Environnement | Villejuif | 23/06
Réagir Par

Villejuif et Gentilly adhèrent à la charte des villes sans perturbateurs endocriniens

Villejuif et Gentilly adhèrent à la charte des villes sans perturbateurs endocriniens © alexkich
Publicité

Ce lundi 24 juin, Villejuif actera en Conseil municipal son adhésion à la charte des villes et territoires sans perturbateurs endocriniens. Il s'agit de la deuxième commune du département à franchir le pas après Fontenay-sous-Bois, signataire depuis septembre 2018. Gentilly suivra dès le jeudi 27 juin.

Concrètement, cette charte comprend cinq engagements : la restriction puis l’élimination totale des produits phytosanitaires et biocides qui contiennent des perturbateurs endocriniens ainsi que des substances classifiées comme cancérigènes, mutagènes et toxiques pour la reproduction (CMR) sur leur territoire en accompagnant les particuliers et les propriétaires de zones et d’établissements privés, la réduction de l’exposition aux perturbateurs endocriniens dans l’alimentation en développant le bio et en interdisant progressivement les ustensiles comportant des perturbateurs endocriniens, la sensibilisation de la population et de tous les professionnels partie prenante, la mise en place de critères d’éco-conditionnalité éliminant les perturbateurs endocriniens dans les contrats et les achats publics et encore un compte-rendu annuel aux citoyens de l’avancement des engagements pris. Voir la charte

Initiée fin 2017 par le Réseau environnement et santé, présidé par le chimiste, toxicologue et lanceur d’alerte André Cicolella, cette charte qui vise à accélérer l’éradication du recours aux produits comportant des perturbateurs endocriniens en s’appuyant sur l’engagement des collectivités.  A ce jour, 3 régions l’ont signée dont l’Ile-de-France, deux départements mais aucun en Ile-de-France, et une quarantaine de communes ou intercommunalités. La première à avoir signé fut Paris fin 2017. 18 villes ou intercos l’ont déjà signé en Ile-de-France.

A lire aussi : 

 

 

Cantine à Fontenay-sous-Bois : 60% de bio en 2020

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

3 commentaires pour Villejuif et Gentilly adhèrent à la charte des villes sans perturbateurs endocriniens
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi