Coronavirus | Val de Marne | 24/03
Réagir Par

Couvre-feu coronavirus: le préfet du Val-de-Marne remet les pendules à l’heure

Couvre-feu coronavirus: le préfet du Val-de-Marne remet les pendules à l’heure © Jeffrey Wong
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

Alors que les mesures de couvre-feu fleurissent en ville, de Nice à Puteaux en passant par Béziers, le préfet du Val-de-Marne a mis le holà dans le département ce lundi, où plusieurs villes envisageaient l’hypothèse voire l’avaient carrément annoncé aux habitants comme à Arcueil et Valenton.

« J’ai décidé de prendre un arrêté municipal qui instaure un couvre-feu sur l’ensemble du territoire de Valenton qui sera applicable à compter du mardi 24 mars jusqu’au mardi 31 mars 2020 minuit, renouvelable si besoin. La mesure sera en vigueur et interdira toute circulation à pied ou en véhicule toutes les nuits de 21h30 à 5h00 », annonçait ainsi la maire PCF de Valenton, Françoise Baud, motivant cette décision par « des exemples locaux de non- respect des consignes nationales en matière de regroupement et de circulation de personnes. » Son arrêté prévoyait aussi la fermeture à partir de 21h00 de tous les commerces sur le territoire de la commune. « Après avoir constaté des présences provocantes de jeunes adultes dans quelques lieux précis, puis ce week-end des regroupements, à la faveur de la nuit, en milieu ouvert (parking) comme dans des lieux de promiscuité, favorisant la propagation rapide du virus, j’ai le devoir, en tant que maire, de prendre mes responsabilités et de protéger les personnes », défendait l’élue.

Même motivation pour le maire EELV d’Arcueil, qui motivait la prise de son arrêté, non seulement en raison de faits constatés mais aussi rapportés par les habitants. « Je reçois régulièrement des signalements par mail, par téléphone et par les réseaux sociaux. Il est important que toutes les Arcueillaises et tous les Arcueillais prennent conscience qu’il est absolument indispensable de se protéger et de protéger les autres d’un virus mortel », explique l’édile aux habitants. Dans le cas d’Arcueil, le couvre-feu était un peu plus relâché, ne démarrant à qu’à 22 heures le soir.

Les arrêtés, qui devaient prendre effet ce mardi, se sont fait retoquer et le préfet a rappelé dans un tweet « que la prise d’un arrêté de couvre-feu sur le territoire communal n’appartient en cette période de crise sanitaire pas au pouvoir de police du maire mais au pouvoir de police du préfet. »

Dans les Hauts-de-Seine, trois communes ont instauré des couvre-feu : Colombes, Asnières et Puteaux. En Seine-Saint-Denis, la maire d’Aubervilliers, a annoncé ce lundi soir une interdiction de circulation et d’ouverture des commerces dès 20 heures le soir.

Voir tous les articles à jour au sujet du Coronavirus en Val-de-Marne

A lire sur le Coronavirus en Val-de-Marne:

Lire tous nos articles sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

Nouvelles mesures de déconfinement en Ile de-France, classée en zone orange coronavirus

Bonneuil-sur-Marne ouvre un centre de dépistage du coronavirus sans rendez-vous

Application StopCovid: comment ont voté les parlementaires du Val-de-Marne

Dépistage massif du coronavirus auprès des agents de Bonneuil-sur-Marne

Quand les restaurateurs se retrouvent à poil: le coup de gueule du chef Olivier Chaput à Villejuif

Crise du coronavirus: le Val-de-Marne vote des aides supplémentaires aux associations

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi