Comparatateur des programmes des élections municipales à Vitry-sur-Seine

Les résultats des municipales à Vitry-sur-Seine : Cliquer ici

Sélectionner deux candidats aux municipales 2020 à Vitry-sur-Seine pour comparer leurs programmes :

Lionel Kahan

Écologie (transition écologique, vélo, animaux...)

  • Appliquer les 32 propositions du Pacte pour la Transition
  • En coordination avec le conseil départemental, proposer la création d’une ferme municipale à but pédagogique sur le site du parc des Lilas
  • Mise  en place des terrains potager à disposition des Vitriots sur une partie du parc des Lilas
  • Favoriser l’implantation du maraîchage Bio
  • Gérer les espaces verts selon un style “sauvage” et “naturel”, via la permaculture
  • Réaliser une cartographie thermique de la ville pour déterminer les zones les plus sensibles à la chaleur pour faire les aménagements nécessaires.
  • Végétaliser les zones les plus “chaudes”
  • Modifier le plan local d’urbanisme (PLU), en augmentant le pourcentage minimal
    obligatoire d’espaces verts par construction nouvelle
  • Expérimenter au niveau municipal des moyens d’économies d’usage public d’électricité: usages de diodes électroluminescentes basse consommation pour l’éclairage public, asservissement horaires en fonction des rues et quartiers, détecteur de lumière naturelle ou détecteur de présence
  • Permettre aux ménages les plus précaires de réaliser des travaux visant à réduire leur consommation d’énergie en s’appuyant sur un programme de Fonds Sociaux d’Aide aux Travaux de Maîtrise d’Énergie (FSATME)
  • Généraliser les composteurs gratuits pour les déchets organiques
  • Expérimenter pour les transports de documents ou de matériels, la livraison à vélo et les triporteurs (sociétés éthiques) entre les sites municipaux
  • Accompagner les copropriétés qui veulent végétaliser leur toit par des conseils et subventions
  • Augmenter la quantité de mobilier urbain d’agrément et d’hygiène: toilettes publiques gratuites, fontaines, bancs, poubelles, cendriers
  • Obliger l’extinction totale des enseignes numériques à la fermeture des magasins
  • Augmenter la transformation des voies de circulation pour favoriser les vélos en consultant les associations de cyclistes pour déterminer les zones à aménager en priorité
  • Créer des pistes cyclables de manière ciblée et rationnelle pour poursuivre l’achèvement du réseau vitriot avec pour objectif en 2030 avoir 12% des déplacements à vélo
  • S’engager à rembourser les salariés de la mairie qui viennent en vélo sur la base de l’indemnité kilométrique vélo
  • Implanter des places de stationnement supplémentaires pour vélos
  • Favoriser la mise en place d’ateliers associatifs de réparation de vélos
  • Etudier la possibilité d’implantation de prises de rechargement pour vélos électriques dans les abris vélos

Urbanisme

  • Favoriser le développement des services publics de proximité dans tous les quartiers (crèches et micro-crèches, maison de quartier, poste, pôle administratif, centre médico-social…).
  • Interdire l’utilisation des espaces d’affichage associatif par les sociétés commerciales

Logements

  • Mener une politique fiscale incitative pour diminuer le nombre des logements inoccupés
  • Réaffirmer l’opposition à la loi ELAN qui oblige à la fusion d’organismes gérant l’immobilier social municipal (SEM et l’OPH)

Sécurité

  • Augmenter l’effectif d’une police municipale de proximité, avec l’embauche de 20 personnes en 6 ans
  • Etudier la faisabilité de subventions pour la formation des agents à une tradition ou un art martial
  • Établir un plan de patrouille saisonnier détaillé en concertation avec les syndicats de police municipale
  • Étendre le fonctionnement de la police municipale toute la nuit
  • Si la création de la vidéo surveillance est validée par un RIC Communal, alors autorisarion de l’accès à la vidéo surveillance à tous les acteurs de terrain en charge de la sécurité
  • Demander l’application systématique de travaux d’intérêt général (TIG) pour les délits
  • Renforcer la coordination entre les médiateurs de quartiers, les concierges, et les services de police municipale
  • Etudier l’ouverture de locaux de police municipale dans les zones déterminées comme prioritaires

Social

  • Le CCAS devient Vitry-Fraternité
  • Optimisation et regroupement des acteurs sociaux institutionnels et associatifs en un
    même lieu pour réduire les délais de mise en place des actions  sociales
  • Création d’un centre d’accueil pour les urgences sociales ouvert tous les jours 24h/24,
  • Construction d’un complexe hôtelier d’une capacité d’accueil d’environ 90 personnes, constitué de chambres individuelles et d’appartements familiaux pour répondre aux besoins de logements d’urgences de courts et moyens séjours
  • Création en partenariat avec un organisme mutualiste d’une mutuelle communale à
    destination des habitants à faibles revenus
  • Réflexion sur le contenu d’une politique municipale intergénérationnelle
  • Réalisations d’un audit sur les besoins de logements et de places en crèche et en maison de retraite

Handicap

  • Aménagement de l’espace public

Démocratie locale (participation des citoyens, démarches administratives

  • Création du Référendum d’Initiative Citoyenne Communal (RIC Communal)
  • appliquer les 30 mesures anti-corruption de l’association Anticor
  • Tous les candidats de la liste ont fourni un extrait de leur casier judiciaire
    faisant apparaître qu’il n’existe aucune condamnation inscrite au bulletin n° 3
  • Engagement que le maire et ses principaux adjoints n’exerceront pas
    d’autres mandats électifs (départemental, régional ou national)
  • Le maire s’engage à ne pas effectuer plus de deux mandats consécutifs
  • Mandater un cabinet spécialisé dans les finances publiques, afin de faire réaliser un audit général des finances de la ville ainsi qu’une cartographie des moyens humains, un nouvel audit sera réalisé selon les mêmes critères et règles, au second semestre de la dernière année du mandat
  • Mettre en place une Commission de contrôle financier pour examiner les comptes détaillés des entreprises liées à la municipalité par une convention financière
  • Encourager la formation anti-corruption des conseillers municipaux et rendre public le nom des organismes formateurs
  • Créer une commission de suivi des contrats de la commande publique, qui examinera notamment leurs avenants et leurs contentieux
  • Créer une commission de surveillance des dépenses liées à la communication, aux voyages, aux réceptions, aux frais de bouche et aux invitations
  • Diffuser les vidéos des conseils municipaux sur le site internet de la mairie
  • Rendre publique l’assiduité des conseillers municipaux aux séances plénières
  • Mettre en ligne les délibérations, arrêtés réglementaires, comptes-rendus des séances plénières, rapports des concessionnaires, rapports annuels sur le prix et la qualité du service,
    observations de la chambre régionale des comptes, le montant des indemnités perçues par chaque conseiller municipal, la liste des bénéficiaires de logement ou de voiture de fonctions, le nombre et la rémunération des collaborateurs de cabinet et le montant de leur frais de représentation et les avantages en nature dont ils bénéficieront, les frais d’avocats engagés par la commune et les jugements rendus…
  • Suivre les avis de la Commission d’accès aux documents administratifs (CADA)
  • Généraliser l’usage de “l’open data”, pour les données relatives à la commune
  • S’opposer à l’utilisation de machine à voter
  • Mise en place d’une déclaration obligatoire avant chaque vote lors d’une séance plénière, pour détecter un conflit d’intérêt direct ou indirect entre un élu et une décision soumise
    au vote prévu à l’ordre du jour
  • Rédiger et appliquer auprès des agents publics, une charte de déontologie
  • Le maire suspendra de ses fonctions exécutives tout élu mis en examen pour atteinte à
    la probité et retirera définitivement les fonctions exécutives à tout élu condamné pour atteinte à la probité

Finances locales

  • Financer en priorité les emprunts municipaux avec des fonds éthiques, écologiques et de préférence français

Seniors

Education - Jeunesse - Petite enfance

Restauration collective (cantines, repas à domicile)

  • Imposer le « zéro plastique » à commencer dans la restauration rapide

Développement économique

  • Stabiliser la fiscalité sur les entreprises
  • Réaliser un projet d’aménagement de commerces, d’équipement culturel et d’activités économiques autour de la nouvelle station de métro au centre de Vitry
  • Municipaliser les services externalisés au privé en ne renouvelant pas ou en annulant dès que possible les délégations de service public pour les services sous traités dans le secteur privé
  • Favoriser l’installation d’artisans grâce à l’aménagement de locaux adaptés
  • Mettre en place des boutiques éphémères avec des loyers modérés et évolutifs

Loisirs Culture

  • Maintenir les projets culturels en privilégiant l’aide au financement des petites structures et associations culturelles de quartier
  • Mettre à l’honneur un quartier différent de Vitry-sur-Seine chaque année dans le cadre d’un “Voyage à Vitry”
  • Lancer des appels à projets pour l’occupation des bâtiments publics disponibles : regroupement d’associations à vocation culturelle (expositions,spectacles…)
  • Mettre l’accent sur la mise à disposition de locaux afin d’organiser des conférences (au moins 1 par mois) et des cours d’éducation populaire
  • Renforcer et diversifier les échanges avec les villes jumelées : Burnley, ville anglaise, Kladno, ville tchèque, Meissen, ville allemande.

Sport

  • Augmenter l’amplitude horaire des infrastructures communales, permettant par exemple l’accès en soirée des équipements sportifs tel que la piscine

Frédéric Bourdon

Écologie (transition écologique, vélo, animaux...)

  • Récupération et réutilisation des matériaux pour les réhabilitations, les constructions neuves et les aménagements d’espaces publics
  • Introduire les déchets numériques dans les filières de tri et de recyclage des déchets
  • De réduire les charges des habitants en baissant la consommation d’énergie des bâtiments
  • Participer à l’appel à projets Nature 2050.
  • Stopper l’artificialisation des sols
  •  Réserver 30 % de pleine terre dans tous les projets d’aménagement
  • Les cours d’école et les toits seront végétalisés, avec création de jardins suspendus
  • Planter un arbre pour l’accueil de chaque nouveau-né vitriot
  • Réalisation d’un parc sur les bords de Seine, la création d’une forêt urbaine, la plantation d’arbres fruitiers dans les parcs et étendre la coulée verte départementale pour relier les quartiers
  • Engager une réflexion pour la création d’éco-quartiers dans le prochain développement urbain
  • Des casques verts de la propreté composés d’habitants, d’élus de quartier et d’agents municipaux pour informer, communiquer, éduquer
  • Autoriser la végétalisation des trottoirs et lancer un concours de libre fleurissement de l’espace public
  • Des jardins partagés et associatifs en pied d’immeubles
  • La création d’une ressourcerie facile d’accès et liée à une université du réemploi et la relocalisation d’une déchetterie à Vitry
  • La collecte séparée des bio-déchets, notamment des « gros producteurs » (restos, marchés, écoles)
  • Le développement du compostagepour habitats individuels, collectifs, établissements publics
  • Un dispositif spécifique de collecte du carton dans les commerces
  • L’installation de poubelles de tri dans les rues
  • Le soutien à l’économie circulaire (récupération des invendus, réemploi des objets, ateliers bricolo…)
  • Une campagne anti-gaspillage alimentaire accompagnée de conseils, d’ateliers de fabrication
  • Une opération « zéro papier gaspillé » pour les services publics
  • Un « stop pub » avec un service de signalement en ligne soutenant les réclamations
  • La création d’une signalétique de circulation piétonne
  • La signature de l’arrêté pour la zone à faible émission, avec des mesures sociales
  • La mise en place de capteurs de mesures de CO2 dans les établissements scolaires
  • Créer une application-ville pour covoiturer depuis ou vers Vitry
  • Mise en place d’un plan vélo concerté
  • D’apaiser les rues : éviter le trafic de transit, sens uniques voitures, doubles sens cyclables
  • Le soutien à la mise en place du Réseau Express Régional du Vélo (RER V), des pistes larges et continues
  • Généralisation du stationnement vélo dans la ville (lieux publics, commerces, au droit des passages piétons, logements sociaux, etc.) et 5% de stationnements vélo sur les gares du Grand Paris Express
  • L’apprentissage du vélo à l’école
  • L’aide à l’achat de vélos cargo
  • D’encourager la création d’une association de réparation de vélo et d’une Vélo-école
  • La création d’une signalétique de circulations cycliste
  • Créer une délégation locale à la Protection animale (la police municipale y sera associée) pour détecter les cas de maltraitance, sensibiliser sur l’intérêt des animaux dans la ville, protéger la biodiversité, y compris aquatique, et accueillir les oiseaux et les abeilles
  • Faciliter l’admission des animaux de compagnie dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), les foyers d’hébergements d’urgence et de réinsertion sociale (CHRS), les centres communaux d’action sociale (CCAS)
  • D’agir avec une trentaine de villes de l’Îlede-France pour créer des régies publiques de l’eau, assurant la gratuité des premiers m3
  • Dé-perméabiliser les sols des écoles, des parkings publics et de consacrer 30 % de pleine terre dans tous les nouveaux aménagements
  • Lancer le projet d’un puits d’énergie géothermique
  • 100% d’énergies renouvelables d’ici à 2050
  • Mettre en œuvre le plan « Climat Air Energie »
  • Recourir à Enercoop pour les contrats énergétiques de la ville, rationaliser les dépenses d’éclairage public, réhabiliter les équipements communaux
  • Adhérer à Paris-Sud soleil et mettre des toits à disposition pour le photovoltaïque
  • Inciter les bailleurs sociaux et les copropriétés anciennes à résorber les « passoires thermiques » avec le tiers financement de la SEM Île-de-France Energies
  • Créer une société coopérative d’intérêt collectif pour produire une électricité renouvelable
  • Créer des espaces de vie adaptés aux animaux domestiques (parcs canins, bassins) et non domestiques (oiseaux, ruches, maisons à insectes)
  • Promouvoir l’éthique animale dans les activités périscolaires, les accueils de loisirs et le Conseil municipal des Enfants
  • Refuser l’exploitation des animaux dans les activités de loisirs (cirques)

Urbanisme

  • Restaurer le parc « du Coteau », une fois le chantier du métro achevée
  • Un plan trottoirs pour les piétons, les poussettes, les personnes handicapées
  • Des zones à 20 km/h avec priorité aux piétons dans chaque cœur de quartier et en centre-ville
  • Revoir le maillage des bus vers les métros et entre les quartiers
  • Repenser les berges de la Seine comme espace de détente, de promenade et de circulations actives, pédestres et fluviales
  • La présence dans chaque quartier, de relais-mairie et de permanences sociales
  • Dispositif de soutien s’appuyant sur l’expertise et l’expérience du Centre Culturel de Vitry et
    de la Maison de la Vie Associative
  • Des dessertes de bus inter-quartiers seront mises en place
  • Retrait de la publicité de l’espace public
  • Du mobilier urbain (avec prise USB solaire)
  • Consulter les Conseils de quartier sur l’esthétique, les aménagements urbains, les nouveaux bâtiments et espaces publics, les noms des rues
  • Un plan antibruit à l’échelle de la ville en installant des radars de mesure, en rendant public les résultats pour trouver des solutions
  • Des marchés alimentaires de quartier en fin d’après-midi et des commerces de proximité, diversifiés, seront encouragés
  • Imposer pour toute nouvelle construction un niveau de performance énergétique élevée dans le plan local de l’habitat (bâtiments passifs à énergies positives)
  • Préserver le patrimoine remarquable (au Moulin Vert, avec la réhabilitation de la maison sociale)
  • Associer les habitants au dépistage de la saleté en utilisant des applications pour signaler les dépôts sauvages, organiser des opérations de nettoyage
  • Adapter les tournées de ramassage aux évolutions des déchets et des pratiques des habitants
  • Installer des poubelles en plus grand nombre avec des distributeurs de sacs à crottes
  • Sanctionner les entreprises par une redevance incitative et d’établir des PV dissuasifs pour les dépôts sauvages

Logements

  • Evolution des deux organismes : l’OPH et La Semise, se réalise en toute transparence, sur la base de bilans rendus publics
  • Eradication de l’habitat insalubre et un plan exceptionnel d’entretien du patrimoine social ancien
  • Meilleure anticipation en équipements publics relatif à l’augmentation de la population :
    crèches, écoles, collèges et lycées (avec le Département et la Région pour ces derniers)
  • La production du locatif social à coût bas pour les occupants (PLAI)
  • L’encadrement des loyers
  • Agir pour la revalorisation de l’APL (qui dépend de l’État)
  • Transparence des attributions de logements et des critères de priorité, la possibilité d’un suivi des dossiers en ligne
  • Que tous les travaux de rénovation, d’isolation et d’amélioration, fassent l’objet d’une concertation, dès le début, avec un dispositif de codécision réel
  • Faciliter l’accès aux logements d’urgence et de refuser toute expulsion sans solution de relogement
  • Encouragement aux projets d’habitat participatif

Sécurité

  • Que le Contrat Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD) soit repensé en s’ouvrant à la population grâce à des groupes d’habitants relais
  • Encourager la sensibilisation et la formation des citoyens par la mise,à disposition d’outils pédagogiques (université populaire, nouvelles,technologies)
  • Etablir régulièrement des bilans actualisés de l’action de la police municipale, de la police nationale et de la protection judiciaire
  • Que les missions de la police municipale soient réorientées vers les incivilités et la petite délinquance en partenariat avec la police nationale
  • Des médiateurs de rue pourront expérimentalement travailler la nuit

Social

  • Encourager, en concertation avec les praticiens, la création de maisons de santé pluridisciplinaires pour les quartiers peu équipés
  • La signature d’un Contrat Local de Santé avec tous les acteurs du secteur et l’organisation d’un Forum santé
  • Un réseau nutrition de dépistage et prise en charge de l’obésité infantile
  • Un plan de prévention des ondes
  • La création d’une Mutuelle santé municipale à des tarifs préférentiels directement négociés par la ville
  • Inciter les cliniques privées à pratiquer le tiers payant
  • Une charte locale de l’accueil bienveillant, dans tout l’espace public, des personnes fragilisées, en particulier les mineurs étrangers non accompagnés
  • La création d’un dispositif public de premier accueil, construit avec les acteurs associatifs, pour les personnes étrangères en situation d’urgence
  • Une carte municipale de résident facilitant l’accès aux services (cantine pour les enfants, équipements sportifs, musées, événements locaux) aux personnes sans ressources
  • Encouragement aux projets sociauxculturels et le soutien à l’Ecole des adultes pour l’enseignement du français langue étrangère
  • Des projets européens et internationaux de solidarité, pour la paix et la coopération
    au développement, construits avec les associations
  • Un adjoint au Maire pour les droits humains afin de promouvoir le vivre ensemble et coordonner la lutte contre toutes les discriminations (genre, culture, religion…)
  • La création d’un réseau solidaire pour agir contre la solitude, accueillir les personnes
    en détresse, coordonner l’aide sociale d’urgence, l’aide judiciaire, psychologique
  • Pour répondre aux femmes victimes de violence, accueil 24h sur 24h avec des professionnels formés
  • Repenser l’offre de domiciliation avec les moyens nécessaires à l’exercice de cette
    compétence et l’attention aux associations à qui la ville a délégué cette mission
  • Augmenter les places d’hébergement pour les familles en quête d’abri, les femmes seules avec ou sans enfants, les jeunes et les hommes isolés
  • Participer à l’action en faveur d’un habitat digne pour les populations Roms
  • Soutenir les centres sociaux
  • Accompagner les associations qui agissent, contre l’homophobie, la lesbophobie et la transphobie
  • Suivre les recommandations de la charte de l’Agence Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme
  • Lancer un plan de bon usage des écrans en direction des familles et des lieux qui accueillent des enfants
  • Mettre en place un accompagnement humain dans les points d’accès aux services publics numériques
  • Doter les écoles de Vitry d’équipements numériques équivalents, privilégiant les logiciels libres
  • Agir pour la protection des données, le respect de la citoyenneté numérique, d’utiliser des logiciels libres pour les équipements publics

Handicap

  • Une régie publique d’accessibilité universelle à tous types de handicap pour mutualiser les équipements permettant à toutes et tous de participer aux fêtes aux événements, à la ville (rampes, élévateurs, traduction en langue des signes, navettes…)

Démocratie locale (participation des citoyens, démarches administratives

  • Des débats contradictoires (experts et citoyens) avant les nouveaux projets et pour ceux de plus de 10 millions d’Euros, obligation d’une majorité de 60 % au conseil municipal et votation citoyenne
  • Soumettre les subventions des associations à un comité de « sages » (adhérents des associations et citoyens tirés au sort) avant le vote du conseil municipal
  • Transformer les journaux municipaux en journaux d’information créant le débat et un statut d’indépendance de la rédaction et des journalistes
  • Créer un droit de saisine qui permettra à 600 pétitionnaires d’interpeller le conseil municipal et de mettre en débat ce sujet
  • Recourir au Référendum d’Initiative Communale pour les enjeux très controversés
  • Elargissement des horaires d’ouverture des services d’urgence sociale, d’accueil, de garde ainsi que des équipements culturels
  • Nouveau service public articulé à l’intervention citoyenne dédié à la propreté de la ville
  • La création d’un service « espaces publics et nature en ville »
  • L’instauration de clauses sociales exigeantes et de critères environnementaux rigoureux pour
    l’attribution des marchés publics
  • Démocratiser le fonctionnement du Conseil municipal en donnant aux conseillers municipaux les moyens d’analyser, débattre et agir, en ouvrant les commissions aux citoyens.
  • Créer et écouter un Conseil des Jeunes.
  • Revitalisation des conseils de quartier, avec, pour animateurs et présidents, des habitants élus par les habitants
  • Des ordres du jour proposés par les citoyens
  • Des budgets participatifs pour des projets de quartiers
  • La participation des conseils de quartier aux décisions d’investissement de la ville
  • La création d’un Conseil des conseils de quartier, réuni une fois par an et doté d’un fond d’initiative pour réaliser des expertises indépendantes
  • La sollicitation de l’avis des conseils de quartier avant décision du Conseil municipal concernant le quartier
  • La méthode des « tables de quartiers » sera encouragée

Finances locales

  • Exiger une juste péréquation financière pour réduire les écarts de richesses
  • Agir pour la création d’une instance de régulation qui garantira une juste répartition des emplois et des logements à l’échelle du « Grand Paris »
  • Un plan pluri-annuel d’Investissements (PPI) doit être élaboré, suivi, débattu en conseil municipal et publiquement afin de clarifier les choix
  • La mise en place d’un « budget sensible au genre » visant à mesurer la répartition de l’argent public entre les sexes de manière à résorber les inégalités existantes dans l’attribution des crédits publics
  • Des critères sociaux et environnementaux dans tous les marchés publics
  • Le recours, de préférence, à des banques éthiques, en excluant tout établissement actif dans un paradis fiscal ou finançant de grands projets climaticides
  • L’audit par un tiers indépendant des investissements supérieurs à 10 Me
  • Établir une charte éthique de fonctionnement de la ville sur les principes de l’association ANTICOR

Seniors

  • La création de petites unités de vie et « domiciles partagés »
  • L’aménagement d’allées, coulées vertes, pour permettre aux séniors de conserver
    leur mobilité, ainsi que des bancs de repos et des toilettes publiques
  • La mise en place de service de voitures avec chauffeur pour des déplacements sur rendez-vous (examens et soins médicaux, visites familiales, courses)
  • Les expériences de transmission intergénérationnelle, notamment les rencontres enfants/séniors et les partenariats étudiants/retraités
  • La rénovation ou reconstruction des quatre résidences pour personnes âgées
  • La construction d’un 2e EHPAD (Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes)
  • L’accueil des animaux de compagnie au sein des EHPAD

Education - Jeunesse - Petite enfance

  • Pour les collégiens et lycéens, la gratuité des trajets scolaires en transports publics
  • L’instauration de « Pédibus scolaires » et l’étude de la gratuité totale du service d’accueil dans les écoles
  • Ouverture de nouvelles places en crèches municipales, associatives ou d’entreprises (attribution lisible et transparente)
  • Révision des barèmes de tarification pour les rendre progressifs et équitables avec une tranche gratuite pour les familles les plus démunies
  • Instaurer de bonnes pratiques environnementales dans les lieux accueillant des enfants : alimentation bio, aération, produits et textiles éco-labellisés et sans perturbateurs endocriniens
  • Améliorer la formation des encadrants d’activités pour les enfants (assistants maternels, animateurs, vacataires de cantine scolaire, bénévoles d’associations)
  • développer une offre de vacances « nature » pour les enfants et leur famille
  • Rénovation des écoles vétustes et les travaux pour le dédoublement des CP et CE1
  • Harmoniser la sectorisation des collèges avec les écoles primaires et maternelles (enjeu d’équilibre des quartiers, de proximité et de réussite scolaire)
  • La création d’espaces d’écoute parents/enfants, l’ouverture de l’école sur le quartier, notamment pour lutter contre le harcèlement scolaire
  • Investir le Contrat État-Région pour un campus dédié aux éco-activités à Chérioux ; avec la création d’une résidence étudiante gérée par le Crous
  • L’accès à la formation continue des adultes (Greta et apprentissage notamment)
  • L’encouragement aux initiatives d’initiation, d’approfondissement de l’apprentissage du français avec une implication des institutions de service public
  • Accompagner tous les jeunes en formation: SMJ, Mission locale pour l’insertion, Ecole de la 2e chance
  • Favoriser la recherche de stages et d’emplois avec la mise en place de forums et de partenariats avec les entreprises
  • Prise en charge d’une partie des coûts liés à l’achat d’un vélo ou vélo électrique
  • La création d’un Conseil municipal des Jeunes doté d’un budget dédié pour réaliser leurs projets

Restauration collective (cantines, repas à domicile)

  • L’élaboration d’un Projet alimentaire territorial (PAT) en co-production avec les associations et les habitants
  • Des cantines 100 % bio et locales qui proposent une offre végétarienne, de la viande provenant d’élevages qui respectent le bien-être animal
  • Limitation du gaspillage et du plastique
  • Le retour de l’agriculture en ville en suggérant de réserver 30 % du Parc des Lilas au maraîchage pour fournir la restauration municipale, des restaurants d’entreprises et des paniers aux habitants
  • La création de jardins partagés pour favoriser l’autonomie alimentaire avec la plantation
    d’arbres fruitiers
  • Soutien au développement des circuits courts pour fortifier le lien ville/campagne
  • La création d’une halle alimentaire bio sur le marché central

Développement économique

  • Organiser des assises du petit commerce et de la convivialité, en associant commerçants, associations et conseils de quartier
  • Utiliser le droit de préemption pour réserver des espaces permettant d’organiser un démarchage actif
  • L’axe mairie-gare sera revitalisé comme artère commerçante
  • L’ouverture de commerces de bouche, d’épiceries bio et la vente en vrac sera encouragée
  • Développer des marchés de quartier, certains en soirée. Ceux du centre et du 8-mai-45 seront repensés pour diversifier les stands et favoriser la convivialité
  • L’occupation éphémère des friches industrielles, avec l’installation d’artistes, d’artisans, la
    création de bars, restaurants, espaces de culture potagère et de fête sera soutenue
  • Exiger le départ effectif du dépôt pétrolier classé SEVESO c
  • Conditionner l’aménagement au juste équilibre 1 logement = 2 emplois, avec priorité à l’embauche de jeunes Vitriots
  • La création de nouvelles filières de l’économie sociale et solidaire, de petits commerces de proximité, d’espaces partagés d’activités et de pépinières d’entreprises
  • Attirer les entreprises créatrices d’emplois plutôt que des entrepôts logistiques pauvres en emplois
  • Favoriser l’installation de PME, de pépinières en aidant à trouver des locaux accessibles et en proposant une aide au loyer commercial
  • Expérimenter le dispositif d’ATD quart Monde Territoire zéro chômeurs de longue durée
  • Encouragement au décloisonnement des services
  • La prise en compte de la pénibilité au travail et des nouveaux risques psychosociaux
  • L’instauration d’une part de télétravail quand c’est possible
  • Le développement des formations des ATSEM et vacataires
  • La mise en œuvre d’une convention de participation pour doter les agents municipaux d’une couverture complémentaire santé mais aussi prévoyance
  • Indexer à l’indice et au niveau des revenus le montant des cotisations de Mutuelle et l’accès aux offres du Comité des œuvres sociales

Loisirs Culture

  • Favoriser de nouveaux lieux de divertissement dans différents quartiers (bowling et boîte de nuit)
  • Renforcer l’implantation d’équipements de détente et sport librement accessibles à tous
  • Soutenir les initiatives de pratiques culturelles et artistiques diversifiées
  • Un guichet d’animation commun de l’espace public (programmation à l’initiative des habitants, des associations, des groupes amateurs, des tiers lieux)
  • La création immédiate d’une salle des fêtes pour les rassemblements familiaux
  • Un service transversal des initiatives citoyennes pour accompagner les habitants dans la réalisation de leurs projets
  • Un lieu autogéré pour les associations et les compagnies (création, stockage, etc.)
  • L’aide à l’installation de lieux « alternatifs », le mixage et l’attention aux pratiques émergentes, l’encouragement des projets culturels associatifs
  • L’ouverture des équipements communaux aux pratiques amateures
  • L’encouragement des Écoles Municipales Artistiques au développement d’une démarche décloisonnée
  • Médiathèque ; gratuité, ouverture au public, agora de débats, centre d’apprentissages et de e-learning
  • Un « Pass culture » intercommunal
  • Un Musée de l’Histoire des générations et des cultures de Vitry-ville cosmopolite
  • Organisation d’assises annuelles avec une communication commune des offres culturelles
  • La création d’une maison du partage et du troc pour échanger et partager
  • Associer les conseils de quartier à la redéfinition de la fête de la ville
  • Création d’une Université populaire pour diffusion des savoirs, ouverte à tous

Sport

  • Veiller à organiser des événements à l’attention de publics spécifiques (handicap, grand âge etc.)
  • Les « licences solidaires » soutenues par des associations humanitaires seront accompagnées
  • Faciliter l’inscription tout au long de l’année en accord avec les clubs
  • Installer des équipements sportifs pour les pratiques libres (terrains de boules, parcours de
    santé etc.)
  • L’utilisation de salles vides pour accueillir de nouvelles activités (danse, yoga etc.)
  • Des promenades sportives à vélo ou rollers seront proposées
  • Qu’à l’occasion des J.O 2024, Vitry accueille l’équipe olympique des Réfugiés

Christophe Jaubert

Écologie (transition écologique, vélo, animaux...)

  • Développer la végétalisation en plantant des arbres adultes supplémentaires dans tous les quartiers
  • Installer des panneaux solaires, des toitures et des murs végétalisés ainsi que des cuves de collecte d’eaux pluviales sur le parc d’immeubles municipaux ou collectifs existant
  • Expérimenter la création d’un point centralisé de collecte des déchets non admis dans la collecte sélective (toners d’imprimante, capsules de café, piles, ampoules, etc.) en vue de déployer ce dispositif dans les quartiers s’il s’avère concluant
  • Proposer la collecte des déchets verts (actuellement réservée aux pavillons) dans tous les immeubles collectifs
  • Installer des cendriers publics qui permettront le recyclage
  • Renforcer et généraliser le dispositif de compostage dans la ville, en immeuble ou à domicile
  • Proposer dans chaque quartier un espace public cultivable, en pleine terre ou en bacs, géré par des Vitriots (associations, amicales ou comités de quartier)
  • Développer dans toute la ville le mouvement participatif citoyen des Incroyables Comestibles
  • Étendre le dispositif du Passeport Végétal aux fruits et légumes
  • Création d’un espace maraîcher communal, potentiellement au Parc des Lilas avec la collaboration du conseil départemental
  • Mettre à disposition dans les écoles maternelles et élémentaires un jardin potager, créer des ateliers de sensibilisation à la lutte contre le gaspillage quotidien (alimentaire, énergie, eau, déchets…)
  • Soutenir des initiatives telles que la Ruche qui dit oui et les associations qui récupèrent les invendus alimentaires
  • Militer auprès de la Région Île-de-France et d’Île-de-France Mobilités pour la création d’une ligne de bus transversale est/ouest
  • Doubler le nombre de kilomètres d’aménagements cyclables
  • Développer les ruchers sur les toits d’immeuble et dans les parcs
  • Soutenir les organisations qui œuvrent dans la ville pour la protection des animaux
  • Poursuivre le déploiement d’hôtels à insectes (naturels, donc efficaces), sur les emprises municipales ainsi que dans les habitats collectifs et pavillonnaires
  • Dématérialiser les bulletins de paie, proposer un service d’archivage centralisé avec un service tel que Digiposte,
  • L’administration municipale répondra à une demande reçue par voie électronique avec une réponse par e-mail, et non par courrier postal

Urbanisme

  • “Champs-Élysées de Vitry” (avenue Paul Vaillant Couturier) : avec la collaboration du conseil départemental, recréer un cœur de ville qualitatif, avec une liaison apaisée entre la gare RER de Vitry-sur-Seine (intégrer un contre-sens cyclable) et la place de l’église, une offre commerçante diversifiée, et une rénovation des façades d’immeuble sur cet axe
  • Réaménagement des règles adoptées dans le Plan Local d’Urbanisme
  • Exercer un contrôle accru sur l’équité et la mise en application des permis de construire
  • Mettre en place un plan de rénovation des ensembles Colonel Fabien, Lucien Français et Commune de Paris : rénovation et sécurisation des entrées d’immeuble, réhabilitation des extérieurs
  • Accélérer le réaménagement de la dalle Robespierre
  • Créer ou valoriser, dans chaque quartier, une place qui constituera un marqueur d’identification
  • Réorganiser les horaires de collecte des ordures ménagères
  • Créer des zones 30 km/h sur les secteurs accidentogènes, avec des aménagements incitant à la prudence : renforcer la signalisation (marquages au sol et panneaux) ainsi que les équipements (bandes rugueuses, ralentisseurs ou coussins berlinois, radars pédagogiques)
  • Déployer des bornes intelligentes de stationnement courte durée, aux abords des commerces et des écoles, et verbaliser tout contrevenant
  • Créer de nouvelles places de parking, étendre ou surélever les parkings existants
  • Rénover les trottoirs les plus endommagés
  • Mener un plan de revue exhaustif des passages piétons : déplacer ceux qui sont dangereusement situés (par exemple dans un virage ou sans visibilité), rénover et repeindre ceux qui doivent l’être, installer des aménagements aux abords de ces passages pour freiner la vitesse, prévoir des éclairages spécifiques de nuit
  • Mettre en place un plan de rachat par la ville des portions de routes abandonnées, actuellement détenues en copropriété
  • Militer auprès de la Région Île-de-France et d’Île-de-France Mobilités pour l’extension du service Batobus jusqu’à Vitry-sur-Seine – aux alentours de la période estivale et lorsque le port urbain de Vitry-sur-Seine sera achevé
  • Embellir les entrées de ville
  • Aménager les espaces publics qui servent actuellement de lieu de dépôt sauvage, notamment avec l’aide du service Espaces Verts
  • Envisager la création d’une déchetterie
  • Assouplir les conditions de collecte à domicile auprès du service encombrants
  • Assurer un moyen de transport collectif aux scolaires pour chaque établissement
  • Mettre en place un système d’analyse des conditions de trafic, en mutualisant l’investissement réalisé pour la vidéoprotection et en enfouissant des boucles électromagnétiques dans la chaussée, lors des travaux de voirie.
  • Résorber la végétation sauvage avec des techniques de désherbage écologiques, sans produits phytosanitaires

Logements

  • Sur le parc social, réduire le montant des charges : revoir les contrats de maintenance et d’approvisionnements, mutualiser et engager des travaux de rénovation énergétique en faisant appel aux subventions d’État disponibles
  • Soutenir la bourse d’échanges des logements sociaux et y faire adhérer tous les bailleurs présents sur la ville
  • Proposer des solutions d’hébergement : femmes victimes de violences, personnes en mobilité ou en transit, personnes âgées, personnes en grande précarité… en encourageant la création de structures spécifiques comme co-living, foyer pour femmes seules, second EHPAD
  • Revoir le fonctionnement du foyer Adoma (ex-SONACOTRA)
  • Mobiliser le foncier disponible

Sécurité

  • Mettre en place la vidéoprotection dans tous les quartiers subventionnés par l’État et la Région Île-de-France
  • Créer une Maison de la Tranquillité Publique qui regroupera sur un même lieu les effectifs des polices municipale et nationale
  • Police municipale de proximité avec un renouvellement et doublement des effectifs, augmentation des patrouilles pédestres, sélection et formation renforcées des agents, équipement, vélos
  • Les commerces sensibles pourront disposer d’un dispositif d’alerte d’urgence
  • Dépôt de plainte : accompagner les victimes par un traducteur, mettre à disposition un référent unique pour orienter et accompagner les victimes
  • Renforcer la prévention des cambriolages notamment au travers de l’Opération Tranquillité Vacances
  • Mettre en place une cellule dédiée à la protection des enfants, notamment face aux cyber-risques, au harcèlement scolaire et à la maltraitance
  • Revoir l’éclairage public et l’aménagement de la voirie, rénover et sécuriser les parkings publics
  • Ouvrir un service téléphonique en horaires étendus
  • Envisager une collaboration entre policiers municipaux et nationaux, visant à communiquer sur leurs métiers auprès des scolaires (écoles, collèges et lycées)
  • Fournir une application sur smartphone pour signaler les désordres nécessitant une intervention de la municipalité : obstacle dangereux sur la route, poubelle trop pleine, dépôts interdits, véhicules ventouses ou véhicules épaves, tags, dégradations, etc
  • Refonder la brigade de lutte contre les incivilités sur la voirie composée de personnels du Centre Technique Municipal et de policiers municipaux avec la la possibilité de verbaliser les contrevenants
  • Coordonner les actions de la police municipale avec la police nationale et la fourrière, de manière à retirer les véhicules ventouses de la voie publique

Social

  • Étudier la mise en place d’un bus municipal à la demande, notamment accessible aux personnes âgées ou ayant des difficultés de se déplacer
  • Rénover le Centre Médico-Psycho-Pédagogique (CMPP) : en faire un lieu agréable, accueillant et rassurant pour les familles
  • Permettre la création de maisons médicales
  • Renforcer l’attrait de la ville auprès des médecins en leur proposant des structures autonomes, qui regroupent plusieurs généralistes et spécialistes sous le même toit, ainsi qu’un secrétariat mutualisé
  • Incitations pour modérer les dépassements d’honoraires (Option Pratique Tarifaire Maîtrisée, OPTAM), assurer la prise en charge du tiers payant et de la Couverture Médicale Universelle (CMU)
  • Mettre en œuvre un dispositif d’accueil et d’accompagnement auprès des internes en médecine
  • Lancer une campagne de sensibilisation à l’échelle de la ville et une Journée de la Prévention, en lien avec les conseils départemental et régional (collèges et lycées) sur les IST
  • Réaménager le Centre Gratuit d’Information de Dépistage et de Diagnostic (CeGIDD) en collaboration avec l’association nationale Aides
  • Créer des Maisons de Quartier : décentraliser et rendre itinérants les établissements culturels de la ville (Écoles Municipales Artistiques, Théâtre Jean-Vilar, Exploradôme…) dans ces pôles de quartier
  • Mettre en place une charte d’engagement avec chaque association subventionnée
  • Publier la liste exhaustive des associations financées par la mairie ainsi que l’étendue de ce soutien, en euros ou en moyens matériels ou immatériels.
  • Publier sur Internet les comptes de chaque association que la mairie subventionnera, ainsi qu’un rapport d’activité précis, détaillant ses apports dans la vie de la cité
  • Créer un Hôtel des Associations qui, à l’instar des pépinières d’entreprises, permettra de proposer aux associations qui en ont besoin des locaux ainsi que des moyens matériels (copieurs, connexion internet très haut débit, salles de réunion, espace détente) et immatériels (permanences d’experts tels des juristes, experts-comptables ou spécialistes en gestion des ressources humaines)
  • Créer un garage associatif, dont l’accès sera ouvert pour tous, à très faible coût
  • Former les agents à l’égalité de traitement, y compris dans l’approche en Ressources Humaines du personnel communal
  • Renforcer la colocation intergénérationnelle et mettre en service une plateforme de mise en relation, entre personnes âgées et étudiantsCréer un pôle dédié au Bel Âge dans chacune des Maisons de Quartier avec des activités qui seront spécifiques aux seniors

Handicap

  • Créer une Commission Handicaps et Accessibilité qui devra obligatoirement statuer avant tout aménagement (travaux, voirie, etc.)
  • Organiser un forum dédié à l’emploi des personnes en situation de handicap, soit dans le cadre d’un événement autonome, soit dans le cadre de la rencontre annuelle candidats-entreprises
  • Diffuser des vidéos avec sous-titrages pour permettre aux personnes sourdes et malentendantes d’être guidées dans leurs démarches administratives les plus courantes. Lors d’une diffusion en direct d’une événement important organisé par la commune, prévoir une interprétation en Langue des Signes Française (LSF)
  • Proposer un référent spécialisé en mairie, qui accompagne dans les différents services et démarches

Démocratie locale (participation des citoyens, démarches administratives

  • Intégrer les conseils de quartier à la prise en compte des questions de sécurité, en assurant la représentation de chaque conseil de quartier à notre CLSPD (Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance)
  • Retransmettre en direct sur les réseaux sociaux (Facebook et Twitter) les conseils municipaux et autres réunions clé, et permettre aux habitants de réagir et d’échanger en direct avec la mairie
  • Rendre publics les critères d’attribution de bourses ou de subventions (permis de conduire, BAFA, voyages via le Projet Jeunes Majeurs, etc.), préférer le tirage au sort, dans le cas de dossiers conformes nécessitant d’être départagés, avec une priorité aux jeunes
  • Dresser le bilan, tous les six mois, de l’action municipale et de l’utilisation des finances publiques
  • Chaque adjoint au maire et chaque conseiller municipal disposant d’une délégation rendra compte précisément de son action, ceux ayant reçu une délégation et ne respectant pas ce contrat verront leur délégations retirées
  • Instaurer le Référendum d’Initiative Citoyenne à l’échelle de la ville, permettant à 10% des Vitriots inscrits sur les listes électorales de soumettre une question au vote du conseil municipal
  • Mettre en ligne l’intégralité des documents administratifs
  • S’engager à répondre aux demandes des Vitriots dans un délai de dix jours maximum
  • Instaurer dans tous les conseils de quartier un ordre du jour participatif (préparé par les habitants, et non la mairie)
  • Diffuser les comptes-rendus au plus tard quinze jours après la réunion, y compris les comptes-rendus détaillés des conseils municipaux
  • Intégrer aux conseils de quartier des “laboratoires” pour expérimenter des innovations relatives au cadre de vie
  • Mise en place d’un Conseil Municipal de la Jeunesse lequel, en complément du Conseil des enfants pourra intervenir en début de conseil municipal
  • Ouvrir un guichet de la démocratie locale avec un point d’accueil physique en mairie, téléphonique et par Internet : demandes de communication de documents administratifs, affaires règlementaires communales, élections, initiatives citoyennes, budget participatif…
  • Adhérer à la charte du Mouvement Européen en Val-de-Marne : informer sur la citoyenneté européenne et les élections européennes, sensibiliser à l’importance de l’inscription sur les listes électorales des ressortissants européens vivant à Vitry-sur-Seine, faire vivre le comité de jumelage en réalisant deux actions chaque année, etc.
  • Mettre en place un compte citoyen accessible par Internet, au travers duquel seront rendues accessibles les informations et inscriptions aux services municipaux
  • Augmenter le nombre de caractères autorisé dans les tribunes des groupes d’opposition, dans le mensuel municipal
  • Créer une cellule d’alerte déontologique que chaque agent municipal, “lanceur d’alerte” pourra solliciter : cette cellule aura pour obligation de saisir le Conseil Déontologique de la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique (HATVP), dans le cadre des signalements qui lui seront transmis

Finances locales

  • Réorienter la part affectée au budget de fonctionnement vers la section investissement
  • Référencer l’intégralité des engagements hors bilan de la commune et les réduire pour restaurer la capacité d’autofinancement
  • Pas d’augmentation d’impôt
  • Réduire la dette de la ville en modérant sensiblement le recours à l’emprunt
  • Examiner la solvabilité et la rentabilité de chaque nouveau projet des bailleurs
  • Actions pour la transparence et l’utilisation efficiente des finances publiques locales : s’inspirer des propositions de l’association Anticor (association contre la corruption et pour l’éthique en politique), mettre en œuvre les recommandations des derniers audits de la ville dont celui de la Cour des comptes
  • Définir une politique tarifaire efficace des services publics municipaux
  • Réduire l’exercice du droit de préemption de la commune relatif aux logements,
  • Organiser le Débat d’Orientation Budgétaire au minimum deux mois avant le vote du budget

Seniors

Education - Jeunesse - Petite enfance

  • Renforcer l’équipe d’ASEM (Agent Spécialisé des Écoles Maternelles, anciennement ATSEM)
  • Revoir les horaires d’ouverture des écoles pour permettre aux parents de déposer leurs enfants le matin
  • Favoriser la création de nouvelles places en crèche, à la fois en interne (crèches municipales) et en externe (crèches privées)
  • Maintenir et améliorer le sac à dos “fournitures scolaires”, en recentrant les moyens alloués sur des fournitures de qualité qui soient durables et, donc, écologiques
  • Nommer un référent en charge de la lutte contre toute pratique discriminatoire, développer une prise en charge juridique et psychologique dédiée
  • Équiper chaque classe d’un Tableau Numérique Interactif
  • Remettre sur la table la question des rythmes scolaires et des temps méridiens, avec tous les parents Vitriots
  • Généralisation d’une offre de soutien scolaire, dans les écoles, les maisons de quartier et en bibliothèque, étendre le dispositif tout au long de l’année, notamment pendant les vacances de décembre et d’avril
  • Initier un plan d’urgence pour réinvestir dans les locaux des écoles

