Transports | Accueil Val de Marne (94) Ile-de-France | 20/03
Réagir Par

Confinement coronavirus jour 3: aéroports fantômes à Roissy et Orly

Confinement coronavirus jour 3: aéroports fantômes à Roissy et Orly

Jeudi 19 mars 16h30, terminal 1 de l’aéroport Roissy Charles de Gaulle. A l’étage des arrivées, le silence règne et la grande allée circulaire, d’ordinaire grouillante de retrouvailles, embrassades et pancartes d’accueil, est quasi-déserte.

Devant le comptoir d’information touristique fermé, une agente d’entretien pousse sont chariot, avec son masque de protection. De temps à autre, cette ambiance de recueillement est interrompue par un haut parleur qui invite les usagers à respecter les distances pour éviter la propagation du coronavirus Covid 19.

Etage des arrivées, terminal 1 de l’aéroport de Roissy CDG Jeudi 19 mars

Mais ces derniers se comptent sur les doigts de la main, assis esseulés à bonne distance les un des autres, plongés dans leur smartphone. Derrière les rideaux métalliques fermés, les écrans de la Brioche dorée sont restés allumés, vantant les mérites d’une ganache préparée sur place, mais le seul magasin ouvert est un Mark& Spencer food qui aligne une réconfortante collection de sandwichs, loin d’être pris d’assaut.

A l’étage des départs, il y a un peu plus de monde. Des passagers japonais s’affairent, se dépêchant de quitter l’Europe avec l’un des derniers vols encore confirmés. Le vol de retour vers Tokyo sera sans doute plus rempli qu’au départ, arrivé quasi à vide avec quelques dizaines de passagers qui ont eu le choix de leur rangée de sièges pour voyager en mode couchette.

Etage des départs, terminal 1 de l’aéroport de Roissy CDG Jeudi 19 mars

Vers une fermeture de l’aéroport d’Orly ?

A Roissy, le trafic a diminué de près de 70%, et de 75% à Orly qui a également plongé dans le silence. « On assure essentiellement les vols de rapatriement », explique-t-on chez ADP. Pour l’instant, seuls l’accès 1 de l’aéroport d’Orly a été fermé ainsi que les terminaux T3 et 2G à Roissy-Charles de Gaulle, mais d’autres fermetures sont déjà envisagées lorsque ces rapatriement seront achevés, à mesure que les pays ferment leurs frontières. Et chez ADP, on confirme que la fermeture complète de l’aéroport d’Orly fait partie des scénarios à l’étude, une fois les regroupements d’activité effectués. Rien n’est décidé toutefois, à ce stade.

80% des personnels au chômage technique

Ce qui a été annoncé en revanche, c’est la mise au chômage technique partiel de 80% des effectifs du groupe, dès lundi 23 mars, pendant 3 mois.

A lire aussi :

Lire nos articles sur le coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le coronavirus Covid-19 en Val-de-Marne :

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi