Comparatateur des programmes des élections municipales à Nogent-Sur-Marne

Les résultats des municipales à Nogent-Sur-Marne : Cliquer ici

Sélectionner deux candidats aux municipales 2020 à Nogent-Sur-Marne pour comparer leurs programmes :

Pierre Boixareu

Écologie (transition écologique, vélo, animaux...)

Urbanisme

Logements

Sécurité

  • Réfection des trottoirs
  • Sécurisation des carrefours accidentogènes
  • Ouverture d’une annexe de la police municipale 24h/24 aux Maréchaux
  • Révision de l’éclairage public

Social

Handicap

Démocratie locale (participation des citoyens, démarches administratives

  • Regrouper les services communaux dans un lieu unique (Extension de l’hôtel de ville)
  • 1 quartier, 1 blason, 1 budget, 1 salle de rencontres
  • Indemnité pour tous les élus, conditionnée à la participation au Conseil municipal
  • Référendum d’initiative locale pour les projets structurants
  • Salle 3.0 pour le Conseil municipal
  • Créer un brevet nogentais du civisme pour les CM1-CM1

Finances locales

Seniors

Education - Jeunesse - Petite enfance

  • Dresser un bilan du fonctionnement des écoles avec  leurs forces et leurs faiblesses
  • Lancer le parrainage nogentais (soutien aux personnes isolées, aux enfants en foyer…)
  • Mener une politique de franche promotion des sports
  • Améliorer le centre municipal de vacances et l’ouvrir aux agents municipaux

Restauration collective (cantines, repas à domicile)

  • Trouver un partenaire 100% bio pour les cantines

Développement économique

  • Piloter une politique de grande diversité commerciale
  • Créer le dispositif Les rencontres de l’entreprise, pour promouvoir l’action économique des acteurs locaux
  • Créer la ruche des entrepreneurs
  • Ouvrir un crédit municipal
  • Instaurer le stationnement gratuit pour les clients des commerçants nogentais

Loisirs Culture

  • Réaliser le projet Nogent réalité virtuelle (pratique des jeux 3D, création, bancs d’essais et développement des applis du futur)
  • Transformation du Carré des Coignard en musée du papier
  • Dotation d’un producteur résident pour le pavillon Baltard
  • Crée un musée interactif des Brigades du Tigre dans l’ancienne gare de Nogent
  • Réalisation de l’aire culturelle réunissant bibliothèque, musée, conservatoire, auditorium et salon d’expositions à l’étage du nouveau marché

Sport

Philippe Pereira

Écologie (transition écologique, vélo, animaux...)

Végétaliser l’espace public en privilégiant une diversité d’essences choisies pour leurs qualités de rusticité, de pollinisation et d’absorption de CO2. Réintroduire des arbres fruitiers en ville
Créer des jardins partagés
Veiller au respect du PLU dans le cadre du remplacement de chaque arbre abattu par deux arbres replantés
Octroyer des permis de végétaliser sur la voie publique permettant aux habitants de fleurir leurs quartiers et leurs façades
Protéger les arbres notamment grâce à une « Charte des arbres »

Encourager l’installation de bornes de recharge pour les véhicules électriques (dans les parkings privatifs ou publics) et les développer sur la voie publique
Choisir des véhicules propres lors du remplacement des véhicules municipaux

Plan de débitumisation des sols couvrant l’ensemble de la ville (par ex. sur des emplacements de stationnement, Port ou bords de
Marne).

Engager une concertation avec les Nogentais sur le devenir du site Marie Curie avant toute dépollution (dont le coût est estimé à 1,5 M€)

S’assurer du respect de la réglementation relative à l’éclairage de nuit des bureaux et commerces
Adapter le degré de luminosité de l’éclairage public en fonction des horaires
Préserver la ville d’implantations de panneaux d’affichage publicitaire
Élaborer un plan pluriannuel de rénovation énergétique des bâtiments municipaux (isolation thermique, équipements photovoltaïques, collecteur d’eau…)
Renforcer l’accompagnement des habitants dans leurs projets de travaux de rénovation énergétique en doublant l’enveloppe des subventions allouées
Récupérer les eaux de pluies sur les bâtiments municipaux pour arroser les jardins de la ville
Fournir aux administrés des collecteurs d’eau sur le modèle des composteurs
Généraliser l’utilisation de mitigeurs temporisés dans l’ensemble des établissements Publics
Renforcer les contrôles antibruit des véhicules (2 roues en particulier) Installer aux abords des zones les plus bruyantes de la ville des systèmes de réduction du bruit
Privilégier des matériaux absorbant davantage le bruit lors de la rénovation des voiries

Zéro déchets
Pérenniser la démarche « famille zéro déchet »
Renforcer la sensibilisation au tri auprès de tous les publics
Lutter contre le gaspillage alimentaire dans la restauration scolaire avec un objectif de 15% des déchets au maximum (en sensibilisant les élèves, en adaptant les quantités servies,…)
Mise en place du réseau de compostage dans le cadre d’un partenariat Territoire/Ville/MJC/associations
Installer des poubelles de ville connectées et compartimentées pour le tri Créer un système intégré de traitement des déchets pour nos marchés
Améliorer la communication du Territoire en matière de collecte et de traitement des déchets
Soutenir un projet de création de ressourcerie (par exemple : en engageant une discussion avec les acteurs du Jardin d’Agronomie Tropicale)
Encourager les circuits courts en développant les points d’accès à l’agriculture locale et autres dispositifs partageant cet objectif Favoriser l’approvisionnement public auprès des artisans locaux
Expérimenter la création d’un marché bio occasionnel

Soutenir la lutte contre la maltraitance animale
Promouvoir la Charte de l’animal en ville Accompagner l’éducation au comportement animal
Renforcer le respect de la propreté de la voie publique par les propriétaires d’animaux
Une sensibilisation plus volontaire doit permettre de compléter une verbalisation plus ferme afin de débarrasser la ville de ces incivilités. L’animal

 

Urbanisme

Modification du plan Local d’Urbanisme (PLU) avec deux priorités :
1°Contenir la densification urbaine
Renforcer la qualité esthétique (architecturale) des constructions et défendre la qualité de vie des nouveaux comme des anciens Nogentais
Limiter les divisions foncières et la transformation de pavillons en immeubles collectifs privés afin de préserver le tissu pavillonnaire existant
Augmenter les espaces de pleine terre dans les nouvelles constructions
Renforcer la place du végétal dans les nouveaux projets immobiliers (en toiture, en façade, …)
Limiter les répercussions des trop hautes constructions sur les voisins en fond de parcelles
Favoriser la construction de bâtiments hétérogènes incluant de l’habitation, du tertiaire (bureaux, crèches, …) et du commerce en pied d’immeuble
2° L’accès au logement (voir paragraphe sur le logement)

Mobilités

Décongestionner l’existant
Négocier la réouverture des accès autoroutiers actuellement fermés aux automobilistes (A4 et A86) Repenser le réaménagement d’un carrefour Leclerc mieux partagé

Transports en commun
Négocier avec Ile de France Mobilité la prolongation de la ligne 113 jusqu’au Château de Vincennes Soutenir le projet d’une liaison de navette automatique entre le RER A et le Château de Vincennes
Nous lancerons un service expérimental de transport intra communal gratuit en navettes électriques. Le passage aux arrêts s’effectuera toutes les 20 à 30 minutes Le coût estimé de cette expérimentation sur 6 mois (avec location de deux véhicules électriques avec chauffeurs) est estimé à 200 000 euros (sans déduction du coût de fonctionnement de l’actuelle navette)

Piétons
Sécuriser les déplacements des piétons par un réaménagement des trottoirs et des passages piétons Développer un mobilier urbain répondant mieux aux besoins des personnes fragilisées (bancs publics plus fréquents)

Vélo
Développer les pistes cyclables sécurisées et dédiées tout en renforçant le marquage et la signalétique sur la voirie
Renforcer l’offre des places et abris vélos sécurisés ainsi que le nombre de stations Vélib sur le territoire
Intégrer le tracé du RER Vélo et Vélopolitain
Signature du pacte vélo de l’association « Mieux se Déplacer à Bicyclette ».

Projet Cœur de ville
Garantir la dynamique commerciale du marché actuel en conservant le nombre de commerçants existants et la diversité de l’offre actuelle Etendre la dynamique du marché aux boutiques du centre-ville Créer un bâtiment exemplaire et innovant en matière architecturale, énergétique et environnementale Installer des activités économiques ou solidaires permanentes en mezzanine ou en étage, qui renforceront l’animation du site en dehors des jours de marché (artisans, start up, boutiques solidaires) Créer un environnement paysager répondant au triple objectif de lutte contre les îlots de chaleur, de promotion de la biodiversité et de socialisation Augmenter la capacité de stationnement en sous-sol, afin de libérer certaines rues adjacentes et permettre l’aménagement de circulations douces (vélos), d’axes piétonniers et leur verdissement Créer des infrastructures pour accueillir les véhicules propres et les vélos Veiller à ce que la création du pôle culturel soit basée sur une analyse approfondie des besoins Intégrer des services innovants à destination de tous (garde d’enfants de courte durée, espace co-working, conciergerie ….) Maintenir la MJC en l’inscrivant dans une dynamique d’évolution vers un Tiers Lieu avec de multiples activités destinées à des publics de tous âges Profiter du déménagement de la bibliothèque pour créer un espace paysagé Pédagogique

Logements

Sa proximité avec Paris fait de Nogent une ville très recherchée. Les demandes de logement explosent ces dernières années, entraînant avec elles une flambée des prix. Pour préserver les nouvelles générations de la spéculation, l’État a mis en place différents dispositifs d’accès au logement que nous mobiliserons. En respectant les équilibres de notre tissu de logements, il convient de veiller à ne pas reproduire les erreurs du passé qui ont cantonné à une seule partie du territoire les logements sociaux de la ville. Outre la question de l’accès au logement, il convient de veiller au maintien dans leurs logements des occupants touchés par les aléas de la vie
Assurer la transparence des critères d’attribution de logements sociaux
Prévenir les situations d’urgence (relogement suite à incendie, violences conjugales, plan grand froid,..) et veiller aux différents dispositifs d’accompagnement sociaux autour du parcours résidentiel des familles touchées par des accidents de la vie (séparation, isolement social, perte d’autonomie progressive ou handicap…)
Respecter le contrat de mixité sociale
Veiller à ce que les bailleurs sociaux assurent l’entretien de leur patrimoine
Défendre le rôle essentiel des gardiens de résidences et de quartiers
Accompagner les amicales de locataires dans la défense de leurs intérêts et dans la promotion du lien social entre les habitants
Faire un état des lieux du logement à Nogent (vacants, insalubres et indignes…) pour promouvoir de nouvelles solutions (bail à réhabilitation, Solibail, …) en partenariat avec des acteurs associatifs
Développer la politique de préemption de certains logements anciens pour les réhabiliter en logements conventionnés, limitant ainsi de nouvelles constructions
Encourager les initiatives autour du logement intergénérationnel (colocation solidaire)

Sécurité

La sécurité dans tous les quartiers de notre ville est la première garantie de liberté et de cohésion sociale pour l’ensemble des habitants.
Développer le maillage de la vidéoprotection sur la ville en lien avec les habitants
Renforcer les moyens de la police municipale afin de réaliser plus de patrouilles de nuit
Verbaliser les incivilités (y compris les déjections canines et les dépôts sauvages d’encombrants)
Intensifier le nettoyage des voiries et assurer un service plus fréquent de ramassage des déchets dans les poubelles municipales
Négocier avec le Conseil Départemental la limitation de la vitesse à 30 km/h sur les routes départementales (Boulevard de Strasbourg …) Développer une structure de prévention et de médiation avec des agents, si possible recrutés localement qui contribueront au maintien du lien social en partenariat avec les associations locales
Développer une réserve communale de sécurité civile afin de soutenir et de porter assistance à la population
Promouvoir pour le futur au sein de notre territoire une dynamique de police territoriale d’agglomération pour : Mutualiser les effectifs des polices municipales Renforcer leurs moyens et leur présence sur le terrain

 

Social

Santé
Créer un Centre Médical pluridisciplinaire de secteur 1 avec une large amplitude horaire intégrant la mise en commun de moyens administratifs (avec intégration éventuelle de la télémédecine)
Engager une réflexion sur la création d’un centre d’accueil de jour pour les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer et/ou de troubles cognitifs, pour soutenir les aidants
Lancer le projet d’implantation d’un service d’accueil médical initial (SAMI) ouvert de 8h à minuit pour désengorger les urgences hospitalières

Handicap

S’engager sur l’emploi des personnes en situation de handicap dans les services municipaux
Assurer des objectifs annuels de mise en accessibilité des établissements recevant du public
Aménager la voirie et les cheminements piétonniers pour supprimer les obstacles pour “la roue, la canne, le pied” et permettre le repos régulier (bancs et WC publics) en lien avec des associations spécialisées (création d’un réseau de testeurs de l’accessibilité)
Adapter le site internet de la ville et nos services municipaux aux personnes en situation de handicap (ex : méthode Facile A Lire et A Écrire) Construire un espace de jeux inclusif accessible à tous les enfants
Garantir l’inclusion de tous les enfants dans le système scolaire, notamment ceux en situation de handicap

Démocratie locale (participation des citoyens, démarches administratives

Établir une Charte de la démocratie participative définissant les principes et engagements de la municipalité en matière de participation des habitants aux actions qu’elle engage

Prévoir un budget participatif annuel pour encourager les projets citoyens

Créer un Conseil des Nogentais disposant d’un rôle consultatif et d’un pouvoir de proposition au Conseil Municipal. Il sera composé de représentants des Conseils de quartier, du Conseil municipal des jeunes et du Conseil des sages, insuffisamment valorisé à ce jour Rétablir une dynamique de confiance au sein des services municipaux.

Garantir la transparence et l’accessibilité aux décisions publiques

Consulter régulièrement les Nogentais via des sondages, des questionnaires ou des réunions publiques selon les sujets

Établir des commissions thématiques extramunicipales composées d’élus et de citoyens non élus

Finances locales

Nous nous engageons à ne pas augmenter les taux d’imposition pour la part communale. Dès lors le financement de notre action s’appuiera :
– sur l’optimisation des ressources et le redéploiement des dépenses

– le cas échéant, sur la mobilisation de capacités financières dans un contexte financier particulièrement favorable
Ces choix nous permettront de faire face aux investissements imposés par de nouveaux besoins et d’assumer enfin certains travaux d’entretien ou d’équipement qui à force d’être repoussés s’avèrent de plus en plus coûteux (ex. rénovation thermique des bâtiments, Baltard, Piscine…)
Renforcer le contrôle de gestion municipal

Mutualiser certains achats et services au niveau du Territoire ou dans le cadre de partenariats intercommunaux

Encourager la création d’une cellule de recherche de financements au niveau du Territoire (fonds nationaux ou européens par ex.)

Rechercher de nouvelles recettes propres : ex. location d’espaces communaux (Pavillon Baltard, Carré des Coignard,…)

Seniors

Promouvoir en concertation avec les associations locales une offre d’activités culturelles et sportives en journée destinée notamment aux jeunes retraités
Accompagner la perte d’autonomie progressive et faciliter l’accès aux soins par le développement d’un centre de santé adapté mutualisant les services nécessaires
Aider les EHPAD dans leurs missions et s’assurer du bien-être de leurs hôtes
Promouvoir les moments de partage entre enfants et résidents en EHPAD
Soutenir l’autonomie et le maintien à domicile en accompagnant les aidants grâce au Centre Communal d’Action Sociale
Accompagner nos aînés pour éviter la fracture numérique
Assurer une relation continue avec nos aînés et renforcer l’assistance lors des périodes exceptionnelles (grand froid, canicule, …)

Education - Jeunesse - Petite enfance

Augmenter le nombre total de berceaux communaux à 350 minimum sur la mandature et agir pour faciliter la création de places en crèche extra-communales
Rendre transparents les critères d’attribution des places en crèches sur la base d’un système à points
Multiplier les lieux d’accueil et d’échange pour les parents de jeunes enfants avec des professionnels de la petite enfance
Améliorer la qualité d’accueil des enfants en renforçant les contrôles des crèches en délégation de service publique
Proposer un service de support administratif pour les assistantes maternelles
Réviser la carte scolaire : en particulier pour les enfants du quartier bois qui doivent se rendre à l’école Victor Hugo
Développer et systématiser l’enseignement des langues étrangères à l’école
Renforcer les moyens à disposition des enseignants, le cas échéant en permettant l’intervention d’assistants de langue et la création de laboratoires de langue
Encourager les échanges linguistiques au travers des jumelages municipaux existant et à venir (pays anglophone et hispanophone) Expérimenter l’usage des nouvelles technologies à l’école en équipant, dans un premier temps, les classes de CM2 de tableaux interactifs Proposer une initiation des enfants aux compétences du numérique et à la programmation
Amplifier les actions de sensibilisation aux addictions (y compris aux jeux vidéo)
Offrir aux élèves de primaire en fin d’année scolaire un bon d’achat valable dans les librairies nogentaises
Une démarche partenariale avec les associations et les professionnels du secteur culturel permettra l’amélioration de la qualité des activités proposées aux enfants.
Donner à tous les jeunes Nogentais la chance de s’épanouir et de s’émanciper dans un esprit d’équité par l’accès à la culture et aux sports, l’engagement citoyen, la préparation au monde de l’entreprise
Proposer la création d’un PASS intercommunal permettant l’accès des jeunes aux infrastructures sportives et culturelles publiques de l’ensemble des villes du Territoire
Encourager l’éco-citoyenneté et le bénévolat des jeunes grâce à une plateforme solidaire
Contribuer au financement du permis de conduire des jeunes de 18 à 25 ans en contrepartie de services bénévoles à la collectivité Organiser un coaching scolaire et des préparations à l’intégration des filières d’excellence avec le soutien d’associations spécialisées Créer un réseau d’entreprises nogentaises, ou dirigées par des Nogentais, acceptant d’accueillir des stagiaires
Encourager le parrainage de nos jeunes par des cadres ou entrepreneurs nogentais, actifs ou retraités, permettant la découverte de l’univers professionnel en ville

Restauration collective (cantines, repas à domicile)

Engager une réflexion sur la création d’une cuisine centrale mutualisée (en régie) avec d’autres villes sur la base d’une étude et d’une concertation élargie avec les familles Atteindre un objectif de 75% de produits bio et circuits courts Renforcer l’éducation au goût et proposer des ateliers cuisine

Développement économique

Définir une vision et une politique active en faveur de l’économie dans une démarche concertée avec l’association des commerçants, les fédérations professionnelles et artisanales et les consommateurs nogentais
Constituer un réel service municipal pour le commerce
Identifier les besoins et les priorités d’installation de nouveaux commerces dans tous les quartiers et rechercher des candidats avec l’appui des fédérations professionnelles
Cofinancement d’implantation des jeunes commerçants acceptant de s’installer en prenant en charge 50% du loyer pour une période limitée
Soutenir les investissements liés aux économies d’énergie, à la réduction des nuisances sonores et aux aménagements de mise en accessibilité des locaux commerciaux
Développer une signalétique dynamique individualisée dédiée au commerce local Faciliter les démarches administratives locales pour soulager les commerçants
Privilégier l’approvisionnement auprès des entreprises et commerces locaux dans le cadre des achats publics dans le respect des règles de marché public
Créer et gérer en partenariat avec les commerçants un service de conciergerie
Expérimenter l’ouverture du marché Leclerc en fin d’après-midi, en envisageant la création d’un marché bio/produits locaux
Engager des expérimentations concertées sur la piétonisation du centre-ville en soutenant le commerce local
Accroître l’attractivité de la Cité d’affaires Nogent Baltard en proposant des services communs ou de conciergerie
Soutenir l’entreprenariat local facteur d’attractivité économique Susciter les vocations chez nos jeunes en mettant à l’honneur les succès de nos entrepreneurs locaux Intégrer l’installation de start-ups dans le projet Coeur de ville
Miser sur les jumelages pour organiser des rencontres d’affaires à l’international
Dynamiser l’offre touristique de la ville en capitalisant sur les événements culturels
Constituer un véritable pôle économique attractif autour des industries culturelles en particulier en créant des synergies avec le Festival “Nouvelles Images” (cf. rubrique culture)
Développer des manifestations temporaires (festival, marché de Noël…)

Loisirs Culture

Faire revivre les bords de Marne en créant « Nogent en Goguette » dans l’esprit modernisé des guinguettes, des sports nautiques et de la villégiature fluviale
Créer un Festival des Nouvelles Images inspiré par l’esprit d’innovation des pionniers du cinéma
Organiser une expo photo sur les murs de la ville du Haut de Nogent aux bords de Marne
En 2021 fêter l’année du tricentenaire d’Antoine Watteau
Proposer une carte blanche à un artiste
Ouvrir Nogent au grand air du Street Art en mobilisant les jeunes de la ville
Créer une artothèque, dont les oeuvres pourront être prêtées aux Nogentais de façon temporaire. Elle servira d’outils de médiation culturelle entre les habitants et les artistes diffusés
Organiser un service de bibliobus
Dynamiser nos jumelages afin d’intensifier les échanges interculturels Établir un jumelage avec une ville d’un pays anglophone et d’un pays Hispanophone
Adhérer au label Ville européenne et promouvoir la richesse culturelle européenne
Moderniser l’Office du Tourisme en privilégiant une information interactive multilingue et en en faisant un véritable prestataire culturel

Pavillon Baltard
Nous sommes légitimement attachés à ce lieu emblématique de notre ville. Malheureusement, sa gestion actuelle en régie n’est ni optimisée, ni valorisante pour notre ville. Il nécessite des travaux d’entretien et de modernisation importants qui ne doivent pas être entrepris sans qu’une stratégie claire de son exploitation au service des Nogentais soit définie. C’est sur la base de cette vision que nous chercherons à conclure un partenariat avec des investisseurs privés (mécènes, fondations, entrepreneurs) en quête de locaux d’exception.

A proposde la MJC
Grâce à une réhabilitation des locaux, la MJC continuera à bénéficier d’un cadre extérieur propice aux initiatives d’éco-citoyenneté. La MJC doit être soutenue en tant qu’’espace de vie social qui favorise l’échange et le rapprochement, dans la perspective de la création d’un Tiers Lieu nogentais

Associations
Accentuer le soutien aux associations en fonction de leur implication dans l’animation de la vie locale
Mettre en place un dispositif municipal d’accompagnement pour les associations dans le montage de projets ou dans la recherche de subventions
Soutenir le recrutement mutualisé de compétences par les associations (assistance administrative, comptable, webdesigner…)
Définir un cadre partenarial permettant aux associations volontaires d’être prestataires d’activités périscolaires au bénéfice des enfants qui bénéficieront de prestations de qualité dispensées par des spécialistes
Engager une réflexion avec les associations pour permettre un accès plus large aux activités pour tous les Nogentais indépendamment de leurs moyens

Sport

Paola Pietrandrea

Écologie (transition écologique, vélo, animaux...)

  • Faire un état des lieux de la biodiversité et de l’artificialisation des sols sur la ville.
  • Préserver et développer les trames vertes (couvert végétal), bleues (cycles de l’eau), brunes (sol pour redonner sa place au vivant sur le territoire.
  • Favoriser la culture potagère et d’agrément par les particuliers ou les associations.
  • Mettre en place une gestion différenciée des espaces verts et favoriser les essences d’arbres et variétés végétales adaptées localement.
  • Créer de nouveaux espaces verts et des continuités écologiques entre eux pour verdir et aérer la ville
  • Restaurer les sols en pleine terre dès que c’est techniquement possible, désimperméabiliser en favorisant les revêtements poreux pour assurer le drainage optimum de l’eau de pluie.
  • Remplacer les revetements et gazons synthétiques contenant des perturbateurs endocriniens dangereux pour la santé (stades …).
  • Renforcer l’attrait des bords de Marne, « sa trame bleu-vert », promouvoir les itinérances piétonnes et à vélo entre les lieux de promenades et les centres d’intérêt de la commune.
  • Augmenter le nombre de fontaines.
  • Lutter contre les polutions visuelles sonores lumineuses et électromagnétiques
  • Aménager de l’éclairage nocturne pour sécuriser les déplacements piétonniers, tout en minimisant l’impact lumineux et la consommation.
  • Limiter l’affichage numérique dans l’espace public aux seules informations utiles aux habitants.
  • Procéder à un audit sur l’exposition des habitants aux ondes et agir pour la réduire.

Rénovation thermique

  • Mettre en oeuvre une politique de réduction de la consommation d’énergie en promouvant la rénovation thermique, la production d’énergie renouvelable et en accompagnant les particuliers et entreprises.
  • Faire le recensement des sources de déperdition énergétique et des potentialités de production d’énergies renouvelables sur la ville et pour les bâtiments communaux.
  • Créer au sein des services techniques municipaux un pôle sobriété énergétique chargé d’informer, mobiliser, orienter et accompagner les particuliers, comme les entreprises, le logement social et la municipalité, dans l’objectif de maitriser la consommation d’énergie.
  • Se fixer pour objectif de devenir un territoire à énergie positive avant 2050 en impliquant citoyen·nes et collectivités.
  • Etablir un plan de développement des énergies renouvelables.
  • Construire des bâtiments communaux qui soient un modèle écologique (panneaux solaires, récupérateurs d’eau pluviale ..)
  • Privilégier des énergies vertes dans les contrats d’approvisionnement de la commune (étudier la possibilité de raccordement avec la géothermie de Champigny, hydrolien fluvial…).
  • Soutenir financièrement les citoyen.nes pour la rénovation thermique de leurs habitations (isolation, pompe à chaleur, chauffe-eau thermodynamique), en complément des diverses subventions.

Liaisons douces

  • Promouvoir un plan des déplacements en ville qui favorise les circulations douces, les transports en commun et réduise la part de l’automobile et des camions.
  • Développer les services publics de transports accessibles à tous.
  • Consulter les usagers sur le fonctionnement du minibus et étudier les possibilités de gratuité.
  • Défendre le maintien et la réouverture des guichets dans les gares RER A & E.
  • Augmenter les aires de covoiturage et d’autopartage.
  • Encourager les déplacements en vélo.
  • Supprimer les discontinuités dans les déplacements en vélo par des aménagements de qualité, et la création de goulottes dans les escaliers et d’aires de stationnements
  • Soutenir les initiatives pouvant servir le développement des déplacements en vélo (location, aide financière individuelle, atelier associatif de réparation ou de partage, etc.).
  • Promouvoir une ville pour les piétons permettant la circulation entre les espaces verts, techniquement adaptées aux poussettes, aux personnes à mobilité réduite et plus généralement aux personnes ayant des difficultés de déplacements.

Plan de prévention des risques (PPR)

En association avec le territoire, saisir le préfet pour engager une révision du PPR prenant en compte les effets prévisibles du réchauffement climatique et le niveau des dernières inondations.

Réduction des déchets

  • Faire un état des lieux de la production de déchets,
  • Organiser la réduction des déchets et promouvoir une économie durable.
  • Mobiliser entreprises, commerçants et habitants pour mener des actions de prévention et de réduction des déchets. Financer ces actions à l’aide du budget de la gestion des ordures ménagères.
  • Encourager l’utilisation de produits en vrac.
  • Aider au développement de l’économie circulaire de recyclage, de réemploi et de réparation.

Ouvrir le débat sur les nouvelles technologies

  • 5G, compteur Linky, protection des données personnelles.
  • Donner la priorité aux logiciels libres.
  • Contrer les abus d’AirBnB en envisageant des obligations spécifiques : déclaration systématique, limitation dans le temps, contrôles des loueurs.
  • Débattre de la mise en place d’une monnaie locale.

 

 

Urbanisme

  • Redéfinir ou préciser les documents d’urbanisme concernant :
    > la densité et la qualité des constructions,
    > la destination des zones à urbaniser,
    > la création d’espaces publics
    > les objectifs de réduction de l’artificialisation des sols.
  • Inclure un espace vert public quand un projet d’aménagement le permet. Mettre la condition de 30% de pleine terre dans les projets bonifiés d’aménagement.

Lutter contre les fractures urbaines

  • Développer les commerces dont un café dans le haut du boulevard de Strasbourg.
  • Inciter à l’installation d’un distributeur de monnaie dans le quartier des Maréchaux
  • Désenclaver la rue Jean Monet pour créer une voie piétonnes et cyclable jusqu’au boulevard de Strasbourg.
  • Expérimenter une piétonisation de la rue Raymond Josserand le week-end.

Logements

  • Mettre le logement social au service du bien-vivre ensemble en répartir de façon équilibrée les constructions de ce type sur l’ensemble du territoire communal.
  • Parvenir à un taux de 18% de logements sociaux à la fin de la mandature.
  • Construire des logements sociaux pour réduire les inégalités en respectant dans le PLUI une obligation de 30 % de logements sociaux et très sociaux.
  • Freiner la hausse des loyers en visant une démarche d’encadrement (comme à Paris).
  • Attribuer de façon anonyme les logements sociaux avec la mise en place d’un système de cotation des demandes.
  • Créer un dispositif d’accompagnement des propriétaires pour les encourager à pratiquer la location solidaire (modèle Habitat et humanisme) (9% des logements nogentais sont vacants).
  • Lutter contre le mal logement et accompagner les personnes mal logées dans leur maintien dans les lieux ou relogement pour éviter la « gentrification » (phénomène de remplacement des habitants à revenus modestes d’un quartier par des acquéreurs à fort pouvoir d’achat).
  • Ouvrir un espace accompagnement habitat pour la lutte contre le logement indigne.
  • Organiser la réhabilitation des bâtiments insalubres en proposant leur acquisition à l’amiable ou en ayant recours au droit de réquisition des bailleurs professionnels
  • Enrayer la spéculation immobilière en constituant des réserves foncières et lutter contre l’utilisation abusive des plateformes numériques (type airbnb,…).
  • Développer l’accession à la propriété pour les ménages à revenus modestes avec le mécanisme du bail réel solidaire.
  • Adapter le patrimoine aux besoins des différents usagers : poursuivre l’accessibilité des bâtiments, notamment lors de leur rénovation basse énergie.

Sécurité

Offrir des formations et des ateliers qui sensibilisent les nogentais.e.s aux risques et aux opportunités offertes par le développement des comportements civiques.

Social

  • Développer les excursions l’été pour les familles qui ne peuvent partir en vacances.
  • Augmenter les subventions au CCAS et aux associations les plus solidaires (aide aux devoirs notamment).
  • Ouvrir une épicerie solidaire.

Lutte contre la fracture numérique

  • Ouvrir une “maison du numérique” qui dispense des cours d’initiation et des conseils concernant la messagerie électronique, internet, les applications, les logiciels libres.
  • Aider financièrement les seniors à revenus modestes à accéder au numérique pour leur permettre de communiquer par l’écrit, la voix et l’image avec leurs proches (smartphone, abonnement de base).
  • Aider financièrement les familles à revenus modestes ayant des enfants, scolarisés jusqu’à la fin de l’enseignement secondaire, à s’équiper d’un ordinateur ou / et souscrire un abonnement internet (l’ordinateur est financé par le département pour les collégiens).

Santé

  • Garantir l’accessibilité au soin et à la protection sociale en favorisant l’implantation d’un centre de santé municipal (ou intercommunal avec Le Perreux) en liaison avec les établissements hospitaliers existants.
  • Créer dans le cadre du centre de santé municipal une maison des femmes qui réunisse les acteurs (gynécologues, sages femmes, psychologues, avocat(e)s)  qui s’occupent de la santé et du bien-être de toutes les femmes nogentaises : un lieu de sensibilisation, formation et consultation et aide en thème de contraception, grossesse, allaitement, soins parentaux, précarité menstruelle, droits du travail, maltraitance, abus.
  • Développer l’hospitalisation à domicile en liaison avec le centre de santé.
  • Lutter contre toutes les discriminations dans tous les domaines.
  • Affirmer Nogent comme ville d’accueil des migrants et des réfugiés.

Handicap

  • Créer un service civique communal chargé des personnes âgées, handicapées et/ou isolées.
  • Favoriser l’inclusion des personnes handicapées dans le monde associatif et sportif.

Démocratie locale (participation des citoyens, démarches administratives

  • Améliorer la communication entre la municipalité et les habitant.es en assurant une information de qualité avec la mise en ligne de l’intégralité du compte rendu du Conseil municipal et la publication des principales décisions dans le « journal de la commune ».
  • Ouvrir aux habitant.es un temps de question lors de chaque Conseil municipal et mettre en place un forum numérique pour interroger le Conseil municipal et recueillir l’avis des citoyens.
  • Instaurer des comptes rendus annuels de mandat pour le Maire et chaque groupe au Conseil municipal.
  • Refuser le cumul des mandats et instaurer un plafond aux indemnités perçues par les élus municipaux dans le cadre de leur mandat, indemnités qui seront publiées.
  • Confirmer le refus des machines à voter et du vote électronique lors des scrutins électoraux.
  • Permettre aux citoyens de participer à l’élaboration du budget communal.
  • Allouer aux budgets participatifs communaux un montant d’au moins 10% du budget d’investissement.
  • Fixer les règles d’utilisation des budgets participatifs.
  • Mettre en place des conseils citoyens de proximité, dotés d’un budget participatif en fonctionnement et en investissement.
  • Associer les organisations associatives, professionnelles et syndicales à la vie communale en ouvrant la commission consultative des services publics locaux (CCSPL).
  • Installer un comité des usagers des services publics délibérant sur leurs évolutions.
  • Tenir à disposition les données publiques pour les associations et les citoyens.
  • Participer à un réseau des communes solidaires, écologistes, citoyennes, chargé de porter des campagnes nationales reposant sur la solidarité plutôt que la concurrence entre territoires.
  • Donner aux habitant.es la possibilité d’organiser une votation citoyenne ouverte à tous les résidents âgés de plus de 16 ans.
  • Créer une commission mixte chargée de fixer les thèmes sur lesquels organiser un débat public.
  • Ouvrir toutes les commissions municipales à l’opposition.
  • Développer les panneaux d’expression libre.

Services publics

  • Assurer l’accès pour tous aux services publics et développer la présence humaine aux guichets.
  • Refuser la fermeture des antennes locales de services publics nationaux ou départementaux.
  • Défendre face aux intérêts privés la qualité de l’eau, de l’air, une éducation de qualité. 

Finances locales

  • Effectuer un audit financier en début de mandature.
  • Réexaminer les délégations de service public et aller vers la mise en place de régies publiques communales ou intercommunales de l’eau, des transports, de la gestion des déchets, de l’énergie, de la cantine scolaire, des services funéraires.
  • Exiger du gouvernement, en coordination avec d’autres collectivités, l’augmentation des dotations de l’Etat aux communes : DGF, compensation à 100% de la suppression de la taxe d’habitation, maintien de l’autonomie fiscale.
  • Rejeter tout transfert de compétences (de type facultatif et optionnel) aux intercommunalités (territoire) pour préserver la proximité des décisions en matière de services publics.
  • Refuser la notation des budgets de notre commune par les agences de notation et privilégier la notation « extra-financière » qui évalue la durabilité des politiques en matière environnementale et sociale.
  • Contrôler la conduite des projets, depuis la conception jusqu’à la mise en œuvre.
  • Refuser pour les investissements les partenariats publics privés (PPP), coûteux pour la collectivité.
  • Promouvoir des appels à financements participatifs qui permettraient aux nogentais de contribuer à l’évolution de leur ville.

Seniors

  • Créer des actions et des espaces communs entre services à l’enfance, à la jeunesse et les personnes âgées, encourager l’habitat coopératif intergénérationnel.
  • Créer un service civique communal chargé des personnes âgées, handicapées et/ou isolées.
  • Créer un immeuble intergénérationnel : maison de retraite et crèche, en partenariat avec le département
  • Encourager l’émergence de nouveaux acteurs associatifs pour compléter l’action de « Nogent présence ».
  • Améliorer la qualité de vie de nos aînés avec davantage d’activités sportives, artistiques et intellectuelles.

Education - Jeunesse - Petite enfance

  • Redynamiser des fêtes locales : bals populaires, fête du petit vin blanc, fête de la Saint Jean.
  • Développer l’accès aux évènements en baissant les tarifs et en amplifiant le mécanisme du quotient familial avec 9 tranches.
  • Créer une salle polyvalente dans le quartier des Maréchaux avec des programmations de qualité.
  • Aider financièrement la diffusion de jeunes artistes locaux.
  • Rapprocher la culture des habitants : cinéma en plein air, concerts, expositions, bibliobus itinérant, …
  • Créer dans le quartier des Maréchaux un espace jeunes avec des ateliers divers : cinéma, photo, « fab lab », …
  • Accorder à la culture une place budgétaire plus importante.

Restauration collective (cantines, repas à domicile)

  • Faire évoluer toutes les restaurations collectives qui dépendent de la municipalité vers une alimentation 100% bio, moins carnée avec possibilités de repas végétariens.
  • Rechercher des approvisionnements locaux et la saisonnalité des produits.
  • Permettre à tous de fréquenter la restauration scolaire par des tarifs adaptés allant jusqu’à la gratuité pour les familles en difficulté et renforcer l’éducation à l’alimentation auprès des enfants.
  • S’assurer que les chaines du chaud et du froid soient respectées jusqu’à l’assiette.

Développement économique

Emploi

  • Adopter un plan communal de lutte contre la pauvreté et la précarité.
  • Favoriser l’accessibilité des habitants aux services d’aides et d’accompagnement de la commune.
  • Mettre en place un Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi (PLIE) associant plusieurs partenaires : Pôle emploi, Mission locale, AFPA, CCAS,
  • Encourager les initiatives de chantiers d’insertion.
  • Etudier la possibilité de créer une régie de quartier.
  • Négocier des permanences de la Sécurité sociale (CAF, CPAM, Pôle emploi, CNAV,…).
  • Aider juridiquement les personnes subissant illégalement des coupures d’eau et d’énergies, pour les faire cesser.

Loisirs Culture

  • Redynamiser des fêtes locales : bals populaires, fête du petit vin blanc, fête de la Saint Jean.
  • Développer l’accès aux évènements en baissant les tarifs et en amplifiant le mécanisme du quotient familial avec 9 tranches.
  • Créer une salle polyvalente dans le quartier des Maréchaux avec des programmations de qualité.
  • Aider financièrement la diffusion de jeunes artistes locaux.
  • Rapprocher la culture des habitants : cinéma en plein air, concerts, expositions, bibliobus itinérant, …
  • Créer dans le quartier des Maréchaux un espace jeunes avec des ateliers divers : cinéma, photo, « fab lab », …
  • Accorder à la culture une place budgétaire plus importante.
  • Coconstruire avec tous les acteurs concernés une politique associative locale.

Sport

  • Renforcer les liens entre le sport scolaire, les associations et la DDJS.
  • Permettre un accès de tous aux loisirs sportifs.
  • Favoriser l’inclusion des personnes handicapées dans le monde associatif et sportif.
  • Permettre les activités physiques de nature en ville.
  • Favoriser l’insertion et la formation aux métiers de l’animation sportive.
  • Installer une aire de patinage (« land skate ») et de nouvelles installations sportives dans le quartier des Maréchaux.

Gilles Hagège

Écologie (transition écologique, vélo, animaux...)

VÉGÉTALISER les espaces publics et PROTÉGER les arbres de notre ville
• Assurer la végétalisation de notre ville et créer des îlots de fraîcheur en privilégiant les essences d’arbres les plus susceptibles d’accompagner la transition écologique (des arbres capturant le carbone ou permettant d’accueillir les insectes, des fontaines rafraîchissantes). Planter un arbre ou un végétal pour chaque naissance nogentaise.
• Créer de nouveaux square s et ré-ouvrir le parc des artistes totalement ou partiellement en fonction des discussions avec les locataires et lancer un concours d’artistes paysagers pour l’embellir (fontaines, promenades douces, jardin potager pour les scolaires).
• Interdire toute construction sur le parc des carmels actuellement en cours d’acquisition.
• Privilégier l’utilisation de revêtements perméables pour les espaces publics et protéger notre patrimoine riche en sources d’eau. L’objectif est de prendre exactement le contrepied du résultat de l’opération Nogent-Baltard, complétement bitumée.
• S’engager dans le projet d’école oasis qui permettra de végétaliser et rafraîchir les écoles nogentaises et participera à sensibiliser les jeunes générations.
LUTTER contre tous les types de pollution et FAVORISER
la biodiversité
• Installer des équipements favorable s à la biodiversité en ville (ruches, hôtels à insectes, nichoirs à oiseaux, …).
• Réduire les nuisances lumineuses (protection de la biodiversité, sobriété énergétique).
• Rester vigilants sur l’implantation des antennes et des relais électromagnétiques.
• Accompagner les nogentais dans l’application de la « zone à faible émission » dans le cadre de la Métropole du Grand Paris.
• Veiller à la bonne application de la charte «villes et territoires sans perturbateurs endocriniens».

AIDER les Nogentais à s’inscrire dans la transition énergétique
• Revaloriser le budget permettant d’aider les Nogentais à réaliser des travaux de rénovation énergétique (copropriétés et particuliers). L’enveloppe annuelle qui n’est que de 40 000€ sera augmentée progressivement tout au long de la mandature.
• Encourager les initiatives type ressourcerie, recycleries, tiers lieu, AMAP…
• Accompagner les démarches du Zéro déchet et du recyclage des biodéchets.
• Lancer un plan pluriannuel d’investissement pour la rénovation thermique des bâtiments municipaux (écoles, bâtiments administratifs, etc.).
• Utiliser des matériaux durables dans les équipements publics.
• Remplacer progressivement la flotte automobile municipale, en faveur de véhicules propres et non polluants.

Promenade cyclable
Mieux respirer avec l’élaboration d’une promenade cyclable sécurisée qui ne gênera pas les axes empruntés par les voitures
QUOI
• Une promenade végétalisée et agréable sera créée afin de permettre les déplacements sécurisés des cyclistes et des piétons.
• Cela nécessitera le partage équilibré de la voirie entre tous les modes de déplacement qui cohabiteront (voitures, vélos, trottinettes, piétons…) sans que l’un soit au détriment de l’autre.
• Elle passera par tous les quartiers et desservira les principaux points de rencontre de la ville (Mairie, gares, stade, etc.).
COMMENT
• Prévoir un projet d’aménagement après vous avoir consultés (Conseils de quartiers + application municipale + réunions publiques), afin qu’il corresponde au mieux à vos impératifs (places de stationnement, axes routiers, etc.) et attentes (mieux respirer, se déplacer en sécurité, etc.).
• Pour encourager cette démarche nous prévoirons également de :
• Installer des stationnements à vélos sécurisés au niveau des stations des
RER A et E, de la Mairie, des écoles et des commerces.
• Revaloriser la prime à l’achat d’un vélo électrique
COMBIEN
• Plusieurs partenaires (région Ile-de-France, département du Val-de-Marne, Ile-de-France Mobilités…) seront naturellement parties prenantes de ce projet d’aménagement urbain qui s’inscrit dans un plan pluriannuel d’investissement.

