Comparatateur des programmes des élections municipales à Villeneuve-le-Roi

Les résultats des municipales à Villeneuve-le-Roi : Cliquer ici

Sélectionner deux candidats aux municipales 2020 à Villeneuve-le-Roi pour comparer leurs programmes :

Eric Chamault

Écologie (transition écologique, vélo, animaux...)

Objectif zéro déchets

La collecte et le traitement des déchets coûte cher et pollue.

Nous développerons auprès des familles, des plus jeunes et au sein des établissements scolaires, un projet pédagogique et éducatif visant à intensifier le tri sélectif des déchets et à en limiter le volume.

Dès le début de notre mandat, Nous réaliserons une étude des flux de déchets émis par la commune. Ses conclusions permettront de mettre en œuvre des procédures et des routines ayant pour objectif une réduction radicale des volumes.

Nous mettrons à disposition des éco-composteurs individuels et collectifs, et des collecteurs d’eau de pluie. Nous encouragerons la valorisation des déchets organiques d’origine ménagère et jardinière.

Pour minimiser les déjections canines et l’utilisation des machines de nettoyage des espaces publics, nous créerons et entretiendrons des parcs canins répartis dans différents points de la ville.

Nous lutterons sans relâche contre les dépôts sauvages et créerons un dispositif de surveillance et de sanctions. Soyons clairs : lorsque nous identifierons les auteurs de ces tristes pratiques, les dépôts seront collectés et ramenés à leur dépositaire qui sera fortement verbalisé.

4000 nouveaux arbres plantés dont un verger

Nous replanterons 4000 arbres dans la ville, sur les quais de Seine, dans les dents creuses urbaines, au Pré aux licornes à proximité des pistes.

Nous récréerons, par exemple, un mini-bois sur les terrains promis au bétonnage rue Nungesser.

Nous implanterons un jardin écologique pour les écoles et un verger dans les terrains municipaux laissés abandonnés derrière l’ancienne mairie.

Vivre la « ville-nature »

Nous recréerons un partenariat étroit avec la Ferme pédagogique du Parc des Meuniers.

En relation avec le Conseil départemental, nous participerons au développement de l’espace naturel sensible de la Pierre Fitte et à l’aménagement des berges de la Seine.

Nous engagerons avec la société foncière qui en est propriétaire, des discussions, pour la reconquête de la darse de Seine et l’aménagement d’un pont pour circulation douce entre les quais et la gare qui ouvrira l’Espace naturel sensible du département et donnera accès à l’ile existante. La première tranche, la plus urgente, concernera la dépollution du site par son propriétaire qui doit assumer ses responsabilités.

Nous engagerons la « vélorution » : le vélo dans la ville

Nous créerons donc 10 kilomètres de pistes cyclables en ville dans le mandat.

L’eurovéloroute numéro 3 qui est sensée traverser notre ville par les quais mais qui s’arrête en fait à nos portes pour reprendre à Ablon, sera aménagée par le département et la région comme ces collectivités l’ont proposé.

Nous installerons des parcs à vélos sécurisés à la gare et dans les différents quartiers de la ville.

Nous restaurerons, entretiendrons et sécuriserons les nombreux sentiers piétonniers qui parcourent la ville en tous sens mais sont pour la plupart en quasi abandon.

Les équipements publics à énergie positive

Les bâtiments municipaux à énergies positives seront la norme pour toute nouvelle construction ou toute rénovation structurelle.

En quelques années, nous équiperons de systèmes photovoltaïques ou solaires thermiques tous les bâtiments municipaux adaptés. Lorsque ça ne sera pas possible pour des raisons techniques ou règlementaires, nous envisagerons la géothermie basse énergie ou de surface.Nous rénoverons tout le réseau en l’équipant d’éclairage LED.

Lutter contre la pollution de l’eau

Nous bouclerons le réseau d’assainissement séparatif (distinguant les eaux usées des eaux pluviales et empêchant ainsi les rejets en Seine) là où il n’existe pas.

Les propriétaires seront accompagnés et aidée pour raccorder les maisons lorsque ce n’est pas encore le cas.

Des bacs retenant les déchets seront installés dans les avaloirs d’eau pluviale.

Sauver, préserver et valoriser notre patrimoine Une maison du patrimoine et de l’écologie

Nous créerons un lieu d’information, d’étude et de diffusion des connaissances, dédié au patrimoine et à l’environnement. La Maison Besniard, patrimoine architectural du début du XXe siècle à l’abandon, qui appartient à la commune, accueillera la Maison du patrimoine et de l’écologie. Un jardin pédagogique y sera également aménagé.

Les grands cèdres dont certains ont plus de 200 ans seront protégés. Les propriétaires de maisons où ils se situent seront aidés pour leur entretien.

L’ancienne école de la rue Foch, datant du 19ème siècle, laissée à l’abandon, sera revalorisée et transformée en maison des associations.

La dernière grande ferme située dans le Haut-Pays – qui était menacée de destruction pour y aménager un parking de supermarché – sera réhabilitée pour y accueillir, en partenariat avec le conseil départemental, un établissement public pour personnes âgées dépendantes.

Nuisances aériennes

Nous nous battrons pour limiter les nuisances aériennes que nous subissons.
Il nous faut un pacte de territoire avec l’aéroport pour améliorer le cadre de vie des villeneuvois.

Avec les élus des villes avoisinantes et le conseil départemental, nous négocierons l’extension du couvre-feu d’une demi-heure le matin et d’une demi-heure le soir. Nous exigerons le retour au plafonnement effectif à 200.000 mouvements aériens par an sur la plateforme (235.000 aujourd’hui) et le respect des trajectoires.

De même, nous demanderons l’interdiction à Orly, aéroport enclavé au cœur du tissu urbain, des avions les plus anciens et des gros porteurs.
Nous nous mobiliserons pour le retour à la prise en charge à 100% des travaux d’insonorisation (qui a existé durant 4 ans seulement) et la suppression de l’absurde date de référence à 1975.
Obtenir la relocalisation du site pétrolier classé Seveso 2 seuil haut et interdire, dans l’intervalle, les constructions de logements à proximité.

Cette implantation est très dangereuse (la récente catastrophe de Rouen en a démontré le danger)
Nous défendrons sa relocalisation en dehors des zones urbanisées et soutiendrons la proposition faite par notre conseiller départemental d’un transfert sur le site pétrolier de Grandpuits.
A court terme, nous remettrons en cause la réduction du périmètre de sécurité du site, portée par le maire sortant et qui permet désormais de construire des immeubles sur les terrains à proximité immédiate du site.

Prévenir et agir contre les crues de la Seine au niveau local

Deux crues importantes ont touché notre ville en 2016 et en 2018.

L’imperméabilisation des sols est l’une des causes premières de ces inondations répétées. Nous nous opposerons donc aux constructions dans la zone la plus menacée du plan de prévention des risques inondations.

Nous soutiendrons le projet du conseil départemental de rehaussement des murets anti crues le long des quais qui doit permettre de limiter les débordements.

Avec le département, nous aménagerons une nouvelle station de pompage anti crues, avenue du Front de Seine, afin de lutter contre les remontées d’eaux par les réseaux d’assainissement.

Nous élaborerons un vrai plan communal de sauvegarde en cas de crues et associerons enfin Villeneuve-le-Roi aux exercices organisés par l’Etat pour y faire face.

Enfin, nous doterons les personnels communaux des formations et équipements leur permettant de mieux aider et protéger les riverains touchés et de disposer des installations utiles (groupes électrogènes, bastins, barques).

Urbanisme

Nous programmerons la rénovation des rues les plus dégradées en 6 ans, à partir du diagnostic précis de l’état de la voirie que nous avons fait : 24 kilomètres de voirie à refaire.
Nous mobiliserons ainsi 24 millions d’euros sur les 6 ans soit en moyenne 4 millions par an sur une capacité annuelle d’investissement variant de 15 à 20 millions. Nous solliciterons les subventions régionales auxquelles nous avons droit pour les travaux de sécurité routière.

Ces réfections structurelles de voirie intègreront des cheminements piétons et cyclistes et une végétalisation avec replantation d’arbres.

Les aménagements seront définis en étroite concertation avec les riverains qui seront associés au projet dès le début.

Nous négocierons avec le propriétaire de la zone industrielle, la réfection totale de la partie de la voirie dont il a la responsabilité.

Nous mobiliserons du personnel et du matériel pour assurer l’entretien régulier des rues et des trottoirs.

Nous développerons le traitement thermique des mauvaises herbes sur les trottoirs.

Nous réinstallerons un vrai service régulier de ramassage devant les domiciles, des encombrants complétant le dispositif sur rendez-vous.

Nous lutterons contre le dépôt sauvage d’immondices et de gravats partout dans notre ville par un système de vidéosurveillance étendue et une vigilance de la Police Municipale.

Une 3ème fleur pour Villeneuve-le-Roi
Si ce n’est pas une fin en soit, ce label est le signe d’un cadre de vie de qualité nous nous donnerons les moyens d’y parvenir.

Nous restructurerons l’aménagement des entrées de ville pour les rendre plus attrayantes.

Nous aménagerons, en particulier, un square valorisant l’entrée de ville sur le terrain vague municipal et le dépôt DDE autour de la tête de Pont de Villeneuve avec des jeux pour enfants, un parcours sportif et un lien avec la Seine.

Transports

Prolongement du tramway T9 par le haut de Villeneuve-le-Roi
Nous nous battrons pour qu’il soit prolongé jusqu’à l’aéroport d’Orly en remontant le Cours de Verdun depuis le magasin Leclerc jusqu’au carrefour du Cadran à Villeneuve-le-Roi (au magasin Lidl) puis en empruntant l’avenue Daurat (vers Air France Industrie).
Ce tracé permettra d’ouvrir une nouvelle desserte vers Paris et la plateforme d’Orly depuis le haut de notre ville.
Améliorer la desserte en bus
Les lignes actuelles de bus répondent mal aux besoins. Nous redéfinirons l’ensemble du réseau avec l’Autorité de transports compétente pour l’améliorer. Outre le maintien et le renforcement de la ligne 3, nous développerons des navettes électriques qui relieront tous les quartiers de la ville

Agir pour la modernisation du RER C

Le RER C fonctionne mal.
Nous nous associerons aux villes voisines pour obtenir de la SNCF une amélioration du réseau et un renforcement de la desserte (6 trains par heure aux heures de pointe, 4 en heures creuses) comme cela a été possible pour d’autres stations de la ligne.

Nous négocierons avec la SNCF la modernisation et la rénovation de la Gare de Villeneuve-le-Roi qui sera rendue accessible aux personnes à mobilité réduite.

Un parking gratuit et sécurisé, accessible avec le pass Navigo, sera aménagé derrière la gare, sur l’un des délaissés industriels. Un parking à vélo sécurisé sera installé.

Développer la place des circulations douces dans la ville

Un réseau de pistes cyclables sera aménagé et les cheminements piétons améliorés ou renforcés (voir page 5). Leur continuité sera définie en lien avec les communes environnantes.

Un nouveau franchissement de Seine
Faire baisser les émissions de gaz à effet de serre et de particules fines, c’est, bien sûr, proposer des alternatives à la voiture mais c’est aussi limiter les embouteillages.
Or, notre ville est très impactée par l’engorgement du pont de Villeneuve-Saint-Georges et des autres sorties de ville.
Le nouveau franchissement envisagé à Athis-Mons n’est pas satisfaisant en l’état. Son tracé doit être retravaillé. Mais nous soutiendrons et porterons la nécessité de deux nouveaux ponts. Nous nous mobiliserons aussi pour obtenir la construction d’une passerelle pour piétons et vélos.
Limiter le trafic des poids-lourds en transit
Par ailleurs, nous exigerons de la préfecture l’interdiction du trafic de poids-lourds de transit de plus de 7 tonnes sur l’avenue de la République et l’avenue Le Foll. Nous mobiliserons également la police municipale pour verbaliser les camions de plus de 3,5 tonnes (hors desserte locale) dans les petites rues de notre ville (notamment au Val d’Ablon) qui recherchent des solutions alternatives aux embouteillages.

 

Logements

Villeneuve-le-Roi est enclavée entre la Seine, les voies ferrées et l’aéroport. Un apport trop important de population aggraverait considérablement les problèmes de stationnement et de circulation.

Par ailleurs, nous ne disposons pas des services et des infrastructures nécessaires pour satisfaire nos besoins en matière de services publics, d’écoles, de garde d’enfants, de médecins….

Nous réviserons le plan local d’urbanisme adopté par le maire actuel et qui fait la part belle aux opérations de promotions immobilières même dans certains quartiers de l’ancienne zone C du PEB pourtant impacté par les nuisances aériennes.

Nous bloquerons – comme d’autres communes l’ont déjà engagé comme Le Perreux-sur-Marne reconnu pour sa qualité de vie – les permis déposés par les promoteurs et qui menacent de destruction 400 pavillons.

Nous limiterons également la densification du quartier Parc en Seine qui comprend déjà 850 logements et doit conserver une dimension humaine.

Nous développerons des espaces naturels et de plantations dans les espaces libres plutôt que des immeubles.

Nous privilégierons la construction de pavillons ou de maison de villes, et à ne pas dénaturer notre environnement.

En collaboration avec la Région, nous aiderons les propriétaires des pavillons en meulière, patrimoine typique de notre région, à les rénover et les protéger.

Avec les aides publiques de l’Etat, de la Région et du Conseil départemental, nous soutiendrons la rénovation des copropriétés dégradées.

Les projets de réhabilitation des résidences Henri Dunant, Leblanc-Barbedienne, Raguet-Lépine et Raoul Delattre seront mis en œuvre en concertation avec les locataires, sans destruction de logements.

Sécurité

Nous redéfinirons les missions de la police municipale pour en faire une véritable police de proximité efficace, et au service des citoyens. Les règles de déontologie et de respect seront rappelées à tous, policiers comme usagers.

Nous élargirons son fonctionnement et ses horaires afin qu’elle soit pleinement opérationnelle.

Nous renforcerons le partenariat avec la police nationale afin de rassurer, accompagner, aider les citoyens, mais aussi verbaliser lorsque c’est nécessaire.

Nous créerons des antennes de la Police municipale dans les quartiers du bord de l’eau et celui de la Grusie afin de rendre un service au plus proche des habitants.

Dans le respect de la liberté des citoyens, dans un but de prévention et pour limiter les incivilités routières, nous utiliserons les moyens de vidéo protection notamment contre le passage des poids lourds dans les zones non autorisées.

Le rattachement de Villeneuve-le-Roi et d’Ablon au commissariat de police nationale de Choisy-le-Roi, obtenu par le conseiller départemental, est une bonne nouvelle. Mais l’implantation physique de ce commissariat est encore trop éloignée de notre ville. Nous nous battrons pour la construction d’un nouveau commissariat central pour les villes d’Orly, Choisy-le-Roi, Villeneuve-le-Roi et Ablon plus adapté et plus proche et nous exigerons le renforcement des effectifs de policiers de terrains.

Nous exigerons, également, la réouverture d’un bureau de police nationale de plein exercice avec des moyens d’intervention dédiés. Nous proposerons son implantation dans la future Maison France Services – permanence locale des services publics – dans l’ancien centre de sécurité sociale, avenue Victor Hugo.

Nous créerons un observatoire de la tranquillité publique pour coordonner l’action de la police nationale et municipale, de la justice et du milieu associatif pour faciliter les échanges d’informations avec les communes voisines.

Outre l’éducation au civisme et au respect à laquelle la commune doit contribuer, nous développerons les actions avec les associations de prévention qui assure un accompagnement et une écoute essentiels

Social

Handicap

Démocratie locale (participation des citoyens, démarches administratives

Finances locales

Seniors

Nous améliorerons la qualité des colis et des repas des séniors afin de renforcer la convivialité et rompre l’isolement de certains séniors.

Nous renforcerons les offres de loisirs, de sorties et de séjours en proposant des tarifs attractifs, tenant compte du pouvoir d’achat de chacun.

Nous dynamiserons les activités culturelles, en ouvrant notamment l’espace culturel aux anciens par des spectacles et animations plus nombreuses et diversifiées.

Nous créerons « la boutique des seniors », lieu convivial de loisirs et d’information et assistance à la gestion des dossiers administratifs.

Nous recréerons de l’animation au foyer Rostand notamment en renforçant l’ouverture sur la ville. Nous offrirons des repas de qualité, fabriqués localement mettant fin à leur fabrication en usine par un industrielle, nous les déploierons également au service de portage à domicile.

Nous proposerons, pour le réveillon du Nouvel an, un grand repas festif et intergénérationnel.

Nous rétablirons et renforcerons les moyens du service de soins et d’aide à domicile pour les personnes âgées ou en situation de dépendance.

Des rencontres inter générationnelles, notamment avec des scolaires ou les centre de loisirs, seront organisées.
Avec le Conseil départemental qui en assurera le cofinancement, nous rachèterons la dernière grande ferme de Villeneuve-le-Roi – située dans le Haut-pays pour y aménager un établissement public d’hébergement pour personnes âgées dépendantes.
Il accueillera prioritairement les villeneuvois avec des services de soins et d’hébergement de qualité pour un prix beaucoup plus accessible que les structures privées.

Education - Jeunesse - Petite enfance

Nous poursuivrons avec la Région la reconstruction du lycée Brassens.
Nous exigerons que cette opération soit complétée par de vrais équipements sportifs et non, comme le prévoit la mairie, par une simple réhabilitation du gymnase vétuste de l’actuelle cité scolaire.

Nous accompagnerons également le conseil départemental qui va lancer la reconstruction, le long de l’avenue Le Foll, d’un nouveau collège et défendrons le principe d’un établissement neutre en énergie.

Nous construirons deux nouvelles crèches.

L’une sera réalisée avec le conseil départemental, en centre-ville, ce qui limitera le coût pour le contribuable villeneuvois. L’autre, sous forme de crèche multi-accueil, dans le quartier du Val d’Ablon.

Nous renforcerons l’équipe de la crèche familiale et assurerons l’équité et la transparence dans la proposition aux familles des assistantes maternelles agréées de la commune. Nous mettrons en œuvre un véritable réseau partenarial avec les assistantes maternelles.

Les critères d’attribution des places en crèche seront publics. Une commission communale d’attribution, pluraliste, avec des représentants des familles, sera constituée et prendra ainsi les décisions en toute transparence.

Nous accompagnerons la scolarité de nos enfants

Les budgets pédagogiques des écoles de Villeneuve-le-Roi ont fondu ces dernières années. Nous les revaloriserons pour permettre aux enseignants de développer des projets plus ambitieux.

Nous favoriserons les relations intergénérationnelles et organiserons une aide aux devoirs gratuite en impliquant des étudiants et des retraités volontaires.

Nous soutiendrons les projets éducatifs des écoles et augmenterons le financement des intervenants et les sorties scolaires.

Nous développerons les sorties scolaires intra-urbaines en partenariat notamment avec la ferme pédagogique du Parc des Meuniers et l’espace naturel sensible de la Pierre Fitte.

Nous élargirons les possibilités d’utilisation par les classes de l’espace culturel, de la piscine et des gymnases.

La maison du patrimoine et de l’écologie et la médiathèque centre des savoirs et de la convivialité seront des espaces ressources pour les enseignants.

Les écoles Paul Bert (récemment construite et pourtant déjà en mauvaise état), Cités Unies, Fratellini, Kergomard, Éluard seront réhabilitées et les écoles élémentaires dotées de tableaux numériques et d’équipements technologiques.

Le retour de classes de neige, vertes et de découvertes

Outre les voyages pédagogiques qui seront cofinancés, nous ouvrirons la possibilité à chaque enseignant qui le souhaite, de partir en classes de découvertes avec ses élèves vers des destinations diversifiées.

Nous rétablirons notamment des classes de neige en nous appuyant, par exemple, sur les villages de vacances dans les Alpes du conseil départemental.

De vraies activités périscolaires

Un enfant qui fréquente l’accueil périscolaire et le centre de loisir passe plus de temps avec son animateur qu’avec son enseignant. Les activités qui y sont proposées doivent ouvrir nos enfants à de nouveaux horizons. Ce n’est pas, pour nous, une garderie, mais bien un cadre pédagogique.

Les centres de loisirs et de vacances seront donc dotés de moyens pour répondre à cet objectif majeur et permettre l’organisation d’activités ou de sorties.

Nous professionnaliserons les animateurs périscolaires en leur proposant de vraies formations qualifiantes.

Nous développerons un projet pédagogique municipal.

Nous aménagerons un centre de loisirs dans le quartier de la Grusie.

La réouverture des centres de vacances municipaux de Meyras et de Verlin

La ville est propriétaire de deux centres de vacances.