Restauration collective (cantines, repas à domicile)

  • Proposer chaque semaine un repas bio, végétal et local, dans les cantines communales (écoles et agents)
  • Contribuer au développement de l’offre en produits bio et d’épicerie en vrac
  • Sensibiliser les plus jeunes aux dangers d’une mauvaise nutrition aussi bien pour des raisons de santé que pour des raisons écologiques. Avantager les circuits courts pour les cantines et organiser des ateliers

Développement économique

  • Mettre en œuvre le projet de transformation majeure “Vitry, capitale végétale européenne”, prioritairement sur la ZAC Gare Ardoines
  • Organiser un salon annuel du recrutement au Palais des Sports ainsi que des rencontres individuelles (job datings) autour de thématiques spécifiques
  • Créer un pôle Entreprises, Entrepreneuriat et Commerces
  • Engager l’acquisition et la rénovation de locaux de bureaux, en centre-ville, dans nos Quartiers prioritaires de la Politique de la Ville (QPV) et Zones Franches Urbaines – Territoires Entrepreneurs (ZFU-TE)
  • Proposer des locaux, aux entrepreneurs qui souhaitent domicilier leur société en petite couronne francilienne, situés en centre ville, ces locaux leur permettront de bénéficier d’exonérations de charges (Contribution Foncière des Entreprises et Impôt sur les Sociétés), des conditions sont associées à ce dispositif, pour le recrutement de Vitriots domiciliés dans ces quartiers
  • Sécuriser Via Bella pour y faire revenir les grandes enseignes
  • Intégrer dans les critères d’évaluation des managers municipaux leur présence régulière sur le terrain, auprès de leurs subordonnés, de même que pour les élus dont l’activité des agents rentre dans leur délégation
  • Obtenir une rénovation accélérée du centre commercial Auchan Market
  • Valoriser la marque employeur “Mairie de Vitry-sur-Seine”
  • Aider les élèves de troisième à trouver leur stage en entreprise, en avançant le Forum Avenir et Formation aux vacances d’octobre, et y intégrer pleinement les élèves de quatrième
  • Ouvrir les équipements sportifs aux entreprises avoisinantes, pendant les créneaux d’inoccupation
  • Créer un pôle “Économie & Avenir” afin que Vitry-sur-Seine puisse se porter candidate en tant que ville pilote pour chaque nouvelle technologie : 5G, chauffage collectif via des data centers (centres informatiques qui regroupent des serveurs), voitures autonomes, usage des drones, etc
  • Faciliter le télétravail pour les Vitriots qui ont accès à cette possibilité

Loisirs Culture

  • Investir dans des équipements et instruments mis à la disposition de tous, dans les Maisons de Quartier (par exemple piano, guitare, harpe…)
  • Entretenir et valoriser les œuvres d’art
  • Réinstaller des marchés dans les quartiers les plus excentrés
  • Développer les livraisons silencieuses en centre ville
  • Fournir des sources de données ouvertes (open data)
  • Mobiliser les Vitriots, au travers de concours avec des lots à gagner, pour
  • Encourager la participation active au concours des Villes Fleuries
  • Encourager la décoration des vitrines et des immeubles lors des fêtes de fin d’année
  • Relancer les Fêtes du Lilas à travers toute la ville
  • Encourager le développement de lieux de loisirs (e.g. bowling, laser game, billard…)

Sport

  • Élargir les plages horaires des activités sportives, pour permettre aux adultes d’y participer

Kamale Sobhi

Écologie (transition écologique, vélo, animaux...)

  • Créer une « brigade verte », police municipale de l’environnement, pour combattre les dépôts sauvages, les nuisances sonores et autres formes de pollutions
  • Mener des campagnes de sensibilisation et d’action auprès des habitants pour la protection de l’environnement et le vivre ensemble
  • Planter un arbre dans la ville à chaque naissance et protéger la biodiversité locale (choix des essences d’arbre, fauchage raisonné dans les parcs municipaux, installation d’hôtels à insecte et nichoirs à oiseaux)
  • Augmenter le nombre de ruches sur les toits des bâtiments municipaux
  • Végétaliser la ville
  • Développer des éco-quartiers avec des jardins partagés et des aires de jeux pour enfants
  • Développer l’agriculture bio « urbaine » en soutenant le maraîchage local et la vente en circuit court de leur production
  • Former dès la maternelle tous les élèves aux économies d’énergie ainsi qu’à la lutte contre le gaspillage
  • Optimiser le recyclage par le tri sélectif, la formation des habitants et une meilleure gestion des poubelles
  • Généraliser le compostage dans les habitats collectifs
  • Favoriser les industries et les moyens de transport à faible émission de carbone
  • Développer un plan vélo : aide à l’achat, location, développement de pistes cyclables et de stationnements sécurisés
  • Acquisition d’une flotte communale de mini-bus électriques pour desservir les quartiers à l’écart des transports existants
  • Aider les habitants dans leur conversion vers un véhicule électrique
  • Aider à la rénovation et à l’isolation des bâtiments énergivores
  • Développer le numérique pour optimiser la gestion de tous les flux (circulation automobile, stationnement, gestion des déchets, etc.…).

Urbanisme

  • Mise en place d’un plan propreté
  • Aménager les entrées de ville
  • Recrutement d’un manager de centre-ville
  • Maintenir la construction d’ensembles immobiliers pour permettre l’accès à la propriété
  • Aménager et valoriser les quais de Seine
  • Etudier la mise en place d’une guinguette

Logements

  • Œuvrer pour le gel des loyers et la réduction des charges du parc social
  • Rénover les logements sociaux et les bâtiments scolaires
  • Donner la possibilité d’accéder à la propriété de logements sociaux
  • Améliorer l’attribution des logements sociaux en instaurant une commission d’attribution plus équitable et transparente

Sécurité

  • Installer des radars pédagogiques et des balisages lumineux pour sécuriser les passages piétons autour des écoles et des lieux publics
  • Créer un lieu d’accueil, d’écoute et d’accompagnement des victimes d’agression et d’incivilités, en particulier pour les femmes et enfants victimes de maltraitances
  • Établir un programme de vidéo-protection, en partenariat avec les services de police et les citoyens
  • Doubler les effectifs de la Police Municipale et leur donner plus de moyens et les formations adaptées
  • Améliorer la coopération des centres d’appel

Social

  • Favoriser la création de maisons médicales

Handicap

  • Adapter les aménagements routiers et l’accès aux trottoirs pour les personnes à mobilités réduites et aux poussettes
  • Poursuivre l’installation de modules sonores aux feux pour faciliter et sécuriser le déplacement des personnes déficientes visuelles
  • Créer un service municipal d’aide aux personnes malades ou handicapées pour soulager les aidants en difficulté

Démocratie locale (participation des citoyens, démarches administratives

  • Création d’un budget participatif dans les Conseils de Quartier
  • Signer la charte ANTICOR
  • Étendre les horaires d’ouverture des services municipaux
  • Développer des services numériques (application mobile de la ville) pour faciliter les démarches
  • Favoriser l’accompagnement des personnes non familiarisées avec le numérique
  • Transparence pour l’attribution des marchés
  • Retransmettre en direct les sessions du conseil municipal (site internet et application mobile de la ville, réseaux sociaux)

Finances locales

  • Geler les impôts locaux
  • Mettre en place un meilleur contrôle de gestion du budget (prévu/réalisé).
  • Etablir un plan pluriannuel d’investissement

Seniors

Education - Jeunesse - Petite enfance

  • Augmenter le nombre de places en crèche et le nombre d’assistantes maternelles agrées
  • Créer un dispositif d’écoute et d’action pour développer le parrainage des enfants en décrochage scolaire

Restauration collective (cantines, repas à domicile)

Développement économique

  • Création d’une Maison de l’Attractivité, du Commerce et de l’Artisanat qui facilitera les relations avec la municipalité, reçoit également les investisseurs et les porteurs de projets
  • Accueillir et accompagner des incubateurs d’entreprises innovantes

Loisirs Culture

  • Créer un espace pouvant accueillir les événements festifs (mariages, fêtes de familles, etc…)

Sport

Jean-Claude Kennedy

Écologie (transition écologique, vélo, animaux...)

  • Programme pluriannuel d’isolation des bâtiments publics (végétalisation de façades, peinture blanche sur les bâtiments…), objectif : gagner 20% d’énergie dans le mandat
  • 1000 arbres plantés dans le mandat
  • Multiplier les espaces libres, les petits espaces verts de proximité
  • Privilégier la pleine terre pour les espaces extérieurs, les cours intérieures et « débitumerons » dès que possible
  • Un comité de protection des arbres sera installé
  • Du jardinage traditionnel à la permaculture, toutes ces modes de culture sont des possibles
    à développer, ainsi qu’un circuit de distribution des productions locale
  • Vers un éclairage public intelligent et 100% LED
  • Les bords de Seine : un site de baignade est en projet avec le Conseil départemental du Val-de-Marne (JO 2024)
  • Bassins, pataugeoires, points d’eau, brumisateurs dans les quartiers
  • Utilisation variée des équipements par exemple, le marché couvert du 8-mai pourrait
    être également un site « petit producteur » en dehors des jours de marché.
  • Favoriser l’utilisation des toits et des façades comme espace végétal ou producteur d’énergie
    solaire
  • De la garde de des animaux de compagnie en cas d’accident de la vie à la prévention de l’abandon, une concertation avec les associations et les professionnels sera engagée
  • Faciliter de nouvelles façons de vivre, avec des espaces partagés (buanderies, jardins, salle de jeu…), des fonctions multiples (coworking, micro-crèches, locaux associatifs…), des logements évolutifs
  • L’arrêté « Zéro glyphosate » sera maintenu
  • Développement de bornes électriques, l’autopartage, une plateforme de co-voiturage, la ville zone 30, zones piétonnes le dimanche, mesures de pollutions… sont des pistes à envisager
  • Optimisation des parkings sous-terrain
  • Gagner la gratuité des transports en commun
  • Une navette inter-quartiers écologique sera étudiée avec la gratuité envisagée
  • Tendre vers 15% des budgets espace public pour la place du vélo à Vitry : développement des pistes cyclables, parkings vélo dans l’espace public comme dans le logement collectif,  sécurisation des cheminements sur la chaussée, création d’ateliers de réparation, étude pour un franchissement de Seine lancée…
  • Obtenir l’accompagnement économique et social pour aller vers une ZFE (Zone à Faible Émission)
  • Doubler la fréquence du 132, du 172 et du 180 et accélérer la mutation du diesel vers le biogaz pour le parc de bus
  • Développer le fret et diminuer les camions
  • Des campagnes contre le suremballage seront réalisées
  • La ville supprimera le plastique et les emballages inutiles dans ses achats
  • Élaborer un code de bonne conduite pour la gestion des déchets des marchés
  • Favoriser le compostage dans les quartiers
  • Accompagner les ressourceries
  • Dans le cadre des compétences actuelles (intercommunalité), une consultation des habitants sera organisée sur la création d’une régie publique de l’eau
  •  Imagine Vitry zéro carbone se tiendra la première année du mandat
  • Le Conseil local de l’environnement (une cinquantaine de représentants d’associations, de citoyens, d’acteurs économiques, d’élu.e.s…) travaillera à des propositions, notamment en
    élaborant les principes d’une « règle verte » pour Vitry
  • Ses travaux seront rendus publics
  • Une formation chaque année, consacrée à la lutte contre le réchauffement climatique et pour la biodiversité sera dispensée aux enfants dans les centres de loisirs

Urbanisme

  • Aménager les bords de seine en lien avec Voies Navigables de France et le département du
    Val-de-Marne avec l’installation d’une halte nautique et des péniches résidentes
  • Un nouveau parc urbain, « le Centrale Parc », au pied de la centrale EDF, devra remplacer le dépôt pétrolier Seveso, conserver les cheminées, créer un belvédère pour observer la ville et une maison de la mémoire ouvrière et industrielle
  • Développer une application alerte « dépôt sauvage » ou incivilités et étendre la brigade propreté
  • Amélioration du nettoiement et de la collecte des déchets
  • Ouverture d’une déchetterie gratuite ouverte 7/7
  • Etendre les marches exploratoires à l’ensemble des problèmes de tranquillité
  • Faire un audit de l’espace public et repenser l’implantation du mobilier urbain

Logements

  • Agir pour maitriser le foncier afin de maîtriser les loyers et les traites
  • Fluidifier les échanges de logement au sein du parc social
  • Création d’un outil vitriot pour le logement social afin de préserver la proximité et la justice sociale, malgré la loi ELAN
  • Lutter plus rapidement et au plus tôt la prévention contre le surendettement
  • Objectif : construire 1000 logements sociaux dans le mandat
  • Lutte contre l’insalubrité et les marchands de sommeil

Sécurité

  • Bilan de l’expérimentation de la vidéosurveillance sur la réduction des dépôts sauvages et consultation citoyenne sur son déploiement
  • Conforter les effectifs de la police municipale et réaffirmer ses missions

Social

  • Assurer l’hébergement d’urgence pour les victimes de violences conjugales et faciliter la décohabitation
  • Renforcer l’attractivité des quatre centres de vacances, simplifier les modalités d’inscription aux différents séjours et diversifier l’offre de séjours
  • Apprendre aux enfants des centres de loisirs à exprimer les émotions par des mots
  • Accompagner les mobilisations de parents et d’enseignants contre l’expulsion d’enfants scolarisés
  • Améliorer l’écoute multidisciplinaire de prise en charge des psycho-traumatismes des enfants et des adultes victimes de violences
  • Population Roms : éxiger une conférence régionale (État, région, départements, communes et associations)
  • Déployer des espaces de santé de proximité
  • Attirer les professionnels de santé, notamment en facilitant leur installation
  • Créer une maison de santé pluridisciplinaires de secteur 1
  • Réfléchir à l’ouverture d’une mutuelle communale
  • Développer le dépistage et la prévention de la malnutrition infantile
  • Faciliter l’accès à la contraception et à l’IVG
  • Aider les aidants familiaux
  • Inciter au partage « Les repas du Monde »
  • Conforter les TIKTAK PIKNIK
  • Maintenir et simplifier le soutien aux associations
  • Poursuivre l’aide au mouvement associatif et au Centre culturel de Vitry

Handicap

Faciliter la vie des personnes en situation de handicap est un défi permanent. 8 structures associatives y participent. A Vitry, des assistants de vie accompagnent les enfants dans les centres de loisirs et de vacances ! L’accessibilité dans l’espace public et la sensibilisation au handicap restent des priorités.

Démocratie locale (participation des citoyens, démarches administratives

  • Maintenir le service public communal et améliorer la proximité aux usagers
  • Créer un guichet unique pour accueillir les personnes en difficulté et faciliter l’ouverture des droits
  • Créer la mairie mobile pour aller vers les Vitriot·e·s
  • Ouverture des centres sociaux Centre-Ville et Plateau
  • Améliorer les réponses de la mairie au courrier des habitants
  • Des états généraux des conseils de quartiers
  • Des budgets participatifs, avec des moyens
  • Les référendums locaux, les consultations, les votations citoyennes seront ouverts aux résidents étrangers
  • Le Réferendum d’initiative citoyenne (3 000 pétitionnaires)
  • Un droit de saisine du conseil municipal (500 pétitionnaires)

Finances locales

Les impôts locaux à Vitry restent parmi les plus bas du Val-de-Marne

Seniors

  • Rafraîchir les résidences « séniors »
  • Développer les logements adaptés aux personnes en perte d’autonomie
  • Faciliter les échanges de logements
  • Créer des plateformes de proximité services pour les personnes âgées (portages courses, médicaments…)
  • Ouvrir une 2ème EPAHD et parvenir à 100 lits aux Lilas
  • Développer les pratiques de solidarité intergénérationnelle

Education - Jeunesse - Petite enfance

  • Accompagner l’ouverture d’une nouvelle crèche départementale
  • Conforter les relais assistantes maternelles
  • Renforcer l’accompagnement de la formation des assistantes maternelles
  • Créer une plateforme pour partager les gardes d’enfants
  • Favoriser les projets avec l’éducation nationale, par exemple le numérique, et des acteurs comme l’Exploradôme
  • Accueil jusqu’à 18h30 dans les écoles élémentaires
  • Poursuivre la sécurisation aux abords des écoles et favoriser les « pedibus »
  • Maintenir le bon niveau d’entretien des écoles de la ville
  • Favoriser l’accueil de stagiaires par la commune
  • Création d’une plateforme des stages disponibles sur Vitry et pour les « jobs d’étés » municipaux
  • Faciliter le dispositif « coloc » dans le logement social
  • Créer un espace représentatif de la jeunesse et doté de moyens
  • Développer « Je réussis ma vie avec ma ville »
  •  Création d’un Pass-culture : un accès illimité aux 3cinés, aux théâtres, à la médiathèque, aux tiers lieux…

Restauration collective (cantines, repas à domicile)

  • Réflexion à engager pour des repas sans viande tous les jours dans les cantines scolaires, en associant parents, éducateurs et nutritionnistes
  • Tendre le plus rapidement possible vers les 100 % bio et/ou circuits courts, labels production éthique et responsable

Développement économique

  • Ouvrir une nouvelle épicerie solidaire
  • La ville priorise les circuits courts, l’économie sociale et solidaire et le bilan carbone dans la commande publique
  • Créer des marchés « petits producteurs » : produits écoresponsables et accessibles aux familles
  • Créer une application locale « mon petit commerçant »
  • Créer un observatoire utile à l’actualisation du périmètre de sauvegarde et à la diversité de l’activité commerciale de proximité
  • Renforcer les budgets pour conserver le commerce de proximité
  • Développer les télé-services
  • Promouvoir les secteurs économiques « locomotives » et ancrés : santé, rail, énergie…
  • Favoriser des unités de production collaboratives de type «Fab-lab »
  • Implanter une pépinière d’entreprises dans le secteur des nouvelles technologies
  • Discuter une monnaie locale avec les acteurs économiques et associatifs

Loisirs Culture

  • Organisation d’un festival international de Street Art
  • La mise en ligne des collections municipales
  • Un guide de l’art dans la rue pour les petits
  • Conforter les initiatives populaires telle la Vivicita
  • Ouvertures de salles de fêtes familiales et polyvalentes
  • Faciliter l’implantation de tiers-lieux dans les quartiers
  • Evènement fédérateur annuel « Les Vitriots font découvrir Vitry »
  • Adhérer à la Fédération des offices de tourisme et des syndicats d’initiative

Sport

  • Ouverture du centre aquatique
  • Favoriser des équipements de proximité pour des pratiques diversifiés
  • Contribuer à l’émergence de talents ou de collectifs de haut niveau

Sandrine Ruchot

Écologie (transition écologique, vélo, animaux...)

Urbanisme

Logements

Sécurité

Social

Handicap

Démocratie locale (participation des citoyens, démarches administratives

  • Envoyez au conseil municipal des femmes et des hommes du camp des travailleurs
  • Associer les décisions municipales aux travailleurs, français ou étrangers, avec ou sans papiers, les chômeurs, les retraités, les associations et les syndicats

Finances locales

Seniors

Education - Jeunesse - Petite enfance

Restauration collective (cantines, repas à domicile)

Développement économique

Loisirs Culture

Sport

André Alain Afflatet

Écologie (transition écologique, vélo, animaux...)

  • Création d’une piste cyclable reliant la gare des Ardoines à celle du centre
  • Végétalisation des toitures des bâtiments de la ville
  • Pose de panneaux solaires
  • Installation de récupérateurs d’eau de pluie au sein des locaux municipaux
  • Encourager les initiatives personnelles (pose de composteurs, plantations privées, fleurissements …), la végétalisation des murs de clôtures,
  • Développement, avec les associations de réinsertion de cultures maraîchères raisonnées et d’une ferme pédagogique sur le plateau
  • Pour les terrains en friche ou en attente d’aménagement, créer des espaces de verdure temporaires ou la mise à disposition de ces parcelles pour en faire des
    jardins partagés
  • Stopper le développement de la collecte pneumatique et lancer un audit sur sa pertinence
  • Favoriser l’économie circulaire en suivant les préconisations de la loi anti-gaspillage

Urbanisme

  • Plan pluriannuel d’investissements et de rénovations de tous les bâtiments municipaux (scolaires et sportifs)
  • Création d’un pôle ouvert 24h/24h dans le centre-ville : Police Nationale et Municipale, un poste de contrôle de la SmartCity/Ville Intelligente, un Service d’Accueil Médical Initial (SAMI), une crèche H24 (avec berceaux d’accueil) pour les urgences, un parking sous-terrain
  • Restructurer le marché du centre-ville
  • Déplacement des serres municipales sur le plateau pour l’agrandissement des EMA (Écoles Municipales Artistiques)
  • Quartier Port à l’anglais : Relancer et moderniser la zone d’activités économiques en compatibilité avec le nouveau collège et préserver les pavillons en bois de la rue Pasteur
  • Installer une déchèterie dans la zone industrielle à la limite de Choisyle-Roi
  • Dans le quartier du Moulin Vert : restaurer la place Jean de La Fontaine
    (commerces et services), donner une nouvelle vie à la maison sociale (maison médicale ou espace de coworking) et sanctuariser la Cité-jardin
  • Installer les serres municipales aux abords du parc des Lilas

Logements

  • Rénovation du parc social existant
  • Habitat privé : les futures constructions seront en partie en accession à la
    propriété (à un prix avantageux pour les Vitriots)
  • Révision du Plan Local d’Urbanisme (PLU)

Sécurité

  • Création d’une déchèterie fixe avec tri, accessible gratuitement pour les particuliers
  • Création d’une brigade spéciale antigraffiti et affichages non autorisés
  • Réglementation des marchés afin de diminuer le temps de nettoyage
  • Installer la vidéoprotection
  • Redéfinir les missions de la police municipale
  •  Sécuriser les zones à risque et les sorties des écoles

Social

  • Création d’un garage coopératif qui permettra aux particuliers de réparer
    leur véhicule à moindre coût dans un environnement éco-responsable
  • Maintenir les deux cliniques privées
  • Soutenir la création de Maisons de Santé Pluriprofessionnelles (MSP)
  • Favoriser le maintien et l’installation de cabinets médicaux et paramédicaux à Vitry
  • Une réunion avec les professionnels de santé pourrait être institutionnalisée une fois par an
  • Faciliter la mise en place des Communautés Professionnelles Territoriales de Santé (CPTS)
  • Mettre en place une plateforme connectée, rassemblant les informations  relatives aux offres médicales (mises à jour en temps réel) et permettant d’assurer la prise de rendez-vous
  • Actions d’information sur la lutte contre la toxicomanie (en lien avec les
    services de santé, les associations spécialisées et les services sociaux)
  • Développer les actions de prévention santé (hygiène, suivi médical, campagne anti-tabac, alcool, etc.)
  • Créer un groupe de parole ouvert aux familles, aux femmes et aux jeunes

Handicap

Démocratie locale (participation des citoyens, démarches administratives

  • Toutes les informations et les démarches concernant l’administration, la santé, l’agenda culturel et sportif, l’offre de biens et de services disponibles sur la ville seront diffusés sur une plateforme accessible par tous (SMART CITY)
  • Le journal municipal sera un relais des informations, consacré exclusivement à Vitry
  • Une maison de la démocratie sera créée pour accueillir les partis politiques, les associations de quartier,
  • La présidence des conseils de quartier sera partagée entre élus et habitants
  • L’ordre du jour sera fixé conjointement avec les habitants du quartier
  • Les comptes rendus devront être validés par tous
  • Une conférence des présidents de quartiers sera organisée deux fois par an avec le maire

Finances locales

  • Les subventions seront renouvelées chaque année après examen d’un compte rendu réel d’activité
  • Pas d’augmentation des impôts locaux
  • Relancer les investissements en direction des équipements publics (crèche, école, gymnase, etc.)
  • Diversifier les sources de revenus pour la ville, par une politique incitative de retour des entreprises diverses sur son territoire
  • Suivre les recommandations de la CRC (Chambre Régionales des Comptes)

Seniors

Education - Jeunesse - Petite enfance

  • En cas de grève entraînant la fermeture d’une école, instaurer un service minimum d’accueil des enfants et une restauration de remplacement
  • Inciter les entreprises, artisans, commerçants locaux, et les professionnels libéraux à accueillir les jeunes de Vitry dans le cadre d’un stage ou d’une formation
  • Des créneaux culturels seront réservés à la jeunesse en accord avec les temps scolaires
  • Développer un partenariat avec les établissements de formation  professionnelle (travail en réseau)
  • Tutorat et parrainage par des bénévoles, anciens professionnels expérimentés ou actifs motivés
  • Développer les initiatives de forums, de visites d’entreprises, de stages de
    découverte
  • Faciliter les rencontres avec les acteurs publiques (agents municipaux, force de l’ordre, services judiciaires, services de l’aide à l’enfance, armée)
  • Dispositif coup de pouce qui permettra de financer un projet (permis de conduire,  études, formation), en échange d’une action citoyenne auprès de
    la ville ou des associations
  • Élargir les heures d’ouverture de la bibliothèque, le soir et les week-ends
  • Proposer création avec l’association de la région, d’un lycée international sur le site A. Chérioux
  • Envisager l’agrandissement du Centre de Formation d’Apprentis (CFA) restauration Rabelais et envisager son agrandissement
  • Lancer un projet de financement d’heures supplémentaires d’enseignement dans les écoles après la classe, par les enseignants volontaires (ou sous
    leur contrôle), et des retraités de l’enseignement ou des étudiants, rémunérés par la ville.
  • Création de crèches, d’écoles maternelles et primaires

Restauration collective (cantines, repas à domicile)

  • Encourager le circuit court en partenariat avec les agriculteurs d’Île-de-France
    pour la restauration municipale

Développement économique

  • Favoriser, par micro-crédit, la création entrepreneuriale
  • Projet à long terme : création d’une zone d’activités énergiquement autonome, basée sur le développement de technologies à visée écologique

Loisirs Culture

  • Développer les activités culturelles autour de Gare au Théâtre : lieux de convivialité et de restauration (Halle Gourmande)
  • Aménager les quais de Seine et y installer des activités diverses : promenades, pistes cyclables, points de restauration, œuvres d’art à ciel ouvert, etc.
  • Faire découvrir les Écoles Municipales Artistiques à tous les enfants
    de Vitry par un accès à des cours gratuits
  • Mettre en place des matinées théâtrales ou cinématographiques pour la jeunesse, en accord avec les temps scolaires et pour les seniors
  • Mettre en valeur le patrimoine historique architectural et le « Street
    art » de la ville en mettant en place des « balades découvertes» à pied
    ou à vélo
  • Réaliser un musée à ciel ouvert sur les berges de Seine

Sport

  • Créer une «plaine sportive et ludique» à flanc de coteau (carrière hippique, parcours vélo-cross…)
  • Création de parcours et de complexes sportifs (voir le projet cadre de vie)
  • Recherche de subventions et sponsors
  • Organisation d’évènements interclubs ou interquartiers
  • Ouverture des stades en dehors des heures scolaires (weekends et vacances)
Toute l'actualité des municipales à Vitry-sur-Seine : Cliquer ici Toute l'actualité des municipales dans le Val-de-Marne : Cliquer ici

A lire aussi