Une politique publique locale affirmée en faveur d’une transition écologique et énergétique, pour le développement plus durable de notre ville : mieux circuler
Nos solutions pour MIEUX CIRCULER
À PIED…
• Améliorer et sécuriser les espaces de déplacements des piétons, par réfection des trottoirs et en révisant les emplacements de mobiliers urbains (potelets, panneaux inutiles, etc.).
• Revoir les emplacements de certains passages piétons situés trop près de sorties de parkings ou d’intersections (ex: surélever le passage piéton devant la BNP Paribas, au carrefour Leclerc).
• Créer un service de pedibus pour convoyer à pied les enfants sur le trajet domicile-école.
À VÉLO …
• Multiplier des stationnements à vélos sécurisés au niveau des stations des RER A et E, des écoles, des commerces, des marchés, des espaces culturels et sportifs, etc.
• revaloriser la prime à l’achat d’un vélo à assistance électrique cumulable à l’offre régionale (de 500 à 600 euros) et multiplier par deux au moins l’enveloppe annuelle consacrée (aujourd’hui à 6 000 euros nettement insuffisante pour 33 000 habitants).
EN VÉHICULE S MOTORISÉS…
• Créer un service de covoiturage par le biais de l’application de la ville avec l’implantation de zones de prise en charge aménagées et mettre en place un autostop citoyen.
• Remettre en état de marche les anciennes bornes Autolib.
• réviser la gestion des feux tricolores pour désengorger Nogent et fluidifier le trafic : synchronisation des feux, suppression des feux à trois temps, mise en place de feux adaptatifs favorisant le respect des limitations de vitesse, suppression de certains feux, etc.
• Mettre en place un affichage du nombre de places de stationnement disponibles à l’entrée de la ville.
EN TRANSPORTS EN COMM UN…
• Améliorer l’offre des transports en commun en augmentant la fréquence des passages des bus en accord avec la RATP (notamment les 114 et 210 en direction du château de Vincennes).
• Ré-ouvrir en continu la sortie côté Nogent du RER E, la seule accessible pour les personnes en situation de handicap ou les familles avec des poucettes.
La proposition de création d’un réseau de navettes à énergie propre en circulation toute la journée complète l’offre de transports à l’intérieur de la ville et réduit l’usage de la voiture personnelle

 

Déploiement d’un réseau de navette s gratuite s à énergie propre pour nous déplacer plus facilement et relier tous les quartiers
QUOI
• Des navettes non polluantes, à énergie propre, gratuites en circulation en continu toute la journée pour compléter la navette municipale actuelle pour laquelle il est nécessaire de réserver à l’avance afin d’en bénéficier.
• Le dispositif sera doté d’une application permettant de géo-localiser en direct le trajet de la navette et de connaître en temps réel la durée qui lui reste à parcourir jusqu’à l’arrêt.
• Elles seront complémentaires du réseau de bus RATP avec 7 arrêts stratégiques créés.
COMMENT
• 4 navettes assureront une rotation toutes les 15 minutes et circuleront de 6h30 du matin à 20h.
• 3 chauffeurs se relaieront dans chaque navette pour couvrir l’amplitude horaire.
COMBIEN
• Sachant que l’on peut redéployer 6 postes sur 12, le montant estimé représente un coût inférieur à 300 000 € par an pour la commune. Il s’agit d’une charge tout à fait supportable par le budget de fonctionnement de la ville.
• Mise à disposition gratuite des véhicules par une société privée en charge de la publicité, en privilégiant les commerçants Nogentais.

Urbanisme

VEILLER à la qualité architecturale de notre ville
• Assurer la qualité et la durabilité des matériaux utilisés (pierre, briques, etc.)
grâce à une modification du PLU.
• Protéger les vues de Nogent en envisageant une modification du PLU qui interdira l’implantation de constructions susceptibles de porter atteinte aux vues remarquables.

FAVORISER les espaces verts dans les opérations immobilières collectives
• Augmenter le coefficient minimal d’espaces verts dans l’ensemble des zones du PLU.
• Rendre obligatoire le retrait végétalisé par rapport aux rues, dans certaines zones (notamment dans le centre-ville).
• Favoriser les cœurs d’ilot s (espaces verts dans les résidences) à l’ensemble des zones patrimoniales et non plus uniquement aux quartiers des Viselets et des bords de Marne.

GARANTIR l’exemplarité écologique et énergétique des constructions dans les opérations immobilières
• Obliger les constructeurs à ré pondre à l’impératif de la transition écologique et
énergétique en modifiant le PLU, totalement muet sur ce point : faire respecter la norme énergétique RT 2012 et accélérer la transition vers la future norme RT 2020.
• Inciter les promoteurs à doter les constructions de dispositifs de récolte des eaux pluviales pour les besoins en eau non potable (appareils ménagers, irrigation des espaces verts des constructions privées).

PROTÉGER les arbres de notre ville
• Réaliser l’inventaire exhaustif des arbres remarquables à protéger par les services de la ville et interdire clairement leur abattage dans le plu (sauf en cas de péril sanitaire).
• Préciser les essences et la taille des arbres à planter par les promoteurs, grâce à une modification du PLU et imposer des arbres dont la taille est significative dès la plantation. Cette liste veillera à privilégier des arbres reconnus pour leurs bienfaits écologiques et à proscrire les essences invasives et allergènes.
• Renforcer l’obligation de plantation d’arbres par place de stationnement à travers une modification du PLU (passer d’un arbre pour quatre places à un arbre pour deux places de stationnement.

Nos solutions pour MIEUX STATIONNER
• Mettre en place le dispositif du stationnement «intelligent» qui détecte les places en surface par des capteurs pour guider le conducteur vers les emplacements libres et lui permettre de payer en fonction du temps réellement passé (coût pour la ville environ : 25 000
euros pour 150 places).
• Engager des discussions avec notre délégataire privé pour que, sur la partie commerçante de la grande rue Charles de Gaulle (jusqu’au musée),
le stationnement « minute » gratuit soit étendu à 40 minutes (contre 20 minutes aujourd’hui).
• Créer deux niveaux de parking en centre -ville en sous-sol dans le cadre du projet d’urbanisme cœur de ville, en complément de deux autres existants.

 

Deux propositions pour le cœur de ville
Notre ambition pour Nogent est de concevoir un réaménagement du cœur de ville autour d’un grand marché central – un projet promis par Jacques JP Martin élection après élection – et des espaces publics esthétiques, arborés et de qualité en vous proposant deux projets différents qui préserveront le 36 rue Gallieni (avec une MJC rénovée et accessible, un Pocket théâtre agrandi). L’objectif est de redynamiser le commerce local autour d’une offre alimentaire enrichie et d’une convivialité retrouvée. Dès le début de la mandature, nous vous consulterons pour définir ensemble les contours de cette nouvelle réalisation et ainsi rédiger un cahier des charges qui réponde à vos véritables attentes.
1°MARCHE SEUL
QUOI
• Cette proposition de marché central couvert reprendra tous les commerces actuels et les volants à l’extérieur. Cette option proposera également une offre de restauration sur place (food court) et un square.
AVANTAGE
• Ce projet préserve un bel espace de végétalisation à proximité immédiate du marché (environ 1 500 m2).
INCONVÉNIENT
• Ouvert que trois matinées par semaine, cet aménagement ne favorisa pas le renforcement du dynamisme commercial du centre-ville les autres jours.

2°MARCHÉ + MONOPRIX
QUOI
• Cette proposition alternative de marché reprend les caractéristiques du projet 1 avec l’implantation d’un Monoprix « nouveau concept » sur la rue Ancellet qui présentera une offre enrichie, des places de stationnement supplémentaires en sous-sol et un square.
• Il est à noter que le Monoprix actuel fermera à court terme en raison de sa surface de vente insuffisante et les murs risquant d’être repris par un promoteur.
AVANTAGE
• Ce projet garantit une dynamique commerciale prouvée grâce aux synergies et à la complémentarité tout au long de la semaine entre le marché et le Monoprix comme c’est le cas au Perreux.
• L’espace sera végétalisé grâce à la présence du square et à des arbres sur la place.
• À l’emplacement du Monoprix qui existe actuellement, nous proposons d’y installer une véritable Médiathèque afin de maintenir un pôle d’activité face à l’hôtel de ville. Au rez-de-chaussée, un espace de coworking financé par une brasserie partenaire pourra être proposé (principe de l’Anticafé).
• De nouveaux parkings en sous-sols pourront être pensés et intégrés dans les travaux.
INCONVÉNIENT
• Le square restera dans sa forme actuelle.

Réhabilitation du pavillon Baltard en faveur du dynamisme touristique et commercial de Nogent
Notre ambition pour Nogent est de redéfinir un projet cohérent pour le Pavillon
Baltard idéalement situé entre la Marne et le Bois. Délaissé par le Maire actuel depuis de nombreuses années, ce haut lieu de l’identité nogentaise doit redevenir le fer de lance de Nogent et servir à la promotion du dynamisme économique et touristique de notre ville. Des partenariats noués avec des entreprises privées permettront de le
réhabiliter et de l’exploiter. D
QUOI
• La rénovation et l’exploitation du Pavillon Baltard permettront de promouvoir le patrimoine nogentais et de faire rayonner notre ville.
• L’organisation de manifestations et d’événements culturels et sportifs participera au dynamisme économique et touristique de Nogent avec des retombées positives pour la ville et le commerce local.
COMMENT
• La mise en place de convention de mécénats avec des entreprises privées permettra de rénover le Pavillon Baltard en échange d’une mise à disposition du lieu pour des événements d’entreprises ou des expositions une partie de l’année.
• Cette rénovation permettra une remise aux normes et une révision de certains dispositifs tels que l’isolation afin de limiter au maximum les nuisances sonores dans le quartier (avant, pendant et après les manifestations).
• Le Pavillon Baltard sera exploité le reste du temps par la Ville pour accueillir des manifestations publiques et privées (expositions culturelles et sportives, émissions de télévision, compétitions d’e-sport et gaming, …).
• La Ville fera appel à des professionnels du secteur événementiel et culturel pour trouver d’une part des mécènes et d’autre part des acteurs privés désireux d’organiser des événements dans ce lieu.
COMBIEN
• Aucun investissement pour la ville n’est à prévoir car des mécènes volontaires et la recherche de subventions spécifiques versées par l’État ou d’autres collectivités locales financeront les travaux de rénovation du Pavillon Baltard.
• Il s’agit d’une exploitation qui génèrera des recettes pour la ville, puisque la location du Pavillon Baltard permettra de percevoir des redevances.

Renforcer les moyens alloués à la propreté dans tous les quartiers sans exception
DÉPLOYER de nouvelles ressources pour un cadre de vie agréable
• Garantir la propreté des rues et des espaces verts dans tous les quartiers en les débarrassant des déchets jetés au sol : papiers, mégots, emballages, sacs en plastique, mais aussi les feuilles mortes et autres déchets végétaux.
• lutter contre toutes les formes d’incivilités.
• Assurer le curage de la Marne en association avec VNF.
• Créer une brigade rapide d’intervention contre les incivilités (dont les dépôts sauvages), c’est-à-dire une équipe municipale qui veillera en continu à la propreté dans tous les quartiers.
• Initier un grand nettoyage citoyen deux fois par an, sur une journée en y associant les écoles, les collèges et lycées et les conseils de quartiers.
• Multiplier les poubelles intelligentes mises en place par le Territoire, qui compactent les déchets et multiplient par 5 leurs capacités de stockage. Connectées à un GPS, elles permettent de déclencher la collecte dès que le taux maximum de remplissage est atteint, optimisant ainsi les tournées des agents de terrain. Entièrement sécurisées, elles peuvent
également être équipées de cendriers et permettre le tri sélectif.
• Installer des récupérateurs de mégots et prévoir leur recyclage avec un partenaire privé.
• Offrir à nos amis les chiens deux parcs de détente suffisamment grands et entretenus et privilégier les sacs biodégradables pour les déjections canines.
• Mettre en place des toilettes publiques, partout où il en manque et assurer leur entretien dans tous les parcs et jardins de Nogent.

Logements

• Garantir la transparence dans l’attribution des logements sociaux.

Sécurité

Renforcer les moyens alloués à la sécurité pour la garantir dans tous les quartiers S
EN MATIÈRE DE PROTECTION DES BIENS ET DES PERSONNES
• Réévaluer les besoins en termes d’effectifs (les augmenter si nécessaire) de la police municipale pour mieux lutter contre la délinquance et renouer le dialogue.
• Créer une antenne de police municipale pour faciliter la proximité et assurer une présence dissuasive sur une amplitude horaire aux dispositifs existants.
• Assurer la sécurité et lutter contre les agressions grâce à une bonne présence policière (police nationale et police municipale en coordination étroite) afin de :
• être présent à la sortie des écoles (racket, harcèlement…)
• lutter contre les incivilités
• Prévoir la présence de policiers en ilotage (à pied) pour recréer du lien avec les Nogentais.
• Recréer de la confiance et du lien par l’action sur le terrain en comptant sur l’action de 4 médiateurs de quartiers, avec un vrai budget de fonctionnement.
• Homogénéiser le déploiement des caméras de vidéosurveillance dans tous les quartiers.
• Doter les commerçants volontaires d’un bip d’alerte sécurité.
EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE
• Renforcer les dispositifs de sécurité routière avec des aménagements permettant de modérer la circulation et la vitesse automobile :
• garantir la meilleure cohabitation possible entre les différents modes de
déplacement afin d’améliorer la sécurité de l’espace public et en particulier des usagers les plus exposés (piétons et cyclistes).
• augmenter le nombre de radars pédagogiques et les contrôles préventions routières.
• Sécuriser les traversées piétonnes
• déployer des « passages piéton 3D » : ce dispositif assure la sécurité des piétons et en particulier les usagers vulnérables comme les enfants, les PMR et les personnes âgés, en offrant une meilleure visibilité (tant de la part des piétons que des conducteurs), grâce à une perception augmentée de la chaussée.
• étudier les carrefours à risque comme celui place Leclerc afin d’y réaménager les traversées et cheminements piétons.
• Sensibiliser et responsabiliser les nogentais aux règles fondamentales de la sécurité routière :
• mettre en place des actions pédagogiques et ludiques en partenariat avec les écoles (permis piétons et permis vélo).
• organiser des réunions thématiques d’information et de sensibilisation pour les seniors (sécurité routière, arnaques, faux démarcheurs, etc.).

Social

• Soutenir les associations « sociales » et renforcer la coordination des actions avec le CCAS.
• Accorder une « aide mode de garde » en fonction du quotient familial pour les familles ne pouvant pas bénéficier d’une place en crèche dans les structures municipales et départementales.
• créer un « pass solidaire » qui permettra aux plus démunis l’accès à des activités associatives sportives et culturelles à tarif réduit (via les subventions municipales).
• Mettre en place une permanence d’accueil et de relais pour toutes les personnes fragilisées en relation avec la maison médicale de proximité.
• Proposer un service « bla-bla pédestre » dédié aux personnes vulnérables ayant besoin de se déplacer ponctuellement avec l’aide d’un accompagnant, d’un point à un autre de la commune. Ce service gratuit sera pris en charge par le CCAS, dont l’objectif est de développer une nouvelle forme de solidarité et de lutter contre l’isolement en renforçant le lien social.
• Soutenir financièrement des formations (BAFA, secourisme…), des voyages éducatifs, l’accès au permis de conduire … Cette aide proposée aux jeunes de 18 à 25 ans sera en contrepartie de contributions citoyennes.
• Mettre à disposition des animaux de compagnie à vocation thérapeutique (maison de retraite, personnes vulnérables et isolée, etc.).

Santé

Le projet d’une ambition pour Nogent : mettre en place un service de soins (médicaux & paramédicaux) de proximité ouvert quotidiennement à tous, de 8h à 20h et qui assure les urgences de 20h à minuit
Notre ambition pour Nogent est de proposer aux Nogentais un nouveau service de soins, grâce à un espace dédié qui assurera les consultations de jour, ou des consultations d’urgence. Cela permettra aussi aux médecins d’assurer une permanence en ville 7j/7 de leurs spécialités, pour plus de flexibilité, plus de proximité, plus de services, et moins d’attente !
QUOI
• Pour permettre aux Nogentais d’avoir à disposition (avec et sans rendez-vous) des services de soins à toute heure de la journée (de 8h à 20h et de 20h à minuit), des médecins généralistes, spécialistes et certains paramédicaux loueront un espace municipal.
• Les Nogentais pourront obtenir des rendez-vous plus facilement et recevoir des soins médicaux rapidement et ainsi désengorger les urgences hospitalières. Les personnes les plus vulnérables pourront aussi trouver des réponses (administratives, paramédicales, …) auprès d’un conseiller présent sur place.
COMMENT
• Un espace municipal existant (de 350 m2 minimum) sera réaménagé pour accueillir des cabinets de consultation (avec une salle d’attente dédiée), une salle des urgences (avec une salle d’attente dédiée) et un secrétariat.
• Des médecins généralistes seront présents en continu et des spécialistes aménageront leurs horaires en fonction de leurs permanences hospitalières. Non seulement nous répondons à la question de l’engorgement des urgences, mais aussi aux attentes des jeunes médecins.
• La ville louera, à un loyer abordable, les salles de consultation aux médecins et elle mettra à disposition un conseiller pour accompagner les personnes vulnérables dans leur quotidien en collaboration avec le CCAS.
COMBIEN
• Un investissement d’environ 150 000 euros sera nécessaire pour le réaménagement intérieur puisque la ville mettra à disposition un espace existant pour répondre aux besoins des médecins.
• Ce service de proximité proposé aux Nogentais n’entraînera pas de coût supplémentaire pour la ville, grâce à un équilibre entre les coûts de fonctionnement et les recettes liées à la location des locaux aux médecins.
• Un partenariat avec les services de l’État, comme l’Agence Régionale de Santé, est envisageable pour soutenir ce projet et mobiliser des fonds supplémentaires.

Handicap

• Appliquer la loi de 2005 sur l’accessibilité dans tous les domaines relevant de la compétence de la commune.
• Faciliter le déplacement des déficients visuels :
• introduire des repères contrastés (couleurs et luminosité) en évitant le ton sur ton
• peindre les contremarches des escaliers des équipements publics pour créer un contraste
• repeindre régulièrement les bandes blanches des passages piétons
• équiper les potelets et tous les mobiliers urbains de bandes de contraste
• installer des rampes pour l’accès à chaque équipement public
• équiper les feux tricolores de dispositifs sonores et des signaux vocaux
• Accroître l’information vers les Nogentais en situation de handicap, notamment lors des travaux et des aménagements de zones piétonnes, en particulier en direction des déficients visuels et moteurs, afin de les aider à mieux se déplacer dans l’espace public.
• Créer une commission communale pour l’accessibilité aux personnes handicapées (CCAPH).
• Éditer un nouveau guide du handicap référencé et téléchargeable sur le site Internet de la ville, consultable en version audio.
• Veiller à l’intégration en crèche et scolaire des enfants porteurs de handicap.
• Rendre le site de la ville accessible selon le référentiel WCAG (Web Content Accessibility Guidelines : perceptible, utilisable, compréhensible, robuste) pour permettre aux personnes en situation de handicap d’accéder facilement aux informations et aux services municipaux en ligne.
• sous-titrer systématiquement les événements municipaux retransmis en direct sur les réseaux sociaux.

Démocratie locale (participation des citoyens, démarches administratives

Plus de concertation…
• Associer systématiquement les habitants aux décisions majeures
• Impliquer les Nogentais dans la vie citoyenne par la mise en place d’un véritable budget participatif (avec un budget dédié en investissement sur la base de 10 € par habitant). Chacun pourra proposer un projet d’intérêt collectif soit à l’échelle d’un quartier, soit de la ville, qui sera étudié, puis soumis à l’approbation des habitants. Les projets retenus seront réalisés dans un délai maximum de deux ans après le vote du Conseil Municipal.
• Créer des commissions extra-municipales citoyennes dédiées aux lancements des grands projets.
• Développer la participation et la co-construction avec les Nogentais quel que soit l’âge, en mettant en place des outils de consultation participative (sondages, votes, etc…) afin de recueillir vos propositions et des outils d’évaluation dans le but d’une démarche de qualité et d’amélioration.
• Instaurer un calendrier annuel de consultation afin de porter à la connaissance des Nogentais, chaque début d’année, les thèmes ou projets sur lesquels vous serez amenés à donner votre avis.
• Remettre à l’ordre du jour de véritables conseils de quartier :
• réviser le règlement et la charte des Conseils de Quartiers pour qu’ils deviennent de véritables lieux de dialogues et de décisions.
• recréer les réunions inter-quartiers sur les grands projets transverses.
• s’appuyer sur les expertises et les compétences de chaque Nogentais.

Plus de communication…
• Améliorer les fonctionnalités du site internet et de l’application de la ville afin de mettre en place un véritable espace citoyen vous permettant de vous inscrire en ligne et de suivre le traitement de vos requêtes, de demander des documents administratifs… Et favoriser au maximum le paiement en ligne sécurisé de l’ensemble des prestations communales.
• Diffuser des messages d’information ou d’alerte par sms à tous les Nogentais qui le souhaitent.
• Augmenter la diffusion du magazine à 10 numéro s par an, pour une plus grande réactivité face à l’actualité. Cette nouvelle ligne éditoriale a pour objectif de créer un lien encore plus étroit entre la ville et les Nogentais.
• Retransmettre les conseils municipaux en direct et sous-titrés sur le site de la ville. Vous pourrez ainsi suivre de chez vous l’intégralité des séances du Conseil municipal.
• Ouvrir la cérémonie des vœux à tous les nogentais et faire de la soirée d’accueil des nouveaux nogentais un temps fort de la vie municipale.

Plus de transparence…
• Rédiger une Charte de Qualité des services publics sur le principe du « référentiel Marianne » qui garantit la qualité de l’accueil et le service rendu aux usagers.
• Mettre en place des outils permettant de recueillir l’avis des Nogentais sur la qualité des services publics municipaux afin de les améliorer continuellement.
• Soutenir une approche participative et citoyenne, avec la création du «café du Maire» une fois par mois. Gilles Hagège accompagné des membres de son équipe ira à votre rencontre dans les quartiers, autour d’un café, pour écouter vos remarques suggestions et échanger sur les actions et les projets.

Finances locales

CLARIFIER l’état de la situation financière de la ville et les risques liés à la gestion passée
• Commander un audit juridique et financier sur l’ensemble des dossiers sensible s et majeurs pour les finances futures de la ville.
• Demander à la cour régionale des comptes d’Ile-de-France une vérification des finances de la ville comme la loi le permet.
RENDRE compte de notre gestion rigoureuse tout au long de la mandature
• S’engager à ne pas augmenter les impôts lors de la prochaine mandature.
• Présenter chaque année de manière claire et lisible les dépenses et les recettes réalisées par la ville l’année passée en Conseil municipal, suivi d’une publication officielle (et non pas seulement le budget prévisionnel comme c’est le cas aujourd’hui).
• Vous informer sur le coût de chaque service et de chaque action afin d’utiliser l’argent de nos impôts de façon optimale.
ASSURER une gestion rigoureuse et efficiente de la dépense publique
• Garantir la maîtrise de la dette et optimiser les dépenses pour ainsi dégager des marges de manœuvre suffisantes pour faire face aux projets d’envergure à venir.
• S’appuyer sur de nouvelles recettes municipales sans recourir à l’impôt grâce à l’exploitation d’équipements sous-utilisés comme le Pavillon Baltard et la location de salles municipales à des entreprises privées.
• Choisir le système de la délégation de service public (DSP) uniquement dans les cas où il est le plus adapté, notamment lorsque la plus grande efficacité du secteur privé est reconnue.

Seniors

POUR LES AÎNÉS
• Développer les prestations de la maison sociale en faveur des aînés (ateliers cuisine, écriture, administratif, santé, accès aux droits, ateliers de prévention seniors…) et les permanences des autres organismes sociaux.
• Lutter contre l’isolement des personnes âgées et /ou fragilisées, par la mise en place d’une permanence téléphonique et d’un n° vert actif toute l’année, pour prévenir la solitude et la perte d’autonomie.
• Développer les activités socioculturelles gratuites (ateliers informatiques, gym, sorties culturelles, ateliers mémoire, jeux de société, etc.).
• Organiser un mercredi « jeux intergénérationnels » avec les centres de loisirs, les maisons de retraite et les adhérents au CCAS (un après-midi par mois).
• Créer un « pass seniors annuel » permettant de bénéficier de tarifs préférentiels pour des activités culturelles, sportives et de loisirs etc… et d’éviter les temps d’attente.

Education - Jeunesse - Petite enfance

POUR LES FAMILLE S
• Rénover les crèches existantes, s’engager à ouvrir deux nouvelles crèches et garantir plus de transparence quant à l’attribution des places.
• Prendre en compte les problématiques des modes de garde des familles et notamment celles des familles monoparentales :
SOUTENIR les associations qui pratiquent des gardes à domicile simples ou partagées, FAVORISER les crèches parentales…
• Ouvrir un second relais assistantes maternelles.
• Initier de nouvelles animations pour les familles : défis sportifs, sport en famille tous les dimanches en période hivernale, cinéma en plein air l’été, dîners de quartiers…
• Aménager tous les parcs de structures de jeux adaptées pour les enfants selon les âges, ainsi qu’un jardin potager dans le parc des artistes ré-ouvert.
• Sensibiliser les jeunes nogentais « au mieux manger » et profiter du temps périscolaire pour réaliser des plats simples, savoureux et équilibrés avec des mamies et papis volontaires (« j’apprends à faire la cuisine : équilibre, simplicité et saveurs »).
• Agrandir le réfectoire commun des écoles Guy Môquet et Paul Bert.
• Renforcer les travaux de rénovation et d’aménagement des salles de classe.

POUR LES JEUNES
• Proposer une maison de la jeunesse nogentaise installée dans le haut de Nogent pour faire des rencontres, découvrir et pratiquer des activités, jouer de la musique avec la mise à disposition d’instruments etc. Cet espace sera placé sous la responsabilité de la municipalité et des liens seront créés avec le pôle jeunesse et la MJC pour assurer la complémentarité.
• Aménager un skate park à l’écart des habitations derrière le stade Sous la Lune (compétence du Territoire).
• Couvrir le gymnase Christian Marty (rue François Rolland) et permettre aux jeunes de disposer d’un équipement sportif sous surveillance sur certains créneaux horaires.
• Réaménager (résine) et déplacer le terrain de jeu « city stadium », pour réduire les nuisances sonores.
• Créer un « pass jeune annuel » pour permettre aux jeunes Nogentais d’accéder à diverses activités culturelles, sportives ou de loisirs à des tarifs préférentiels.
• Soutenir financièrement des formations (BAFA, secourisme…), des voyages éducatifs, l’accès au permis de conduire. Cette aide proposée aux jeunes de 18 à 25 ans sera en contrepartie de contributions citoyennes.
• Accompagner les jeunes dans leur quotidien et dans la vie professionnelle (Forum des métiers nogentais ; journées portes ouvertes ; formations postbac BTS, Fac, prépas, écoles, programme de parrainage, rencontres avec professionnels, partenariat avec l’espace lycéen et la MJC, etc.
• Mettre en place une plateforme qui recense les entreprises susceptibles d’accueillir des collégiens et lycéens à la recherche de stages.
• Favoriser le recrutement des jobs d’été et les contrats d’apprentissage à la Mairie pour tous les jeunes Nogentais.

Restauration collective (cantines, repas à domicile)

Création d’une cuisine municipale sur place pour proposer une restauration de qualité à nos enfants et à nos aînés : mieux manger
QUOI
• La cuisine de restauration préparera sur place des repas chauds et/ou froids pour les enfants et pour les aînés (2 300 personnes environ).
• Les repas seront composés de produits français de qualité, essentiellement issus de producteurs locaux et régionaux en circuits courts et labellisés.
• Les diététiciens auront pour objectifs d’assurer des repas variés et équilibrés, respectant des régimes alimentaires spécifiques et de promouvoir les bonnes habitudes alimentaires. Les repas propres à certaines allergies pourront être réchauffés dans les écoles.
• Des opérations « Halte au gaspillage » favoriseront l’évolution des pratiques à tous les niveaux de la fabrication des repas et de la consommation afin de limiter les excédents non consommés et gâchés. Parce que l’une des priorités d’Ambition pour Nogent est aussi le
« mieux aider », les restes alimentaires non utilisés par la cuisine seront donnés à une association solidaire comme Les Restos du cœur.
• L’expérience du personnel actuel des cuisines représentera un atout essentiel pour la mise en œuvre efficace de ce projet et il sera pleinement associé à sa réalisation.
COMMENT
La création de la cuisine prévoit :
• La construction d’un nouveau bâtiment sur des terrains appartenant à la ville rue Jean Monnet afin d’y installer une grande cuisine centrale, avec la préparation sur place des repas et une livraison :
• aux écoles où les repas seront servis chaque jour de 11h30 à 13h15 en maternelle et de 12h à 13h30 en élémentaire et dans les groupes scolaires
• pour nos aînés et le portage à domicile.
• Le recrutement d’agents qualifiés qui travailleront chaque jour à la confection des repas.

COMBIEN
• Coûts estimés pour la création de la cuisine équipée : environ 2 millions d’euros, pour une superficie de près de 700m2, largement supportable par notre budget d’investissement.
• Frais de fonctionnement : à terme, les coûts de fonctionnement de ce service seront approximativement les mêmes qu’aujourd’hui grâce à l’optimisation du coût d’achat des matières premières (mutualisation avec d’autres villes, suppression des intermédiaires) et au redéploiement du personnel municipal.
Ce projet sera impulsé dès le début de la mandature. Aussi, pour garantir dès la rentrée 2020-
2021 des repas conformes à nos critères, nous nous rapprocherons d’une commune voisine pour
pouvoir mutualiser la préparation des repas.

Développement économique

Rendre notre ville plus attractive grâce notamment à une politique qui place le dynamisme commercial, économique et touristique au cœur de son projet

RENDRE ATTRACTIVE l’offre commerciale dans tous les quartiers de Nogent
• Lancer le projet cœur de ville sur les critères que vous aurez choisis
• Redéfinir les missions du manager du centre-ville qui sera chargé de :
• analyser le tissu économique et du commerce local, dans les 5 quartiers nogentais et des villes voisines
• inventorier les activités commerciales manquantes et s’assurer de la diversité des secteurs économiques
• participer à la réflexion sur l’implantation d’entreprises si la situation révèle des opportunités.
• Relancer la carte de fidélité UCN (Union des Commerces Nogentais) ouverte à tous (Nogentais et non Nogentais) pour augmenter la fréquentation des commerces et fidéliser les clients.
• Revisiter les manifestations traditionnelles (comme la braderie des commerçants, le carnaval, la fête du P’tit vin blanc ré-imaginée, la Fête de la musique et créer de nouveaux rendez-vous avec de nouvelles animations, comme un marché de Noël.
• Privilégier des commerces en pied d’immeuble, notamment le long du boulevard de Strasbourg.
En outre, la mise en place d’une navette en rotation doit faciliter les déplacements des Nogentais et donc naturellement leurs achats en centre-ville ainsi que dans les autres quartiers.
• Utiliser le périmètre de sauvegarde existant en préemptant les locaux commerciaux lors des cessions dans tous quartiers confondus et/ou les louer à prix abordable afin d’assurer une plus grande diversité de l’offre commerciale et aider de jeunes créateurs d’entreprise à s’implanter.
• Mettre en place un ou deux distributeurs automatiques de billets le long du boulevard de Strasbourg.
• Engager des discussions avec notre délégataire privé pour :
• augmenter le stationnement « minute » gratuit de 20 à 40 minutes
• passer de 30 minutes à 1h de gratuité dans les parkings souterrains

AUGMENTER la visibilité des commerçants et promouvoir leurs activités en mettant à disposition de nouveaux outils numériques
• Répondre aux nouvelles habitudes de consommation en complétant l’offre commerciale physique existante avec la création d’une plate-forme e-commerce qui référencera les produits des commerces nogentais. Nous pourrons ainsi commander en
ligne et nous faire livrer.
• Animer un Facebook des commerçants pour les accompagner grâce à un relais efficace de leurs activités sur les réseaux sociaux de la ville.
Ces dispositifs seront soutenus par une importante campagne de communication municipale afin
de toucher le plus grand nombre de clients potentiels et mutualiser les moyens des commerces
indépendants face à la concurrence des grandes enseignes.

PROMOUVOIR les offres touristiques de la ville
• Développer des « packs Nogent événements » à destination des entreprises proposant, pour des congrès ou séminaires, une offre combinée de logements (hôtels), d’activités de loisirs, culturelles et sportives s’appuyant sur les infrastructures de clubs et/ou de la ville (centre nautique, aviron, tennis, …).
• Organiser la promotion de l’attractivité du territoire et la promotion de l’offre touristique par la mise en place d’un dispositif de communication autour des atouts de la ville. Cela sera facilité par des offres culturelles et sportives.

SOUTENIR l’emploi et son développement sur le territoire
• Mettre en place une véritable politique locale de l’emploi en rapport avec les objectifs de la ville et impliquer les associations et les structures qui s’en occupent en mutualisant les actions et les moyens qui leur sont alloués.
• encourager l’arrivée des métiers d’avenir avec la revalorisation et la promotion de la salle de coworking (dans le cadre du projet d’urbanisme cœur de ville).

Loisirs Culture

PROPOSER une programmation culturelle destinée à tousles publics et à toutes les sensibilités tout en tirant profitdes nombreux lieux culturels nogentais
• Redonner aux associations leur place de partenaire essentiel de la politique culturelle de la ville.
• Rénover la maison des jeunes et de la culture, aujourd’hui vétuste, et le Pocket théâtre. Les conserver au 36, boulevard Gallieni, afin qu’ils demeurent les lieux de partages et d’échanges culturels auxquels nous sommes tant attachés.
• Multiplier les lieux d’exposition dans la ville (peinture, sculpture, photographie et Arts plastiques). Chaque exposition pourra faire l’objet d’ateliers, de conférences et d’expositions-ventes en lien avec la thématique (par ex : des ateliers Pop Art pour l’art contemporain, des
conférences sur l’histoire de l’art, portes ouvertes des ateliers d’artistes etc.).
• Augmenter la capacité du conservatoire municipal en utilisant le rez-de-chaussée de l’hôtel des Coignard pour répondre à la forte demande des Nogentais.
• Proposer une programmation de la scène Watteau renouvelée et plus équilibrée entre des spectacles grand public et classiques et envisager des partenariats avec les établissements scolaires.
• Rénover et exploiter le pavillon baltard pour accueillir des événements culturels, artistiques, sportifs, associatifs et télévisuels grâce à un programme de mécénats >> RYTHMER l’année grâce à des temps forts dédiés à tous les arts
• Recréer une fête du petit vin blanc revisitée qui rassemblera l’ensemble des acteurs culturels et économiques de Nogent.
• Étendre la fête de la musique à tous les quartiers et ne plus la concentrer dans un lieu unique. Promouvoir à cette occasion les artistes nogentais.
• Recréer une foire d’art contemporain au Pavillon Baltard.
• Instituer un salon littéraire « Nogent en poche », événement littéraire en partenariat avec les librairies nogentaises et en présence d’écrivains.
• Initier un « festival des scénaristes » dédié au cinéma et à la fiction TV en partenariat avec le Royal Palace avec des avant-premières.
• Lancer un « Nogent zik festival » pendant la saison estivale pour promouvoir des artistes locaux qui joueront dans les bars et restaurants de la ville.
• Instaurer une guinguette éphémère estivale (dans le cadre de Nogent Plage) pour retrouver l’esprit de notre ville.

Sport

S’APPUYER sur les associations
• Veiller à une juste répartition des subventions municipales aux associations sportives et soutenir leurs projets, en apportant notamment une aide plus conséquente aux associations de sport haut niveau.
• Prévoir un budget municipal exclusivement consacré à l’investissement du petit matériel pour que les associations disposent d’équipements leur permettant de fonctionner correctement.
• garantir une commission d’attribution des subventions impartiale ouverte aux élus de la majorité et de la minorité pour une plus grande transparence.

CRÉER de nouveaux événements sportifs
• Aménager près des bords de marne (à distance des habitations), derrière le stade Sous la Lune, de juin à fin août, un « NOGENT PLAGE » avec un programme d’activités sportives et nautiques, où il sera également possible de se détendre et de se restaurer (Food trucks). La nuit, une surveillance du lieu sera assurée pour prévenir toute éventuelle nuisance.
• Organiser les « olympiades de Nogent » permettant de réunir les Nogentais le temps d’un weekend. Plusieurs équipes seront constituées (jeunes, seniors, pompiers, forces de l’ordre, commerçants…). À terme, l’objectif serait de pouvoir le décliner à l’échelle départementale voire régionale.
• Initier une course à pied semestrielle de ramassage des déchets.
• Proposer le « sport en famille » tous les dimanches en hiver, en lien avec les associations.

BÂTIR de nouveaux équipements adaptés
• Créer un espace multi-sport en accès libre (basket, handball, skate parc, etc.) SÉCURISÉ (sous vidéo-surveillance) pour permettre aux jeunes Nogentais de pratiquer du sport en dehors d’un club. Cela passera par la couverture du gymnase Marty pour une utilisation toute l’année et une plus large amplitude horaire, pour un investissement de
450 000 euros.
• Rénover l’accès aux gymnases afin de permettre un meilleur accueil des personnes à mobilités réduites et/ou des personnes âgées.
• Créer une commission extra-municipale pour préparer les JO et porter haut le label « Nogent Terre de Jeux 2024».
S’ADAPTER aux attentes des Nogentais avec des propositions
« sur-mesure »
• Faciliter l’accès aux équipements grâce à des amplitudes horaires plus adaptées.
• Soutenir le sport thérapeutique en lien avec la maison médicale de proximité (prévention du surpoids, réduction du stress, prévenir les risques de dépression et les maladies cardiovasculaires, etc.).
• Élargir plusieurs disciplines à la pratique du handisport.

Frédéric Lamprecht

Écologie (transition écologique, vélo, animaux...)

Nature

• Lutter contre le réchauffement climatique en créant des îlots de fraîcheur et en intensifiant la végétalisation de pleine terre.
• Augmenter la place de l’eau dans la ville (fontaines, ruisseaux urbains…).
• Mettre en place des jardins partagés dans les quartiers et les écoles.
• Désimperméabiliser les sols (cours de récréation, pieds d’arbre…).
• Sanctuariser les arbres remarquables, reboiser avec des essences locales non allergènes.
• Créer de nouveaux parcs publics, des espaces de convivialité et des aires de jeux dans chaque quartier dans le cadre de l’aménagement de la ville.
• Entretenir les espaces verts avec des méthodes plus respectueuses de l’environnement pour préserver la biodiversité (fauchage tardif, taille douce des arbres, récupération de l’eau de pluie pour l’arrosage…).

• Établir un bilan carbone de la ville et mettre en place un baromètre écologique de suivi des actions réalisées pour lutter contre le réchauffement climatique.
• Sensibiliser les citoyens au tri, en particulier dans les écoles, pour faire de Nogent une ville modèle du zéro déchet.
• Créer une commission extra-municipale (élus, membres des conseils de quartier et des citoyens) pour s’assurer de l’adéquation des grands projets avec les enjeux écologiques et climatiques.

Energie

• Accélérer la réduction de la consommation énergétique dans les lieux publics (éclairage basse consommation, pilotage du chauffage et isolation des bâtiments…).
• Augmenter le nombre de subventions pour la performance énergétique des copropriétés et des pavillons.
• Passer à l’utilisation des énergies décarbonées pour les bâtiments communaux (biogaz…).

Animaux

• Aménager plus de caniparcs.
• Garantir la transparence de l’activité des fourrières.
• Développer une politique de stérilisation des chats errants en partenariat avec des associations de protection animale.
• Organiser des campagnes de sensibilisation à la propreté des animaux et verbaliser les maîtres non respectueux.
• Favoriser l’installation et le maintien de la faune dans la ville (oiseaux, abeilles…).
• Installer des pigeonniers contraceptifs.

Urbanisme

  • Améliorer le Plan local d’urbanisme (PLU) en lien avec le territoire pour le rendre plus efficient et
    plus protecteur du cadre de vie.
  • Renforcer les exigences de la charte du mieux construire sur l’esthétique, l’efficacité énergétique
    et la qualité des constructions.
  • Effectuer un bilan carbone en amont du dépôt des permis de construire collectifs .
  • Imposer une réelle concertation avec les riverains sur les permis de construire d’immeubles collectifs
  • Stopper la progression du béton, en inscrivant le principe d’un arrêt de l’artificialisation des espaces
    naturels dans le Plan local d’urbanisme.
  • Accélérer la rénovation de la piscine et du Pavillon Baltard
  • Reconstruction du marché actuel comprenant la création d’une halle moderne, d’une grande place, d’un espace végétalisé. Ce projet sera mis en place avec une concertation publique par la création d’une Zone d’Aménagement Concerté.
  • Mettre en place une « Charte du bien construire »
  •  Installer un ascenseur public du bas de la corniche vers le RER A
  • Réhabilitation du pavillon Baltard, de la piscine, reconstruction de l’école Victor Hugo, fin de la dépollution de Marie Curie
  • Aménagement des bords de Marne
  • Développement de 150 places de parking supplémentaires en centre-ville
  • Garantir une égalité de nettoyage et d’entretien de la voirie dans tous les quartiers.
  • Créer un chemin vert de la rue de Plaisance à la rue Jean-Monnet pour un accès plus rapide au RER E.
  • Procéder à la réfection des trottoirs en mauvais état.

Transport et mobilités

Sachant que la ligne 1 du métro ne sera jamais prolongée jusqu’à Nogent…
• Agir auprès de Île-de-France Mobilités pour :
– prolonger la ligne 113 jusqu’à Château de Vincennes,
– renforcer la ligne 114 le soir,
– rendre accessible tous les arrêts de bus aux personnes à mobilité réduite
– organiser des transports de substitution lors des fermetures estivales du RER A.
• Agir auprès de la RATP pour :
– mettre en place, à tous les arrêts de bus, des tableaux indicateurs du temps d’attente.
• Favoriser l’implantation d’une logistique du dernier kilomètre pour éviter l’encombrement de la ville par la création d’un Espace logistique urbain (ELU) intercommunal, avec sa solution de livraison des colis par des véhicules électriques.
• Améliorer la circulation avec une navette écologique gratuite inter-quartiers.
• Installer un ascenseur public du bas de la corniche vers le RER A.
• Pérenniser le passeur de rives entre Nogent et Joinville.
• Offrir une heure de stationnement gratuit dans tous les parkings de la ville.
• Favoriser les déplacements à vélo, mieux les sécuriser, notamment sur le boulevard de Strasbourg, et implanter des arceaux
supplémentaires de stationnement.
• Développer les points de covoiturage.
• Réduire le transit des camions.
• Remettre en fonction la piste cyclable protégée de la Belle-Gabrielle.
• Ajouter une station Véligo au RER A et des stations de gonflage autonomes.
• Créer 150 places de parking pour soutenir le commerce de proximité dans le cadre du projet de rénovation du marché central.
• Augmenter le nombre de bornes de recharge pour les véhicules électriques à l’ensemble des quartiers.

Grands projets

• Rénover les équipements du 36, boulevard Gallieni : MJC, Pocket…
• Réhabiliter le pavillon Baltard.
• Refaire de l’ex-école Victor Hugo une école publique.
• Mettre à l’étude la couverture des voies SNCF pour y installer un terrain de sport.
• Étudier la réalisation d’une cuisine centrale (cantine scolaire, maisons de retraite et portage de repas).
• Reprendre le dossier de rénovation de la piscine : désamiantage, mise aux normes et modernisation.
• Installer un data center qui contribue au chauffage de la piscine et du bassin extérieur.
• Aménager et terminer la promenade des Bords de Marne jusqu’à Joinville-le-Pont et ouvrir une baignade surveillée.
• Finaliser la dépollution du site Marie-Curie et aménager un espace arboré.

 

Logements

  • Prendre des mesures pour que la construction d’immeubles collectifs soit soumise à l’avis des Nogentais
  • Transition pavillonnaire (développement de plusieurs logements à partir d’un pavillon)

Logement aidé

• Créer des logements communaux (réhabilitation ou construction) réservés aux Nogentais.
• Éradiquer les logements indignes et mieux contrôler les engagements des bailleurs sociaux (rénovation et maintenance).
• Mettre en place une grille aux critères objectifs pour l’attribution des logements.
• Et aussi : Faciliter le parcours résidentiel qui consiste à proposer un logement à toutes les étapes de la vie (étudiants, jeunes couples, parents, familles recomposées, retraités…) pour demeurer dans la commune.

Sécurité

• Intensifier les patrouilles de proximité de la Police municipale et créer une permanence 24h/24h.
• Installer une antenne de la Police municipale dans le quartier Plaisance.
• Poursuivre le déploiement de la vidéo-protection.
• Développer les mesures de prévention des cambriolages (diagnostic et conseils sécurité).
• Prévenir les incivilités et les discriminations par un plan de sensibilisation dès le plus jeune âge.

Social

• Soutenir la création et le développement d’un relais solidaire comprenant l’épicerie, des cours de cuisine, des ateliers créatifs… cours de couture.
• Organiser l’accueil d’urgence pour les
femmes en danger et les familles en situation précaire.
• Soutenir les associations en faveur du logement et de l’insertion des personnes en situation de précarité.
• Développer des actions pour sortir les personnes isolées de leur solitude : garderie et soutien scolaire par les seniors volontaires – mise en relation entre seniors et étudiants pour la location d’une chambre.
• Favoriser les projets d’habitat intergénérationnel impliquant jeunes et aînés tout en préservant l’indépendance de chacun.
• Animer la vie locale en créant la fête des quartiers.

Santé

• Former les Nogentais, notamment les 12/18 ans aux gestes de premiers secours.
• Prévenir les conduites à risques via des conférences et des publications municipales.
• Implanter un service d’accueil médical initial (SAMI) à Nogent pour assurer un accès aux soins quand les cabinets médicaux sont fermés
• Organiser une journée de dépistage des problèmes visuels et auditifs avant l’entrée en primaire.
• Renforcer le soutien aux aidants familiaux de proches dépendants.

Handicap

  • Intégrer les contraintes des personnes à mobilité réduite dans le nouveau plan de rénovation
    des rues de la commune.
  • Aire de jeux inclusive

Démocratie locale (participation des citoyens, démarches administratives

• Donner une nouvelle dynamique aux conseils de quartier. Ils seront autonomes, investis de nouvelles responsabilités et disposeront d’un budget dédié.
• Faire participer les habitants aux grands projets en créant des commissions thématiques qui seront rapportées au Conseil municipal.
• Créer une plateforme numérique pour développer les consultations citoyennes.
• Relancer les appels à projets pour soutenir les actions innovantes citoyennes.
• Lancer les « P’tit déj du Maire » pour faciliter le dialogue de proximité entre les habitants et les élus.
• Assurer la transparence dans l’attribution des logements sociaux, places en crèche… notamment par la création et la publication des critères d’attribution.
• Évaluer annuellement la qualité des services rendus aux usagers (piscine, restauration scolaire, propreté des rues, stationnement, accueil du public à la Mairie) et mettre en place des actions correctives si nécessaire.
• Faire signer aux élus la charte de responsabilité éthique.

Services municipaux

• Créer un guichet unique en mairie pour toutes les demandes des Nogentais (urbanisme, services techniques, familles…).
• Adapter les horaires des différents services aux besoins des Nogentais (mairie, bibliothèque, pôle jeunesse…) avec au moins une nocturne par semaine.

Finances locales

• Ne pas augmenter les taux d’imposition durant toute la mandature.
• Réaliser un audit des comptes par un organisme indépendant pour faire un état des lieux de la situation financière de la ville.
• Diagnostiquer la situation financière des dossiers à risques : délégations de service public, équipements publics (piscine, Pavillon Baltard, terrain Marie-Curie, Nogentel, place Pierre-Sémard, marché…).
• Réaliser des économies en diminuant les dépenses courantes de la ville sans diminuer la qualité des services offerts aux Nogentais.
• Établir un plan de financement des grands projets de la mandature avec un contrôle de gestion renforcé.
• Créer de nouvelles recettes par le développement économique et commercial de la ville (activités du pavillon Baltard, tourisme, extension du port…)

Seniors

• Mettre à disposition des lieux de partage et des lieux festifs.
• Favoriser l’implantation d’une résidence senior (en locatif).
• OEuvrer en faveur du maintien à domicile des seniors avec une offre élargie et modernisée de services (visites, lecture, repassage, bricolage…).

Education - Jeunesse - Petite enfance

• Mettre en place un second RAM (relais assistantes maternelles) et l’ouvrir aux parents.
• Créer soixante nouvelles places en crèche.
• Repenser la journée dédiée à la petite enfance pour des rencontres entre parents, crèches et assistantes maternelles plus efficaces.
• Améliorer le portail famille sur le site internet de la ville.
• Adapter les aires de jeux afin de permettre aux enfants valides et aux enfants porteurs de handicap de jouer ensemble.

• Donner un vrai contenu au Conseil municipal des enfants.
• Refondre la tarification des activités périscolaires et abandonner la majoration des 50 % imposée pour réservation tardive.
• Améliorer la qualité et la diversité des activités des centres de loisirs.
• Réaménager les parcs à jeux pour enfants (ex : le parc Watteau).

• Organiser les premières journées de la jeunesse pour cibler ses besoins et ses attentes.
• Accompagner les jeunes dans leurs démarches d’accès à l’emploi : forum des jobs étudiants, parrainages pour la recherche des stages et accompagnement dans les projets d’entrepreneuriat.
• Favoriser les échanges linguistiques et culturels avec des villes européennes.
• Créer des nocturnes au Pôle jeunesse.

Restauration collective (cantines, repas à domicile)

1. Redonner du goût aux menus et privilégier les fruits et légumes de saison.
2. Augmenter la part du bio et favoriser les circuits courts.
3. Accélérer le passage au zéro plastique.
4. Réduire de moitié le gaspillage.
5. Étudier la réalisation d’une cuisine municipale.

Développement économique

• Favoriser l’installation de lieux de « co-working ».
• Soutenir les entrepreneurs avec des rencontres et des réunions thématiques… et aider au développement des réseaux d’entreprises
• Développer l’Office du commerce Nogentais.
• Sauvegarder les commerces de proximité et de bouche dans le centre-ville et dans les autres quartiers, et recourir au droit de préemption pour améliorer et équilibrer l’offre de commerces.
• Relancer l’attractivité commerciale dans tous les quartiers.
• Expérimenter un marché en nocturne.
• Mettre en place la plateforme « acheteznogentais.fr » permettant aux commerçants de proposer leurs produits en ligne.
• Accroître l’attractivité de la ville en faisant du pavillon Baltard une référence pour l’organisation de salons et congrès.
• Doubler le nombre d’anneaux du port de Nogent par son extension vers Joinville-le- Pont et favoriser le tourisme fluvial.

Loisirs Culture

• Repenser la programmation de la scène Watteau et du pavillon Baltard pour toucher tous les publics.
• Lancer un festival annuel inspirant, créatif et rassembleur.
• Augmenter la capacité d’accueil du conservatoire municipal.
• Créer des « Tiers lieux » : nouveaux lieux publics partagés et intergénérationnels.
• Dynamiser les jumelages pour favoriser les échanges culturels.
• Animer les bords de Marne (spectacles, promenades pédagogiques, plage familiale l’été…).

Associations

• Rendre transparents les critères d’attribution des subventions et des salles.
• Faciliter la communication des associations avec un espace dédié sur le site de la ville.
• Soutenir les projets inter-associatifs

Sport

• Créer un nouvel équipement sportif de plein air, avec un skatepark.
• Rénover les gymnases existants, à commencer par celui de la place Leclerc.
• Encourager la pratique sportive par la création d’un ticket sport et organiser le dimanche des cours ouverts à tous dans différents lieux de la ville avec « Sport Quartier ».
• Réserver des créneaux à la pratique handisport.
• Augmenter les créneaux horaires de mise à disposition des équipements pour le sport collectif et les attribuer de manière équitable.
• Profiter du label « Terre de Jeux 2024 » pour engager dès aujourd’hui les Nogentais dans l’aventure des Jeux olympiques.

Jacques J-P Martin

Écologie (transition écologique, vélo, animaux...)

Ville durable

DIMINUER L’EMPREINTE CARBONE
Économies d’énergie Plan pluriannuel de rénovation/isolation des bâtiments publics. Renouvellement du contrat de performance énergétique. Développement des conseils et actions envers les habitants (analyse des déperditions…). Poursuite des subventions pour travaux d’isolation. Pollution de l’air Il n’y a pas de frontière communale pour l’air, toutefois… Mieux informer les habitants par l’application mobile, installer des capteurs dans la ville. Étendre le 30 km/h à tous les axes, y compris les voies départementales. Diminuer la circulation automobile (lire mobilités), subventionner l’achat de vélos électriques, promouvoir les circuits courts (nouvelles halles, restaurants scolaires…). Appliquer la ZFE dans le cadre du Grand Paris.

DIMINUER LA PRODUCTION DE DÉCHETS
Rappel : la gestion des déchets relève du Territoire Paris-Est-Marne-Bois. Inciter les Nogentais à limiter leurs déchets (famille zéro déchets, etc.), à changer leurs modes de consommation. Poursuivre la chasse au gaspi et le tri dans les cantines scolaires. Favoriser le compost individuel, installer des composteurs publics. Promouvoir l’économie circulaire, la seconde vie des objets et vêtements (boutique solidaire…).

ANTICIPER LA CANICULE
Les spécialistes annoncent des étés de plus en plus chauds. Créer des îlots de fraîcheur, des murs d’eau et fontaines contemporaines sur la voie publique.

BUDGET PARTICIPATIF POUR DES ACTIONS VILLE DURABLE
Réserver l’appel à projets citoyens et son budget aux actions ville durable, en impliquant les Nogentais dans les choix.

Nature en ville

DE NOUVEAUX PARCS ET JARDINS
À court terme : trois espaces verts aménagés et ouverts au public
1. Une partie du parc de l’ancien château de Plaisance (1,3 hectare), entrée rue de Plaisance ou rue Lepoutre.
2. Le jardin actuel de l’INFA, entrée angle rue Thiers / rue Anquetil.
3. Un espace rue de Fontenay (sauvé d’un projet de construction collective). À moyen terme : création d’un jardin public 36 bd Gallieni Après la construction du pôle culturel en centre-ville et le départ du musée place Pierre Sémard.

UNE FERME URBAINE PÉDAGOGIQUE
Installation d’une ferme urbaine sur le toit du futur pôle culturel, avec une gestion associative.

UN ARBORETUM PÉDAGOGIQUE
Ramener de la nature en ville en transformant notre passé industriel en futur urbain durable, c’est l’objectif de cet arboretum sur la friche Marie Curie. Une sélection d’essences des 5 continents, un travail en collaboration avec l’ADEME (phytoremédiation).

DES JARDINS PARTAGÉS
L’emplacement n’est pas facile à trouver, une opportunité existe rue Jean Monnet, ainsi que la possible négociation avec le CIRAD d’un espace dans le jardin tropical.

LES BORDS DE MARNE
Préservation de la biodiversité, poursuite de l’aménagement de l’île des loups en parc de biodiversité. Renforcement des dispositifs d’alerte de prévention contre les crues.

Urbanisme

Marier le végétal et le minéral

UN PLAN LOCAL D’URBANISME PLUS VERT
Le PLU est en cours de modification, avec le Territoire Paris Est- Marne Bois pour corriger certaines faiblesses, apporter plus de verdure dans la ville, notamment boulevard de Strasbourg (par des îlots de verdure et de fraîcheur).
Un pourcentage de pleine terre exigé sur chaque parcelle constructible.
Des murs végétalisés pour les nouvelles constructions.
Fleurissement des terrains intégrés dans une construction.

L’ARBRE DANS LA VILLE
Objectif : planter 1000 arbres au cours de la mandature. Recenser et mettre en Open Data les arbres remarquables dans la ville.

UNE CHARTE DE CONSTRUCTION “VILLE DURABLE
Objectif : révision de la charte du constructeur intégrant des données complémentaires de développement durable. Économie circulaire : intégration de normes de réutilisation dans les permis de construire.

Propreté

UN CONTRÔLEUR QUALITÉ
Création d’un poste de contrôleur qualité, chargé de vérifier le travail fait par les équipes propreté, de signaler les points noirs liés aux incivilités. Il sera opérationnel rapidement.

UNE BRIGADE PROPRETÉ MOBILE
Cette brigade aura pour mission d’intervenir dans tous les quartiers sur les points noirs signalés (entre autres par l’appli Tout Nogent dans votre poche).

LES DÉCHETS SAUVAGES
En 2019, 2 160 m3 de déchets sauvages ont été ramassés. Les responsables sont hermétiques aux campagnes de communication du style : Dehors, c’est aussi chez moi ! Face à ces comportements, la seule solution est un renforcement de la verbalisation.

LES DÉCHETS DU NOUVEAU MARCHÉ
Un nouveau mode d’évacuation des déchets du marché permettra de ne pas salir les alentours, un ramassage plus rapide et discret, d’améliorer aussi le recyclage.

LES BORDS DE MARNE
Nos bords de Marne sont à préserver, ils sont le lieu de promenade privilégié des Nogentais et l’atout n° 1 pour le tourisme. Des opérations propreté sont indispensables (lire Nogent ville durable).

Les mobilités

PLAN TROTTOIRS POUR TOUS LES QUARTIERS
Plan pluriannuel pour réhabiliter les trottoirs et les rendre plus sûrs (enrobés, éclairage, chasse aux obstacles, sécurisation des piétons…). NOUVELLES NAVETTES À ÉNERGIE PROPRE
Mise en services de nouvelles navettes (15 à 20 places), non polluantes, pour desservir quotidiennement les quartiers situés en dehors des transports en commun : relier les quartiers du port, des bords de Marne, aux deux RER et au centre-ville.
VOIES CYCLABLES
Étendre les voies cyclables pour améliorer les circulations des deux roues, avec plus de sécurité. Les relier aux villes voisines et au bois de Vincennes.
STATIONNEMENT
Créér des places supplémentaires dans le parking centre-ville/marché. Développer le stationnement minute dans les secteurs commerciaux et les zones bleues.
DES BORNES DE RECHARGE
Installer des bornes de recharge électrique sur la voie publique, pour encourager la motricité électrique.
TRANSPORTS EN COMMUN
À court terme : relier le RER A à la ligne 1 du métro parisien par une navette autonome électrique (négociation avec Île-de-France Mobilités et la RATP). À 10 ans : renégocier le prolongement de la ligne 1 de métro (ouverture 2030) pour un tracé passant par la Porte Jaune.

 

Logements

Se loger à Nogent n’est pas facile pour tous. Il existe encore (hélas !) des logements insalubres, le plus souvent bien cachés, ce qui n’est pas sans conséquences sur la santé de leurs habitants. Tout en renforçant les règles de construction (charte du bien construire et modification du PLU en cours), la priorité reste l’éradication des logements indignes.