L’un, à Verlin, dans l’Yonne, dédié aux maternelles, est abandonné.

L’autre à Meyras, dans l’Ardèche, est confié en gestion à un organisme.

Parce que nous défendons le droit aux vacances pour tous les enfants et qu’un centre de vacances communal est un lieu d’échanges, une référence citoyenne commune, un vecteur de brassage social et de partage, nous reprendrons en gestion ces deux centres et les rouvrirons aux petits villeneuvois.

Des séjours de vacances y seront proposés et ils serviront de destination pour certaines des classes de découvertes.

Nous créerons un véritable service de la jeunesse pour aider et accompagner les jeunes dans leur parcours scolaire, éducatif, professionnel, citoyen ou de loisirs.

Il s’agit de leur permettre de disposer des lieux et des outils pour s’orienter.
Le rôle de la mission locale sera renforcé et ses actions développées pour la formation et l’insertion des jeunes mais aussi la recherche de logements, de stages, …

Un espace numérique leur sera dédié afin qu’ils puissent surfer, rechercher des informations et déposer des candidatures, …

Nous y favoriserons les rencontres entre les jeunes en recherche d’emploi et les acteurs économiques locaux et aiderons les étudiants dans leurs recherches de jobs pour financer leurs études

Des stages, plus nombreux, seront proposés dans les services municipaux et l’alternance y sera développée.

Parce que le droit aux vacances s’applique aussi aux adolescents et aux jeunes adultes, nous développerons les offres vacances et les aides au départ.

Nous aménagerons, avec le conseil départemental qui les finance à 50% de leur coût, une piste de skate, un parcours VTT et des lieux de loisirs (sportifs et de détente), sur les terrains délaissés par l’aéroport en haut de Villeneuve.

Nous aménagerons une maison des jeunes nouvelle génération à la Grusie et au bord de l’eau avec des activités encadrées mais aussi un espace libre et ludique et des outils numériques.

Nous créerons un pôle d’animateurs de quartier, au contact direct les jeunes en leur proposant des activités sportives, culturelles ou ludiques.

Ce pôle aidera les jeunes à définir, monter et déposer des projets collectifs ou individuels qui seront financés en partie.

Le permis de conduire est souvent nécessaire pour aller travailler ou tout simplement se déplacer pour les loisirs. Nous mettrons en place, comme d’autres villes, l’ont déjà fait, une aide au permis de conduire. En échange de 80 heures de stage dans les services communaux ou des associations pour des travaux d’intérêt général, les jeunes villeneuvois pourront bénéficier d’une aide de 1000 € pour leur permis de conduire.

Chaque collégien qui aura obtenu son brevet ou chaque bachelier qui aura obtenu son diplôme avec mention très bien se verra remettre une bourse 100 €, gage de reconnaissance par la commune de ses efforts scolaires.

Restauration collective (cantines, repas à domicile)

Nous dénoncerons le contrat qui nous uni à la société industrielle et qui les produit en usine et recréerons une cuisine centrale qui garantira une préparation des repas en proximité, par du personnel qualifié à partir de produits sains, obtenus en circuits courts et le plus souvent issus de l’agriculture biologique.

Nous ne nous engageons que sur des objectifs atteignables : dès septembre 2020, 50% des plats seront bios. 100% des produits servis serons bios à mi-mandat en 2023.

En accord avec le Conseil départemental, nous établirons un contrat avec un maraîcher bio qui s’implantera sur le site naturel de la Pierre Fitte et produira des légumes destinés à la restauration scolaire locale et aux repas des séniors.

Développement économique

Nous souhaitons favoriser le développement, chaque fois que possible, de l’emploi à proximité du domicile.

Pour cela, nous relancerons l’activité économique de la zone des Vœux-Saint-Georges en favorisant l’implantation de nouvelles entreprises.

Les espaces de la zone industrielle, laissés à l’abandon, seront requalifiés avec la foncière qui en est propriétaire.

Nous créerons un club des entrepreneurs de la ville –promis par la mairie mais jamais sérieusement mis en place – afin de coordonner les actions publiques et privées et développerons avec les acteurs économiques des clauses favorisant l’insertion et l’emploi local.

Nous nous mobiliserons pour faciliter l’accès des villeneuvois aux 160.000 emplois de la plate-forme Orly-Rungis comme l’ont fait les villes environnantes.

Nous conduirons, bien sûr, à bien, le réaménagement de ce secteur en y intégrant les rues adjacentes non prévues par la mairie (rue Risser, rue Péri, rue du marché) et la partie basse de la rue du Général de Gaulle.

Pour y relancer l’activité commerciale, nous négocierons l’implantation de quelques enseignes de référence.

De même, comme d’autres villes le font déjà, nous préempterons les locaux commerciaux vides afin d’y réimplanter de façon volontariste des commerces de proximité, de bouche, de vêtements et une nouvelle librairie. Pour nous, la rue du Général de Gaulle ne peut pas devenir une juxtaposition d’agences bancaires et de friches commerciales.

Nous ferons de même autour de la gare ou dans le Haut-Pays.

Nous favoriserons également le partenariat avec l’association des commerçants que la ville soutiendra afin de développer des animations régulières.

Le marché couvert est un poumon économique et commercial. C’est aussi un moteur de la vie locale. La réfection de sa façade, annoncée à la veille du scrutin municipal, est nécessaire mais loin d’être suffisante. La société à laquelle la mairie a confié la concession du marché doit réaliser les travaux promis à l’intérieur du marché. La mairie le lui imposera. Avec ces financements et les subventions auxquelles nous avons droit, nous referons à neuf l’intérieur de la Halle. Pour relancer son activité, la ville en reprendra ensuite, la gestion directe, comme cela a été fait à Vincennes. Pour le rendre plus attractif nous réduirons le prix des places et solliciterons des commerçants proposant des produits de qualité ou bios afin de marquer l’originalité. Des marchés saisonniers y seront développés sur l’esplanade et dans les rues adjacentes

Loisirs Culture

Une médiathèque – centre de savoirs

Nous créerons une médiathèque centre des savoirs et de la convivialité en faisant évoluer l’actuelle bibliothèque municipale vers des espaces de travail individuels ou collaboratifs et vers des ressources culturelles et numériques. Cet espace ouvert à tous, particuliers, étudiants, associations, écoles, résident du foyer Jean-Rostand permettra de nouvelles rencontres, notamment intergénérationnelles.

Des ateliers pour les petits et les grands et un espace de détente, qui pourra se transformer un moment en café-débat y seront aménagés. Ce lieu de convergence revitalisera la rue commerçante du cœur de ville.

L’Espace culturel enfin ouvert à tous

L’Espace culturel ne peut demeurer ce lieu de spectacles occasionnels, ouvert quelques jours par an seulement. Il sera, demain, un vrai pôle de vie culturelle et associatif ouvert sur la ville, aux écoles, aux citoyens, aux associations. Nous développerons une programmation plus riche, diversifiée et innovante pour tous les âges et notamment les très jeunes.

Nous engagerons une véritable coopération culturelle avec les villes voisines afin de coordonner nos programmations. Des partenariats pourront être organisés pour accueillir des troupes en résidence.

Faire vivre la culture partout dans la ville

Nous favoriserons l’éclosion des jeunes talents en mettant à disposition des salles de répétition et en créant un crochet musical.

Nous développerons les pratiques artistiques et le spectacle vivant en proposant des espaces temporaires d’exposition ou scéniques aux associations, dans les quartiers.

Développer les apprentissages culturels

La culture ne peut pas être le fait de quelques-uns. Dès le plus jeune âge chacun doit pouvoir se l’approprier.

C’est pourquoi nous doterons les écoles maternelles comme élémentaires de moyens renforcés pour les apprentissages de la musique et des arts plastiques.

La grille des tarifs du conservatoire, très excessive, sera, parallèlement, révisée.Un festival de la BD lors des fêtes d’automne

Les fêtes d’automne ne sont plus qu’une foire commerciale. Il faut redonner du souffle à ce moment festif ou se rencontrent tous les villeneuvois.

Un festival de la bande dessinée, à vocation régionale, sera organisé à cette occasion en s’appuyant sur les ressources de la Cité de la BD.

Sport

Nous aménagerons une Halle des sports dernière génération et à énergie positive
Sur les délaissés de la zone industrielle face à Parc en Seine, nous installerons un équipement dédié aux arts martiaux et aux sports collectifs. Cette Halle des sports accueillera l’entrainement des nombreux clubs de Villeneuve, et permettra l’organisation de compétitions officielles.

Nous rénoverons les gymnases Painlevé, Daniel Fery et Anne Franck, ainsi que la salle de sports Jules Ferry.

Nous reconstruirons le complexe sportif de la Grusie menacé par les bétonneurs et réhabiliterons le stade Gallieni
Nous mettrons un terme à l’opération immobilière de 600 logements et restructurons cet espace pour en faire un équipement mixte pour la pratique sportive et les loisirs des familles, en l’équipant de jeux de plein air, de promenades, et d’une aire de piquenique.
Parallèlement, le stade Gallieni sera réhabilité pour en faire un équipement sportif et un espace de détente au cœur du quartier du coteau. Nous y installerons un mini stade, conserverons et améliorerons le pas de tir à l’arc pour les archers de la licorne, et installerons une salle de sport polyvalente et un espace de loisirs.

Ces réhabilitations pourront bénéficier des subventions régionales et départementales, de l’agence nationale du sport et des fédérations sportives (jusqu’à 80% du montant total des travaux)

Nous soutiendrons le projet du conseil départemental – actuellement bloqué par la municipalité – d’aménager au Parc du Grand Godet et à ses frais des salles de sports pluri disciplinaires et un court de tennis couvert.

Développer le soutien à la pratique sportive

Nous créerons une carte multisports afin d’aider financièrement les familles à pratiquer une ou plusieurs activités sportives sur la ville.
Nous accompagnerons la création d’un club d’athlétisme dont l’équipement sera intégré à la refonte du complexe de la Grusie.

Nous proposerons des séjours de vacances à dominante sportive aux jeunes villeneuvois.
Nous aménagerons de petits équipements sportifs de quartiers (type city stade) financés à 50% par le conseil départemental comme il l’a déjà fait à Paul Bert.

Villeneuve-le-Roi, centre de préparation aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris en 2024

Au-delà du label « Terres de Jeux » purement symbolique, nous déposerons la candidature de notre ville pour accueillir, sur le futur complexe sportif de la Grusie et au Parc du Grand Godet, un ou des centres de préparation aux Jeux Olympiques et Paralympiques (CPJ) pour le équipes qui participeront à Paris 2024.
Ces CPJ seront financés par les contributions des équipes qui s’y entraineront.

Julien Guignard

Écologie (transition écologique, vélo, animaux...)

Mener une politique de sobriété énergétique (généralisation des Leds pour l’éclairage public, véhicules
communaux alimentés en énergie renouvelable … ).
– Favoriser les circuits courts et le tri des déchets dans la restauration collective.
– Permettre l’accès aux transports en commun sur la commune ( agir pour augmenter la fréquence des RER, des bus, l’amplitude horaire et faciliter l’accès à la nouvelle ligne de Tram).
– Mobilités actives dans l’espace public (développement et sécurisation des pistes cyclables, bornes de location vélos /trotinettes, Pédibus pour les trajets scolaires, navettes sur la Seine type « Passeur de rives » présents sur des communes voisines … ).
– Réemployer et valoriser les déchets (recyclerie-ressourcerie, écocomposteurs de proximité … ).
– Accompagner associations et coopératives de consommateurs (type « AMAP », ruches alimentaires … ).
– Adopter une politique d’achats publics responsables incluant des dispositions sociales, environnementales et locales
(restauration collective, généralisation des logiciels libres dans les services municipaux, … ).

Urbanisme

Nuisances sonores

Mettre en place une onde verte (synchronisation des feux de circulation avec une vitesse ciblée) sur l’avenue de la République et l’avenue Le Foll pour en limiter le bruit.
– Concernant les habitations en limite de voie ferrée, l’installation d’écrans anti-bruit permettrait de réduire la gêne occasionnée par la circulation des trains.
– Aéroport d’Orly : défendre la mise en place d’une alternance concernant l’utilisation des pistes comme lors des derniers travaux de l’aéroport.

Plan d’urbanisme

Afin de permettre aux Villeneuvois et aux acteurs économiques de la ville de prendre part aux décisions qui impactent leur cadre de vie, des phases de consultation seront mises en place, sous forme d’enquêtes ou de
réunions publiques.
– Ce PLU garantira le bon équilibre entre développement et cadre de vie

Circulation

-Adopter un plan pluriannuel de rénovation de la voirie
Devant l’étendue des voies à refaire, un plan de financement des actions prioritaires et progressives doit être
programmé.
– Le plan de rénovation des routes sera établi de manière équitable au territoire (L’état actuel des routes de la zone industrielle ne permet pas l’installation d’un foyer d’activité attractif pour les entreprises).
– Sécuriser les espaces de circuation pour les piétons, réhabiliter certains points sensibles (pont de la voie de Seine, Paul Painlevé, les abords de l’avenue de la République, le pont de l’avenue Le Foll ).

Logements

– Rendre transparente la commission d’attribution des logements.

Sécurité

  • Définir les missions de la police municipale en donnant la priorité aux besoins relevés, grâce à un diagnostic réalisé avec les habitants et renforcer son rôle de prévention et d’accompagnement.
    – Renforcer le conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance  (actions de préventions).
    – Renforcer le plan de lutte contre les inondations en étudiant la faisabilité de mesures de protection pour les
    habitants touchés lors des crues de la Seine.

Social

Santé

Impulser la création d’une maison médicale.
Faciliter l’installation de praticiens pour adapter l’offre à l’augmentation de la population.

Handicap

Respect de la loi de 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes en situation de handicap ( école, sport, loisirs … ).

Démocratie locale (participation des citoyens, démarches administratives

Avec l’ensemble de notre liste et les habitants de la commune, nous inventerons une démocratie locale, ouverte, de qualité, fondée sur les cinq engagement suivants :
– Nous veillerons à créer des partenariats avec les habitants, les organisations locales (associations, syndicats, entreprises … ) et les autres acteurs politiques (opposition du Conseil municipal, Intercommunalité … ).
– Nous organiserons une culture de dialogue en valorisant l’expression de la diversité des points de vue. Les débats sont le signe d’une démocratie vivante !
– Nous partirons des besoins et des usages des habitants pour élaborer les politiques publiques.
Nous co-eonstruirons avec les habitants en allant à leur rencontre, sur leurs lieux de vie, pour comprendre leur quotidien, dans et en dehors de la commune.
– Nous mettrons en place des conditions qui permettent à la vie citoyenne et associative d’impliquer plus largement les habitants, en aménageant des lieux ( espaces publics, maisons des citoyens … ), en prévoyant des moyens pour favoriser les initiatives collectives d’intérêt général, en créant des liens entre les habitants et en animant du débat public, tout en respectant l’indépendance des associations.
– Nous encouragerons la diffusion d’informations transparentes et compréhensibles en rendant accessibles à toutes et à tous les données publiques et les informations concernant les politiques municipales.

Finances locales

Garantir la stabilisation des taxes, du taux d’imposition et de l’endettement grâce à la mise en place d’un
pacte budgétaire.

Seniors

  • Mettre en place un pôle gérontologique (permanences CLIC et MAIA, associations d’aide au maintien à
    domicile … ).
  • Impulser une dynamique de travail en réseau au niveau communal et départemental afin de développer le maintien à domicile et mieux accompagner les proches.
  • Généraliser les ateliers santé ( ateliers mémoire, yoga, gym douce)
  • Étudier le projet de construction d’un EHPAD public inter-communal.
  • Aider à la prise en charge financière pour l’accès à la téléassistance.
  • Attribuer les colis et ouvrir la participation aux animations, à tous les retraités, sans condition d’âge.

Education - Jeunesse - Petite enfance

Proposer un projet ambitieux pour la jeunesse en créant une Direction de la Jeunesse et de l’tducation
Populaire:
– Intégrer les permanences de la Mission Locale à la DJEP.
– Augmenter les postes de jobs d’été pour les 18/25 ans.
– Créer un Conseil Municipal des Jeunes dans la continuité du Conseil Municipal des Enfants.
– Mettre en place des Assises de la Jeunesse qui valoriserait la réussite des jeunes ( obtention de diplômes,
jeunes entrepreneurs, jeunes artistes … ).
– Développer des « forums santé » afin de prévenir les conduites à risque
– Développer les offres d’animation pour les 11/17 ans et les 18/25 ans.
S’adapter aux besoins des familles :
– Rendre transparente la commission d’attribution des places en crèches.
– Proposer un accompagnement à la parentalité.
Promouvoir l’éducation:
– Accentuer la collaboration entre les services municipaux et l’Education nationale ( culture, sport, enfance).
– Permettre aux écoles de se doter d’un parc informatique à la mesure des enjeux du numérique aujourd’hui

Restauration collective (cantines, repas à domicile)

Développement économique

Permettre la redynamisation des commerces du centre ville et des différents quartiers de la ville.
– Exercer le droit de préemption pour la commune d’acheter les baux commerciaux et de fonds artisans pour
les rétrocéder à des commercants en favorisant des commerces diversifiés adaptés aux besoins des habitants,
répartis de façon cohérente sur tout le territoire (LOI DUTREIL).
– S’appuyer sur les manifestations majeures de la ville pour favoriser l’activité économique (foires, marchés ponctuels, salons commerciaux).

– Favoriser l’installation d’entreprises près la gare dans une zone d’activités rénovée permettra à la commune d’améliorer son attractivité.
-Répartir les événements municipaux sur tout le territoire de la commune afin que l’ensemble des quartiers soit investi par les habitants

Loisirs Culture

  • Partenariats avec les communes voisines, le département et la région pour améliorer les offres culturelles, sportives et de loisirs, permettre l’utilisation des espaces verts ou sportifs (Grand Godet, espace de la Pierre Fitte, valorisation de la Seine).
  • Elaborer une offre culturelle élargie et étoffée à destination de tous (notamment dans le cadre scolaire avec
    la construction de parcours culturels pour les élèves, en collaboration avec les instances de l’Education
    nationale) .
  • Ouvrir plus largement le centre culturel aux associations et aux écoles. L’accès au centre culturel doit
    être élargi. Compte tenu de sa taille, la programmation pourrait être plus importante et offrir des spectacles
    aux écoles et aux associations de la ville .
  • Réhabiliter la bibliothèque en médiathèque et en faire un pôle culturel multi-âges pour notre ville.

Sport

  • Etoffer l’offre actuelle de pratiques sportives, notamment en créant une école municipale des sports.
  • Le partenariat et le soutien apporté à toutes les associations doivent être renforcés
  • Planifier la rénovation des installations sportives pour répondre aux besoins des familles villeneuvoises.
  • Accompagner et soutenir les clubs
  • Valoriser nos clubs et nos athlètes de haut niveau.

Patrice Fauquemberg

Écologie (transition écologique, vélo, animaux...)

La commune peut faire la promotion d’autres actions auprès des habitant-e-s mais doit surtout montrer l’exemple pour tendre vers le zéro carbone :
• inclure des critères écologiques et sociaux dans toutes ses commandes publiques,
• établir une tarification sociale de l’énergie,
• faire un pacte énergie avec les entreprises de la ville pour les encourager à l’installation des panneaux solaires et à investir dans les énergies renouvelables

·    Surveiller régulièrement de la qualité de l’air (trafic automobile, aéroport)
·    Inclure l’aéroport dans la ZFE de la métropole
·    Maintenir le couvre-feu et le plafonnement des créneaux aériens
·    Soutenir les arrêtés anti-glyphosate (copropriétés, SNCF…)
·    Imposer la délocalisation du site SEVESO (dépôt pétrolier)

Services publics
· Engager les services dans la transition écologique
· Diminuer le coût de l’eau en revenant à une régie publique
· Créer un service de l’environnement : urbanisme, habitat, transports
· Missionner la police municipale au service des citoyens avec des priorités définies par quartiers avec les habitants.

Mobilités douces

Chaque jour, 25% de la population des villes moyennes se déplace à pied ou à vélo.
Les pratiques de la mobilité quotidienne ont un impact non négligeable sur notre environnement, le budget et la santé des ménages. Le développement de la mobilité douce devient incontournable.
Une ville engagée doit promouvoir et faciliter les moyens de déplacements non polluants tels que la marche à pied, le vélo, les rollers, les trottinettes et dérivés ainsi que les transports en commun au gaz naturel.
Cette transformation passe par l’aménagement des espaces nécessaires à ces mobilités : réfection des trottoirs, aménagement d’un réseau cyclable et de parkings à vélo.
Cela ne peut se faire efficacement qu’en partenariat avec des associations qui accompagnent les usagers, les familles et encadrent les plus jeunes. Un enfant qui se rend à l’école à pied ou à vélo aura toutes les chances de devenir un adulte plus attentif aux enjeux de la mobilité douce, au respect de sa santé et de l’environnement.

Urbanisme

Logements

La ville doit aussi pousser l’État à mener une politique d’encadrement des loyers et de garanties de leur versement aux propriétaires
Elle doit s’engager à ce que les opérations de rénovation et de construction prévoient une part importante de logements accessibles aux personnes en situation de handicap.
Elle doit également accompagner la transition écologique de l’habitat, la construction et la rénovation à haute qualité énergétique.
Elle doit aussi lutter contre les marchands de sommeil et l’habitat indigne.

Sécurité

Social

Santé

La commune doit investir dans la santé en réunissant tous les acteurs et les institutions pour trouver les moyens matériels et financiers et compléter l’accès aux soins dans notre ville. Il faut :

· Mettre en place un Centre Médico-Social prenant en charge la constitution de dossiers d’accès aux droits, la médecine, la psychologie, les conseils conjugaux.

· Favoriser les nouvelles implantations de médecins et de praticien-ne-s en collaboration et en regroupement avec ceux déjà en place.

· Créer un Centre médico-psychologique pour les enfants et les adolescent-e-s.

· Instaurer des consultations de santé gratuites pour tous les jeunes de moins de 18 ans.

· Soutenir la médecine publique à l’hôpital de Villeneuve-Saint-Georges

PROJET DE CENTRE MEDICO-SOCIAL
LES GRAINES D’UN VIEILLISSEMENT EN BONNE SANTE
SE SEMENT TOT (KOFI ANNAN)

La Santé est primordiale pour notre bien être et il nous parait important compte tenu de la conjoncture actuelle d’implanter une structure qui permettra aux habitants de se soigner et d’être accompagnés dans des démarches administratives.
Pour cela, il existe plusieurs structures, le Centre Médico-Social (CMS), le centre Médico-Psycho-Social (CMPS), le Centre de Planification et d’Education à la famille (CPEF). Pour ce dernier c’est sensiblement les mêmes missions que dans une PMI (déjà existante à Villeneuve le Roi). Nous pensons que le plus adapté est le CMS.

Qu’il s’agisse de santé, d’éducation ou de difficultés de la vie, le CMS est ouvert à toutes et tous (familles, parents, couples, enfants, handicapés et personnes âgées en difficultés). Les soins et examens dispensés sont gratuits.

Nous envisageons de créer cette structure en collaboration avec une commune voisine.
Qu’est ce qu’un Centre Médico-Social ?
Un CMS est un service public de proximité qui agit à l’échelle du département. Il faut se rapprocher du conseil général, tout particulièrement sur son site Internet. Il est géré soit par le Président du Conseil Général, soit par le préfet de région soit par le Directeur de l’Agence Régionale de Santé (ARS).

Il est animé par des professionnels du milieu médical et social qui proposent leur aide et leur écoute. Vous pourrez donc rencontrer dans un centre médico-social :
• le responsable du centre médico-social qui encadre les professionnels ;
• la secrétaire médico-sociale qui vous aidera à constituer votre dossier ;
• l’assistant de service social qui vous aide dans l’accès à vos droits et dans vos demandes d’allocations par exemple ;
• l’infirmier ou le médecin pour les problèmes de santé ;
• le psychologue
• la conseillère conjugale

A Villeneuve-le-Roi nous ne disposons d’aucune structure de ce type et pourtant elle est essentielle pour garantir l’accès aux soins à chacune et chacun d’entre nous.

 

Handicap

Notre ville solidaire sera :

· accessible à toutes les personnes à mobilité réduite

· en lutte contre l’isolement et pour l’entraide entre les habitants

· en pointe pour éradiquer les stéréotypes, les discriminations, le racisme et pour promouvoir l’égalité femme-homme.

· pour la création d’un espace intergénérationnel, lieu d’écoute et de partage.

Démocratie locale (participation des citoyens, démarches administratives

Le Conseil Municipal doit devenir un lieu de démocratie citoyenne :
·         créer des Conseils de quartier, un Conseil Municipal des Jeunes, des Commissions thématiques,  ·         assurer des moyens efficaces pour informer en amont les citoyen-ne-s des sujets traités,
·         reconnaître un droit d’initiative citoyenne, qui impose l’inscription de débats au Conseil,  ·         garantir la transparence des débats, des décisions et leur diffusion,
·         garantir la reconnaissance effective des droits de l’opposition.

Finances locales

Seniors

Education - Jeunesse - Petite enfance

  • Une école plus saine : le désamiantage et le 100% bio dans les cantines
  • Installer le Projet de Réussite Éducative (PRE) pour lutter contre l’échec scolaire et la délinquance

Parcours des réussites des jeunes.

La crise climatique, les attentats, la crise des migrants nous rappellent la fragilité du vivre ensemble, du respect des individus et du besoin d’espoir. Ce sont ces drames résultants de l’accumulation de l’intolérance, de l’incompréhension et du repli sur soi, qui nourrissent de sombres terreaux et cette division entretenue par la municipalité actuelle. Il n’existe plus de processus linéaire pour passer de l’enfance à l’âge Adulte. Par ailleurs, les modes de socialisation sont diffus et pas seulement verticaux. Notre volonté pour l’autonomie et la citoyenneté des jeunes, demande des innovations car ils sont bien les premières victimes de la précarité. Cette situation oblige les élus de la République et tous les citoyens à préserver et développer des projets politiques novateurs, solidaires et rassembleurs. Ceux-ci doivent favoriser l’épanouissement et la réussite notamment des jeunes de notre Commune, quelles que-soient leurs conditions sociales, leurs origines, leurs croyances et pensées. Nous devons le faire en réaffirmant avec eux, l’accès à leurs droits et la considération que nous leur portons. L’élaboration d’une politique jeunesse qui réponde aux attentes de la population, nécessite d’engager un processus de diagnostic afin de pointer les enjeux, de cibler des objectifs prioritaires et de rendre plus visible une politique municipale volontariste. Notre projet doit être partagé et élaboré avec les jeunes, les services municipaux mais aussi, avec les partenaires institutionnels, associatifs et économiques de notre territoire.

Il se décline en plusieurs axes : 
-ACCOMPAGNER LA REUSSITE SCOLAIRE ET EDUCATIVE ET LUTTER CONTRE LE DECROCHAGE 
-DEVELOPPER L’ACCES A LA CULTURE POUR TOUTES ET TOUS 
-DEVOLOPPER LES DISPOSITIFS D’INSERTION PROFESSIONNELLE EN LIEN AVEC LES ACTEURS ECONOMIQUES 
-ACCOMPAGNER LA PARENTALITE  -FACILITER L’ACCES A LA SANTE  -ENCOURAGER LES PRATIQUES SPORTIVES SOUS TOUTES LEURS FORMES 
-RECREER DU LIEN SOCIAL INTERGENERATIONNEL ET STIMULER L’ENGAGEMENT CITOYEN 
-COMMUNIQUER, VALORISER, INFORMER ET CONSTRUIRE AVEC LA POPULATION

Nous souhaitons nous appuyer sur les compétences et le professionnalisme des agents municipaux trop longtemps laissés pour compte par la municipalité actuelle et plus particulièrement les professionnels du Service Municipal de la Jeunesse et du Service des sports. Nous voulons créer une commission jeunesse qui reflète la diversité des villeneuvois, afin de redonner du sens aux projets jeunes, aux droits aux loisirs, de réfléchir aux évolutions des structures municipales et repenser le travail transversal. Il faut aussi relancer le Contrat Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance, mobiliser la prévention spécialisée et les acteurs associatifs, richesse humaine de notre ville. Nous travaillerons bien évidemment aux questions de mobilité, de logement, d’insertion sociale et professionnelle et d’éducation à l’environnement, d’égalité femmes/Hommes et bien d’autres chantiers urgents et novateurs. Pour mener à bien cette nouvelle dynamique, nous confronterons nos expériences avec d’autres élus de collectivités progressistes, bien plus en avance que Villeneuve le Roi. Notre politique publique en direction des jeunes doit se nourrir des réussites existantes et doit être aussi innovante.
Ne plus faire pour mais avec les jeunes. Cette démarche participative de l’action publique est de plus en plus plébiscitée.
Il ne s’agit plus tant de vivre ensemble mais de faire ville ensemble !
Pour une meilleure lisibilité de notre action tout au long du futur mandat, nous rendrons des comptes à la population jeune chaque année.

Restauration collective (cantines, repas à domicile)

Développement économique

· Soutenir et promouvoir nos artisans et commerçants de proximité (aide administrative, formations, transition énergétique…)

· Coopérer avec nos villes voisines pour créer une zone dynamique aux portes de Paris et du Grand Orly, et le long de la Seine

· Installer une ressourcerie pour valoriser les objets de 2e main et créer des emplois

· Favoriser l’insertion par l’emploi de tous les habitants en situation d’exclusion, de handicap, et en parcours d’insertion

Loisirs Culture

· faire du Centre Culturel un vrai lieu de diffusion et de création pour un public élargi, en prise avec les préoccupations des artistes et accueillant les activités amateures.

· Rénover la médiathèque pour un projet moderne adapté aux besoins numériques d’aujourd’hui.

· Mettre en œuvre un Plan Local d’Education Artistique et Culturelle, avec tous les acteurs de l’Education et de la Culture, pour sensibiliser nos jeunes aux pratiques artistiques, au patrimoine et à l’environnement, et leur permettre l’accès aux spectacles et à la création.

· Valoriser de façon accrue les actions des associations, sans discrimination aucune.

Sport

Didier Gonzales

Écologie (transition écologique, vélo, animaux...)

Nature en ville

Une forêt linéaire Voie de Seine
Pour structurer l’axe de la gare à la Seine, nous travaillons à la création d’une forêt linéaire le long de la Voie de Seine puis au réagencement de la coulée verte avec 5 ambiances végétales différentes.
Etat d’avancement : étude menée en partenariat avec l’école du paysage Tecomah.

Frais-Rosset : nouveau parc public
Un parc ouvert aux Villeneuvois est programmé dans le cadre du projet d’école des sports et de Relais Assistantes Maternelles sur le site de l’ancienne mairie-école rue Foch.
Etat d’avancement : inclus dans le dossier de « contrat régional » déposé par la Ville.

Frais Rosset : Coulée verte et serres
Il est envisagé de créer dans le quartier du Frais- Rosset une activité d’agriculture urbaine sous serres, combinée à l’aménagement du bassin Voltaire avec des noues végétalisées et un nouvel espace vert.
Etat d’avancement : étude menée en lien avec Aéroports de Paris, propriétaire des terrains, le Syage, syndicat d’assainissement et le soutien appuyé de la Métropole du Grand Paris dans le cadre de Nature 2050

Objectif : 4 000 arbres
La Ville est lauréate de la Métropole du Grand Paris pour passer de 2970 à 4000 arbres.
Etat d’avancement : projet accepté et subventionné dans le cadre du programme métropolitain « Nature 2050 ».

Végétaliser et désimperméabiliser la voirie
La voirie doit revêtir partout où cela est possible une fonction environnementale : lutte contre les îlots de chaleur, désimperméabilisation des sols, corridors écologiques, biodiversité urbaine. Ce dispositif est donc inscrit dans le plan de réfection en profondeur de la voirie.

Ouvrir les berges de la darse aux Villeneuvois
Dans le cadre de l’aménagement prévu derrière la gare RER, il est envisagé de permettre l’accès aux espaces naturels des berges de la darse, ce qui représente 1.4 kilomètre de berges supplémentaires qui seront partiellement accessibles aux Villeneuvois. Etat d’avancement : inclus dans le dossier que dépose la Ville auprès de la Région au titre des « 100 quartiers innovants et écologiques ».

Favoriser la biodiversité

Quartier de la gare : végétaliser et partager les toitures La Ville a demandé un traitement végétalisé des toitures des deux immeubles de la future place de la gare et de la résidence pour personnes âgées, l’installation de ruches, de jardins et de potagers partagés. Ces aménagements complètent la végétalisation de la nouvelle place de la gare.

Poursuivre et développer l’éco-pâturage Les animaux participent déjà à l’entretien écologique de plusieurs parcelles enherbées. Nous l’étendrons aux écoles Cités Unies et Painlevé.

Partenariat avec la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux)
La Ville réalise une zone refuge au fond du parc de la mairie pour favoriser la biodiversité végétale et animale. Deux ruches viennent aussi d’y être implantées. Ce secteur, parmi d’autres, est au coeur de la convention qui sera signée dans les prochaines semaines avec la LPO. La Ville encouragera également les signatures de convention entre la LPO et les particuliers villeneuvois pour mettre à profit le patrimoine remarquable des jardins privés et ainsi favoriser la biodiversité et la qualité de notre environnement.

Désimperméabiliser les cours d’école Un premier projet, porté par le Conseil municipal des enfants, est en cours de réalisation dans la cour de l’école Painlevé. Ces opérations de végétalisation permettent aussi de lutter contre les îlots de chaleur.

Renforcer les économies d’énergie

Lancement d’un marché à performances énergétiques
L’ensemble de l’éclairage public passera en format LED plus écologique et plus économique. La robustesse du réseau s’en trouvera renforcé. Ces investissements lourds sont vertueux, ils permettent des économies et une gestion durable de notre cadre de vie.

Réfection et isolation des bâtiments communaux
Les travaux de rénovation et d’entretien du patrimoine communal visent à mieux isoler pour réduire la facture énergétique. Un diagnostic général a été établi et les prochains travaux programmés sont : 1. Réfection de la toiture de la mairie 2. Réfection du gymnase Jules-Ferry 3. Salle Pierre Martin 4. Ecole Jean Moulin

Nuisances aériennes : préserver notre cadre de vie
Poursuivre notre combat pour : 1. Faire respecter le couvre-feu et les trajectoires 2. Améliorer le dispositif d’aide à l’insonorisation 3. Limiter le nombre d’avions gros-porteurs 4. Lutter contre la privatisation d’Aéroports de Paris. 5. Une répartition plus équitable du trafic sur différentes pistes

Urbanisme

Rénovation de la voirie

Rénovation en profondeur de la rue des Myosotis et de l’avenue Leclerc Ces travaux lourds conforteront le caractère résidentiel du quartier. Les travaux préparatoires (assainissement, enfouissement) sont déjà menés. La reprise de ces rues sera complètement réalisée d’ici l’été 2020.

Rénovation de la rue des Pierrières Ces travaux sont menés courant mars 2020 pour une reprise résidentielle totale de la rue transformée en « zone de rencontre » comprenant des surfaces végétalisées plus importantes.

Reprise en profondeur des rues Le Guillernic, Caillat et de la Gare Dans le cadre du projet d’écoquartier de la Gare, les voiries qui desservent la future place de la Gare seront reprises en profondeur. L’assainissement, notamment rue Le Guillernic, sera également mis aux normes. Ces rues seront végétalisées pour éviter les îlots de chaleur et désimperméabilisées pour limiter les inondations. Elles favoriseront les circulations douces.

Rénovation des rues Galliéni et Henri-Laire À l’issue du chantier du tramway, la rue Galliéni bénéficiera d’un programme lourd de travaux comprenant la réfection de l’assainissement et de la voirie. Quant à la rue Henri-Laire, elle nécessite une intervention lourde qui reprendra la chaussée, les circulations sur les trottoirs et le stationnement.

Les entrées de ville Des études sont déjà lancées pour requalifier les entrées de ville. Ces espaces de passage ont vocation à être rénovés et doivent permettre une meilleure fluidité de toutes les circulations. La place du Colonel Arnaud Beltrame fera notamment l’objet d’une attention particulière ainsi que les entrées de ville Cours de Verdun et Avenue Didier Daurat. Elles marqueront l’identité de notre ville.

Ecoquartier de la gare  

Réaliser un parking souterrain gratuit
Le premier levier dans la réalisation d’un nouveau quartier consiste à déplacer le parking au sous-sol. Ce parking souterrain qui restera gratuit, comportera le même nombre de places, en plus de celles réservées aux futurs résidents de la place.

Rénover aussi la voirie
Pour obtenir un quartier cohérent et valorisé, nous souhaitons rénover les rues qui donnent sur la place de la Gare : rue H. Caillat, rue de la Gare, rue Eugénie Le Guillernic. Ces axes seront traités en profondeur ce qui inclut une reprise de la chaussée, une mise aux normes de l’assainissement, une voirie désimperméabilisée pour mieux infiltrer les eaux de pluie et une végétalisation pour lutter contre les îlots de chaleur et préserver la biodiversité.

Un quartier écologiquement exemplaire
Au-delà de la végétalisation de la future place et des rues adjacentes, les atouts de ce projet d’écoquartier de la Gare ont conduit la Ville à déposer un dossier à la Région au titre des « 100 quartiers innovants et écologiques ». Un effort particulier a été mené pour proposer des toitures accessibles incluant des potagers, jardins partagés, ruches… Ce quartier comprend aussi des études sur l’aménagement de l’autre côté des voies ferrées pour constituer un cheminement mettant en valeur les berges de la darse. Le Chemin latéral deviendrait également un lien urbain multimodal végétalisé. Une attention particulière a été portée sur la question du bruit.

Ouvrir la gare vers Parc en Seine
Le quartier de la gare est un secteur pivot dans l’aménagement de notre ville. Il établit un lien entre les secteurs historiques du coeur de ville, le quartier Parc en Seine et via le chemin latéral requalifié (végétalisé avec Parking) vers le lycée Brassens et l’avenue Le Foll. Côté Seine, la Ville propose la réalisation d’un nouveau parvis de la gare. De celui-ci, les voyageurs sortant du train auront une perspective de 700 mètres de long vers la darse et son île aux oiseaux. L’aménagement de ce côté des voies ferrées laisse l’opportunité de mieux organiser la desserte de la gare par les autobus. Démarches déjà entreprises auprès d’Ile-de-France mobilités et de la SNCF.

Coeur de ville

Le concept de « voirie partagée »
La municipalité a décidé de mettre en œuvre un programme pour transformer la rue en « galerie commerciale à ciel ouvert ». La rue va devenir véritablement semi-piétonne. Organisée sous la forme d’une zone de rencontre, la circulation sera partagée avec une priorité aux piétons. L’accès en voiture sera possible mais à vitesse réduite. Des places en dépose-minute seront créées (avec davantage de places que dans la situation actuelle). Le traitement de la rue comprend une présence végétale qualitative pour absorber les eaux de pluie et réduire les températures en cas de fortes chaleurs. Les espaces de circulation sont en pavés de granit. L’éclairage (équipé de LED) et le mobilier urbain sont également neufs, tous les réseaux enfouis et la rue sonorisée.

Aménagement du bas de la rue du Général de Gaulle Une fois la première tranche réalisée ainsi que la place du marché, la Ville lancera les études pour réaliser la deuxième partie de la rue commerçante en prenant en compte les spécificités de ce secteur et notamment la rénovation de la bibliothèque, médiathèque et tiers-lieu.

Valoriser notre patrimoine Au-delà de la rénovation complète de la rue commerçante, le projet prévoit de mettre en valeur le patrimoine historique de la Ville, tout en gagnant aussi des stationnements arrêts minute. Le mur actuel qui masque l’église et la salle paroissiale sera remplacé par une grille rendant plus visible les édifices historiques en meulières caractéristiques de l’identité de la Faisanderie.

Rénover et renforcer l’attractivité du marché  Les travaux préparatoires étant déjà réalisés, le marché entamera sa profonde rénovation dans les prochains mois. Des ascenseurs permettront d’accéder au parking du marché. Une halle sera réalisée en façade avec la rue commerçante à la place des escaliers actuels. L’aménagement intérieur et l’éclairage seront repris en incluant un espace ludothèque garderie pour les enfants.

Fibre

Nous veillerons à ce que SFR tienne ses engagements d’une connexion totale de la ville fin 2020.

Logements

Sécurité

Renforcement de la Police Municipale
La police municipale est un service de proximité qui agit pour sécuriser notre territoire et accompagner les Villeneuvois au quotidien. Aujourd’hui la Police Municipale ce sont : des policiers municipaux, des agents de surveillance de la voie publique, des opérateurs vidéo et un maître chien. Comptant actuellement 17 agents, les effectifs sont appelés à augmenter progressivement pour encore mieux répondre aux attentes et aux sollicitations des Villeneuvois.

Adapter l’éclairage public pour sécuriser
Le Marché à Performance Energétique que nous programmons permettra d’adapter le niveau d’éclairage aux exigences de sécurité suivant les lieux et les heures.

