assurera le suivi des orientations définies lors des Etats généraux
  • Organiser chaque année une Fête du sport en liaison avec les associations et les écoles
  • Accompagner les familles et les jeunes qui le souhaitent vers le sport professionnel en créant le « Club orientation sport avenir »
  • Réserver un nombre de logements meublés aux sportifs de haut niveau afin qu’ils puissent continuer à vivre dans la ville
  • Créer le label local « Sport durable et solidaire » qui permet aux associations innovantes et/ou engagées dans le développement durable, de bénéficier d’aides complémentaires aux subventions
  • Viser l’obtention du label « Terre de Jeux 2024 »
  • Engager un programme pluriannuel d’investissement pour la rénovation des équipements sportifs et leurs annexes (vestiaires, sanitaires, locaux des responsables d’associations)
  • Construire un nouvel équipement omnisport et un dojo moderne
Toute l'actualité des municipales à Fontenay-sous-Bois : Cliquer ici Toute l'actualité des municipales dans le Val-de-Marne : Cliquer ici

A lire aussi