Sécurité

SUR LA VOIE PUBLIQUE
La vidéo protection doit être renforcée là où des problèmes sont détectés et où elle est demandée par les habitants. D’où la volonté de créer un réseau de “citoyens relais”. Renforcer aussi l’ilotage et les patrouilles, y compris la nuit.
RÉDUIRE LES CAMBRIOLAGES
Vidéo protection, citoyens relais et patrouilles participent à la prévention des cambriolages, encore trop nombreux. La prévention passe aussi par l’organisation de réunions sur la sécurité et la tranquillité publique dans chaque quartier, la réalisation de diagnostics de sécurité des habitations individuelles et des copropriétés, la présence des brigades de police municipale par quartier pour un meilleur maillage territorial (en collaboration avec la police nationale).
DES MÉDIATEURS QUARTIER PLAISANCE
Volontaires, connaissant les habitants de leur quartier – jeunes et parents, ces médiateurs installés au coeur du quartier auront des missions de prévention, d’apaisement, de recensement des problèmes, d’insertion sociale par l’animation et le sport.
ANTENNE DE POLICE MUNICIPALE PLAISANCE
Dans des locaux au coeur du quartier soumis à des agressions venues souvent d’ailleurs, une proximité préventive, dissuasive, voire répressive en cas de besoins.
CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES
Aider et accompagner les femmes victimes de violences conjugales, avec ou sans enfants, par la présence d’une policière municipale spécialement formée. L’hébergement des victimes restent une obligation
SÉCURITÉ ET MOBILITÉS
Obtenir le label Ville prudente. La limitation à 30 km/h sur les voies communales est déjà un atout, il faudra négocier avec le Département pour généraliser ce 30 km/h à toutes les voies. Il faut aussi renforcer les contrôles (feux, stops, passages piétons…), apaiser les relations entre vélos, trottinettes et piétons (sécuriser les trottoirs).
SANCTIONS ET REPARATIONS
Pour la petite délinquance, le maire peut agir par un rappel à l’ordre et des heures de travaux d’intérêt général. Le reste est de la compétence de la justice et de la police nationale dont les effectifs doivent être renforcés.

Social

Santé
Anticiper l’évolution de la médecine de ville dans les 10 ans à venir est indispensable (fermeture de cabinets sans repreneurs), une mise en réseau des acteurs devient nécessaire. Exemple : l’arrivée d’un cabinet d’ophtalmologie en 2020. Favoriser le maintien à domicile des personnes dépendantes. Les déserts médicaux ne sont pas tous en province !

Handicap

Démocratie locale (participation des citoyens, démarches administratives

Les conseils de quartier, qui reposent sur le dévouement des conseillers, ont tendance à s’essouffler au fil des années. Instaurer une nouvelle forme de dialogue direct et permanent permettra de donner un nouvel élan à la démocratie participative. Plusieurs idées sont à l’étude : ateliers thématiques sur les grands sujets locaux du moment ; cafés-rencontres informels entre le maire, les élus et les habitants ; budget participatif citoyen ; nouvelle version de Tout Nogent dans votre poche avec débat pour plus d’interactivité.

BUDGET PARTICIPATIF POUR DES ACTIONS VILLE DURABLE
Réserver l’appel à projets citoyens et son budget aux actions ville durable, en impliquant les Nogentais dans les choix.

Finances locales

Seniors

Finaliser la modernisation de la résidence Le Cèdre, qui ouvre déjà son restaurant à tous les retraités le midi.
Créer un centre de services de jour, après l’achat récent du foncier à proximité du Cèdre.
Favoriser l’implantation d’une résidence senior (en locatif).

Education - Jeunesse - Petite enfance

Anticiper avec l’État ce que sera l’avenir de nos écoles, apprendre aux enfants à résoudre les défis écologiques ou sociaux qui les touchent, généraliser l’initiation aux langues étrangères.

Les 16-25 ans, voire les 16-30 ans, construisent leur avenir, souvent avec difficultés. Il est nécessaire de les encourager à s’intéresser à la vie de leur ville, mettre à leur disposition des ″outils″ spécifiques et des lieux de rencontres qui correspondent à leurs attentes, développer des partenariats avec le secteur privé (entreprises et commerces) pour faciliter l’accès à l’emploi et le quotidien.

Restauration collective (cantines, repas à domicile)

Améliorer l’offre de restauration scolaire (traçabilité, circuits courts, produits bio), poursuivre le programme pluriannuel d’amélioration et de construction des équipements (petite enfance, écoles maternelles et élémentaires).

Développement économique

Attirer de nouvelles entreprises à forte valeur ajoutée, favoriser l’implantation de centres de coworking… Une solution pour apporter les ressources de fiscalité compensatoires pour le budget de la Ville et du Territoire, fortement impacté par la baisse des dotations et la suppression de la taxe d’habitation.

Les nouvelles technologies offrent des possibilités qui impactent et continueront d’impacter sensiblement notre mode de vie. Aujourd’hui la fibre est disponible sur toute la ville. Optimiser le mode de fonctionnement de l’administration, développer et compléter les outils à disposition des services, les promouvoir auprès des Nogentais.

Loisirs Culture

Des lieux de convivialité, de rencontres (cafés, piano bar…), qui proposent une offre des distractions permettant aux jeunes (et moins jeunes) de trouver sur place à Nogent ce qu’ils vont souvent chercher à Paris. Un atout pour le vivre ensemble.

Sport

Marc Arazi

Écologie (transition écologique, vélo, animaux...)

  • Structurons et élaborons une démarche environnementale exemplaire en définissant un véritable plan d’action écologique
  • Respectons la signature des 17 engagements du «Pacte de transition» signé avec le collectif nogentais
  • Mettons en place un éco-quartier pilote en matière de diversité énergétique et d’économies d’énergies
  • Maîtrisons l’implantation des antennes-relais dans la Ville et du Wi-Fi dans les écoles. Réalisons des mesures régulières de rayonnements dans les écoles et les crèches
  • Respectons un moratoire concernant le déploiement de la 5G
  • Développons les « classes découverte» en tant qu’outil d’apprentissage de l’environnement et de la citoyenneté
  • Créons une structure nogentaise de conseils et d’aide sur les problématiques environnementales
  • Embellissons la ville en valorisant les espaces verts, en rénovant les équipements urbains et en enfouissant progressivement tous les réseaux aériens
  • Facilitons les mobilités non motorisées des différents usagers de la ville : piétons, cyclistes, personnes âgées, enfants, porteurs de handicap…
  • Améliorons la propreté des rues, des bords de Marne et des alentours des établissements scolaires
  • Créons un premier lieu de partage et de rencontre à proximité du Marché Galliéni, notamment pour y organiser des activités sources de lien social (café d’autrefois)
  • Désenclavons les quartiers isolés par la mise en place d’une navette sur un tracé périphérique
  • Mettons en place une brigade verte pour verbaliser les incivilités du quotidien et combattre les outrages portés aux espaces verts et équipements urbains

Urbanisme

  • Révisons à la baisse les règles d’urbanisme (PLU) dès le début du mandat pour une nouvelle respiration dans la ville
  • Encadrons strictement la construction d’immeubles dans les zones pavillonnaires
  • Accroissons les espaces verts partout dans la ville, protégeons les berges de la Marne et favorisons la bio diversité
  • Embellissons nos entrées de ville, en commençant par la place Leclerc et donnons une identité harmonieuse à chaque quartier
  • Repensons l’aménagement du centre ville et du marché en cohérence et en concertation avec les attentes des commerçants et des Nogentais
  • Réorganisons le plan de circulation en intégrant les mobilités douces et les transports propres avec pour objectif de désenclaver les quartiers les plus excentrés
  • Développons nos espaces verts, la biodiversité des îles et berges de la Marne
  • Embellissons nos entrées de ville en commençant par la place Leclerc et donnons une identité harmonieuse à chaque quartier
  • Repensons l’aménagement de notre centre-ville et du marché en cohérence avec les attentes des commerçants et des Nogentais
  • Créons un parking d’entrée de ville sous la place de la Mairie
  • Modernisons, en coopération avec le Département ou l’État les voiries et équipements urbains des grands axes

Transports

  • Réalisons des places de stationnement dans les zones sous-dotées par un travail conjoint avec les conseils de quartier
  • Développons les activités de la «navette» en partenariat avec la RATP pour permettre un meilleur déplacement des habitants vers le centre (avec carte gratuite pour les seniors) et vers les bords de Marne
  • Améliorons la sécurité des cyclistes en réaménageant les voies
  • Etudions l’intérêt et la faisabilité d’un parking souterrain sous ’esplanade de la Mairie.
  • Rendons piétonne la partie centrale de la Grande rue Charles de Gaulle quelques samedis par an pour développer l’animation du centre ville
  • Aménageons des parcs à vélos et des parcours cyclables protégés en liaison avec les communes limitrophes : Paris pour le bois de Vincennes, Joinville et le Perreux pour la Marne

Logements

  • Développons une offre de logements sociaux adaptée aux besoins des familles

Sécurité

  • Renforçons la présence de la police municipale sur le terrain pour assurer à tous les Nogentais une sécurité effective
  • Créons une nouvelle antenne décentralisée de police municipale dans le quartier des Maréchaux comme nous le préconisions déjà depuis 2014
  • Améliorons les outils de prévention
  • Encadrons davantage la verbalisation en limitant l’usage de la vidéo ou le recours à des prestataires commerciaux privés
    pour la gestion du stationnement payant
  • Mettons en place un médiateur pour faciliter la résolution des litiges de la vie courante
  • Instaurons un dialogue constructif régulier sur la sécurité dans les réunions de quartier

Social

  • Redéployons les ressources pour augmenter les actions sociales de la ville
  • Prévoyons d’aider à trouver un successeur à l’association « Entraide et fraternité nogentaise »

Handicap

  • Intégrons le handicap dans toutes les décisions de la commune et du territoire

Démocratie locale (participation des citoyens, démarches administratives

  • Associons les Nogentais aux décisions de la ville grâce à des conseils de quartier véritablement participatifs et constructifs avec nomination d’un rapporteur au conseil municipal
  • Mettons en place une charte qui engage les élus à participer activement et positivement à la gestion municipale dans le respect des règles d’équité et de bonne conduite (les élus minoritaires recevront aussi une indemnité d’élu(e) sans augmentation de budget)
  • Garantissons la transparence des informations en diffusant en vidéo l’intégralité des conseils municipaux et territoriaux.
  • Nommons à la présidence de la commission des finances communales un membre choisi par l’opposition
  • Créons un jury citoyen renouvelable pour assurer l’équité des services délivrés par la ville, notamment l’attribution des logements et des places de crèches
  • Soyons vigilants en ce qui concerne la répartition des pouvoirs et des compétences au sein des regroupements territoriaux (territoires, région, département, métropole, …)
  • Rapprochons-nous des communes avec lesquelles nous partageons des réflexions et perspectives communes au sein de Paris Est Marne & Bois

Finances locales

  • Faisons analyser via un audit financier indépendant la situation de la commune pour établir un plan d’action responsable
  • Recentrons nos actions sur les besoins essentiels avec pour objectif aucune augmentation d’impôts durant la mandature
  • Gérons avec transparence et efficacité dans l’intérêt des Nogentais
  • Stabilisons les dépenses du budget de fonctionnement sur les prochains exercices tout en baissant les frais de représentations et de communications
  • Renégocions aux échéances les contrats engageant la Ville qui le nécessitent
  • Réorientons le plan d’investissements sur les besoins essentiels : écoles, crèches, sécurité, aides au logements,…
  • Affectons les économies réalisées à des initiatives citoyennes
    prioritaires

Seniors

  • Favorisons le maintien des personnes âgées à leur domicile en augmentant l’offre et en veillant à la qualité de services à leur attention
  • Encourageons et soutenons les actions oeuvrant en faveur du lien social intergénérationnel
  • Promouvons la construction d’une résidence pour personnes âgées dépendantes
  • Dynamisons les services et les activités à destination des séniors

Education - Jeunesse - Petite enfance

  • Mettons en priorité l’accueil petite enfance en soutenant les différents modes de garde (assistantes maternelles, gardes à domicile)
  • Améliorons les crèches confiées en délégation de service public et fixons-nous un objectif de 350 berceaux municipaux en 2023 (276 places en 2018 selon la ville)
  • Créons des micro-crèches à proximité des quartiers
  • Privilégions les activités culturelles : musiques, danses, arts graphiques… dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires
  • Menons dès la première année les études techniques et financières pour décider de la pertinence d’une reconstruction de l’école Victor Hugo en face du pavillon Baltard et d’un réaménagement des locaux modulaires actuels pour permettre aux enfants d’y étudier dans les meilleures conditions
  • Anticipons les besoins futurs, tant en nombre qu’en types de classes, afin de permettre l’accueil des élèves dans des conditions optimales d’éducation
  • Créons une « école des parents » pour accompagner les familles par la mise en place de conférences, d’ateliers thématiques et de rencontres avec des professionnels de l’enfance
  • Aidons les jeunes en recherche de stages ou d’apprentissage avec la mise en place d’une structure de parrainage bénévole sous l’égide de la ville et composée de professionnels
  • Créons des nouvelles activités (studio multimedia, skate-park…).
  • Instaurer des tickets «Activités jeunes»
  • Renforçons la politique Jeunesse pour la rendre plus ambitieuse et
    plus accessible à tous
  • Développons les activites sportives sur les terrains de sport le long de la Marne. Accroître l’offre d’équipements municipaux disponibles et faciliter leur accès
  • Développons l’offre «Sports en famille» et créer sur le même principe des challenges multisports inter-quartiers avec le concours des associations de la commune

Restauration collective (cantines, repas à domicile)

  • Améliorons l’équilibre alimentaire des repas dans nos cantines scolaires avec l’objectif d’assurer aux enfants des repas équilibrés, sains et appétissants ( jusqu’à 50% de bio)

Développement économique

  • Préservons la diversité des commerces de proximité en utilisant, avec efficacité, le droit de préemption communal
  • Redéfinissons le programme du marché Gallieni en cohérence avec les besoins économiques, sociaux, éducatifs et culturels de cet emplacement central. C’est un enjeu majeur de notre projet
  • Mettons à disposition des espaces de travail et de partage pour les porteurs de projets
  • Encourageons l’entreprenariat et la création d’entreprise en favorisant les partenariats avec les structures professionnelles existantes (Restauration, Formation, …)
  • Développons l’attractivité de notre commerce de centre ville en créant un parking d’entrée de ville sous l’esplanade de la mairie et en réaménageant toutes les circulations douces au profit de tous

Loisirs Culture

  • Inscrivons le rayonnement de Nogent dans le mouvement et le projet du Grand Paris en préservant son histoire et ses atouts
  • Rehaussons l’attrait touristique de Nogent au sein du Val-de-Marne en valorisant son patrimoine naturel et historique
  • Renforçons le rayonnement départemental et national des associations sportives et des sportifs nogentais
  • Créons un évènement culturel majeur. Proposons à la Scène Watteau des spectacles diversifiés pour répondre aux attentes de tous les Nogentais
  • Faisons du Pavillon Baltard la pierre angulaire de l’évènement culturel précité et faisons-en une pièce maîtresse au sein de la métropole parisienne
  • Structurons un projet de «pôle culturel » sur l’emplacement actuel de la MJC et de la bibliothèque
  • Traduisons concrètement les jumelages inter-villes dans l’ambition
    européenne

Sport

  • Créons un événement sportif reconnu
Toute l'actualité des municipales à Nogent-Sur-Marne : Cliquer ici Toute l'actualité des municipales dans le Val-de-Marne : Cliquer ici

A lire aussi