Étendre les horaires des patrouilles
Grâce au renforcement des effectifs de la police municipale, les patrouilles peuvent élargir leur présence dans les rues de notre ville. Aujourd’hui, les agents patrouillent de 6h à minuit tous les jours de la semaine. Prochainement : élargissement des horaires des patrouilles en semaine jusqu’à 2 heures du matin.

Limiter les vitesses excessives 1. Mise en place de « zones 30 » : Pour sécuriser les quartiers résidentiels. Assorties de contrôles de vitesse. (Ex. Galliéni, Voie de Seine) 2. Réalisation de « zone de rencontre » : (zone 20) sur des axes dédiés (De Gaulle par exemple)

Développement de la vidéoprotection
Une nouvelle phase de déploiement des caméras de vidéoprotection est en cours. Au total, 45 caméras sont aujourd’hui opérationnelles. Elles sont utilisées par les vidéo-opérateurs travaillant dans le nouveau Centre de supervision urbain (CSU) inauguré par le Préfet. Une nouvelle phase de déploiement de caméras est déjà programmée pour le mandat à venir pour atteindre 100 caméras. Ce dispositif permet par ailleurs de vidéo-verbaliser les contrevenants (notamment en cas de flagrant délit de dépôt sauvage passible d’une amende de 200 euros par m3).

Développer les services de proximité La police municipale c’est aussi des services proposés aux Villeneuvois pour : • sensibiliser la jeunesse • relier son alarme au poste de police ; • surveiller son logement pendant son absence (« Opération Tranquillité Vacances » valable aussi hors vacances) ; • protéger les commerces (kit anti-détresse en partie finançable) ; • obtenir des conseils de professionnels (consultation d’avocat, conciliateur de justice…)

Social

Santé

Réaliser une maison de santé au centre ville
La Ville est propriétaire d’un bâtiment situé au 27 avenue Joffre. Ce site adapté comprend aussi son propre parking d’une dizaine de places. Nous avons déjà lancé des études pour transformer cet équipement en maison médicale. Plusieurs professionnels de santé sont déjà intéressés par cette démarche. Nous allons déposer des demandes de subventions, notamment auprès du conseil départemental et de l’Agence Régionale de Santé (ARS).

Création d’une antenne médicale au pôle communal du Bord de l’eau La municipalité et des praticiens villeneuvois travaillent à la mise en place d’une antenne médicale dans le pôle communal nouvellement construit au cœur du quartier du Bord de l’eau. Des consultations médicales et paramédicales pourraient s’y tenir. Des demandes de subventions seront déposées, notamment auprès du conseil départemental et de l’Agence Régionale de Santé.

Création d’une communauté professionnelle territoriale de santé (CPTS) La Ville accompagne les professions médicales et paramédicales en lien avec l’Agence régionale de santé en vue de mettre en place une communauté professionnelle territoriale de santé avec les communes riveraines. Ce dispositif vise à faciliter l’exercice des professionnels de santé et à améliorer l’organisation des prises en charge coordonnées des patients. Cette communauté est constituée de l’ensemble des acteurs locaux de santé et décline un projet de santé adapté aux enjeux du territoire.

Développement de la mutuelle communale pour tous les Villeneuvois L’accès aux soins ne doit pas être freiné par des considérations financières. Or, les mutuelles représentent un surcoût non négligeable. C’est la raison pour laquelle la ville a signé un contrat avec la Mutuelle générale de santé. La seule condition pour en bénéficier est d’être un résident villeneuvois. Les cotisations ont été négociées par la Ville en profitant de l’effet de groupe.

Handicap

Démocratie locale (participation des citoyens, démarches administratives

Les accueils certifiés « Qualivilles »
Les accueils du service public municipal (Accueil unique, Etat-civil, police municipale, Forum, Centre communal d’action social), viennent d’être labellisés par la certification nationale « Qualivilles ». La plupart des démarches administratives peuvent être effectuées à l’accueil unique du centre administratif qui a récemment fait l’objet de travaux de réaménagement afin d’offrir une meilleure qualité de service. Prochain objectif : certifier les centres de loisirs, « Qualiloisirs » et les crèches, « Ecolo-Crèches ».

Nouveaux services pour le Bord de l’eau
Nous développons et garantissons le service public de proximité : crèche, agence postale communale, annexe du Forum, centre de loisirs, Fab Lab ….et bientôt un centre médical communal

Mieux vous informer
De nouveaux écrans dynamiques d’accueil seront implantés au pôle communal en plus de ceux présents au centre administratif, CCAS, résidence Jean-Rostand, Espace culturel. Proche de vous : l’espace mairie L’espace municipal du marché est le lieu de rencontre sans rendez-vous du Maire et de ses élus. Ce point d’échange du dimanche matin sera étendu et réaménagé pour encore plus de services et de proximité.

Nouveau site Internet Le nouveau site internet propose de nombreuses démarches en ligne dans un format qui s’adapte à tous les supports numériques (mobiles, tablettes, ordinateurs). La version développée n’est pas figée et permet d’être améliorée en temps réel. Des évolutions seront donc proposées dans les mois à venir.

Finances locales

Depuis notre élection, nous agissons dans un cadre clair. Nous n’augmentons ni les impôts, ni la dette. Autrement dit, nous ne dépensons pas l’argent que nous n’avons pas.

Seniors

Proposer le portage de repas aussi le week-end
Les agents sociaux de la commune apportent aux personnes âgées qui en ont besoin un repas à domicile le midi en semaine. Nous prévoyons d’offrir la même prestation le samedi midi et le dimanche midi pour garantir un service permanent.

Plus de bénéficiaires des soins infirmiers à domicile
La Ville et le Centre communal d’action sociale développent des services qui permettent de rester chez soi y compris en cas de problèmes de santé. La Ville a décidé de confier la gestion des soins infirmiers à l’association Arpavie qui intervient déjà dans les villes voisines. Grâce à ce partenariat, nous pourrons servir 30 bénéficiaires contre une dizaine auparavant.

Nouvelle résidence séniors à la gare.
Notre commune dispose d’une résidence sociale à destination des séniors (résidence Jean-Rostand) ainsi que d’une résidence services pour personnes âgées dans le quartier de Parc-en-Seine. Cette offre sera étoffée par la construction d’une résidence de près de cent places au sein du nouvel éco-quartier de la gare.

Développer les animations pour nos séniors
Le Forum va poursuivre et renforcer ses activités auprès des séniors. Le Fablab du Bord de l’eau permettra aussi aux retraités bricoleurs de s’initier à de nouvelles machines numériques. Quant à la résidence Jean-Rostand, elle poursuivra ses animations régulières.

Education - Jeunesse - Petite enfance

Petite enfance

Une nouvelle crèche en horaires flexibles
La Ville souhaite rénover et valoriser le pavillon Besniard (situé derrière l’accueil Jules-Verne), bâtisse emblématique du patrimoine villeneuvois, pour confier à un opérateur la gestion d’une minicrèche de 12 berceaux. L’avantage de cet équipement : offrir aux parents des horaires de garde de plus grande amplitude allant de 6h45 jusqu’à 20h.

Création d’un nouveau Relais Assistantes Maternelles (RAM)
Situé au sein de la structure droite des Petits pas, le RAM sera déplacé dans une aile de l’ancienne mairieécole de l’avenue Foch (qui deviendra une école des sports). Des travaux sont déjà lancés dans ce sens. À terme des jeux extérieurs seront implantés à l’arrière des locaux du RAM. Ce RAM sera mutualisé avec les assistantes maternelles d’Ablon, lesquelles pourront accueillir des enfants villeneuvois.

Ouverture d’une halte-jeux
Le départ du RAM libèrera des créneaux pour organiser une halte-jeux au sein de la structure des « Petits pas ». Le principe est de sociabiliser les tout petits par des jeux pendant des séances de quelques heures, de manière occasionnelle ou plus régulière. C’est encore un service complémentaire pour les familles.

Montée en puissance de la nouvelle crèche des Oisillons
Ouverte en novembre, cette toute nouvelle structure accueille 22 enfants pour ses premiers mois de fonctionnement. Il est prévu une montée en puissance rapide jusqu’à doubler sa capacité puisqu’elle a obtenu un agrément pour 44 places Création d’une garderie- ludothèque au marché
Le projet de rénovation complète du marché couvert prévoit la création d’un espace garderie-ludothèque pour enfants pour que les parents puissent faire tranquillement leurs courses. C’est un élément qui entre dans la stratégie de dynamisation du marché.

Ecoles

Rénovation de l’école élémentaire Jean-Moulin
L’école Jean-Moulin a bénéficié d’un programme de réhabilitation complète avec notamment la création d’un self. Nous entamerons prochainement le dernier chantier de cette rénovation : le remplacement des fenêtres pour une meilleure isolation phonique et thermique des classes.

Une nouvelle maternelle à Parc-en-Seine Pour accompagner l’installation de familles dans le quartier Parc-en-Seine, la ville a créé une nouvelle école maternelle. Toute en courbes et en rondeurs, dans l’attente des effectifs suffisants et après décision de l’académie, nous avons pu ouvrir les 2 premières classes le 24 février 2020. Cette école nommée Camille Claudel pourra accueillir jusqu’à 7 classes

Des centres de loisirs thématiques
Les centres de loisirs accueillent les enfants villeneuvois les mercredis et lors des congés scolaires. Nous souhaitons que ces centres apportent une plus-value pédagogique dans les activités proposées. Nous allons donc les thématiser autour de sujets fédérateurs comme l’environnement ou la comédie musicale. Dans cet esprit, nous créerons un centre de loisirs dédié au sport (école des sports dans l’ancienne mairie-école de la rue du Maréchal Foch). Le nouveau centre de loisirs Paul-Bert (au nouveau pôle communal) bénéficie désormais aussi d’un terrain d’évolution sportive. La thématisation des activités de loisirs pourra être étendue aux centres de loisirs qui accueillent les élèves des écoles maternelles. Enfin, la ville s’est engagée dans une démarche de qualité : la certification Qualiloisirs pour chaque centre.

Restructuration de l’école maternelle Cités-Unies
La Ville étudie les différentes possibilités de rénovation mais aussi de réaménagement de l’école Cités-Unies. Des réserves foncières ont d’ores et déjà été réalisées dans ce but.

Lutte contre le harcèlement scolaire
Le harcèlement de nos enfants est insupportable. Nous souhaitons accompagner les campagnes de prévention et de sensibilisation des enfants au danger, aux dérives et aux conséquences auxquelles le harcèlement à l’école peut conduire

Jeunesse

Le Fab Lab un véritable atout pour nos jeunes
Le nouveau FabLab implanté au sein du pôle communal du bord de l’eau permettra le développement d’activités numériques et de conceptions de projets pour et avec nos jeunes

Éducation à la sécurité routière
Les adolescents villeneuvois sont sensibilisés aux dangers de la route et initiés à la conduite des deux-roues par la police municipale et l’Automobile club de l’Ouest qui organise un stage pratique sur la commune. Nous poursuivrons ces formations indispensables à la sécurité de nos jeunes.

Passeports « éducatifs »
Les activités proposées par le service municipal de la Jeunesse visent à épanouir la personnalité des jeunes, tout en apportant une véritable plus-value à leur projet professionnel. Les jeunes participent aux ateliers/sorties/événements dans le cadre d’un « passeport » qui leur est délivré à la fin du parcours pédagogique sur des sujets comme la citoyenneté, la santé, le numérique..

Développement des minis-chantiers
Ces mini-chantiers s’adressent aux jeunes Villeneuvois de 18 à 25 ans et leur permettent de travailler lors des congés au sein des services techniques municipaux. Ils acquièrent aussi des compétences et de l’expérience utiles pour renforcer leur parcours d’insertion professionnelle.

Bourse jeunesse
Les jeunes se verront attribuer une bourse pour financer un projet personnel en échange de la réalisation d’une action d’intérêt général au profit d’une association.

Restauration collective (cantines, repas à domicile)

  1. CONSTRUCTION DE SELF-SERVICE : La Ville poursuit la construction de restaurant de type selfservice dans les écoles communales. L’école Paul- Painlevé sera ainsi la prochaine à se voir doter d’un self.
  2. QUALITÉ DES REPAS : depuis début février 2020, la commune a décidé que les repas seraient constitués à 50 % au moins de produits issus de l’agriculture biologique. Au total, 80% de la nourriture provient de produits durables, gage de qualité, de traçabilité, et de respect de l’environnement. Par ailleurs, un repas végétarien par semaine figure au menu des enfants de la commune. Nous poursuivrons en ce sens.
  3. SENSIBILISER À LA VALORISATION DES DÉCHETS : Nous allons aussi mettre en place des tables de tri dans les selfs de la commune afin de mener des actions de sensibilisation et valorisation des déchets alimentaires.

Développement économique

Loisirs Culture

Saison culturelle
La création d’une vraie salle de spectacles permet d’offrir des concerts, des pièces de théâtre, des séances de cinéma et des expositions de qualité. L’Espace culturel est aussi à la disposition, des usagers du Conservatoire et du Forum, pour un certain nombre de manifestations adaptées  à cette salle. Nous poursuivrons cette politique culturelle riche et variée, s’adaptant chaque année aux demandes des Villeneuvois.

Réfection lourde de la salle des fêtes Pierre-Martin
Notre salle des fêtes accueille de nombreuses manifestations municipales ou associatives. Cet équipement majeur de notre vie locale va bénéficier d’un programme de rénovation visant à reprendre l’entrée, la toiture et l’aménagement intérieur. Par ailleurs, la Ville travaille sur un dispositif limitant le bruit émis par les usagers de cette salle.

Partenariats avec les artistes et les associations
La Ville travaille avec les associations par le biais de partenariats afin de soutenir l’offre culturelle locale. Il en va ainsi avec la chorale Atout Choeur qui va renforcer sa présence (stages de Gospel) ou avec le Césaf.
Par ailleurs, dans le cadre du développement du projet pédagogique des centres de loisirs, la ville met en place des activités tournées vers la comédie musicale qui rencontrent un vif succès. Ce type de dispositif sera renforcé. Enfin, les équipements culturels villeneuvois sont prêtés à des artistes en résidence pour préparer et monter leur spectacle en échange de représentations gratuites pour les Villeneuvois. Certaines pièces de théâtre sont filmées pour une diffusion à la télévision. Nous poursuivrons ces partenariats artistiques appréciés par les Villeneuvois.

Création d’une médiathèque en centre-ville
Notre bibliothèque possède de belles ressources à disposition des Villeneuvois. Elle est même l’une des seules du département à être ouverte le dimanche. Néanmoins, cet équipement qui date a besoin d’une rénovation. Cela passe par la création d’une nouvelle infrastructure de type médiathèque qui trouvera complètement sa place en coeur de ville. Cette médiathèque regroupera les fonds de la bibliothèque à laquelle viendra s’ajouter la ludothèque actuellement implantée dans les locaux de l’école Jules-Ferry.

Des animations encore renforcées
Les moments forts de la vie communale continueront à rythmer le calendrier des manifestations de la ville : Fêtes d’Automne, Pâques dans ma ville, Noël dans ma ville, le Téléthon, les Foulées Villeneuvoises, Journées de l’Environnement, Fête des Voisins … Les animations que nous avons récemment créées viendront compléter ce large éventail : « soirée zen » à la piscine, « salon du bien-être », des « Jeux dans ma ville », ou bien la « fête de l’été » organisée à la piscine, sur le solarium et dans le jardin Arpino. Nous renforcerons encore la programmation cinéma et nous appuyerons sur les nouveaux équipements comme le pôle communal du Bord de l’eau ou la future médiathèque pour continuer à faire de Villeneuve-le-Roi une ville festive où il fait bon vivre

Un nouveau pôle d’animation au Bord de l’eau Le pôle communal du Bord de l’eau nouvellement construit abrite 5 équipements distincts dont deux dédiés à l’animation de la ville et du quartier.
– L’Espace d’animation est une antenne du Forum et propose des activités pour les familles du quartier. Un projet de « mini-school » en anglais est envisagé ainsi que des actions pour lutter contre la fracture numérique.
– Le FabLab, qui vient d’ouvrir ses portes au mois de février 2020, est un outil pour tous les publics villeneuvois. Disposant de matériels ultra-moderne s(imprimantes 3D, découpeuse laser, matériel professionnel de découpe du bois, brodeuse numérique, scanner 3D), il permet à tout un chacun de venir y créer des objets de loisirs et de décoration, sculpter, floquer des vêtements… Au sein de cet espace ouvert, règnent le partage des compétences et l’esprit de créativité.

Valoriser notre patrimoine Les travaux d’entretien de notre patrimoine communal vont se poursuivre.
– Une nouvelle tranche de travaux concernant l’église du Haut-Pays est déjà en cours avec des interventions sur la toiture de cet édifice.
– L’aménagement de la rue du Général de Gaulle a aussi pour objectif de valoriser l’église de la Faisanderie et ses bâtiments.
– La nouvelle école des Sports du Frais-Rosset redonnera de l’éclat à l’ancienne mairie-école . La mini-crèche sera l’occasion d’achever la réhabilitation du pavillon Besniard.
Nous allons développer les animations prévues lors des « Journées du Patrimoine ». Nous continuerons à mieux faire connaître nos édifices historiques tout en faisant découvrir des facettes moins connues de notre commune (chantiers de la Haute-Seine, darse…)

Jumelages

Au cours du dernier mandat nous avons établi des liens d’amitié et de jumelages avec deux villes, du Portugal (Sao Pedro do Sul) et d’Italie (Arpino). Cette dernière va concourir au titre de capitale culturelle d’Italie 2021. Nous profiterons de cette mise en lumière pour renforcer nos échanges et la découverte du patrimoine italien. Par ailleurs, la ville réalise une maison de la culture lusitanienne, au carrefour de l’avenue de la République (ancienne discothèque la Cigale). Un partenariat avec l’association francoportugaise et avec Radio Alfa sera bientôt conclu pour faire de cet équipement un outil au service de la culture de notre ville jumelle

Sport

Création d’un espace bien-être à la piscine
Après la réfection totale de la piscine, puis celle du solarium, la municipalité prévoit de réaliser au rez-de-chaussée un espace « bien-être » détente et relaxation.

Coulée verte : parcours sportif
Ce nouvel équipement sportif est en cours de réalisation au bout de la coulée verte de Parc-en- Seine. Situé dans un environnement favorable aux pratiques sportives et de détente (coulée verte, promenade des Mariniers, berges de Seine) il accueillera les sportifs de tous âges et sera accessible aux personnes à mobilité réduite. Des animations pourraient y être mises en place notamment avec les séniors (car implanté à proximité immédiate de la résidence séniors).

Lycée Brassens : nouveaux équipements
Le maire, qui est aussi conseiller régional, a obtenu que la Région reconstruise sur place le lycée Brassens et l’ensemble de ses équipements, quand certains voulaient le délocaliser sur Orly. En septembre 2022, les associations pourront, en dehors des horaires scolaires, utiliser le nouvel anneau d’athlétisme, les terrains couverts et le gymnase lui aussi rénové, agrandi et complété.

Frais Rosset : création d’une école de sport
La Ville prévoit ainsi de réaliser une école des sports dans les locaux rénovés de l’ancienne mairie école, rue du Maréchal Foch. Le projet consiste en la réhabilitation de trois bâtiments qui seront transformés en Ecole des Sports. Cet équipement accueillera les enfants de 3 à 11 ans les mercredis et pendant les vacances scolaires. Avec le recrutement d’un animateur sportif supplémentaire, nous envisageons ainsi de doubler les activités proposées aux enfants. Ce projet fait l’objet d’un cofinancement avec la Région.

Gymnase Anne Frank : nouvelle salle pour la boxe
Lors du mandat précédent, les premières études ont été menées en vue de réaliser une salle dédiée à la pratique de la boxe et des arts martiaux en lien avec le gymnase Anne-Frank.

Réhabiliter le Gymnase Jules Ferry
La Ville mène aujourd’hui un programme de travaux en vue de réhabiliter la salle sportive de l’école Jules-Ferry, qui sert aussi aux élèves du collège qui ne possèdent pas de gymnase. Les diagnostiques et la programmation sont lancés.

Accompagner nos associations et développer les animations sportives
« Soirée zen » à la piscine, animations « Jeux dans ma ville », « Foulées villeneuvoises »…nous poursuivrons ces nouvelles animations qui allient bien-être physique et convivialité, dans l’esprit de notre commune.

Toute l'actualité des municipales à Villeneuve-le-Roi : Cliquer ici Toute l'actualité des municipales dans le Val-de-Marne : Cliquer ici

A lire aussi